Jump to content

La Gendarmerie Réalise Une Saisie Record


Guest Halwa

Recommended Posts

5 milliards en faux billets à Oran

14 septembre 2006 - Page : 24

 

 

 

 

Après de minutieuses investigations, les enquêteurs de la gendarmerie ont procédé, lundi, à la saisie de plus de 5 milliards de centimes en faux billets et au démantèlement d’un réseau national spécialisé dans ce genre de trafic, apprend-on auprès du commandant du groupement de la Gendarmerie nationale d’Oran.

Cette importante saisie, qui a défrayé la chronique nationale, s’élève à 5,1 milliards de centimes en fausses coupures de 1000 DA.

Lundi, aux environs de 16h, agissant sur la base d’informations, les gendarmes ont intercepté, à Oran, un véhicule de marque Renault Scénic avec, à son bord, trois individus.

Suite à une fouille, les gendarmes ont mis la main sur 51 paquets contenant chacun 100 millions de centimes en fausse monnaie.

Une deuxième perquisition effectuée dans le domicile de l’un des trois mis en cause a permis la saisie d’un matériel informatique sophistiqué et des rames de papier destinées à la confection de faux billets. Selon notre source, le cerveau de ce réseau, un quatrième individu, purge une peine à la maison d’arrêt d’Oran pour un autre délit.

Il s’agit d’un informaticien, tête pensante de cet important réseau, qui est parvenu à écouler une certaine somme en fausse monnaie dans différentes contrées du pays. l’enquête suit son cours pour identifier et appréhender le reste des membres de ce réseau qui opérait à l’échelle nationale.

Le commandant du groupement de la gendarmerie a tenu à lancer un appel à la vigilance à l’intention des citoyens en général et des gérants de commerces versés dans la vente en gros, en particulier cibles privilégiées de ces trafiquants.

Notre source indique que les mis en cause dans cette affaire, la première du genre en Algérie, de par l’importance de la somme saisie en faux billets, seront présentés au terme de l’enquête, actuellement en cours, devant le magistrat instructeur près le tribunal d’Es-Seddikia.

Différentes pièces administratives et des imitations de sceaux étatiques étaient en mémoire dans un micro-ordinateur portable et gravées dans des CD trouvés en possession des trois trafiquants. Affaire à suivre...

 

 

 

 

Rachid BOUTLELIS

 

Source le journal de l'expression

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...