Jump to content

Réponse à ceux qui veulent nous berberiser


Recommended Posts

En parcourant le topic sur la langue arabe et le coran, on a pu remarquer que le sujet à une énieme fois dévié sur le pseudo-problème (qui n'existe que dans les forums francophone pour des raisons que l'on pourrait développer) entre arabe et berberes.

Outre le fait que les sujets sont toujours dévié par les mêmes extrémistes au propos excessivement virulents (modération ?), l'on a pu lire encore une fois les même mythes de la propagande berbériste à savoir: l'arrivé des arabes dans la région n'est qu'un fait mineur de notre histoire, l'arabe que nos parents nous ont transmis n'a d'arabe que le nom, les français ont arabiser l’Algérie, les berbères était majoritaire dans un passé récent....

 

Rapidement ici je vais essayer de rassembler quelques témoignages historique, pour démonter certaines de ces assertions, en réalité surtout la dernière, en espérant que certains pourront à l'avenir reconsidérer leur propos sur notre histoire et leur faire prendre conscience un peu de la réalité dans laquelle il se trouve (je m'adresse ici on va dire à ceux qui arrive à aligner trois mots, les autres gamins qui ne cesse de vociférer et insulter dans tous les sens je ne peut rien pour eux, je compte sur la modération pour régler leurs cas)

 

LES BERBÈRES MAJORITAIRE EN ALGÉRIE :

1)SUR LE PLAN LINGUISTIQUE

Certains se plaisent à raconter que les français ont arabiser l’Algérie, or nous avons ici plusieurs enquetes militaire et civil qui nous montre que la population beberephone en algérie à toujours été stable pendant l'occupation, soit environs 1/3 de la populations, et le recul(faible) de cette langue s'expliquent par une somme de facteurs indépendants des français comme le dis si bien le géographe français E.F Gautier dans les année 1920:

 

On souvent reproché administration française avoir fait la

guerre au berbère et de porter la responsabilité principale dans sa

disparition (...)

Il est clair que arabe ne nous pas attendus pour refouler le berbère et il est pas possible établir que la conquête française ait accéléré ce mouvement coup sûr administration ne est pas intéressée au berbère et on ne voit pas bien ailleurs de quelle fa on pratique elle aurait utilisé une poussière de dialectes très divergents entre eux et exclu sivement oraux Mais il n'a jamais été établi que la protection administrative ait un rapport nécessaire avec la conservation une langue qui se meurt(*).En France on sait de quels soins officiels est entourée la langue bretonne et ces soins devraient être autant plus efficaces que ardentes initiatives privées exercent dans le même sens

pourtant le breton en va tout le moins dans certaines parties du

Morbihan île de Quiberon Le processus de disparition est

le même Taghit les gens âgés seuls parlent encore la vieille

langue

(...)

Le berbère pas unité pas de littérature pas de grammaire

pas de dictionnaire pas alphabet et il n'a pas de mesure officielle au monde qui puisse donner ce patois ce qui lui manque il ne soit pas en état de lutter contre arabe qui est une véritable langue cela pas besoin être expliqué Le phénomène étrange est que la lutte commencée depuis une dizaine de siècles soit encore loin de sa fin est un témoignage de la lenteur avec laquelle

se font les réactions sociales dans ce pays-ci.

 

(*) contrairement à ceux que veulent nous faire croire certains, en disant que les turcs et les français sont responsable de cet arabisation de l’Algérie.

 

A SUIVRE

Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

il n, y a pas lieu d,avoir peur, a moins que tu as des doutes toi-meme.

t,inquiete pas. t'as le pouvoir central qui te le confirme dans sa constitution et son armee qui te protege et meme la ligue arabe. dors tranquille, tu seras arabes jusqu,a la fin des temps.

Link to post
Share on other sites
il n, y a pas lieu d,avoir peur, a moins que tu as des doutes toi-meme.

t,inquiete pas. t'as le pouvoir central qui te le confirme dans sa constitution et son armee qui te protege et meme la ligue arabe. dors tranquille, tu seras arabes jusqu,a la fin des temps.

 

Rien a ajouter, c est la meilleure des reponses qu on puisse donner a ce post inutile . Surtout que mr emploie la 1ere personne du pluriel, pour qui il se prend

 

Je suis algerien de chlef pas kabyle et je suis fier d etre berbere, fier de notre histoire de la numidie aux zianides

Link to post
Share on other sites
Réponse à ceux qui veulent nous berberiser

 

voici la réponse d'une FAiste qui a été chaudement applaudit:

 

Je pense qu'il est temps d'arrêter la parano berberiste qui consiste en croire que le monde entier veut arabiser les Berbères :crazy:

 

il est temps d'arrêter la parano arabiste qui consiste en croire que le monde entier veut berbériser les arabes. :crazy:

Link to post
Share on other sites
Non pas berberiser les arabes, on a jamais voulu berberiser le moyen orient voyons :)

 

il demande d,etre rassure et il faut le rassurer, mr houssine

par contre toi moha-02-13 t,as pas besoin de l,etre ni par la constitution ni par la le pouvoir central ou supra national comme la ligue. dieu reconnait les vrais de faux.

Link to post
Share on other sites

Ce meme auteur nous donne les résultats de deux enquêtes réalisées en 1860(ce qui laisse peu de temps aux français arabisateur) et 1910:

 

Sur une population indigène totale de 4 471 490 (ndlr:1910) nous trouvons 1 305 730 berbérophones, c' est un peu moins du tiers

Hanoteau sur une population totale environ 2 500 000 (1860) trouvait 801 628 berbérophones c' est une fraction assez voisine mais plus rapprochée du tiers.(...)les cartes de 1860 et de 1910 se superposent peu près exactement. C'est donc que dans le demi-siècle d'occupation française la situation est restée stationnaire ou peu s'en faut. On ne s'y attendait pas

 

Pour l'année 1890, le médecin militaire DR A. WARNIER (berberophile) nous donne les chiffres suivants:

Berbères berbérisants,.......................1,000,000 âmes.

Berbères arabisants,...........................1,200,000 âmes.

Arabes purs,..........................................500,000 âmes.

Total,.......2,700,000 âmes.

 

Ce qui nous amène au point éthniquo-raciale de la question.

 

A SUIVRE

Link to post
Share on other sites
une poussière de dialectes très divergents entre eux et exclu sivement oraux

 

- une poussière de dialecte en (Egypte,Libye, Algérie, Maroc ) ? :rolleyes:

 

Le berbère pas unité pas de littérature pas de grammaire

pas de dictionnaire pas alphabet et il n'a pas de mesure officielle au monde qui puisse donner ce patois ce qui lui manque il ne soit pas en état de lutter contre arabe qui est une véritable langue cela pas besoin être expliqué Le phénomène étrange est que la lutte commencée depuis une dizaine de siècles soit encore loin de sa fin est un témoignage de la lenteur avec laquelle

se font les réactions sociales dans ce pays-ci.[/i]

 

- explique moi la naissance d'une langue en 1948 ? celle des hébreux (alphabet ,dictionnaire,une nation ....) :rolleyes:

Link to post
Share on other sites
- une poussière de dialecte en (Egypte,Libye, Algérie, Maroc ) ? :rolleyes:

 

 

 

- explique moi la naissance d'une langue en 1948 ? celle des hébreux (alphabet ,dictionnaire,une nation ....) :rolleyes:

 

houssine va rappliquer et tu verras comment il defendra la langue de ses cousins juifs bec et ongles. lol

Link to post
Share on other sites
- une poussière de dialecte en (Egypte,Libye, Algérie, Maroc ) ? :rolleyes:

 

 

 

- explique moi la naissance d'une langue en 1948 ? celle des hébreux (alphabet ,dictionnaire,une nation ....) :rolleyes:

 

Est-ce que tu connais le principe de la citation ou alors c'est la première que tu lit un texte sur internet ?

Link to post
Share on other sites
"les dialectes berberes ne sont pas homogene dis tu, ? Parceque l arabe algerien ressemble aux autres dialectes arabes ? :mdr:

 

je suis un ''arabe'' de allissane puisque je ne parle presque pas le berbere.

mais je sais que je suis un berbere arabise.

le probleme avec les soi disant arabe d,algerie, bien qu,il existe de vrais arabes venus d,arabie et du yemen, et qu,ils ont juste peur de perdre la filliation avec ahl al beyt qu,ils se sont affabules. c,est tout.

dur de se reconnaitre sans filiation avec que le prophete qssl.

Link to post
Share on other sites
Est-ce que tu connais le principe de la citation ou alors c'est la première que tu lit un texte sur internet ?

 

Oui je connais , et j'attends ta réponse :D

 

ps: tes sources ( française ) sont très crédibles pour être neutre :D

Link to post
Share on other sites
il demande d,etre rassure et il faut le rassurer, mr houssine

par contre toi moha-02-13 t,as pas besoin de l,etre ni par la constitution ni par la le pouvoir central ou supra national comme la ligue. dieu reconnait les vrais de faux.

 

Oui rassurons le :Art. 3 de la constitution-" L'Arabe est la langue nationale et officielle."

 

:D

Link to post
Share on other sites

2) LA QUESTION ETHNIQUE

1)Chute démographiqe lié a la conquete

 

Comme nous le savons, la population algérienne à connu une chute vertigineuse suites aux bouleversements économique et sociaux directement lié à la conquête française (épidémies, famine, mortalité infantile,...). Cette chute démographique concernerait environs le tiers des algériens selon certains, ce qui n'a pas manqué de réjouir bon nombre de colons et administrateur et médecins de la puissance coloniale(les citations à ce sujet ne manque pas) qui s'attendaient ni plus ni moins à la disparition de la race indigène dans quelque chose de similaire à ce qu'on a vu avec les indiens d’Amérique.

Ce que l'on sait moins c'est que cette régression démographique à eu pour principale effet de réduire la population de sang arabe vivant dans les plaines plus exposé à la famine que les montagne berberes. Ce fait est souligné en effet par plusieurs auteurs, en voici un témoignage:

 

Mais depuis cette époque, en six années, cette population indigène se trouve avoir diminué en masse de 529027,et un problème nouveau s'impose à l'attention de tous, à plus forte raison de l'administration. Sur quelle race

porte la diminution? Quant à nous, nous croyons par avance et assez fermement qu'elle porte essentiellement sur l'élément arabe.

 

On peut également évoquée le massacre d'une des plus prestigieuse tribus arabe (celle qui hébergea un temps, Ibn khaldoun) de l'ouest algérien, a savoir les Oulad Riah:

EVOCATION : Génocide des « Ouled Riah », il y a 165 ans les « Enfumades » de « Ghar el Frachih »

 

2) Statitique racialistes

 

Je donne ici en vrac quelques référence l'état des population selon le critère très subjectif (scientifique disait on à l'époque) sur les "races" en Algérie:

La statistique du nombre des représentants de chacune des races indiquées ci-dessus ne saurait être établie d'une façon rigoureuse; cependant on peut, en chiffres ronds, estimer à 900,000 le nombre des Berbères purs ; à 1,400,000 celui des Berbères arabisés; à 500,000 celui des Arabes

0. HOUDAS

 

A SUIVRE

Link to post
Share on other sites
2) LA QUESTION ETHNIQUE

1)Chute démographiqe lié a la conquete

 

Comme nous le savons, la population algérienne à connu une chute vertigineuse suites aux bouleversements économique et sociaux directement lié à la conquête française (épidémies, famine, mortalité infantile,...). Cette chute démographique concernerait environs le tiers des algériens selon certains, ce qui n'a pas manqué de réjouir bon nombre de colons et administrateur et médecins de la puissance coloniale(les citations à ce sujet ne manque pas) qui s'attendaient ni plus ni moins à la disparition de la race indigène dans quelque chose de similaire à ce qu'on a vu avec les indiens d’Amérique.

Ce que l'on sait moins c'est que cette régression démographique à eu pour principale effet de réduire la population de sang arabe vivant dans les plaines plus exposé à la famine que les montagne berberes. Ce fait est souligné en effet par plusieurs auteurs, en voici un témoignage:

 

Mais depuis cette époque, en six années, cette population indigène se trouve avoir diminué en masse de 529027,et un problème nouveau s'impose à l'attention de tous, à plus forte raison de l'administration. Sur quelle race

porte la diminution? Quant à nous, nous croyons par avance et assez fermement qu'elle porte essentiellement sur l'élément arabe.

 

On peut également évoquée le massacre d'une des plus prestigieuse tribus arabe (celle qui hébergea un temps, Ibn khaldoun) de l'ouest algérien, a savoir les Oulad Riah:

EVOCATION : Génocide des « Ouled Riah », il y a 165 ans les « Enfumades » de « Ghar el Frachih »

 

2) Statitique racialistes

 

Je donne ici en vrac quelques référence l'état des population selon le critère très subjectif (scientifique disait on à l'époque) sur les "races" en Algérie:

La statistique du nombre des représentants de chacune des races indiquées ci-dessus ne saurait être établie d'une façon rigoureuse; cependant on peut, en chiffres ronds, estimer à 900,000 le nombre des Berbères purs ; à 1,400,000 celui des Berbères arabisés; à 500,000 celui des Arabes

0. HOUDAS

 

A SUIVRE

 

pour abonder dans ce sens :

Patricia M.E. Lorcin, Kabyles,Arabes,Français : identités coloniales

Link to post
Share on other sites

En 1853, parait l'ouvrage "ORIGINE ET MIGRATIONS DES PRINCIPALES TRIBUS DE L’ALGÉRIE",publié par le directeur de la commission scientifique française E. CARETTE, celui ci n'est pas exempt des clichés racialiste puisque qu'il classe la population algérienne en deux groupe distincs: berberes/arabes, mais il a le mérite de nous donner le nom et la localisation d'un nombre conséquent de tribus algérienne, ce travail encyclopédique et lourd force le respect.

Et contrairement à ce qui à été dit sur ce forum, l'auteur n'a pas répertorié les tribus selon leur langues mais bien selon leur "race", comme il le précise en avant-propos:

 

Ministère

de la guerre ceux que mes études personnelles m’ont

procurés, et qui, fort heureusement, comblent presque

toutes les lacunes laissées par les publications officielles(

1), j’ai cherché à établir, pour l’Algérie en particulier,

l’état comparatif des deux populations arabe et berbère.

Dans cet état, que je donnerai ci-après, les nombres

totaux diffèrent sensiblement de ceux que je viens

de présenter. En voici les motifs: (...)

2° Elle fait figurer comme arabes un certain nombre

de tribus ou fractions de tribus, chez lesquelles, à la

vérité, l’usage de la langue arabe s’est introduit, mais

qui, au point de vue ethnologique, doivent être comptées

comme étant d’origine africaine.

 

Voici les résultats de son travail (les arabes sont à gauche, les berbères à droite):

732559forum.png

 

Cette source, qui est la plus minutieuse et la plus ancienne que nous possédons, nous indique qu'au milieux des année 1800, près de la moitié de la population algériennes est considéré comme ethniquement arabe (on peut facilement supposé le nombre de personne se revendiquant comme tel encore plus élevé, tout comme les locuteurs de l'arabe).

 

A SUIVRE

Link to post
Share on other sites
On en a marre de nous repeter a chaque fois , mais puisque tu n as pas suivi toute les conversation jvais faire simple

 

80% de lalgerie etait berbere avant 1830, car les regions suivantes l etaient:

Kabylie

Ouarsenis

Aures

Atlas blideen et medeen

Dahra , tell sahel algerois

Tafna

Mzab

Tassili , touat , hoggar

 

Donc la majeure partie de lalgerie, la preuve est que dans toute les regions d algerie subsistent des villages berberophones. Exemple Chlef t es bien daccord que c une ville arabophone et pourtant les villes au nord de chlef sont berberophone comme la mienne (beni haoua) et zeboudja. Des colons francais parlaient meme de "berberie" pour parler de lafrique du nord

 

Je répond sur ce topic à celui qui a répondu à mon interpelation sur l'autre fil (qui est moins approprié puisque n' a rien avoir avec son intitulé):

Toutes vos affirmations ne sont repose sur rien, comme le montre le travail de centralisation que je fait ici (loin d’être exhaustif ne serai que par les nombreux article que je ne retrouve plus), tout porte en effet a croire qu'avant 1830, l'arabe était déjà largement majoritaire (2/3) en algérie, et que le long déclin du berbere n'est pas lié à une quelqueconque occupation étrangeres.

Pour Chlef il n'y a rien d'exceptionnelle dans ce que tu dis, la présence de berbères dans cette région (anciennement Orléanville) est traité dans le dernier livre que j'ai cité, puisqu'on y lit, pour Chef et ses environs:

34 000 arabes pour 46 900 berbères.

Link to post
Share on other sites
Tes posts sont vraiment intéressants Houssine !

 

MERCI, sans vouloir me vanter, c'est tout de même assez rare que quelqu'un étaye ces affirmations avec des sources sur ce forum, ou du moins, on lit beaucoup trop de formules lapidaires et de propos catégorique, mais farfelus pour la plupart.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...