Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Samir16

True Detective : le créateur accusé de plagiat

Recommended Posts

55485-true-detective-createur-accuse-plagiat.jpg?0707

 

True Detective, l'une des sensations séries de l'année et diffusée sur HBO depuis janvier, fait l'objet d'une tripotée de rumeurs. Jusqu'ici, la plupart d'entre elles concernaient surtout le casting de la future saison 2. Au milieu de ce flot de news autour de la série, l'une d'elle fait plutôt mauvais genre...

 

C'est le magazine web The Lovecraft eZine qui a mis le doigt en premier sur ce qui ressemble de plus en plus à une affaire de plagiat. Dans un billet datant de lundi dernier, Mike Davis, le rédacteur en chef du site, raconte : "Comme beaucoup de fans de fiction étrange, je me réjouissait de découvrir True Detective. Mais à mesure que la saison avançait, j'étais de plus en plus mal à l'aise. Il me semblait que le scénariste de True Detective, Nic Pizzolatto, avait 'emprunté' les mots et la syntaxe d'autres auteurs, en particulier Thomas Ligotti".

 

Et c'est là que son enquête a commencé. Contacté par le fondateur du site Thomas Ligotti online, Jon Padgett, il a pu partager ses inquiétudes. Ensemble, ils ont relevé de nombreuses répliques issues de la série qui s'avéraient étrangement similaires à certains passages de Ligotti, notamment tirés de son livre The Conspiracy against the Human Race. Dans la série de HBO, le personnage de Rust Cohle, campé par Matthew McConaughey, nous gratifie de plusieurs envolées philosophico-métaphysiques. Dès le premier épisode, lors d'un trajet en voiture, Cohle se confie sur sa vision pessimiste de l'existence. Une scène clef qui définit en profondeur le personnage. Nic Pizzolatto continuera, tout au long de la saison 1, de nourrir ce personnage avec des répliques ciselées (ou pompeuses diront certains) qui semblent si bien lui coller à la peau.

 

Mais comme le notent Mike Davis et Jon Padgett, ces mêmes répliques vont sans doute bien au-delà de l'hommage au travail de Ligotti. Après avoir comparé une multitude d'extraits, les deux hommes en sont convaincus, il s'agit d'un plagiat. Ils écartent rapidement l'argument de "l'influence". En effet, Nic Pizzolatto ne cite à aucun moment, dans les commentaires audio ou autre bonus du dvd, le travail de Ligotti. Ce n'est que lors d'interviews durant lesquelles les journalistes le mettent au pied du mur Pizzolatto concède que l'auteur a pu l'influencer. Toujours selon Mike Davis et Jon Padgett, les premières versions du script allaient encore plus loin dans l'emprunt. Ce sont d'ailleurs ces premiers jets et les réflexions âpres et désabusées de Cohle qui ont convaincu McConaughey de se lancer dans l'aventure.

 

Parmi les nombreux exemples cités dans le billet de The Lovecraft eZine, certaines comparaisons entre la série et le livre sont en effet troublantes. Voici la traduction de l'une d'elles, tirée de la première version du script :

 

"Je pense que la conscience humaine est un tragique faux-pas de l'évolution". True Detective, Nic Pizzolatto

 

"... la mutation de l'évolution de la conscience nous a plongé dans la tragédie". A Conspiracy against the Human Race, Thomas Ligotti.

 

La production n'a pas répliqué pour l'instant mais l'affaire, si elle prend de l'ampleur, risque d'entâcher l'aura déjà considérable de la série, alors que la saison 2 est en préparation.

 

Source Programme TV

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Mandragora
55485-true-detective-createur-accuse-plagiat.jpg?0707

 

True Detective, l'une des sensations séries de l'année et diffusée sur HBO depuis janvier, fait l'objet d'une tripotée de rumeurs. Jusqu'ici, la plupart d'entre elles concernaient surtout le casting de la future saison 2. Au milieu de ce flot de news autour de la série, l'une d'elle fait plutôt mauvais genre...

 

C'est le magazine web The Lovecraft eZine qui a mis le doigt en premier sur ce qui ressemble de plus en plus à une affaire de plagiat. Dans un billet datant de lundi dernier, Mike Davis, le rédacteur en chef du site, raconte : "Comme beaucoup de fans de fiction étrange, je me réjouissait de découvrir True Detective. Mais à mesure que la saison avançait, j'étais de plus en plus mal à l'aise. Il me semblait que le scénariste de True Detective, Nic Pizzolatto, avait 'emprunté' les mots et la syntaxe d'autres auteurs, en particulier Thomas Ligotti".

 

Et c'est là que son enquête a commencé. Contacté par le fondateur du site Thomas Ligotti online, Jon Padgett, il a pu partager ses inquiétudes. Ensemble, ils ont relevé de nombreuses répliques issues de la série qui s'avéraient étrangement similaires à certains passages de Ligotti, notamment tirés de son livre The Conspiracy against the Human Race. Dans la série de HBO, le personnage de Rust Cohle, campé par Matthew McConaughey, nous gratifie de plusieurs envolées philosophico-métaphysiques. Dès le premier épisode, lors d'un trajet en voiture, Cohle se confie sur sa vision pessimiste de l'existence. Une scène clef qui définit en profondeur le personnage. Nic Pizzolatto continuera, tout au long de la saison 1, de nourrir ce personnage avec des répliques ciselées (ou pompeuses diront certains) qui semblent si bien lui coller à la peau.

 

Mais comme le notent Mike Davis et Jon Padgett, ces mêmes répliques vont sans doute bien au-delà de l'hommage au travail de Ligotti. Après avoir comparé une multitude d'extraits, les deux hommes en sont convaincus, il s'agit d'un plagiat. Ils écartent rapidement l'argument de "l'influence". En effet, Nic Pizzolatto ne cite à aucun moment, dans les commentaires audio ou autre bonus du dvd, le travail de Ligotti. Ce n'est que lors d'interviews durant lesquelles les journalistes le mettent au pied du mur Pizzolatto concède que l'auteur a pu l'influencer. Toujours selon Mike Davis et Jon Padgett, les premières versions du script allaient encore plus loin dans l'emprunt. Ce sont d'ailleurs ces premiers jets et les réflexions âpres et désabusées de Cohle qui ont convaincu McConaughey de se lancer dans l'aventure.

 

Parmi les nombreux exemples cités dans le billet de The Lovecraft eZine, certaines comparaisons entre la série et le livre sont en effet troublantes. Voici la traduction de l'une d'elles, tirée de la première version du script :

 

"Je pense que la conscience humaine est un tragique faux-pas de l'évolution". True Detective, Nic Pizzolatto

 

"... la mutation de l'évolution de la conscience nous a plongé dans la tragédie". A Conspiracy against the Human Race, Thomas Ligotti.

 

La production n'a pas répliqué pour l'instant mais l'affaire, si elle prend de l'ampleur, risque d'entâcher l'aura déjà considérable de la série, alors que la saison 2 est en préparation.

 

Source Programme TV

 

Bonjour,

 

Ces deux phrases n'ont rien à voir l'une avec l'autre :confused:

 

Ils cherchent des prob. pour rien…

 

On ne crée pas une oeuvre à partir du vide. Des références à d'autres oeuvres, travaux, etc., y'en a partout et c'est même ce qui enrichit une oeuvre.

 

L'auteur n'a pas à expliquer son travail… Puis quoi encore ? Il doit servir le tout en purée pour que ça passe mieux et donner à manger lui-même, à la petite cuillère, aux spectateurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...