Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
maximus

Poesies du Monde

Recommended Posts

Il y a plusieurs vidéo sur le groupe de musique Ibn Arabi !

Par contre sur Ibn Arabi le savant tu as énormément de lecture sur internet : en français et en anglais aussi

 

voici une très belle chanson du même groupe, en regardant les commentaires certains ont traduit un peu :)

[YOUTUBE]iQmS5CrY_4U[/YOUTUBE]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a plusieurs vidéo sur le groupe de musique Ibn Arabi !

Par contre sur Ibn Arabi le savant tu as énormément de lecture sur internet : en français et en anglais aussi

 

voici une très belle chanson du même groupe, en regardant les commentaires certains ont traduit un peu :)

[YOUTUBE]iQmS5CrY_4U[/YOUTUBE]

 

Merci Hilar :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ma Mère

 

Femme noire, femme africaine,

Ô toi ma mère, je pense à toi

Ô Dâman, ô ma mère, toi qui me portas sur le dos,

Toi qui m'allaitas, toi qui gouvernas mes premiers pas,

Toi qui, la première, m'ouvris les yeux aux prodiges de la terre,

Je pense à toi...

 

Femme des champs, des rivières, femme du grand fleuve,

Ô toi, ma mère, je pense à toi...

Ô toi Dâman, ô ma mère, toi qui essuyais mes larmes,

Toi qui me réjouissais le coeur, toi qui, patiemment,

supportais mes caprices,

Comme j'aimerais encore être près de toi,

être enfant près de toi !

 

Femme simple, femme de la négation,

ma pensée toujours se tourne vers toi...

Ô Dâman, Dâman de la grande famille des forgerons,

ma pensée toujours se tourne vers toi,

La tienne à chaque pas m'accompagne, ô Dâman, ma mère,

Comme j'aimerais encore être dans ta chaleur,

être enfant près de toi. ...

Femme noire, femme africaine,

ô toi ma mère, merci pour tout ce que tu fis pour moi, ton fils,

Si loin, si loin, si près de toi !

Je t'aime,

je t'aimais,

je t'aimerais toujours!

 

(Camara Laye in l'enfant noir)

 

Camara Laye est un écrivain et poète guinéen d'expression française décédé en 1980 à Dakar...

Share this post


Link to post
Share on other sites

si,la poésie africaine noire ressemble à cela,eh ben

je peux dire,que les beaux jours de la poésie sont derrière elle

Share this post


Link to post
Share on other sites
si,la poésie africaine noire ressemble à cela,eh ben

je peux dire,que les beaux jours de la poésie sont derrière elle

explique , j'ai du mal à comprendre Bizou...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça ressemble plus à du mâcher qui se refuse à être avaler

 

du chewing-gum qui à perdu tout son arôme à force de trop mastiquer

 

j'ai pas aimé, tout simplement

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour ton explication...

moi , c'est tout le contraire , je suis très sensible à son poème...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour ton explication...

moi , c'est tout le contraire , je suis très sensible à son poème...

 

 

t'es plus sensible au thème, je pense

Share this post


Link to post
Share on other sites
t'es plus sensible au thème, je pense

ça se pourrait Bizou...je n'en disconviens pas...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je passais

 

Comme je passais rue Fontaine,

Un plaintif air de jazz

Est sorti en titubant,

Ébloui par le jour,

Et m'a chuchoté sa confidence

Discrètement

Comme je passais tout devant

La Cabane cubaine.

Un parfum pénétrant de Négresse

L'accompagnait.

 

Voilà des nuits,

Voilà bien des jours au sommeil absent.

Réveillés en moi les horizons que je croyais défunts.

Et je saute de mon lit tout à coup, comme un buffle

Mufle haut levé, jambes écartées,

 

Comme un buffle humant, dans le vent

Et la douceur modulée de la flûte polie,

La bonne odeur de l'eau sous les dakhars

Et celle, plus riche de promesses, des moissons mûres

Par les rizières.

 

Léopold Sédar Senghor

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon pays, c'est toi

 

Mon pays, c'est ton sourire d'or pur

et de pierres précieuses qui reflète

tout le trésor de ton coeur Bantou,

où chante l'amour comme un jour de fête.

C'est ta peau couleur de clair de lune

où mes doigts la nuit deviennent paroles

et te font signe dans la pénombre

malgré ces nuages sombres qui tatouent notre bonheur.

 

C'est tes mains plus douces que fleur d'hibiscus

fraîche éclose qui se posent sur la tiédeur

de ma peau pour me conter l'espoir,

ton regard, étreinte à la douceur de rosée du matin

où je me retrouve dans ta tendresse ,

recommençant mon enfance sur tes seins,

ta bouche aux lèvres douceur de taffetas,

où je bois le vrai souffle de vie au sortir de tes entrailles.

 

Mon pays, c'est toi, étoile polaire de mes nuits ,

où je m'égarerais pour toujours sans ta présence,

sens de ma vie à chaque instant,

Et ma maison c'est ton coeur.

 

Alain Serge Dzotap (Cameroun)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon pays, c'est toi

 

Mon pays, c'est ton sourire d'or pur

et de pierres précieuses qui reflète

tout le trésor de ton coeur Bantou,

où chante l'amour comme un jour de fête.

C'est ta peau couleur de clair de lune

où mes doigts la nuit deviennent paroles

et te font signe dans la pénombre

malgré ces nuages sombres qui tatouent notre bonheur.

 

C'est tes mains plus douces que fleur d'hibiscus

fraîche éclose qui se posent sur la tiédeur

de ma peau pour me conter l'espoir,

ton regard, étreinte à la douceur de rosée du matin

où je me retrouve dans ta tendresse ,

recommençant mon enfance sur tes seins,

ta bouche aux lèvres douceur de taffetas,

où je bois le vrai souffle de vie au sortir de tes entrailles.

 

Mon pays, c'est toi, étoile polaire de mes nuits ,

où je m'égarerais pour toujours sans ta présence,

sens de ma vie à chaque instant,

Et ma maison c'est ton coeur.

 

Alain Serge Dzotap (Cameroun)

 

merci Caprice!! j'aime beaucoup la poésie africaine...elle dégage "un je ne sais quoi que les autres n'ont pas"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci Caprice!! j'aime beaucoup la poésie africaine...elle dégage "un je ne sais quoi que les autres n'ont pas"...

 

Coucou Séphia :) Oh ! comme tu as raison, moi aussi j'aime la poésie africaine, n'en déplaise à certain ..... et c'est vrai qu'elle dégage des émotions fortes.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coucou Séphia :) Oh ! comme tu as raison, moi aussi j'aime la poésie africaine, n'en déplaise à certain ..... et c'est vrai qu'elle dégage des émotions fortes.....

 

bonjour Caprice!! tu étais là , je ne t'avais pas vue..

je suis très contente de partager ces émotions-là avec toi...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour Caprice!! tu étais là , je ne t'avais pas vue..

je suis très contente de partager ces émotions-là avec toi...:)

 

Pas de souci Séphia :) Moi aussi , plaisir partagé :40::40:

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci Caprice!! j'aime beaucoup la poésie africaine...elle dégage "un je ne sais quoi que les autres n'ont pas"...

c'est le mystère de la poésie maraboutique :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci Caprice!! j'aime beaucoup la poésie africaine...elle dégage "un je ne sais quoi que les autres n'ont pas"...

 

 

ah, la poésie africaine, pour en dégager elle en dégage, de ces mystères tant convoités

Share this post


Link to post
Share on other sites

LAISSEZ-MOI CROIRE

 

Laissez-moi croire que je vis dans un monde

à part où les guerriers ne sont que poignard en caoutchouc.

 

Laissez-moi croire que je suis anormal,

que je suis l'étoile suspendue à une pétale en cristal.

 

Laissez-moi croire que si je meurs, je vivrai toujours,

que si je pleure vous rirez en retour.

 

Laissez-moi croire à l'inexplicable amour, à l'inexplicable magie.

 

Laissez-moi courir vers ce destin assombri

il me suffit.

 

Laissez-moi croire que le dieu de l'espoir existe,

que j'ai la force de vivre avec le mal qui persiste.

 

Laissez-moi croire alors je me laisserai croire

que ce coeur certes parfois en ellipse existe.

 

Laissez moi croire que j'existe.

 

Keziban YIGIT (poète turque)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Séphia :40:

 

Ces magiciens des mots sont capables de s'exprimer pour nous c'est en cela que que nous aiment la poésie, je pense Merci encore pour ce que tu nous a trouvé ! J'aime beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Séphia :40:

 

Ces magiciens des mots sont capables de s'exprimer pour nous c'est en cela que que nous aiment la poésie, je pense Merci encore pour ce que tu nous a trouvé ! J'aime beaucoup

 

c'est avec plaisir mon ami!! nous apportons, chacun à sa façon, nos petits cailloux à ce forum que nous aimons...:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vis maintenant !

 

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas,

celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait trouver grâce à ces yeux.

 

Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude,

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou

qui ne parle jamais à un inconnu.

 

Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions,

celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés.

 

Vis maintenant ! Risque-toi aujourd'hui ! Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement ! Ne te prive pas d'être heureux !

 

Pablo Neruda (Chili)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vis maintenant !

 

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas,

celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait trouver grâce à ces yeux.

 

Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude,

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou

qui ne parle jamais à un inconnu.

 

Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions,

celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés.

 

Vis maintenant ! Risque-toi aujourd'hui ! Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement ! Ne te prive pas d'être heureux !

 

Pablo Neruda (Chili)

 

Si vrai !!

ne nous privons pas d'être heureux...Merci Caprice :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

SON SÖZ

 

Boğazından lıkır lıkır gecen

Şu suyun kıymetini bil

Nedir ki bu mavilik deme

Pencereden görebildiğin kadar

Günün kıymetini bil

Kıymetini bil çiçek açmış bademin

Güneşli odanın çamurlu sokağın

Beyazın siyahın yeşilin

Pembenin kıymetini bil

Dirilik öyle bir şey yürekte

Sevinçle çırpınır

Kavak yelleri eser insanın başında

İnsanoğlu kızar öfkelenir savaşır

Halk için girişilen savaşta

O korkulu sevincin

Öfkenin kıymetini bil

Bil ki bu

Budur işte

Güneş yalnız dirileri ısıtır

Güneşin kıymetini bil.

 

 

DERNIER MOT

 

Savoure cette eau

Qui pétille dans ta gorge

Ne méprise pas cet azur

Apprécie le ciel

Embrassé par ta fenêtre.

Adore l’amandier en fleurs,

La chambre ensoleillée, la rue boueuse,

Le blanc, le noir, le vert,

Le rose, adore- les tous.

La vivacité est quelque chose

Qui s’ébat dans le cœur avec joie.

On s’éprend d’amour

On s’irrite, on se met en colère, on lutte

Apprécie ce courroux

Cette peur mêlée de joie

Dans la lutte engagée pour le peuple.

Apprends

Chose immuable:

Le soleil ne chauffe que les vivants.

Vénère le soleil.

 

OKTAY RIFAT , poète turc (1914 - 1988)

 

(Traduction de TAHSİN SARAÇ)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si vrai !!

ne nous privons pas d'être heureux...Merci Caprice :)

 

Oui, dépéchons nous d'être heureux...... le temps passe si vite..... :)

C'est un plaisir Séphia que de partager des poémes qui seront appréciés à leurs juste valeur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...