Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
An-Nisr

Calomnie de Aïcha: l'intéressant témoignage de la concernée

Recommended Posts

[h=1]L’âge d’Aïsha lors de son mariage avec le Prophète de l’Islam[/h] [h=4]Est-ce que le texte rapportant que le Prophète se serait marié avec ‘Aisha à l’âge de 6 ans, et aurait consommé le mariage à 9 ans est vraiment fiable ?[/h]

Hicham ibn Urwah, le transmetteur de ce hadith, était âgé d’une septantaine d’années, souffrait de troubles de la mémoire selon les ouvrages biographiques concernant les transmetteurs de hadiths (9) lorsqu’il transmettait les hadiths en Irak comme celui-ci qu’il a transmis via Ibrahim ibn Mûsâ (ibn Yazîdal Tamimi abû Ishaq) (9)

 

Au sujet de ce hadith, l’historien Maxime Robinson émet une certaine réserve dans sa biographie sur Mohammad (10), même s’il estime qu’à l’âge de 13 ans le mariage était consommé depuis longtemps pour les femmes arabes de l’époque.(11) Aïcha a pu se tromper, à défaut d’un calendrier existant avec une date de référence claire dans le hejaz jusqu’au second calife Omar (12).

 

En comparant les différentes sources anciennes, Ruqayyah Maqsood soutient (6) que quoi que la différence d’âge entre Aïcha et Mohammad fût importante et qu’Aïcha fut jeune lors de ce mariage, celle-ci ne pouvait chronologiquement pas avoir neuf ans lors de son mariage et qu’il n’existait ni calendrier, ni registres à l’époque confirmant les dates de naissances pour cette période en Arabie, les arabes faisant alors des estimations à partir de dates clés et les uns par rapport aux autres (13). D’après ses recherches, consistant en des recoupements chronologiques indirects fondés sur les anciens écrits tels que ceux de Tabari, Ibn Ishaq ou Ibn Kathir, Aïcha aurait eu environ 19 ans (du moins entre 14 ans et 24 ans) lorsqu’elle se maria à Mohammad (13)(14).

 

Ruqayyah Maqsood précise que d’après l’historien Tabari, Aicha serait née plusieurs années avant que Mohammad ne prétende à la prophétie (donc Aïcha doit être née avant 610) et une dizaine d’années après Asmaa une sœur aînée morte centenaire en 696 (15) (donc Aïcha devrait être née vers 606)(13)(16). Toujours d’après l’historien Tabari, Aïcha aurait déjà été fiancée (promise) à un certain Jobar Ibn Al-Moteam Ibn Oday avant que Mohammad prétendit à la prophétie, vers 610 (13)(17). Etant accepté qu’elle s’est mariée vers 625 (18). Aïcha étant née avant 610 et mariée vers 625 ne pouvant chronologiquement pas avoir neuf ans lors de ses noces avec Mohammad (6).

 

Ruqayyah Maqsood précise enfin qu’Aïcha serait décédée à l’âge de 67 ans vers 672 selon la plupart des historiens (19), il faudrait donc qu’elle soit née vers 605, et ait eu une vingtaine d’années lors de son mariage, vers 625 (18). La chercheuse conclut qu’Aïcha ne pourrait donc pas avoir neuf ans, mais peut-être dix-neuf ans, lors de son mariage avec Mohammad, qui devait à ce moment être âgé d’une cinquantaine d’années. (18)(20)

 

Sources:

 

(6) Roqayyah Maqsood, Aishah – A study of her age at the time of her marriage – Islamic Vision, IPCI, 1996, 24pp.

 

(9) Ibn Hajar Asqalani, Tahdhib al-Tahdhib, éditions Dar Ihya al-turath al-Islami, Vol.11, p. 50 ; Al-Zahabi, Mizanu’l-ai`tidal, éditions Al-Maktabatu’l-athriyyah, Sheikhupura, Pakistan, Vol. 4, p. 301.

 

(10) Maxime Rodinson, Mahomet, éditions du Seuil,1994 p.182.

 

(11) Maxime Rodinson, Mahomet édition du Seuil (1994) p 232

 

(12) « Dans les inscriptions de l’Arabe Antique apparaissent différentes façons de dater : d’après les années du règne d’un roi ou d’exercice d’un magistrat… Sous le règne du calife ‘Umar sera introduite l’ère de l’Hégire, son point de départ l’an 1, est constitué par le premier jour du mois de Muharram. ». Ali Amir Moezzi, Dictionnaire du Coran, éditions Robert Laffont (2007). (981 pages) p.145. La date de l’Hégire a été également utilisée comme date de référence en même temps que d’autres dates comme l’année de l’éléphant, après l’émigration, et avant qu’Umar déclare officiellement par le biai d’un consul l’Hégire comme date de référence unique pour le calendrier musulman.Encyclopedia Iranica, CAlendar(Reza Abdollahy)

 

(13) Roqayyah Maqsood, Aishah – A study of her age at the time of her marriage – Islamic Vision, IPCI, (1996) : pp. 1-3.

 

(14) Selon l’âge qu’Aïcha qui est manifestement fiancée avec Al-Moteam Ibn Oday avant l’apostolât de Mohammad pouvait avoir lors de ces premières fiançailles ; ou encore selon la comparaison de son âge avec l’âge d’Asmaa sa soeur aînée, etc. Maqsood retient quant à elle comme étant le plus cohérent l’âge de 19 ans, en se fondant sur le fait qu’Aïcha s’est fiancée avant 610 , et serait venue au monde 10 ans après Asmaa née vers 596 . Aïcha étant dans ce cas, donc née vers 606 . Donc, elle serait arrivée comme épouse chez Mahomet vers 625 âgée d’environs 19 ans. Une estimation chronologique hypothétique, à défaut de disposer d’un registre officiel ou d’une date de référence fixe pour déterminer cette date plus précisément.

 

(15) Ibn Kathir, Al-Bidayah wa’l-nihayah, Vol. 8, p. 372, Dar al-fikr, Al-jizah, 1933

 

(16) Al-Zahabi, Siyar A`la’ma’l-nubala’, Vol. 2, p. 289, Mu’assasatu’l-risalah, Beirut, 1992.

 

(17) Al-Tabari, Tarikhu’l-umam wa’l-mamlu’k, Vol. 4, p. 50, éditions Dara’l-fikr, Beirut, 1979 ; » Dans la période préislamique, Abu Baqr épousa deux femmes. La première était Fatilah fille d’abdal Uwwah, qui donna naissance à Abdallah et Asmaa. Alors ils épousa Umm Rummân, qui donna naissance à Abdar-Rahman et Aicha. Tous sont nés avant l’islam. »

 

(18) Roqayyah Maqsood, Aishah – A study of her age at the time of her marriage – Islamic Vision, IPCI, (1996) : pp.1-3, 23-24.

 

(19) Maqsood fait manifestement référence aux sources des chroniqueurs comme Zhahabi, ibn Kathir, al-Samhudi etc. qui donnent presque tous l’an 59 de l’hégire, sous le règne de Mo’awiyah Ie, comme date de décès d’Aïcha.

 

(20) Ruqayyah Waris Maqsood apporte encore plusieurs autres éléments dans cette critique historique, comme une comparaison d’âge entre Fatimah, fille de Mohammad et Aicha. Ainsi que la défaillance de la mémoire de l’un des rapporteurs du fameux hadith affirmant qu’Aicha aurait eu neuf ans lors de son mariage. Hicham ibn Urwah, a transmis ce hadith en Irak, à Rayy, quand il était septuagénaire, or, souligne la chercheuse, plusieurs ouvrages d’histoire anciens précisent qu’une fois devenu âgé, Hicham ibn Urwah avait une mémoire fort affaiblie et se trompait souvent ; voir : (ar) Ibn Hajar Asqalani, Tahdhib al-Tahdhib, éditions Dar Ihya al-turath al-Islami, Vol.11, p. 50 ; Al-Zahabi, Mizanu’l-ai`tidal, Al-Maktabatu’l-athriyyah, Sheikhupura, Pakistan, Vol. 4, p. 301.

 

Merci pour ce texte et ces références. Ça semble désormais de plus en plus admis: Aïcha devait pas moins de 18 ans à son mariage avec le Prophète.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous allez avoir des problemes avec certains religieux qui vont vous accuser de corrompre les faits et gestes du prophete :)...certains sunnites vendeurs de fillettes et leurs clients pedophiles notamment n'accepteront jamais que la parole de aicha soit remise en cause :)....cela va contre leurs interets commerciaux !

 

il ne suffit pas de faire des calculs ,il faut aussi expliquer comment le hadith s'est retrouvé dans sahih boukhari comme sahih , ainsi que chez muslim ...

 

j'ai appris que le maroc a commencé a ramasser les bouquins de sahih boukhari des librairies et que peut etre on va s'acheminer vers leur interdiction -a confirmer !

Share this post


Link to post
Share on other sites
vous allez avoir des problemes avec certains religieux qui vont vous accuser de corrompre les faits et gestes du prophete :)...certains sunnites vendeurs de fillettes et leurs clients pedophiles notamment n'accepteront jamais que la parole de aicha soit remise en cause :)....cela va contre leurs interets commerciaux !

 

il ne suffit pas de faire des calculs ,il faut aussi expliquer comment le hadith s'est retrouvé dans sahih boukhari comme sahih , ainsi que chez muslim ...

 

j'ai appris que le maroc a commencé a ramasser les bouquins de sahih boukhari des librairies et que peut etre on va s'acheminer vers leur interdiction -a confirmer !

 

Bonsoir, nulle n'est infaillible même Elimam Elboukhari Rabbi yarahmou. Quoi ils n'ont pas le droit, les hadtihs font partie de la sunna.

 

De rien An-nisr

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bonsoir, nulle n'est infaillible même Elimam Elboukhari Rabbi yarahmou. Quoi ils n'ont pas le droit, les hadtihs font partie de la sunna.

 

De rien An-nisr

 

:):):) d'un coté tu dis le hadith est faux et quand je te dis qu'on va le retirer avec d'autres, car celui ci est faux d'autres aussi le sont - tu dis que ça fait partie de la sunna -quelle sunna puisqu'il est faux ....mais c'est typique des religieux sunnites ils preferent garder les mensonges que de reformer -c'est ça le salafisme !... je pense qu'on va s'acheminer vers une autre sécession en islam les pros boukhari 1 et les pros boukhari 2 avec une augmentation de l'atheisme foudroyante lors de ce separatisme puis peut etre un jour en faisant ses preuves nettoyé de ces horreurs ,les gens reviendront vers le coté spirituel ...je pense que cela fait partie de la desarabisation du coran ! allah a envoyé un message a mohamed , mohamed en a parlé aux arabes -les arabes se sont chargés de le transmettre mais ils ont rajouté leur culture dedans -nous devons separer le message de la culture arabe ...dieu ne vole pas donc les razias c'est les arabes , dieu ne ment pas , dieu ne prefere pas la langue arabe , dieu ne veut pas qu'on s'habille tous comme eux , dieu ne favorise pas les sultans -c'est les arabes qui le font .

 

une fois desarabiser vous verrez que tout ira mieux -si les arabes tiennent a continuer sur la meme voie de la razia , des crimes , de la hogra , des meurtres et du charlatanisme ,ils peuvent continuer mais chez eux! chez nous faut se tenir bien !...il n'y a pas d'arabe en algerie , il y a 95% de berberes et 5% de khalouta dont des pheniciens ,des romains , des vandales ,des français ,des turcs et des arabes qui sont devenus des berberes parce qu'en france les italiens ont disparus ,les espagnoles ont disparu , les maghrebins vont disparaitre et devenir la france -la france ne parle pas italien et elle ne parlera pas derja dans 15 siecles ...celui qui va quelque part doit accepter de disparaitre dans le fond dans lequel il met les pieds -pas l'inverse ...la berberité n'est pas nouvelle en algerie c'est l'arabité qui est nouvelle et celui a qui cela ne convient pas il faut envisager une hijra ..ça c'etait la minute propagande :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laisse les arabes tranquilles et les romains c'est aussi les turcs (empire romain d orient) et l'athéisme est une maladie, que Allah Ta'ala nous en préserve. On parle D'Allah Ta'ala avec un grand respect et de grandes réserves. Je parlais de tous les hadtihs et non uniquement de celui-ci. Il y a un bon article sur oumma, tiens et cultive toi

Que savons-nous de l’authenticité des hadiths ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Connaissez-vous Islem bhery ? C'est un égyptien (il est beau haha) en prison actuellement à cause de ses positions sur la religion.Voici sur 'Aicha où il prouve que l'Islam interdit le mariage avec des filles impubères, en façe il n'est pas d'accord...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Connaissez-vous Islem bhery ? C'est un égyptien (il est beau haha) en prison actuellement à cause de ses positions sur la religion.Voici sur 'Aicha où il prouve que l'Islam interdit le mariage avec des filles impubères, en face il n'est pas d'accord...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

en clair celui qui dit qu'il faut pas etre pedophile est en prison et celui qui dit qu'il faut etre pedophile est libre :)....et oui parce que revendiquer le hadith comme sahih et applicable c'est faire l'apologie de la pedophilie -un hadith pour un bon musulman doit etre appliquer c'est pour cela que les hadiths ont leur importance -c'est pas un jeu ou de l'utopie pour tout le monde :)-et si l'interpretation est reconnue sahih alors il devient un concept licite a pratiquer ...donc si vous avez une petite fille qui frequente l'ecole primaire sana aoula avec ses tresses , ses petites chaussures roses et qui a encore son doudou- hada ikder il vient vous demander sa main ila oua would familia -ila would l'harem il va l'attendre devant l'ecole , histoire de verifier qu'ils sont compatibles -oua 50 ans hia 6 ans !!! ....ç'est ça , c'est pas autre chose !.

 

j'aimerais bien connaitre le musulman qui acceptera de donner sa fille -mais si vous etes sunnites vous etes de ceux la -vous devez le faire parce que les livres que vous reconnaissez le disent sahih boukhari /sahih muslim viennent juste apres le coran ...

 

 

alors sahih ou pas sahih ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors sahih ou pas sahih ?

 

 

La question n'est même pas à poser en ces termes puisque il ne s'agit même pas d'un hadith du Prophète. C'est un (prétendu) témoignage de Aïcha qui est inclut dans un ouvrage sensé répertorier les enseignement et dires du Prophète.

 

La première anomalie est là.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La question n'est même pas à poser en ces termes puisque il ne s'agit même pas d'un hadith du Prophète. C'est un (prétendu) témoignage de Aïcha qui est inclut dans un ouvrage sensé répertorier les enseignement et dires du Prophète.

 

La première anomalie est là.

 

alors il faut criminaliser ceux qui defendent ces theses...on ne peut pas laisser des livres se balader dans la rue avec ce genre de textes et récuser ce qu'ils racontent -un hadith est un texte de loi islamique -ces livres circulent dans la rue et sont appris par les musulmans dans les ecoles ou l'etat subventionne terbia islamia -il faut etre coherent ....un bon eleve doit appliquer les hadiths c'est le sens de l'education islamique non ? ...un etat qui assure l'education islamique sur la base des textes sunnites doit autoriser la pedophilie ...j'espere qu'on va se prendre une condamnation des instances internationales sur la base de ces arguments -une loi republicaine ne peut pas abroger un hadith des lors que l'etat declare en meme temps l'islam comme religion de l'etat dans la constitution :):):)

 

bientot on va etre dans les catalogues du tourisme sexuel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La question n'est même pas à poser en ces termes puisque il ne s'agit même pas d'un hadith du Prophète.

C'est un (prétendu) témoignage de Aïcha qui est inclut dans un ouvrage sensé répertorier les enseignement et dires du Prophète.

 

La première anomalie est là.

 

Salut à tous,

 

Aïcha a dit : « J'avais six ans lorsque le Prophète m'épousa et neuf ans lorsqu'il eut effectivement

des relations conjugales avec moi. »

. Muslim n°2547.

 

Ce n’est peut-être qu’un témoignage mais c’est celui de la principale concernée

et est rapporté par « du beau monde », Boukhari et Muslim. Il vaut certainement mieux que le témoignage

que tu as avancé au post N° 1 dont je n’ai pas trouvé une trace de la source.

Sans compter que son laïus sur les femmes qui étaient encore minces à l’époque

et qui seraient devenues obèses en quelques petites années laisse dubitatif.

 

L’Envoyé d’Allah, voyant que la révélation avait tardé à venir à ce sujet …

 

Et puis il eut suffit, qu’elle et son mari, évoquassent (Je ne sais pas si cet imparfait du subjonctif vient bien à propos)

une révélation d’Allah pour la disculper pour que ce fut fait. Ces choses là me laissent toujours pantois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boukhari ou muslim ne sont pas des contemporains du Prophète 'alaihi assalat wa salem mais des rapporteurs et non infaillibles, de plus il se peut que nous ayons eu des rajouts à travers le temps, ce qu'a fait Islam beheri est l'étude du matn (le contenu), je vais poster une autre vidéo. Il a demandé à l'ikhwa de citer un seul autre mariage de ce genre à l'époque du Prophète 'alahi assalat wa salem.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[h=1]Calomnie de Aïcha: l'intéressant témoignage de la concernée...[/h]

 

 

Ne serais-tu pas entrain d'accuser Aicha en personne puisque c'est elle qui parle dans les hadiths...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

[video=youtube;-rGm4EjOhC8]

 

cette video je viens de la reecouter de cheikh aldo sterone:)- ce n'est que maintenant que j'ai compris le debut de la video -ecoutez bien ce qu'il dit -ça permettrait je pense de sauver la reputation du prophete ...il dit que les califes ont essayer de creer une image du prophete conforme a leur image -ce n'est plus les califes qui tentent de copier le comportement du prophete mais ils ont operé dans le sens inverse pour instaurer une nouvelle ideologie conforme a ce nouvel islam dont ils sont les nouveaux cadres .

 

cette theorie ne peut evidement etre admise que si l'on condamne le califat comme un dévoiement de la religion .

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Salut à tous,

 

. Muslim n°2547.

 

Ce n’est peut-être qu’un témoignage mais c’est celui de la principale concernée

et est rapporté par « du beau monde », Boukhari et Muslim. Il vaut certainement mieux que le témoignage

que tu as avancé au post N° 1 dont je n’ai pas trouvé une trace de la source.

Sans compter que son laïus sur les femmes qui étaient encore minces à l’époque

et qui seraient devenues obèses en quelques petites années laisse dubitatif.

 

 

 

Et puis il eut suffit, qu’elle et son mari, évoquassent (Je ne sais pas si cet imparfait du subjonctif vient bien à propos)

une révélation d’Allah pour la disculper pour que ce fut fait. Ces choses là me laissent toujours pantois.

 

Salut,

 

Belame je le sais, c'est déprimant pour toi, mais improbabilité d'un âge aussi jeûne de Aïcha est de plus en plus admise, comme l'est celle de la "conversion par l'épée"des populations des régions conquises (la conversion étant quasiment interdite sous les premiers califes, c'est un fait historique désormais admis).

 

Quant au témoignage du post n° 1, tu as sans doute mal cherché puisqu'il figure dans Bukhârî.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belame je le sais, c'est déprimant pour toi,

 

Ne t’inquiètes pas pour moi, ça ne me déprime pas du tout.

 

la "conversion par l'épée"des populations des régions conquises

 

Oui, c’est ça, les régions conquises l’ont été avec des dattes et du lait.

Et une fois convertis ou si l'on hérite de la religion (musulmane)

il ne faut surtout pas envisager d'apostasier.

Et ettarbiya islamiya matière obligatoire de la 1ière année primaire jusqu'à la 3ième année

secondaire c'est pour permettre aux élèves de mieux choisir leur pratique religieuse.

 

 

Quant au témoignage du post n° 1, tu as sans doute mal cherché puisqu'il figure dans Bukhârî.

 

Je conviens que je n’ai pas passé toute une soirée pour voir s’il figurait dans Mouslim ou Boukhari.

Et puisque tu as l’air si affirmatif pourrais-tu nous signaler à quel endroit il figure-t-il dans Boukhari?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

an nisr fait du revisionisme sur les foutouhates ...t'as pas honte ! ibn khatir tu crois que tu sais mieux que lui ! la shoah des berberes est sacrée un peu de respect pour tes parents qui l'ont subit ....c'est les livres sunnites qui en parlent .

 

— début de la traduction —

 

Il a envoyé son frère Marwane avec une armée. Il a réussi à toucher en esclaves, cent mille têtes. Et il a envoyé son neveu avec une armée. Lui aussi a pu toucher en esclaves cent mille têtes de Berbères.

 

Quand sa lettre est arrivée chez al-Walid, elle disait que le cinquième du butin est de quarante mille têtes [1].

 

Les gens ont dit : il est fou ! Comment peut-il avoir quarante mille têtes qui sont le cinquième du butin ? [2]

 

Il a entendu cela et il a envoyé quarante mille têtes qui étaient bien le cinquième du butin. Il n’y a jamais eu en islam autant d’esclaves que ceux de Moussa bin Noussayr [3] l’Emir du Maghreb.

 

— fin de la traduction —

 

 

 

Notes de traduction :

 

[1] : Le cinquième du butin revenait toujours au calife.

 

[2] : Les gens sont incrédules et croient qu’il y a erreur de calcul tellement le chiffre est grand. D’après le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, la population mondiale de l’époque était de l’ordre de 300 millions d’habitants. D’autres comme l’économisme Angus Maddison l’estiment autour de 200 millions. Sur la base de ce dernier chiffre, à peu près 0.1% de la population mondiale a été réduite à l’esclavage en une seule année. C’est comme si aujourd’hui, 7 millions de personnes étaient mises en esclavage d’un coup.

 

[3] : Moussa bin Noussayr était un général Arabe travaillant pour le 6eme calife Omeyyade Al-Walid ibn Abd al-Malik. Une fois qu’ils avaient conquis une terre, ils étaient souvent nommés émirs à cet endroit et continuaient à dépendre du calife. En général, la terre conquise servait de base pour aller plus loin encore.

 

 

 

 

 

Page(s):

Bidaya-Nihaya-page-629-volume-12-c-281x400.png

 

 

Cliquez pour agrandir

 

 

 

Source:

 

Al Bidaya wa al-Nihaya

 

De : Ibn Kathir

 

Volume 12, Page 629

 

 

 

Analyse:

 

Les livres de l’Histoire du califat islamique ne sont qu’une longue suite de comptage d’esclaves, de femmes, d’enfants et de biens pris sur des mulets. Les populations déportées sont par la suite vendues sur les marchés. Les plus jolies femmes et beaucoup de jeunes garçons finissent dans des harems qui ne sont rien d’autre que des lieux d’esclavage sexuel au profit de la caste dirigeante.

 

Les mêmes marchands qui vendent le bétail, vendaient aussi des esclaves sur les souks. Les livres de Sharia expliquent en détail les règles du commerce d’humains qui était d’une banale normalité.

 

Moussa bin Noussayr qui comptait les Berbères par têtes comme du bétail est aujourd’hui traité en héros dans les pays du Maghreb. Il y a même des écoles qui portent son nom. Pourtant, les Maghrébins d’aujourd’hui ne sont pas descendants des conquérants Arabes ! Ces derniers sont venus en nom peu élevé pour occasionner un changement ethnique chez les populations locales.

 

Aujourd’hui, on enseigne aux enfants du Maghreb que les conquêtes arabes (appelées « foutouhates » = « ouvertures ». Ils ne disent pas conquérir un pays, mais ouvrir un pays) étaient une bonne chose parce qu’elles leur ont ramenée les « bienfaits de l’islam ». Elles habituent les enfants à accepter tout, y compris une attaque contre leur pays si celle-ci sert l’islam. Après il ne faut pas s’étonner de voir ces enfants plus tard rejoindre des groupes terroristes menant une guerre de religion à leur propre pays.

 

 

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

Bidaya-Nihaya-vol-12-pdf-284x400.jpg

 

 

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous savons que ali ibn sad qui a ete le premier a venir en egypte et a tenter l'aventure vers la lybie puis tunis etait un apostat condamné a mort par le prophete -nous avons donc ete conquis par un apostat ,-il est impossible qu'un homme qui a ete condamné a mort par le prophete puisse apporter l'islam a l'afrique du nord -il n'est pas musulman lui meme ,c'est un apostat ...et les chiffres sont clairs d'abord de l'or puis des hommes et des femmes ainsi que des enfants mis en esclavage - et il n'est pas impossible que le hadith de aicha ait ete emis par le califat de dams pour autoriser la vente de nos jeunes filles sur les souks de damas et de la mecque ....que faire des petites filles qu'ils ont emportés -travailler ,elles sont trop jeunes -il fallait dire que le prophete avait des relations sexuels avec des petites gamines pour que les acheteurs se precipitent sur les marchés pour les acheter ...

 

le calife muwaya de damas etait un alcoolique -oui hidreb le vin quelques années apres la mort du prophete -je vais retrouver le texte et vais le poster ....lors d'un repas il se fait servir du vin par ses serviteurs qui avaient l'habitude de lui en servir -gené il leur dit c'est la premiere fois que j'en bois depuis que le prophete l'a interdit ....c'est le prophete qui l'a interdit machi rebi hahaha ...on l'a surpris a la mosquée ivre -il menait la priere du matin et apres 2 rekaas il se releve et dit a ses suiveurs si ça suffisait ou si il fallait qu'il en rajoute hahah -il savait plus ou il en etait ,il etait ivre - il a meme vomit dans la mosquée ...wech bikoum ! j'invente rien je vais vous retrouver tout ça .

 

matkoulich nkdeb ! chouffou tarek ramadan loukan kho othmane iwelli gouverneur d'egypte -balek emir elmoumninine :) -il va transformer le palais en bordel .

Edited by koceyla

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ne t’inquiètes pas pour moi, ça ne me déprime pas du tout.

 

Mais je ne m'inquiète pas pour toi.

 

Oui, c’est ça, les régions conquises l’ont été avec des dattes et du lait.

Et une fois convertis ou si l'on hérite de la religion (musulmane)

il ne faut surtout pas envisager d'apostasier.

Et ettarbiya islamiya matière obligatoire de la 1ière année primaire jusqu'à la 3ième année

secondaire c'est pour permettre aux élèves de mieux choisir leur pratique religieuse.

 

Je sais que c'est choquant quand on a toute sa vie cru à la propagande initiée par l'église médiévale qui n'arrivait pas à comprendre comment des fidèles du Christ pouvaient abandonner Jésus pour suivre les enseignements d'une arabe du désert (d'autant plus qu'il fallait justifier ce phénomène aux autres chrétiens), mais c'est désormais admis par des historiens de renommée, comme Ira Lapidus ou Albert Rouhani: au début, sous les premiers califes, les conversions à l'islam étaient quasiment interdites et n'ont été tolérées que pour des raisons pratiques, au fur et à mesure que l'empire s'agrandissait.

 

Je conviens que je n’ai pas passé toute une soirée pour voir s’il figurait dans Mouslim ou Boukhari.

Et puisque tu as l’air si affirmatif pourrais-tu nous signaler à quel endroit il figure-t-il dans Boukhari?

 

T’as qu’à chercher.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ON TROUVE DANS LES LIVRES SUNNITES !

 

— Début de la traduction —

 

38 – (1707) Abu Bakr ibn Abi Chayba, Zuhayr ibn Harb et Ali bin Hujr nous ont parlés et ont dit : Ismaël (C’est Ibn Oulaya) nous a dit d’après Ibn Abi Aruba, d’après Abdallah al-Danadj, que Ishaak bin Ibrahim al-Hantali nous a dit (et les mots exacts sont de lui), Yahia bin Hamad nous a informés, Abd al-Aziz bin al-Mokhtar nous nous dit, Abdallah bin Fayrouz l’esclave d’Ibn Amir al-Danadj nous a dit, Houdhayn bin al-Moundhir nous a dit que Abu Sanan a dit :

 

J’ai assisté à Uthman bin Affane et quand on a ramené al-Walid. Il avait fait deux cycles pour la prière du matin puis il a dit :

 

– Je vous en rajoute ?

 

Deux hommes ont témoigné – l’un d’eux Hamrane – qu’il avait bu. Un autre a témoigné qu’il l’avait vu vomir.

 

— fin de la traduction —

 

 

 

Page(s) :

 

Muslim-815-g-282x400.png

 

Cliquez pour agrandir

 

Source :

 

Sahih Muslim

 

De : Muslim ibn al-Hadjaj

 

Page 815 (Chapitre des Hududs)

 

 

 

Analyse :

 

Al-Walid ibn Oukba le demi-frère d’Uthman, le troisième calife. Il l’avait nommé en tant qu’émir de la Koufa (en Irak aujourd’hui).

 

Les califes et leurs émirs concentraient tous les pouvoirs. Ils étaient tout en même temps y compris juges et imams. Dans ce contexte, al-Walid essaye de faire la prière du matin mais il est ivre déjà. Il avait dû passer la nuit dans une fête et le matin, il titube vers la mosquée. Il vomit un bon coup avant d’y entrer et fait la prière en tant que guide (imam) mais ne souvient plus trop de ce qu’il faut faire.

 

Les différents livres islamiques le montrent tous comme un ivrogne. Les exégètes lui associent la révélation du verset 49:6 qui le définit explicitement comme un pervers. Tous les musulmans connaissent ce verset par cœur et l’utilisent comme exemple quand ils doutent d’une nouvelle : « ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. ». (voir verset)

 

Par contre, peu vont lire les exégètes pour savoir qu’il a été révélé au sujet de l’ivrogne al-Walid ibn Oukba et moins encore vont lire l’Histoire pour apprendre que le calife “bien guidé au-dessus de la justice divine” Uthman l’a nommé en tant qu’émir après la mort du prophète.

 

En tous les cas, ceci montre la politique d’Uthman qui mettait partout les membres de sa proche famille même quand ceux-ci étaient inaptes. C’est cette attitude qui lui vaudra d’être assassiné par ses administrés.

 

 

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

 

Sahih-Muslim-pdf-277x400.jpg

 

(Cliquez sur l’image pour ouvrir le PDF dans votre navigateur)

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

— Début de la traduction —

 

Abdallah bin Bourayda a dit : nous sommes rentrés – moi et mon père – chez Muawiya. Nous nous sommes assis et on nous a ramené à manger. Quand nous avons fini de manger, on nous a apporté du vin. Muawiya en a bu, puis il en a donné à mon père en disant : je n’en ai pas bu depuis que le messager d’Allah l’a rendu illicite [2].

 

— fin de la traduction —

 

 

 

Notes de traduction

 

[1] : Muawiya ibn Abi Sofiane. Le cinquième calife sunnite (maudit par les chiites). C’est sur ses conseils que son fils Yazid va mettre à sac Médine et la Mecque.

 

[2] : il y a une ironie ici. Les musulmans ne disaient pas que le prophète rendait les choses illicites (harram) mais Allah rend illicite.

 

 

 

Page(s) :

 

Mousnad-Ahmad-page-5436-vin-283x400.png

 

Cliquez pour agrandir

 

 

 

Source :

 

Mousnad Ahmed

 

De: Ahmed Ibn Hanbal

 

Page 5436

 

NB : Mousnad Ahmed est le livre fondateur de l’une des 4 écoles sunnites : le hanbalisme. C’est de cette école que viennent le salafisme et le wahhabisme. L’imam Ahmed est une autorité importante chez les 4 écoles sunnites. Dans la période récente, les enseignements de son école subissent une forte promotion qui les fait dominer de plus en plus les autres écoles (exemple : le salafisme progresse sur des terrains traditionnellement malékites).

 

 

 

Analyse :

 

Muawiya est appelé affectueusement « l’oncle des croyants » par l’école sunnite. Les musulmans sunnites le bénissent quand ils parlent de lui comme ils le font avec les califes qui contrôlent leur religion. Les chiites le maudissent lui et ses proches.

 

C’est sur ses conseils que son fils Yazid créa la terreur à la Mecque et Médine et fit violer des milliers de femmes sur lesquelles il lâcha ses mercenaires pendant trois jours.

 

A l’instar de la majorité des califes et des gens qui tournaient autour, l’alcool était chose courante chez lui comme le montre cette histoire.

 

Il a pu faire écrire plein de hadiths a sa gloire qui se répètent jusqu’à maintenant. Sa voie est aussi une inspiration pour des groupes terroristes qui le glorifient.

 

 

 

Télécharger le livre PDF en Arabe pour vérifier vous-même :

 

Mousnad-Ahmad-pdf-211x300.jpg

 

********** ces histoires racontent le califat et comme les califes representent copie du meilleur des hommes -allah les a agrée-ils ls sont donc eux meme a copier - ce sont des hadiths a respecter au meme titres que les hadiths sur le prophete ...c'est pour cela que vous avez des terroristes qui appliquent simplement le comportement de ces individus qui se sont immiscés dans la religion par la breche de l'ideologie sunnite ...si on trouve donc un terroriste qui en meme temps consomme de l'alcool ou se drogue normal muwaya qu'allah l'agrée faisait pareil ...si un terroriste brule dans une cage un homme normal parce abu baker envoyait khalid ibn walid faire la meme chose ...si on prend des jeunes femmes en esclavages ,normal moussa ibn noussayr l' a fait -c'est dans les livres ...vous voyez bien que ça n'a rien a voir avec le mossad ou la cia , tout cela se faisait le plus normalement du monde et accepté .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...