Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Guest asteroideB612

A vos textes....

Recommended Posts

Guest Luciana
lettre d'Abraham Lincoln au professeur de son fils

 

 

 

Il aura à apprendre, je sais,

 

que les hommes ne sont pas tous justes,

 

ne sont pas tous sincères.

 

Mais enseignez-lui aussi

 

que pour chaque canaille il y a un héros;

 

que pour chaque politicien égoïste,

 

il y a un dirigeant dévoué…

 

Enseignez-lui que pour chaque ennemi il y a un ami,

 

Éloignez le de l'envie,

 

si vous pouvez,

 

enseignez lui le secret

 

d'un rire apaisé.

 

Qu’il apprenne de bonne heure

 

que les despotes sont les plus faciles à flatter…

 

Enseignez-lui, si vous pouvez,

 

les merveilles des livres…

 

Mais laissez-lui un peu de temps libre

 

pour considérer le mystère éternel des oiseaux dans le ciel,

 

des abeilles au soleil,

 

et des fleurs au flanc d’un coteau vert.

 

À l'école, enseignez-lui

 

qu’il est bien plus honorable d'échouer

 

que de tricher…

 

Apprenez-lui à avoir foi

 

en ses propres idées,

 

même si tout le monde lui dit

 

qu’elles sont erronées…

 

Apprenz lui à être doux

 

avec les doux,

 

et dur avec les durs.

 

Essayez de donner à mon fils

 

la force de ne pas suivre la foule

 

quand tout le monde se laisse entrainer…

 

Apprenez-lui à écouter tous les hommes

 

mais apprenez-lui aussi à filtrer

 

tout ce qu'il entend à travers l’écran de la vérité,

 

et à en recueillir seulement les bonnes choses

 

qui passent à travers.

 

Apprenez-lui si vous pouvez,

 

à rire quand il est triste…

 

Apprenez-lui qu’il n'est aucune honte à pleurer,

 

Apprenez-lui à se moquer des cyniques

 

et à prendre garde devant une douceur excessive…

 

Apprenez-lui à vendre ses muscles

 

et son cerveau au plus haut prix,

 

mais à ne jamais fixer un prix

 

à son coeur et à son âme.

 

Apprenez-lui à fermer les oreilles

 

devant la foule qui hurle

 

et à se tenir ferme et combattre

 

s'il pense avoir raison.

 

Traitez-le doucement,

 

mais ne le dorlotez pas,

 

parce que seule l’épreuve

 

du feu forme un acier fin.

 

Qu’il ait le courage

 

d'être impatient

 

et la patience d’être courageux.

 

Apprenez-lui toujours

 

à avoir une immense confiance en lui même,

 

parce que dès lors, il aura

 

une immense confiance envers l'Humanité.

 

C'est une grande exigence,

 

mais voyez ce que vous pouvez faire…

 

Il est un si bon garçon, mon fils!

 

J'aimerais bien connaître la réponse du professeur :D

Si c'était moi, je lui dirais de garder son fils chez lui, de l'enseigner lui-même et que je rejoindrais volontiers ses cours :o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith
J'aimerais bien connaître la réponse du professeur :D

Si c'était moi, je lui dirais de garder son fils chez lui, de l'enseigner lui-même et que je rejoindrais volontiers ses cours :o

 

:mdr: il lui demande un vrais formatage,

:D

 

besah le texte est très beau :o

Edited by thalwith

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith

Louiza, mon enfant

Quand le soleil se lèvera

Sur ton premier sourire

Nous prendrons la route.

Nous serons des harragas.

 

Louiza, mon amour

Nous larguerons le malheur

Et nous laverons nos souvenirs

Dans le premier ruisseau

Ainsi font les harragas.

 

Louiza, ma chérie

Nous irons par des chemins nouveaux

Nous chercherons où poussent les fleurs

Où vont les oiseaux.

Ainsi sont les harragas.

 

Louiza, mon cœur

Nous trouverons et la route et le temps

Et nous apprendrons à vivre

Et nous apprendrons à rire

Ainsi rêvent les harragas.

 

Louiza, ma vie

Quand le soleil se lèvera

Sur ton premier printemps

Nous serons loin

Ainsi vont les harragas.

 

Mon enfant

Mon amour

Mon cœur, ma vie

Comme ta mère, ma fille,

Nous serons des harragas

 

Boualem Sansal Harraga ,un roman qui m'a particulièrement ému !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest L'étrangère

Très jolis les textes Thalwith.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith

Alors que ma vie se vidait

Que le sable coulait entre mes doigts

Que le silence avait engourdi mon âme

Pour longtemps

Un oiseau s'est posé sur mon épaule.

« Cui-cui, cui-cui…! »

M'a-t-il dit à l'oreille

En faisant la cabriole.

Je ne comprenais pas.

Mais dans la solitude

La parole est une fête

Alors j'ai jeté mon chapelet

Et j'ai dansé.

 

Un oiseau c'est beau

Hélas, il a des ailes.

Comme elles lui servent pour se poser

Elles lui servent pour s'envoler.

C'est tout le drame avec les oiseaux.

 

 

Boualem Sansal Harraga

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith

Bonjour coom.

je ne connaissais pas "le petit bonheur" , je viens de découvrir.ils se ressemblent en effet.

 

l'extrait que j'ai posté est tiré de Harraga Boualem Sansel inspiré de faits réels d'une Algérie des années noirs, il raconte la vie de Lamia jeune médecin ayant perdu tout les membres de sa famille, elle vit seule coupée du monde dans sa grande maison à Alger,le seul frère qui lui rester a décidé de rejoindre l’Espagne en Harraga, ce dernier a connu à Oran une jeune fille enceinte âgée d' a peine 16 ans, de peur d’être égorgée par son père cette dernière débarqua chez Lamia et bouleversa sa vie,, tout ça est raconté avec un style sublime et poétique j'ai énormément apprécié le roman il m'a beaucoup ému j'ai même verser des larmes a la fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Luciana
Bonjour coom.

je ne connaissais pas "le petit bonheur" , je viens de découvrir.ils se ressemblent en effet.

 

l'extrait que j'ai posté est tiré de Harraga Boualem Sansel inspiré de faits réels d'une Algérie des années noirs, il raconte la vie de Lamia jeune médecin ayant perdu tout les membres de sa famille, elle vit seule coupée du monde dans sa grande maison à Alger,le seul frère qui lui rester a décidé de rejoindre l’Espagne en Harraga, ce dernier a connu à Oran une jeune fille enceinte âgée d' a peine 16 ans, de peur d’être égorgée par son père cette dernière débarqua chez Lamia et bouleversa sa vie,, tout ça est raconté avec un style sublime et poétique j'ai énormément apprécié le roman il m'a beaucoup ému j'ai même verser des larmes a la fin.

 

Bravo, tu m'as donné envie de le lire :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith

je vous le recommande les filles et si vous le voulez en PDF n'hésitez pas à demander :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Luciana
je vous le recommande les filles et si vous le voulez en PDF n'hésitez pas à demander :)

 

Je le demande :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith
Je le demande :D

 

je l’héberge et je te l'envoie en MP :D

fais moi signe coom.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Luciana
je l’héberge et je te l'envoie en MP :D

fais moi signe coom.

 

Merciiiiiiiiiiiiii :o zidi m3ak la photo de ta main :mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith
Merciiiiiiiiiiiiii :o zidi m3ak la photo de ta main :mdr:

 

jatek l’envie teguezni wakil :mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites
je l’héberge et je te l'envoie en MP :D

fais moi signe coom.

 

Merci ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dark Shadow
Bonjour coom.

je ne connaissais pas "le petit bonheur" , je viens de découvrir.ils se ressemblent en effet.

 

l'extrait que j'ai posté est tiré de Harraga Boualem Sansel inspiré de faits réels d'une Algérie des années noirs, il raconte la vie de Lamia jeune médecin ayant perdu tout les membres de sa famille, elle vit seule coupée du monde dans sa grande maison à Alger,le seul frère qui lui rester a décidé de rejoindre l’Espagne en Harraga, ce dernier a connu à Oran une jeune fille enceinte âgée d' a peine 16 ans, de peur d’être égorgée par son père cette dernière débarqua chez Lamia et bouleversa sa vie,, tout ça est raconté avec un style sublime et poétique j'ai énormément apprécié le roman il m'a beaucoup ému j'ai même verser des larmes a la fin.

 

Moi je me suis acheté un de ses livres, Rue Darwin, je crois que c'est un roman assez autobiographique, mais je peine à le commencer, pourtant il a l'ait très bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Luciana
jatek l’envie teguezni wakil :mdr:

 

Ih :o 3andi bezaf maqritch sa3d ennass :D il ne faudrait pas que je perde la main :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne m'intéresse pas à la façon dont tu gagnes ta vie,

Je veux savoir à quoi tu aspires,

Et si tu oses rêver de réaliser le désir ardent de ton coeur.

 

 

Je ne m'intéresse pas à ton âge.

Je veux savoir, si pour la quête de l'amour et de tes rêves,

Pour l'aventure de te sentir vivre,

Tu prendras le risque d'être considéré comme fou.

 

 

Je ne m'intéresse pas aux astres qui croisent ta lune.

Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre souffrance,

Si les trahisons vécues t'ont ouvert,

Ou si tu t'es fané et renfermé par craintes de blessures ultérieures.

 

 

Je veux savoir si tu peux vivre avec la douleur, la tienne ou la mienne,

Sans t'agiter pour la cacher, l'amoindrir ou la fixer.

 

 

Je veux savoir si tu peux vivre avec la joie, la tienne ou la mienne,

Si tu oses danser, envahi par l'extase jusqu'au bout des doigts et des orteils

Sans être prudent ou réaliste et sans te souvenir des conventions du genre humain.

 

 

Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes.

Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à toi-même,

Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme.

 

 

Je veux savoir si tu sais faire confiance, et si tu es digne de confiance.

Je veux savoir si tu peux voir la beauté, même lors des jours sombres

Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté.

 

 

Je veux savoir si tu peux vivre avec l'échec, le tien ou le mien,

Et malgré cela rester debout au bord du lac

Et crier: "Oui!" au disque argenté de la lune.

 

 

Je ne m'intéresse pas à l'endroit où tu vis ni à la quantité d'argent que tu as.

Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir,

Tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants.

 

 

Je ne m'intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici.

Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer.

 

 

Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui.

Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout le reste s'écroule.

 

 

Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même,

Et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides."

 

 

Oriah Mountain Dreamer (an Indian Elder)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith
Je ne m'intéresse pas à la façon dont tu gagnes ta vie,

Je veux savoir à quoi tu aspires,

Et si tu oses rêver de réaliser le désir ardent de ton coeur.

 

 

Je ne m'intéresse pas à ton âge.

Je veux savoir, si pour la quête de l'amour et de tes rêves,

Pour l'aventure de te sentir vivre,

Tu prendras le risque d'être considéré comme fou.

 

 

Je ne m'intéresse pas aux astres qui croisent ta lune.

Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre souffrance,

Si les trahisons vécues t'ont ouvert,

Ou si tu t'es fané et renfermé par craintes de blessures ultérieures.

 

 

Je veux savoir si tu peux vivre avec la douleur, la tienne ou la mienne,

Sans t'agiter pour la cacher, l'amoindrir ou la fixer.

 

 

Je veux savoir si tu peux vivre avec la joie, la tienne ou la mienne,

Si tu oses danser, envahi par l'extase jusqu'au bout des doigts et des orteils

Sans être prudent ou réaliste et sans te souvenir des conventions du genre humain.

 

 

Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes.

Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à toi-même,

Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme.

 

 

Je veux savoir si tu sais faire confiance, et si tu es digne de confiance.

Je veux savoir si tu peux voir la beauté, même lors des jours sombres

Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté.

 

 

Je veux savoir si tu peux vivre avec l'échec, le tien ou le mien,

Et malgré cela rester debout au bord du lac

Et crier: "Oui!" au disque argenté de la lune.

 

 

Je ne m'intéresse pas à l'endroit où tu vis ni à la quantité d'argent que tu as.

Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir,

Tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants.

 

 

Je ne m'intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici.

Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer.

 

 

Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui.

Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout le reste s'écroule.

 

 

Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même,

Et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides."

 

 

Oriah Mountain Dreamer (an Indian Elder)

 

Très joli ! :o Merci du partage Syl.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith
Ih :o 3andi bezaf maqritch sa3d ennass :D il ne faudrait pas que je perde la main :mad:

 

aya nedirk elkahtar nepostihalek ce soir, mais t'as intérêt a me sortir que du positif ;;; j'ai ardemment soif de bonnes nouvelles la! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très joli ! :o Merci du partage Syl.

 

Mais de rien, je t'en prie, tout le plaisir est pour moi :o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith
Moi je me suis acheté un de ses livres, Rue Darwin, je crois que c'est un roman assez autobiographique, mais je peine à le commencer, pourtant il a l'ait très bien.

c'est le premier roman que je lis de sansal et j'aime beaucoup , ça m'incite à lire le reste , il est je crois à 4 ou 5 publications.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thalwith

Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux,

Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis..

Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés.

Ne vis pas la vie à moitié

Ne meurs pas à moitié

Ne choisis pas une moitié de solution

Ne t’arrête pas au milieu de la vérité

Ne rêve pas à moitié

Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir

Si tu te tais, garde le silence jusqu’à la fin, et si tu t’exprimes, exprime -toi jusqu’au bout.

Ne choisis pas le silence pour parler, ni la parole pour être silencieux …

Si tu es satisfait, exprime pleinement ta satisfaction et ne feins pas d’être à moitié satisfait …

et si tu refuses, exprime pleinement ton refus, car refuser à moitié c’est accepter..

Vivre à moitié, c’est vivre une vie que tu n’as pas vécue…

Parler à moitié, c’est ne pas dire tout ce que tu voudrais exprimer

sourire à moitié, c’est ajourner ton sourire,

aimer à moitié, c’est ne pas atteindre ton amour

être ami à moitié c’est ne pas connaître l’amitié

Vivre à moitié, c’est ce qui te rend étranger à ceux qui te sont les plus proches, et les rend étrangers à toi….

La moitié des choses, c’est aboutir et ne pas aboutir, travailler et ne pas travailler, c’est être présent et …absent

Quand tu fais les choses à moitié, c’est toi, quand tu n’es pas toi-même, car tu n’as pas su qui tu étais

C’est ne pas savoir qui tu es…

Celui que tu aimes n’est pas ton autre moitié…c’est toi même, à un autre endroit, au même moment.

 

Boire à moitié n’apaisera pas ta soif, manger à moitié ne rassasiera pas ta faim…

Un chemin parcouru à moitié ne te mènera nulle part

 

et une idée exprimée à moitié ne donnera aucun résultat …

Vivre à moitié, c’est être dans l’incapacité et tu n’es point incapable…

 

Car tu n’es pas la moitié d’un être humain

Tu es un être humain…

 

Tu as été créé pour vivre pleinement la vie, pas pour la vivre à moitié

 

 

Vivre à moitié .Khalil Gibran.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...