Jump to content

Nos parents veulent-ils uniquement notre bonheur ?


Recommended Posts

aprés le cordon ambilical ,il y'a l'autre cordon qu'il faut couper aussi ,on l'appelleras cordon social ou cordon parental :D

 

Salut Ratatouille... toi, je te sens venir... tu ne nous proposerais pas un plan "anarchiste" là ?! :D

 

Matienne, c'est tout à fait ce que je pense de d'éducation parent/enfant. Nous devons leur donner des repères, des valeurs et des outils pour construire une base respectable et suffisamment raisonnable afin qu'adultes, ils puissent formuler leurs propres aspirations.

 

La discipline est aussi importante que la notion de responsabilisation. L'éducation doit permettre d'instaurer une forme de "contrat moral" basé sur la confiance, le respect mutuel, tout en imposant une demande de résultats.

 

Je pense que l'exercice en lui-même est très complexe quand on est parent car nous sommes pris déjà dans notre propre aliénation. L'enfant hérite de nos biais, de nos craintes, il porte une partie de nos angoisses, on l'élève dans la voie qui nous paraît la plus juste tout en souffrant à la base d'un léger décalage générationnel.

 

D'ailleurs, pensons-nous l'éducation de nos enfants avec les attentes implicites de la société ou uniquement sur le sens moral qu'on souhaite transmettre à un individu ? :rolleyes:

Link to post
Share on other sites

des parents irresponsables, egoistes, ne pensent pas aux interets de leurs enfants en premier lieu! çà existe peut-etre. mais qui font de grandes erreurs dans l'educations de leurs enfants et qui ne s'en rendent pas compte y'en a pleins...comme pour moi, ma famille qui veut me garder en une petite fille de 12ans et arreter le temps enface de moi, pourquoi? parce que je suis la kadette et il faut bien qu'il y reste un bébé pour ma mere qu'elle lui control la vie et qui lui prend la main et l'emmene là ou elle veut! biensur on peut empecher quelqu'un de grandir et de changer. on ne peut empecher une fille de devenir aprés une femme...alors, je joue le jeux pour ne pas trop vexé, pour ne pas passé à coté de leurs en une fille desobeissante. et derriere le masque, se cache une toute jeune femme qui reve de tout ce dont une femme reve, qui pense à son avenir comme le fait toute autre femme, et pour ce qui est de realiser mes buts dans la vie, on verra si je l'ai bien reussi avec ma double vie

Link to post
Share on other sites
des parents irresponsables, egoistes, ne pensent pas aux interets de leurs enfants en premier lieu! çà existe peut-etre. mais qui font de grandes erreurs dans l'educations de leurs enfants et qui ne s'en rendent pas compte y'en a pleins...comme pour moi, ma famille qui veut me garder en une petite fille de 12ans et arreter le temps enface de moi, pourquoi? parce que je suis la kadette et il faut bien qu'il y reste un bébé pour ma mere qu'elle lui control la vie et qui lui prend la main et l'emmene là ou elle veut! biensur on peut empecher quelqu'un de grandir et de changer. on ne peut empecher une fille de devenir aprés une femme...alors, je joue le jeux pour ne pas trop vexé, pour ne pas passé à coté de leurs en une fille desobeissante. et derriere le masque, se cache une toute jeune femme qui reve de tout ce dont une femme reve, qui pense à son avenir comme le fait toute autre femme, et pour ce qui est de realiser mes buts dans la vie, on verra si je l'ai bien reussi avec ma double vie

 

Bonjour Espérance,

 

Merci pour ce partage. J'ai souvent vu cette forme de "double vie" chez mes amis et la comprends parfaitement. Certains parleront d'hypocrisie envers soi ou ses parents, moi j'y vois davantage une marque de respect, de tendresse, de tatonnements qui font qu'on s'ouvre une voie, personnelle et privée, qu'on explore dans la liberté qui est la notre sans contrarier ceux qu'on aime.

 

Te concernant c'est encore différent, car tu n'es plus un bébé et qu'un jour où l'autre ils devront te lâcher la main. Tu es dans un processus logique de la vie consistant à te penser en tant que femme avec ses propres aspirations avant celles d'enfant. Disons que tu lui laisses encore profiter de ce plaisir de materner car tu es consciente de ce que ça représente pour ta mère.

 

Je ne suis pas encore maman, donc c'est plutôt facile d'avancer des critiques. Mais ce qui me fait peur car c'est récurrent c'est la capacité de la femme à s'oublier. D'abord en tant d'épouse, ensuite comme mère... elle existe à travers les autres, elle se sent vivre à travers les responsabilités qui sont les siennes. Le jour où tu partiras, elle redeviendra l'épouse ou ressentira peut-être le besoin de voir où elle en est en tant que femme. Quoi qu'il en soit, elle va devoir chager "de casquette", trouver de la "reconnaissance" dans son travail et son implication ailleurs. Alors que logiquement, elle n'a pas besoin de tout ça pour se sentir exister, elle peut vivre et trouver son bonheur sans le chercher dans un miroir social ou familial.

 

On a souvent une vision très matérielle de l'éducation. Beaucoup de parents se disent accomplis lorsque tous les enfants sont mariés et disposent d'un bon job (salaire ou sécurité de l'emploi). Mais se demandent-ils s'ils sont vraiment heureux ? Si ce cadre social de référence dans lequel ils sont correspond pleinement à leurs aspirations personnelles ?

 

Je pense que certains parents appuient et transmettent cette notion de bonheur autour de critères communs (comme le mariage, un bon boulot, l'argent). Critères identifiés socialement comme une marque de "réussite personnelle" mais en aucun cas d'épanouissement.

Aussi, dans la mesure où ces critères universels seront reconnus par tous (famille, amis, voisinage, société...), nos parents ne cherchent-ils pas aussi à recevoir une reconnaissance sociale de leur travail "d'éducateur" ? Montrer à tous qu'ils ont réussi leur rôle de parents puisque l'aboutissement est visible (critères communs) ?

Link to post
Share on other sites
Bonjour Espérance,

 

Merci pour ce partage. J'ai souvent vu cette forme de "double vie" chez mes amis et la comprends parfaitement. Certains parleront d'hypocrisie envers soi ou ses parents, moi j'y vois davantage une marque de respect, de tendresse, de tatonnements qui font qu'on s'ouvre une voie, personnelle et privée, qu'on explore dans la liberté qui est la notre sans contrarier ceux qu'on aime.

 

Te concernant c'est encore différent, car tu n'es plus un bébé et qu'un jour où l'autre ils devront te lâcher la main. Tu es dans un processus logique de la vie consistant à te penser en tant que femme avec ses propres aspirations avant celles d'enfant. Disons que tu lui laisses encore profiter de ce plaisir de materner car tu es consciente de ce que ça représente pour ta mère.

 

Je ne suis pas encore maman, donc c'est plutôt facile d'avancer des critiques. Mais ce qui me fait peur car c'est récurrent c'est la capacité de la femme à s'oublier. D'abord en tant d'épouse, ensuite comme mère... elle existe à travers les autres, elle se sent vivre à travers les responsabilités qui sont les siennes. Le jour où tu partiras, elle redeviendra l'épouse ou ressentira peut-être le besoin de voir où elle en est en tant que femme. Quoi qu'il en soit, elle va devoir chager "de casquette", trouver de la "reconnaissance" dans son travail et son implication ailleurs. Alors que logiquement, elle n'a pas besoin de tout ça pour se sentir exister, elle peut vivre et trouver son bonheur sans le chercher dans un miroir social ou familial.

 

On a souvent une vision très matérielle de l'éducation. Beaucoup de parents se disent accomplis lorsque tous les enfants sont mariés et disposent d'un bon job (salaire ou sécurité de l'emploi). Mais se demandent-ils s'ils sont vraiment heureux ? Si ce cadre social de référence dans lequel ils sont correspond pleinement à leurs aspirations personnelles ?

 

Je pense que certains parents appuient et transmettent cette notion de bonheur autour de critères communs (comme le mariage, un bon boulot, l'argent). Critères identifiés socialement comme une marque de "réussite personnelle" mais en aucun cas d'épanouissement.

Aussi, dans la mesure où ces critères universels seront reconnus par tous (famille, amis, voisinage, société...), nos parents ne cherchent-ils pas aussi à recevoir une reconnaissance sociale de leur travail "d'éducateur" ? Montrer à tous qu'ils ont réussi leur rôle de parents puisque l'aboutissement est visible (critères communs) ?

 

bonjour ryline

tu vas bien?

 

trop fatiguée pour faire un comentaire

 

http://www.forum-algerie.com/discussion-generale/18505-nous-dit-souvent-que-lenfant-des-droit-il-ne-vous-appartient-pas.html

Link to post
Share on other sites
Bonjour Espérance,

 

Merci pour ce partage. J'ai souvent vu cette forme de "double vie" chez mes amis et la comprends parfaitement. Certains parleront d'hypocrisie envers soi ou ses parents, moi j'y vois davantage une marque de respect, de tendresse, de tatonnements qui font qu'on s'ouvre une voie, personnelle et privée, qu'on explore dans la liberté qui est la notre sans contrarier ceux qu'on aime.

 

Te concernant c'est encore différent, car tu n'es plus un bébé et qu'un jour où l'autre ils devront te lâcher la main. Tu es dans un processus logique de la vie consistant à te penser en tant que femme avec ses propres aspirations avant celles d'enfant. Disons que tu lui laisses encore profiter de ce plaisir de materner car tu es consciente de ce que ça représente pour ta mère.

 

Je ne suis pas encore maman, donc c'est plutôt facile d'avancer des critiques. Mais ce qui me fait peur car c'est récurrent c'est la capacité de la femme à s'oublier. D'abord en tant d'épouse, ensuite comme mère... elle existe à travers les autres, elle se sent vivre à travers les responsabilités qui sont les siennes. Le jour où tu partiras, elle redeviendra l'épouse ou ressentira peut-être le besoin de voir où elle en est en tant que femme. Quoi qu'il en soit, elle va devoir chager "de casquette", trouver de la "reconnaissance" dans son travail et son implication ailleurs. Alors que logiquement, elle n'a pas besoin de tout ça pour se sentir exister, elle peut vivre et trouver son bonheur sans le chercher dans un miroir social ou familial.

 

je comprends tout à fait l'exemple de l'épouse qui s'oublie mais pas celle de la mère :04:

 

Aussi, dans la mesure où ces critères universels seront reconnus par tous (famille, amis, voisinage, société...), nos parents ne cherchent-ils pas aussi à recevoir une reconnaissance sociale de leur travail "d'éducateur" ? Montrer à tous qu'ils ont réussi leur rôle de parents puisque l'aboutissement est visible (critères communs) ?

C'est humain comme réaction tu verras plus tard
Link to post
Share on other sites
Guest ratatouille
C'est humain comme réaction tu verras plus tard

salut matienne ,j'espère que tu va bien !

c'est l'expérience qui parles

tache de prendre note ryline ;).

tu me traite d'anarchiste ,mais t'es plus anarchiste que moi :p regarde ton parcours et celui revé de tes parents .:mdr:

Link to post
Share on other sites
salut matienne ,j'espère que tu va bien !

c'est l'expérience qui parles

tache de prendre note ryline ;).

tu me traite d'anarchiste ,mais t'es plus anarchiste que moi :p regarde ton parcours et celui revé de tes parents .:mdr:

 

Salut Ratatouille quel plaisir de te lire :p

C'est mon expérience qui parle pas celle des autres Ryline fera la sienne ;)

Link to post
Share on other sites
Guest ratatouille
Salut Ratatouille quel plaisir de te lire :p

C'est mon expérience qui parle pas celle des autres Ryline fera la sienne ;)

 

oui ,elle verras plus clair avec la tienne ;)

Link to post
Share on other sites
salut matienne ,j'espère que tu va bien !

c'est l'expérience qui parles

tache de prendre note ryline ;).

tu me traite d'anarchiste ,mais t'es plus anarchiste que moi :p regarde ton parcours et celui revé de tes parents .:mdr:

 

Aywa, c'est la fête au village par ici :cool:

 

J'ai parlé de mes parents sur le post oulla je le pensais tellement fort que tout le monde m'a entendu ?!! :confused:

 

Matienne, faut arrêter de se moquer maintenant :o Mais sinon pas de souci... j'ai rien contre les rugbymen :04:

Link to post
Share on other sites

j'ai un adage bien à moi, qui est ceci "tout le mal que nos parents peuvent nous faire leur fait bcp de bien" je m'explique, le mal dont je parle ici, est bien sur inconscient, quand les parents sont lettrés, ils ont une certaine ouverture d'esprit, mais dans le cas contraire, ils sont bornés, et se croient avoir tt vecus et tt vus.

Les enfants instruits se retrouvent face à un mur d'imcomphresion, malgré leur effort à vouloir expliquer les choses, essayer d'oter les oeillères des parents, rien n'y fait, j'irais même jusqu'à dire ke certains parents sacrifient le bonheur et vie de leur enfants, et dans ce cas là c'est de l'égoisme et rien de plus, et dans ce cas precis je parle pour ma gourverne.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

A la lumière de mon expérience en tant que père, mon principal objectif dans la vie est de pouvoir assurer le bonheur à mes enfants. Il y a évidement le souhaitable et le réalisable. C’est quoi le bonheur de mes enfants : C’est quand ils auront une éducation, une formation complète, un emploi respectable et stable et enfin fonder un foyer........ et pourquoi pas voir leurs enfants. A mon avis, il y a deux phases.

Une première phase où les enfants reçoivent des parents les armes qui leur permettent d’affronter la vie. Dans cette phase, les enfants, par manque d'expériences et par ignorance, pensent que leurs parents, les empêchant de faire ce qu'ils veulent, les punissent et vont à l'encontre de leur bonheur. C’est durant cette phase qui s'achève à la puberté , les parents donnent à leurs enfants les moyens de construire leur propre bonheur.

 

La 2éme phase les parent n’orientent plus leurs enfants dans les choix que ceux-ci doivent faire mais bien les écouter pour mieux conseiller. La communication est vivement recherchée.

Enfin, quoique nous fassions nous ne pouvons livrer à nos enfants un bonheur clé en main et garantie à vie.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...