Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Zoubir8

L'armée syrienne frappe durement les rebelles.

Recommended Posts

Syrie : l'ASL perd un gros bonnet !

Syrie : l'ASL perd un gros bonnet !

IRIB- l'armée syrienne arabe a réussi d'éliminer l'un des principaux commandant de kl'ASL dans la banlieu de Damas.

 

Selon Al Arabi Press, l'opération s'est déroulée à Douma et le commandant déserteur Ali Mohamad Al Samadi alias Abou Kassem a été tué à proximité d'un centre culturel. Al samadi figurait au nombre des principaux commandants de l'ASL. Le système de rensiegnement syrien est particulièrement performant et la présence des informateurs pro régime au sein de l'ASL a jusqu'à présent coûté trop cher aux insurgés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mounir 73
Syrie : l'ASL perd un gros bonnet !

Syrie : l'ASL perd un gros bonnet !

IRIB- l'armée syrienne arabe a réussi d'éliminer l'un des principaux commandant de kl'ASL dans la banlieu de Damas.

 

Selon Al Arabi Press, l'opération s'est déroulée à Douma et le commandant déserteur Ali Mohamad Al Samadi alias Abou Kassem a été tué à proximité d'un centre culturel. Al samadi figurait au nombre des principaux commandants de l'ASL. Le système de rensiegnement syrien est particulièrement performant et la présence des informateurs pro régime au sein de l'ASL a jusqu'à présent coûté trop cher aux insurgés.

 

un commandant ! j'ai cru qu'il s'agissait de terros venant de l’extérieur ? :D

 

 

le monde est petit zoubir de niro :D

 

 

[YOUTUBE]?feature=player_embedded&v=-HJGWDoIpjE[/YOUTUBE]

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas cette bataille pour le contrôle de l’autoroute Hama-Alep a coûté la vie à un responasble de la « brigade des Martyres de la liberté« , Abdel Azeem al-Katini, d’abord blessé à Mork puis décédé dans un hôpital en Turquie. Notons que cette « brigade » (qui chez les rebelles peut ne regrouper qu’une cinquantaine d’hommes) fait partie de la brigade Ahfad al-Rassoul :

 

‫???? ???? ????? ????? ??????‬‎ - YouTube

 

La page de l’opposition terroriste confirmant sa mort en Turquie et la vidéo originale de ses derniers instants :

 

Photos du journal | Facebook

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette opération de « libération » baptisée par les rebelles « Architecture solide » (!) leur vaut déjà en touts cas des pertes assez significatives. À commencer par la mort du porte parole du conseil révolutionnaire de Hama en personne, Abou Yazen al-Hamwi, tué par l’armée syrienne dans la bataille de Wadi Deif (base militaire à l’est immédiat de Maarat) et qui était en plus un important chef médiatique, notamment aux yeux d’al-Jazeera comme le montre ce lien vidéo juste avant sa mort :

 

 

Et une photo de lui :

 

Photos du journal | Facebook

 

La page de l’opposition confirmant sa mort et la vidéo de son cadavre :

 

Photos du journal | Facebook

 

À cela s’ajoute d’autres pertes comme le montre la vidéo ci-dessous :

 

‫???? ???? ??????? 2612201 ?????? ?? ??????? ?? ????? ?????? ???????‬‎ - YouTube

Share this post


Link to post
Share on other sites
un commandant ! j'ai cru qu'il s'agissait de terros venant de l’extérieur ? :D

 

 

le monde est petit zoubir de niro :D

 

 

[YOUTUBE]?feature=player_embedded&v=-HJGWDoIpjE[/YOUTUBE]

 

T'en as pas marre de soutenir l'Amérique et "Israel"?

 

C'est quoi cet islam ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mounir 73
T'en as pas marre de soutenir l'Amérique et "Israel"?

 

C'est quoi cet islam ?

 

t'en a pas marre de faire le clown ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mounir 73

tu t'en réjoui zoubir ? chacun d'eux est un clou dans le cercueil de tes maitres :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
tu t'en réjoui zoubir ? chacun d'eux est un clou dans le cercueil de tes maitres :rolleyes:

 

 

Assad vient de les envoyer bouler :mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mounir 73
Assad vient de les envoyer bouler :mdr:

 

il na rien envoyer lui il est dans son château lui et ses protégées ..

la mort c'est ce qui nous attend tous eux ils ont choisi la leur je me demande comment sera la tienne ? :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il na rien envoyer lui il est dans son château lui et ses protégées ..

la mort c'est ce qui nous attend tous eux ils ont choisi la leur je me demande comment sera la tienne ? :rolleyes:

 

et toi tu sais comment sera la tienne lol

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mounir 73
et toi tu sais comment sera la tienne lol

 

heu surement que non m'ai je sais a quoi je voudrai qu'elle ressemble :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques faire-part des djihadistes tués ces derniers jours (merci à Marcel) :

 

-Le responsable de la brigade Dera al-Jazeera, Ahmad Aboud, surnommé Abou Atta, a été tué, le 25 janvier par l’armée syrienne dans la ville de al- Takbaqah (Province de Raqah à l’est de la Syrie) :

 

La page de l’opposition confirmant sa mort :

 

Photos du journal | Facebook

 

Encore deux leaders de l’ASL tués à Al Qussayr (Homs) :

 

-Yahia Mohammed Ali, surnommé Bahar, de la brigade d’al-Bahar (« la mer »), a été tué par l’armée syrienne à al-Qusayr, au sud-ouest de Homs :

 

#Alassad #Manqolnn... | Facebook

 

La page de l’opposition confirmant sa mort :

 

#Syria #Homs... | Facebook

 

La vidéo de ses funérailles :

 

 

-Nujeeb Taoufik al-Zahouri, surnommé Nakdi, de la brigade du « martyr Munzer al-Zahouri », lui aussi tué à al-Qusayr :

 

#Alassad #Manqolnn... | Facebook

 

La page de l’opposition confirmant sa mort :

 

Photos du journal | Facebook

 

Les photos de ses funérailles :

 

???? ?? ???? ?????? ???? ????? ??????? | Facebook?

 

Les deux activistes auraient été tués avec 23 autres dans un raid aérien syrien.

 

-Farj Abou Ali, de la brigade Labayk Islami, a été tué avec des dizaines de ses amis par un raid aérien de l’armée syrienne à côté de l’aéroport de Kweirès (province d’Alep) pendant la tentative ratée d’attaquer l’aéroport :

 

????????? ???? ?????... | Facebook?

 

La page de l’opposition confirmant sa mort :

 

#SGN #Syria ????... | Facebook

 

??????? ??? ??? ??? ???? ????? “???? ??????” ? ???? ??? ???? ???? ?????? ??????? ???????? ?????? ????? ??????? | ???? ??? ????

 

InfoSyrie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourtant, insidieusement, de déclarations en démentis, la Russie change perceptiblement de ton...

 

SYRIE. Assad a commis "une grave erreur" pour la Russie - Le Nouvel Observateur

 

Ce genre de "déclarations" (des phrases incomplètes sorties de leur contexte) fait partie de la propagande ....

 

On en lit depuis ..............2 ans et les Russes ne démentent plus tellement il y en a :mdr::mdr::mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

C'est l'ultime phase ...

 

Des frappes aériennes sionistes ,l'ONU ne fera rien (vétos Américain , Français et Britanique) et les Russes ne peuvent intervenir pour des raisons évidentes ....

 

L'entité sioniste semble vouloir occuper le rôle de l'OTAN en Libye avec des frappes aériennes stratégiques pour aider les rebelles et les islamistes à avancer .

 

Si cette phase échoue , Bachar aura gagné !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exclusif : les derniers jours d'un commandant de l’ASL

France 24

© Pauline Garaude

Chef de l'Armée syrienne libre dans la ville de Harem, dans le nord-ouest de la Syrie, le commandant Bassil Isa a été tué le 5 novembre dans un bombardement. La veille, notre reporter l'avait accompagné en patrouille. Récit.

Par Pauline GARAUDE , envoyée spéciale en Syrie (texte)

 

 

À Harem, le siège de l’Armée syrienne libre (ASL) se situe dans un ancien bâtiment administratif. Sur les marches se tient ce jour-là un homme en uniforme, de forte corpulence, s’entretenant du haut de ses 1,90 m avec quatre combattants. Il s’agit du général Bassil Isa, qui dirige la brigade Shuhada, les "Martyrs d’Idleb". Le regard concentré, il dégage charisme et autorité. "On l’aime tous. Il nous donne toujours un moral d’acier. Avant de nous envoyer au front, il nous rassure. Il planifie les équipes chaque matin et envoie dans les combats les plus durs, ceux qui se sentent le plus prêt ce jour-là. C’est un homme qui prend en compte le moral de ses troupes pour en tirer le meilleur", affirme le colonel Mehmet, à qui le général vient de parler.

 

Les hommes de Bassil Isa coupables d’exactions

 

Selon Reuters, plusieurs rebelles rattachés à la brigade du commandant Bassil Isa ont exécuté un homme de sang froid, la semaine dernière, dans la ville de Harem. Ce dernier, présenté comme un fidèle du régime par les rebelles, n’était pas armé et ne portait pas l’uniforme. Il a reçu trois rafales de mitraillettes avant de s’effondrer.

 

Cette exécution sommaire résonne comme un sombre rappel de la réalité de la guerre : les exactions ne sont pas l’apanage d’un seul clan. "J’essaie de raisonner mes hommes, s’est justifié Bassil Isa. Je leur dis que stratégiquement, c’est une mauvaise chose. Une mauvaise publicité pour nous. Nous recevons de l’aide et nous obtenons des informations quand nous épargnons ces hommes. Nous ne devons pas les juger. Seul Dieu le fera."

 

Bassil me donne une franche poignée de main et m’ouvre la porte de son 4x4. "Je vais vous faire visiter Harem libérée", déclare-t-il. Je suis assise devant, à ses côtés. Il a mis des chants traditionnels syriens, étonnant contraste avec ce paysage en ruine qui défile devant nous : décombres, murs écroulés, fils électriques flottant dans les airs. Sur la route, des douilles, des obus de mortier, des chaussures, du sang encore frais et des lambeaux de chair humaine sur lesquels s’agglutinent des mouches. "Vous voyez ce désastre ?", se désole le général, pointant du doigt la mosquée et les immeubles détruits encore fumants qui, hier, l’entouraient. La veille, une bombe larguée par le gouvernement qui visait la mosquée a fait 70 morts.

 

Ville fantôme

 

Ancien ingénieur en mécanique, le général Bassil Isa est considéré comme un héros dans les rangs des combattants. Dans la province d’Idleb, il a construit sa réputation avec une première victoire sur la capitale provinciale en mars, suivie d’une autre sur la ville d’Armanaz, en juin, où ses troupes ont vaincu 400 soldats du régime. En juillet, il a pris la ville de Salqin puis, le mois suivant, a lancé l’assaut sur Harem que son bataillon a "libéré" il y a dix jours. "Il y a encore des combats dans la citadelle mais le centre de la ville est sécurisé. Nos soldats contrôlent 6 routes d’accès sur 7", m’avait expliqué plus tôt le colonel Shihab, responsable de la logistique pour la brigade.

 

Dans cette ville fantôme (90 % de la population ayant fuit dans des villages voisins ou en Turquie, à 18 km), seuls les rebelles sont visibles, kalachnikov en bandoulière, en civil pour la plupart. Certains jouent aux cartes, décontractés. D’autres dévalent les ruelles à trois sur un scooter, donnant l’impression de s’amuser. D’autres s’assurent par téléphone que les combattants dans la citadelle ont des munitions. Le général, qui raccroche son talkie walkie, ordonne à une dizaine d’hommes de se poster sur leur base arrière. Depuis le toit des maisons, munis de Doushka et de Katioucha, ils répliquent à des tirs de mortiers de l’armée d’Assad. "Partons d’ici !", me lance-t-il avec fermeté. "Dans la ville, il y a quelques civils pro-Assad armés qui peuvent nous viser à tout moment. Regardez ce mur !, indique-t-il. Il ya deux jours, ça n’y était pas." On peut y lire : "Bachar, ne t’inquiète pas. On boira le sang des rebelles jusqu’à la dernière goutte".

 

Alors que les combats dans la citadelle couvrent notre conversation, le général redémarre nerveusement son 4x4. Pour s’arrêter quelques instants plus tard devant une maison, intacte. Un repaire où il s’entretient avec son cercle proche. "Au sol, nous sommes plus forts. Le problème, ce sont les frappes aériennes. On doit changer de tactique. Dans trois jours maximum, la citadelle sera entre nos mains." C’est tout ce qu’il dira. Dans le ciel, un hélicoptère des forces gouvernementales survole la ville et s’en va. Bassil est tendu. Le lendemain, il sera pris pour cible alors qu’il se trouve dans ce même repaire et mourra dans un bombardement aérien avec 20 de ses hommes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le leader n°1 de la brigade Abou Hafs, « Mustapha Khalf Al Nouri » surnommé « Abou Sagher » tué par l’armée syrienne dans la ville de Deir Ezzor par un tir de sniper :

 

La page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

 

????????? ???? ?????? ?? ????? ????????? a partagé une photo de ????? ???????? ????????? | D.P.N?. | Facebook?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le commandant de l’ASL pour le quartier de Cheikh Saïd, « Mohammed Al Hassan » surnommé « Al Cheikh Abou Mahmoud » tué par l’armée syrienne dans le quartier de Cheikh Saïd (Alep) :

 

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=538955999457797

 

La page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

 

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=159967064152958

 

Sources Marcel sur le site d'Allain Jules

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sources: Allain Jules

 

Damas: L’armée arabe syrienne élimine les tireurs d’élite terroristes Yassin Dawoud et Muhammad Karbouj lors d’une opération à Daria.

 

17 février 2013 17:13

 

Damas: L’armée arabe syrienne a éliminé le chef de file du groupe terroriste «Lions d’Allah », Basel al-Refay, pendant une opération quantitative à al-Shofonieh.

 

17 février 2013 14:21

 

Edlib: Une opération de l’armée arabe syrienne près de la ville de Heesh a permis d’éliminer un chef terroriste très recherché, Ahmed Huzaifa al-Abbas.

 

17 février 2013 14:19

 

Damas: Des terroristes, y compris l’affreux Muhammad al-Shaleh ont été tués suite à des affrontements entre deux groupes armés dans la ville Babila.

 

17 février 2013 24:51

 

Daraa: L’armée arabe syrienne élimine le chef de la brigade « Martyrs de Horan » Alaa Masalmeh, et d’autres terroristes durant des violents combats.

 

17 février 2013 24:32

 

Brahimi: Damas met l’accent sur son désir pour une solution pacifique et qu’il est prêt à négocier. Brahimi appelle le gouvernement syrien et l’opposition pour les réunions qui se tiendront au siège de l’ONU.

 

17 février 2013 12:08

 

Edlib: Une opération militaire menée avec brio a permis à l’armée arabe syrienne d’éliminer 75 terroristes, y compris un chef de file du nom de Bakkour Nedal.

 

17 février 2013 10:30

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, âmes sensibles, s'abstenir.

 

Banlieue de Damas : Des dizaines de terroristes wahhab✡-sionistes liquidées suite aux bombardements de l’armée Arabe Syrienne de leurs positions dans la localité de Kafar Batna.

 

Quelques uns d entre eux.

 

??????? – ????? ?????? ?????? ?????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...