Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
raws62

: ZIGHOUD YOUCEF ET ABANE RAMDANE

Recommended Posts

Hier, journée du moudjahid, Ibrahim Chibout, ancien ministre des Moudjahidine, a émis le souhait de voir l’Histoire s’affranchir de la tutelle «officielle » et dépasser le cadre des dates commémoratives.

Intervenant lors d’une conférence commémorative à la mémoire des deux martyrs Zighoud Youcef et Abane Ramdane, organisée par l’association Machaâl Echahid à Alger, Ibrahim Chibout a affirmé que Zighoud Youcef, artisan de l’offensive du FLN dans le Nord- Constantinois, n’était pas un fataliste.

 

Le décrivant comme un homme armé d’une volonté de fer, il dira : «C’était un enfant du peuple, un patriote et doté d’une modestie exemplaire.

Il œuvrait pour que les Algériens recouvrent leurs droits et croyait en la justesse de son combat pour que l’Algérie ne soit pas française». D’ailleurs, poursuit-il, «l’intégration de Zighoud dans l’Organisation secrète, une organisation paramilitaire dont l’objectif était de préparer les Algériens au combat armé, n’est que la preuve de son plein engagement». Pour l’ancien ministre des Moudjahidine, «l’Algérie n’a plus jamais enfanté des hommes aussi courageux et dévoués pour leur patrie que Zighoud Youcef, Abane Ramdane, Krim Belkacem, colonel Lotfi…» Pour Abdelhafid Amokrane, ancien ministre des Affaires religieuses, Zighoud Youcef est un grand homme de par son «silence» et son «travail ».

 

Evoquant le congrès de la Soummam, il assure que ce rendez-vous a été «chapeauté» par Larbi Ben M’hidi assisté par Abane Ramdane. «Alors que Larbi Ben M’hidi était un intellectuel arabophone, Abane Ramdane était, lui, un intellectuel francophone. Etant le représentant de l’Algérois au congrès de la Soummam, Abane s’est vu aussi attribuer le rôle du secrétaire de la rencontre», a-t-il expliqué. Un duo qui a fait du congrès de la Soummam «une rencontre des grands notamment avec la participation des responsables militaires Krim Belkacem, Zighoud Youcef et Ali Ouamrane», dit-il. Toutefois, l’intervenant déplore le fait que même aujourd’hui, «certains responsables, jaloux de la réussite de ces moudjahidine dans l’organisation de ce rendez-vous historique, continuent encore à dénigrer ces hommes, pourtant tombés au champ d’honneur».

Rym Nasri/ Le Soir DZ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...