Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Laziz

Les Upanishads Majeures et les Aryas

Recommended Posts

Le temple Kailash, près d'Ellora

 

Dommage, c'est seulement en anglais mais le visionnement, seul, en dit long.

 

[YOUTUBE]B2Jl4HNDixc[/YOUTUBE]

 

Le temple précédent se situait en Orissa, dans l'est de l'Inde

 

attachment.php?attachmentid=3096&d=1429478994

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce temple et son complexe, qu'ils aient été contruits il y a mille ans ou dix milles ans, c'est kif kif en Inde. Cela, je l'ai déjà expliqué

mais toi t'es pas capable de comprendre de quoi on parle vraiment. On te montre la lune tu regardes le doig

 

non monsieur laziz ..ce n'est pas kif kif ... et tu n"a absolument rien expliquer.. d"ailleurs je ne penses meme pas qu'il y est une explication ...mis a part un dérangement mental ...pour affirmer que 10 000 et 1000 ans c'est pareil !

 

quand on me montre la lune je regarde et et j'essaie aussi de savoir qui me montre ca ....on appelle ça l'esprit de méthode tout simplement !

 

ceci dit ...tant que tu continuera dans ton attitude a vouloir prendre les gens pour des tarés ....et a te donner des airs et des postures ...je serais la pour te rappeller a la simple modestie !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Adam, le premier homme est arrivé en Inde pour la première fois

 

ADAMS-PEAK-4.jpg

 

Je suis allé plusieurs fois dans le Sud de l'Inde, mais je ne me rappelle pas avoir entendu parler de cette fameuse

montagne appelé le pic d'Adam et qui se situe sur l'île de Ceylan. Ma femme y est allé en 1975 mais plus tard,

à cause de la guerre d'indépendance qui y sévissait, l'accès était désormais interdit. Comme le nom l'indique, la légende

veut qu'Adam, le premier homme, soit descendu, ou tombé sur Terre ici. Sur Wiki vous trouverez plein d'info à son sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michelet et le Ramayana

 

attachment.php?attachmentid=3131&d=1430782464

 

« On ne peut toujours travailler, écrit-il. Chaque année il faut respirer, reprendre haleine, se refaire

aux grandes sources vives, qui gardent l'éternelle fraîcheur. Où la trouver si ce n est au berceau

de notre race, aux sommets sacrés d'où descendent ici l'Indus et le Gange, là les torrents de

la Perse, les fleuves du paradis?

 

Tout est étroit dans l'0ccident. La Grèce est petite: j étouffe. La Judée est sèche: j'halète.

Laissez moi un peu regarder du côté de la haute Asie, vers le profond Orient. J'ai là mon

immense poème, vaste comme la mer des Indes, béni, doué du soleil, livre d harmonie divine

où rien ne fait dissonance. Une aimable paix y règne, et même au milieu des combats une

douceur infinie, une fraternité sans borne qui s étend à tout ce qui vit, un océan (sans fond

ni rive) d amour, de pitié, de clémence. J'ai trouvé ce que je cherchais: la Bible de la bonté. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayodhya, la ville de Ramacandra

 

attachment.php?attachmentid=3137&d=1430909341

 

« Nous sommes dans Ayodhya, le séjour des princes de la dynastie solaire Dassaratha règne.

Nous sommes en plein âge d'or et en lisant les curieuses descriptions de la royale cité, on se

fait une haute idée de la civilisation de l'Inde, dans un siècle antérieur à celui de Salomon. »

 

Clarisse Bader (1840–1902) La femme dans l'Inde antique, ouvrage couronné par

l'Académie française.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ganesh, le Dieu à tête d'éléphant

 

3156d1431286389-les-ecureuils-aux-pattes-noires-n-ont-pas-de-destin-ganesh-defenseur-opprime.jpg

 

Quand on veut dénigrer et se moquer de la religion des Hindous, on aime à donner en exemple les dieux

animaux que sont Ganesh et Hanuman. Cela suffit, incompétents et fermés d’esprit qu’ils sont, à rejeter

tout ce qui ne correspond pas à la réalité historique telle que définie par ceux-là même qui ont fait tabula

rasa sur le passé païen de l’histoire, histoire qu’ils apprirent à haïr plus que tout.

 

Et les Hindous, asservis depuis plus de mille ans par ces forces dominatrices qui ont saccagé leur pays et

mis à mal leurs croyances, ont baissé la tête et se sont sentis honteux de la représentation de leurs dieux,

tels que décrits dans les Puranas. Alors, ils reléguèrent divinités et écritures au rang de la mythologie; existant

sans exister. Mais leur adoration continue, malgré tout, au-delà des considérations séculières et morales,

parce que l’on ne peut dissocier ces dieux, Ganesh ou Hanuman, du contexte plus général de la spiritualité

hindoue. Si l’on parle du Seigneur Rama, on parlera irrémédiablement du singe Hanuman; si on parle du Seigneur

Shiva, on parlera bien évidemment de Ganesh. Les uns ne vont pas sans les autres. Lakshmi, Vishnou, Garuda,

Shiva, Ganesh, Nanda, Rama, Sita, Hanuman, Shesa, le serpent divin, Krishna, Brahma, etc, forment un tout,

une unité indivisible décrite dans les Védas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Adorer Ganesh selon la coutume

 

Pendant quelques semaines, ma femme et moi avons vécu à l’étage supérieur d’une modeste villa dans le sud

de l’Inde, non loin d’un fameux temple de Ganesh. Tous les jours, vers cinq heures du matin, j’entendais sonner

pendant quelques minutes une clochette. Curieux, j’abordai le propriétaire et m'enquis sur l’objet de son adoration.

Il priait Ganesh, et ce, de père en fils, depuis des générations. Il m’invita à venir voir son autel à condition que je

ne prenne pas de photo. Dans le coin du salon, j’aperçus Ganesh et je joignis mes mains par respect, selon la

coutume. Après quoi, je le remerciai et lui demandai humblement la différence entre l’adoration de Ganesh et celle

de Shiva, pourquoi l’un au lieu de l’autre, pourquoi adorer le fils au lieu du père. Il me répondit que c’était une

dévotion transmise par ses parents et, par loyauté filiale, il n’avait pas dérogé d’un iota à la tradition. Il prit un

récipient en cuivre sur l’autel qui contenait de l’argile ou de la cendre et de son doigt m’en appliqua sur le front.

Il m’invita ensuite à le suivre sur le patio et se proposa de me raconter l’histoire de Ganesh selon le purana qui lui

était dédié, purana dont je n’avais jamais entendu parler. Aujourd’hui, j’ai décidé de revisiter les notes prises à

l’époque et d'écrire cette histoire pour qu'elle soit accessible en langue française à une plus grande audience.

 

ob_b6c5d7_anegudde-inde-temple-vinayaka.jpg

 

Vinayaka est un autre nom de Ganesh.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayur Véda ou la médecine védique

 

................37cm.jpg

 

Le maître Sushruta fut le père de la chirurgie en Inde, et cela plus de 600 ans avant J.-C, selon l'acceptation des "experts";

ceux-là mêmes qui ont toujours eu du mal à reconnaître qu'un pays, qu'ils jugeaient sous-développé par rapport au standard

européen des connaissances et du progrès, puisse être si avancé dans les sciences, en l'occurrence la médecine. Mais ce savoir,

qui provient de l'Ayur-Veda, est beaucoup plus ancien. Des milliers d'années auparavant, tel que mentionné dans le Mahabharata,

on en faisait usage avec une efficacité prodigieuse pour soigner les blessés qui retournaient ainsi rapidement au combat.

 

Outre la chirurgie plastique qui étonne tout le monde, Sushruta était un génie qui opérait sous anesthésie... Ses interventions

chirurgicales détaillées fournies dans "Sushruta Samhita" étaient très avancées. Son livre prescrit un traitement pour douze types

de fracture et six types de dislocation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
................37cm.jpg

 

Le maître Sushruta fut le père de la chirurgie en Inde, et cela plus de 600 ans avant J.-C, selon l'acceptation des "experts";

ceux-là mêmes qui ont toujours eu du mal à reconnaître qu'un pays, qu'ils jugeaient sous-développé par rapport au standard

européen des connaissances et du progrès, puisse être si avancé dans les sciences, en l'occurrence la médecine. Mais ce savoir,

qui provient de l'Ayur-Veda, est beaucoup plus ancien. Des milliers d'années auparavant, tel que mentionné dans le Mahabharata,

on en faisait usage avec une efficacité prodigieuse pour soigner les blessés qui retournaient ainsi rapidement au combat.

 

Outre la chirurgie plastique qui étonne tout le monde, Sushruta était un génie qui opérait sous anesthésie... Ses interventions

chirurgicales détaillées fournies dans "Sushruta Samhita" étaient très avancées. Son livre prescrit un traitement pour douze types

de fracture et six types de dislocation.

 

Sushruta connu notamment dans ses operarions de reconstruction de nez coupés par cette société de barbares :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Bhagavad-gita

 

ob_9b5803_louis-pelet-gita.jpg

 

Le plus parfait des livres à posséder

 

« Lorsque les hommes réaliseront un jour l'unité religieuse, ils considéreront ce petit livre

comme l'un des plus parfaits parmi leurs livres sacrés. » Louis Pelet. 1934

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Upanishads

 

L’individualisme ontologique des Upanishads

 

Nous allons le voir, c’est l’individualisme pris comme une force unificatrice, lorsqu’il se retrouve dans un milieu social,

au lieu du dogme philosophique stérile et sans avenir préconisé par les athées; ces derniers voient en l’individu un

amalgame d’atomes qui se fondent à sa mort dans une masse cosmique et indistincte d’atomes. Autant en emporte

le vent.

 

ob_c344f5_art-individualisme.jpg

 

Selon la Bhagavad-gita, qui est également une Upanishad, et des plus importantes, l’être humain est avant tout

individualiste, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il nourrit une relation impersonnelle avec les autres membres de sa

communauté ou qu’il n’a pas d’intérêt à participer énergiquement à son développement et à celle de la société en général.

Ceci dit, assurons-nous de nous entendre sur le mot individualiste’dont je reproduis la définition du dictionnaire:

A. − Qui accorde crédit à l'individualisme; qui reconnaît la prééminence de l'individu sur le groupe, la collectivité, la société.

B. − [En parlant d'une personne et de sa manière d'être] Dont le comportement manifeste l'individualisme; qui exprime son

indépendance, son originalité propre, personnelle, spécifique.

 

La preuve que l’être humain est avant tout individualiste, c’est que son essence, ce qui donne la vie à son corps et le soutien,

est une âme –individuelle, éternelle et immortelle. Krishna l’explique en personne. Au début de la fameuse bataille racontée dans

le Mahabharata, il encourage Arjuna à ne pas prendre, en cet instant crucial de l’engagement militaire, en considération ses

attaches à la famille ou au groupe et d’agir selon ses devoirs : « Je te le répète, Arjuna, celui qui siège dans le corps, est éternel,

il ne peut jamais être tué. Tu n’as donc à pleurer personne. » Ce qui compte, selon les Upanishads, c’est le salut, personnel : on

sauve en priorité son âme au lieu de se lamenter sur le sort du monde. De toute manière, la bonne marche de ce dernier ne dépend

pas de notre humble personne ni d’ajustement à court terme. En outre, on ne peut sauver les autres si nous sommes prisonniers des

griffes de la matière.

 

Et pour en lire davantage, si vous avez le goût à la philosophie, vous pouvez allez sur mon blog:

L?individualisme ontologique des Upanishads - Le blog de Maroudiji

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Fables de La Fontaine et l'Inde

 

J'écrivais à quelqu'un:

Pour ce qui est de votre citation, sachez qu'en poussant un peu plus loin votre intérêt pour les dictons,

vous auriez découvert les sources et l'inspiration concernant les fables de La Fontaine dont vous prenez

plaisir à citer. Voici ce qu'il écrit dans son Avertissement qui sert de préface à ses Fables: "Je ne tiens

pas qu'il soit nécessaire... de dire où j'ai puisé ces derniers sujets. Seulement je dirai, par reconnaissance,

que j'en dois la plus grande partie à Pilpay, sage indien."

 

attachment.php?attachmentid=3161&d=1433680316

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ganesh et l'histoire de Job dans la Bible

 

Pour ceux qui ont lu mon histoire sur Ganesh, où je décris le malheur apparemment indu du roi, je fais un parallèle tacite

avec les souffrances de Job dans la Bible.

 

ob_ecb6ab_job-sur-son-fumier.gif

 

Après cela Job maudit le jour de sa naissance et il parla ainsi: Périsse le jour où je suis né. Pourquoi ne suis-je pas mort dans

le sein de ma mère? Pourquoi n'ai-je pas expiré aussitôt que j'en suis sorti? Car ce qui faisait le sujet de ma crainte m'est

arrivé et ce que je redoutais est tombé sur moi. Ne me suis-je pas tenu dans la réserve? N'ai-je pas gardé le silence, le

repos? Et la colère divine est tombée sur moi…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sankara, le plus grand philosophe hindou

 

Le point de vue d’un moniste: "tout est Un mais différent à la fois".

 

ob_6595f89c42dfb75454d786f6c45bb030_sankara-inde-guru.jpg

 

Pourquoi doit-il exister plusieurs religions en même temps? Parce que tout le monde ne peut

pas s’engager adéquatement sur la voie de la de libération suprême, la moksha. Mais par la

grâce de notre acharya (Sankara), la vérité suprême est perpétuellement disponible ; elle ne

disparaît jamais. Chez nous, par exemple, dans notre maison, nous avons accès à de l'eau à

plusieurs endroits mais elle n’est pas potable partout. Seulement au puits elle le sera ; seulement

au puits elle est pure. Ailleurs, non. Il y a aura toujours de l’eau impure. C’est comme ça. Ça

toujours été comme ça, sinon toute l’eau deviendrait impure. Il en va de même pour les mouvements

religieux. Par ces différentes manières d’adorer Dieu, on peut également atteindre à la libération,

mais cela prendra plus de temps, le progrès est lent. Le chemin enseigné par notre maître Sankara

acarya n’est pas sinueux, il va droit au but. C’est la différence majeure et cruciale qu’il y a avec

les autres religions. Car elles ne sont pas sans poser problèmes et difficultés, toutes choses

inhibantes dont l’individu peut se passer lorsqu’il est sérieux dans sa quête spirituelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Serena1
Essaye de voir un psy et je suis très très sérieux.Tu as raison j'avais remarqué que tu parlais a un miroir auparavant et j'aurais du t'éviter le café.De toutes lesfaçons tu ne semble pas vouloir te secouer de ton monde.Personne ne pourra t'aider là dessus.C'est a toi de faire l'effort.

 

Ça sera ma dernière tentative à ton intention.Bon courage et bonne continuation.

 

ps:Il faut vraiment être givré pour contester les travaux de Schweitzer.Tu devrais au moins essayer de t'en rendre compte au lieu de te justifier de wiki

 

Tout a fait...:yes::yes::yes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Serena1
J'écrivais à quelqu'un:

Pour ce qui est de votre citation, sachez qu'en poussant un peu plus loin votre intérêt pour les dictons,

vous auriez découvert les sources et l'inspiration concernant les fables de La Fontaine dont vous prenez

plaisir à citer. Voici ce qu'il écrit dans son Avertissement qui sert de préface à ses Fables: "Je ne tiens

pas qu'il soit nécessaire... de dire où j'ai puisé ces derniers sujets. Seulement je dirai, par reconnaissance,

que j'en dois la plus grande partie à Pilpay, sage indien."

 

rectification

Ibnou Al Mouqafa3 est l'auteur de Kalila Wa Dimna traduit en arabe. CE LIVRE A ETE ECRIT BIEN AVANT TA FABLE ET TA FONTAINE....

 

Three hundred years later, after the Muslim conquest of Persia and the Near East, a Persian convert to Islam named Ibn al-Mukaffa' chanced upon Burzoe's Pehlavi version and translated it into Arabic in a style so lucid it is still considered a model of Arabic prose. Called Kalila and Dimna, after the two jackals who are the main characters, the book was written mainly for the instruction of civil servants. It was so entertaining, however, that it proved popular with all classes, entered the folklore of the Muslim world, and was carried by the Arabs to Spain. There it was translated into Old Spanish in the 13th century. In Italy it was one of the first books to appear after the invention of printing.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le genre qui continue à colpoter aux âmes perdues que les Arabes ont inventé les calculs et le zéro...

 

Avec suffisance et stubbornness.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Serena1
Le genre qui continue à colpoter aux âmes perdues que les Arabes ont inventé les calculs et le zéro...

 

Avec suffisance et stubbornness.

 

Tu fais pitie...crois moi.

 

sort de ton autism :noexpression:

Suit le conseil de Jagellon (il t'aime bien): va voir un psychiatre :)

 

je te clouerai le bec a chaque fois que c'est necessaire ya aba Jahl:D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Serena1

bloffeur/copieur

 

Pourquoi doit-il exister plusieurs religions en même temps? e.

 

Oui dans ta tete de mosaique.

 

Il ya Une Seule religion: ISLAM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu fais pitie...crois moi.

 

sort de ton autism :noexpression:

Suit le conseil de Jagellon (il t'aime bien): va voir un psychiatre :)

 

je te clouerai le bec a chaque fois que c'est necessaire ya aba Jahl:D

Oui dans ta tete de mosaique.

 

Il ya Une Seule religion: ISLAM

 

Si tu veux insulter les gens sur le forum, tu vas le faire ailleurs qu'ici. Cela suffit ton trollage haineux...

 

report.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sankara: tout est Un

 

attachment.php?attachmentid=3169&d=1436121719

 

J'ai passé quelque temps avec ces deux personnes à Pushkar. Le jeune était un érudit et

il voulait que j'aille avec lui rencontrer son guru qui vivait quelque part au Kashmir. Ce que

je n'ai jamais fait malgré ma promesse. Les deux personnes sur la photo sont des shivaistes,

adorateurs de Shiva, et des tenants du monisme de Sankara acharya. Selon cette tradition,

Sankara est un avatar de Shiva. Ce que j'ai écrit plus haut, c'est sa prêche. Ce jeune m'a

appris beaucoup de choses sur cette tradition. Voici une autre de ses envolées que je transpose

partiellement ici.

 

« Prends l'exemple de l'ampoule, me dit-il, c'est pratique pour voir dans la pénombre, n'est-ce pas?

Mais toutes les ampoules réunies seront inutiles s'il n'y a pas l’œil pour voir. Seule la noirceur persistera.

Allons plus loin, l’œil peut être sain mais s'il n'y a pas le mental, les yeux ne verront rien, même s'ils

sont ouverts. N'est-ce pas? C'est tout à fait logique, continua-t-il dans le même souffle. De la même

manière, le mental restera insensible à la lumière de l'ampoule si la lumière de l'âme, du Soi, ne se

reflète pas en lui. C'est seulement par l'effet de la lumière intérieure que le mental est capable de penser.

Si le mental pense, alors les yeux verront. Alors seulement les yeux verront la lumière produite par les ampoules.

Grâce au mental les yeux peuvent voir les objets inertes. Et c'est cette lumière intérieure qui le permet et

que l'on nomme la conscience. »

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Serena1
Si tu veux insulter les gens sur le forum, tu vas le faire ailleurs qu'ici. Cela suffit ton trollage haineux...

 

report.gif

 

desolee.

 

mais il faut discuter!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sankara, le plus grand philosophe hindou

 

Là, je fais une parenthèse pour ceux qui nous lisent et se disent que notre exotique indien fait de la discrimination

religieuse : il considère les autres religions avec condescendance, pour dire le moins. Mais n’est-ce pas là le propre

des religions de penser que la sienne est la meilleure ou la seule qui puisse nous amener à Dieu? En d’autres mots,

a-t-il tort de croire ainsi ? Ne faudrait-il pas, au contraire, voir toutes les religions sur un même pied d’égalité au lieu

de les considérer comme des voies qui conduisent à Dieu, plus ou moins vite ou directement?

Share this post


Link to post
Share on other sites

I_1206.jpg

 

« Cordonnier pas plus haut que la chaussure. »

C’est un concept matérialiste que de supprimer la hiérarchie et de déclarer que tout ce qui existe urbi et orbi

est égal. La science n’affirme-t-elle pas que les mouches seraient nos égaux? Que l’homme n’est nullement supérieur

aux animaux ou aux plantes ? Et si l’on pousse plus loin le raisonnement, ces matérialistes diront que les dieux ne

sont pas supérieurs aux hommes. Et plus loin encore, que Dieu n’est pas plus grand que les dieux en charge des éléments

matériels tels le vent, le feu, l’eau ou la terre. Donc, il n’y a pas une espèce animale meilleure qu’une autre ; il

n’y a pas d’hommes ou de maîtres meilleurs que d’autres ; il n’y a surtout pas d'hommes qui disent aux femmes comment

se comporter; (on fait cependant une exception pour les enfants, mais ce paradigme social est battu en brèche par l'enfant

roi); mariage homosexuel ou hétéro, c’est pareil. Aujourd’hui, il n’y a plus de civilisation meilleure qu’une autre; il

n’y a pas de religion préférable à une autre. Bref, tout est pareil; tout est Un; Dieu ou moi c’est kif-kif; la tribu qui

vit dans la forêt, toute nue, avec des arcs, et le peuple français, c’est kif-kif, il n’y a pas de différence réelle, sauf

un contexte, autre. C’est tout ! (La banquise dans le Nord et les plages ensoleillées dans le Sud, c’est pareil au fond,

ce n’est qu’une question d’adaptation. Qu'on s'adapte comme-ci ou qu'on s'adapte comme-ça, c'est du pareil au même ; d'une

façon ou d'une autre, c'est une adaptation. Ne pas s'adapter, c’est là que gît le lièvre ; on ne donne pas cher du résultat.

 

L’expression « cordonnier pas plus haut que la chaussure » est tout à fait en phase avec l’esprit de nos contemporains qui

appellent cette vision moderne de l’existence une pensée philosophique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...