Jump to content

Les limites de l open mind


Recommended Posts

  • Replies 112
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

c'est une façon comme une autre d'interpeller , voire de s'interpeller soi même....certains errent de façon déterminée....et le pire ils connaissent le chemin

 

Et s'obstinent à rester dans l'obscurité.

 

Je pense que .. être mauvais est un choix délibéré ... et ils s'efforcent de l'être pour avoir toujours raison ..

La vérité ils la connaissent et savent qu'ils n'ont pas fais le meilleur choix .. mais ils l'assument.

 

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Link to post
Share on other sites
Mais bon, et la, je ne sais pas comment m exprimer sans donner en exemple une ideologie, a quel moment peut on dire " non, la, je n accepte pas"?

 

C'est la question qui s'est posée après la fusillade qui a eu lieu en Norvège.

Sous pretexte de respecter la diversité des opinions, on se retrouvge sur une toile qui pulullent de propos extrémistes. Or, les jeunes sont influençables et ils forgent leur personnalité et leurs opinions à travers ce genre de lectures.

 

Je pense qu'il y a une limite à ce qui est acceptable. De même qu'on interdit le vol, il faut interdire certains propos qui peuvent à la longue être dangereux.

Link to post
Share on other sites
je refute :mad:

 

Surtout que je suis toute embrouillee. On cherchait pas des constantes morales? :confused:

 

Non, on parlait du soi-disant code d'honneur des gangsters.

 

Mais revenons à nos constantes morales.

 

Je me demande s'il existe des interdits universels. L'inceste ? La pédophilie ? Le cannibalisme ?:confused:

Link to post
Share on other sites
Guest Moron&Beans

Je pense qu'il y a de plus en plus de constantes universelles à cause ou grâce à la globalisation.

Fut un temps le cannibalisme, l'inceste, les ofrrande humaines etc était dans certaine contrés coutumière...

 

Alors les constantes qu'on cherche ne serait-ce pas simplement celle établie par les puissants régnants aujourd'hui sur le monde c'est à dire: les usa et dans une moindre mesure l'europe ?

Link to post
Share on other sites
Je me demande s'il existe des interdits universels. L'inceste ? La pédophilie ? Le cannibalisme ?:confused:

 

Tant qu'il reste des tribus cannibales, on ne peut parler d'interdits universels.

 

Pour l'inceste, j'ai su que dans certaines tribus africaines, c'est le beau-père qui passe la première nuit avec sa belle-fille pour s'assurer que la ''chose'' se fasse de la bonne façon.

 

Dans une certaine région de Chine, il y aurait possibilité que des frères partagent la même épouse.

 

Et encore en Afrique, il y a des endroit où une femme dont l'époux est en voyage, peut être visitée ''discrètement'' par les hommes de la famille.

 

On remnarquera que ce qui est universel, c'est la maltraitance de la femme et sa considération comme un objet sexuel.

Link to post
Share on other sites
C'est la question qui s'est posée après la fusillade qui a eu lieu en Norvège.

Sous pretexte de respecter la diversité des opinions, on se retrouvge sur une toile qui pulullent de propos extrémistes. Or, les jeunes sont influençables et ils forgent leur personnalité et leurs opinions à travers ce genre de lectures.

 

Je pense qu'il y a une limite à ce qui est acceptable. De même qu'on interdit le vol, il faut interdire certains propos qui peuvent à la longue être dangereux.

Oui, je serais tentee de penser comme toi.

 

Mais en meme temps, je pense que le net peut etre un exutoire, pour se liberer de toute cette haine. Tu craches ici et t es plus calme IRL.( ou t es encore plus enerve :confused:)

Et puis ca permet de prendre la temperature. Comment savoir qu une societe a en son sein de grands groupes extremistes, si ce n est par le net?

Dire " tais toi!" a quelqu un qui creve de haine, de colere, c est la meilleure facon pour qu il explose.

 

Et puis ces fusillades folles ne datent pas du net.

On a accuse les films, les jeux video et maintenant le net.

 

En fait, je suis vraiment partagee.

Link to post
Share on other sites
Guest Moron&Beans

 

On remnarquera que ce qui est universel, c'est la maltraitance de la femme et sa considération comme un objet sexuel.

 

Il y a des tribus qui respecte la femme,des tribus ou la femme est le chef.

C'est rare surtout maintenant mais ça existe.

Faudrait que je retienne les noms

Link to post
Share on other sites
Non, on parlait du soi-disant code d'honneur des gangsters.

 

Mais revenons à nos constantes morales.

 

Je me demande s'il existe des interdits universels. L'inceste ? La pédophilie ? Le cannibalisme ?:confused:

ah si! peut etre l inceste...

Link to post
Share on other sites
Tant qu'il reste des tribus cannibales, on ne peut parler d'interdits universels.

 

Pour l'inceste, j'ai su que dans certaines tribus africaines, c'est le beau-père qui passe la première nuit avec sa belle-fille pour s'assurer que la ''chose'' se fasse de la bonne façon.

 

Dans une certaine région de Chine, il y aurait possibilité que des frères partagent la même épouse.

 

Et encore en Afrique, il y a des endroit où une femme dont l'époux est en voyage, peut être visitée ''discrètement'' par les hommes de la famille.

 

On remnarquera que ce qui est universel, c'est la maltraitance de la femme et sa considération comme un objet sexuel.

 

Il faudrait parler de l inceste au sens strict. Avoir des relations charnelles avec quelqu un qui est lie par le sang comme parents et fratrie.

Ca c est peut etre universel.

Link to post
Share on other sites

Si l'inceste est majoritairement interdit c'est à cause de la consanguinité pas de la morale, et j'ai lu qu'effectivement dans certaines tribus d'Afrique ou d'Amérique du sud je sais plus c'était pratiqué donc là aussi il n'y a pas d'interdit universel. De même que la pédophilie était pratiquée sous l'Antiquité donc la morale évolue avec le temps elle n'est pas fixe. Pour ce qui est du bien et du mal là aussi ça varie selon les cultures et c'est une notion bien trop subjective

Link to post
Share on other sites
Il faudrait parler de l inceste au sens strict. Avoir des relations charnelles avec quelqu un qui est lie par le sang comme parents et fratrie.

Ca c est peut etre universel.

 

Les familles royales dans l'egypte antique le pratiquait il me semble. Entre fréres et soeurs en fait.

Link to post
Share on other sites
Guest Moron&Beans
Il faudrait parler de l inceste au sens strict. Avoir des relations charnelles avec quelqu un qui est lie par le sang comme parents et fratrie.

Ca c est peut etre universel.

 

« Posons donc que tout ce qui est universel, chez l'homme, relève de l'ordre de la nature et se caractérise par la spontanéité, que tout ce qui est astreint à une norme appartient à la culture et présente les attributs du relatif et du particulier. Nous nous trouvons alors confrontés avec un fait, ou plutôt un ensemble de faits, qui n'est pas loin, à la lumière des définitions précédentes, d'apparaître comme un scandale : nous voulons dire cet ensemble complexe de croyances, de coutumes, de stipulations et d'institutions que l'on désigne sommairement sous le nom de prohibition de l'inceste. Car la prohibition de l'inceste présente, sans la moindre équivoque, et indissolublement réunis, les deux caractères où nous avons reconnu les attributs contradictoires de deux ordres exclusifs: elle constitue une règle, mais une règle qui, seule entre toutes les règles sociales, possède en même temps un caractère d'universalité. Que la prohibition de l'inceste constitue une règle n'a guère besoin d'être démontré ; il suffira de rappeler que le mariage entre proches parents peut avoir un champ d'application variable selon la façon dont chaque groupe définit ce qu'il entend par proche parent ; mais que cette interdiction, sanctionnée par des pénalités sans doute variables, et pouvant aller de l'exécution immédiate des coupables à la réprobation diffuse, parfois seulement à la moquerie, est toujours présente dans n'importe quel groupe social. »

 

LEVI - STRAUSS (Les structures élémentaires de la parenté)

Link to post
Share on other sites
Comme quoi, on a beau se dire ouvert d esprit, parfois on sent bien qu on l est de facon limitee :D

 

Open mind pour moi c'est accepter tout les avis, idées, critiques, illuminations, conneries, idioties; mais que ça ne fasse pas de mal à moi ou à quelqu’un d'autre.

Or sur ce forum(je ne connais pas d'autres), certains se permettent de tout tourner à la dérision, de critiquer alors qu'ils n'ont pas un gramme de bon sens.

Il ne font pas la différence entre être ouvert et vulgaire, motivé et insolent, et j'en passe des mesquineries qui défilent tout le temps.

 

Je ne suis pas d'accord avec ce qui est souligné en rouge. Avoir l'esprit ouvert, c'est écouter ce que les autres ont a dire, vivent mais pas nécessairment accepter.

Etre ouvert d'esprit, c'est accepter que des gens aient moins de pudeur que soi; moins de conventions ou d'autres conventions;aient une éducation qui est différente et une manière de pensée qui diffère de la nôtre.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...