Jump to content

l'Autonomie de la Kabylie! Acte II


Recommended Posts

Obliger de créer un autre topique, car il a été fermé, la modération à un problème sur ce forum!

 

Liberté au débat, seulement pour enrichissement des idées, si c'est pour insulter, dévier et dénigrer il vos mieux arrêter la lecture à cette ligne et aller voir ailleurs, sinon libre à vous d'apporter votre point de vue CONSTRUCTIF.

 

Pourquoi, Autonomie et pas Indépendance?

 

Pour la simple et bonne raison qu'un mouvement le MAK (Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie) existe depuis 2004, très actifs depuis ces deux dernières années, c'est du concret il y a des idées et il se peut comme tout mouvement qu'il prenne de plus en plus d'ampleur jusqu'à devenir une réalité incontournable pour le pays.

 

Tandis, qu'aucuns partis ou mouvements ne revendiquent l'indépendance de la Kabylie de manière officiel.

 

l'Algérie n'a pas créé de statut au niveau régionale, dans le contexte Wilayale, la Kabylie est regroupé en sept départements depuis le dernier découpage territoriale de 1984.

Certains départements sont exclusivement berbérophone tandis que pour d'autre une forte communauté arabophone cohabite dans d'excellentes conditions avec les zones kabyle. Pour les Wilayas concernés il sera utile de demander l'avis aux citoyens de ces départements (biensûr après approbation du référendum par la population kabyle, sinon il n'y a pas utilité à le faire en cas d'échec référendaire).

 

La région Kabyle n'existe pas institutionnellement. La cartographie, représenter ci-dessous:

 

101014110748510388.jpg

 

Nous montres un travestissement qui tiens compte du dernier découpage territoriale de 1984. En lisant cette carte on s’aperçoit que la Kabylie est regroupé en 7 départements.

Hors nous savons qu'il n'y a que 4 Wilayas sur 7 qui sont à 80% voir à 100% Kabyle, tandis que les Wilayas de BBA, Sétif et Jijel sont mixtes.

 

(Pour ne laisser aucune ambiguïté, concernant la territorialité de la Kabylie il ne peut y avoir d'enclave car la géographie est bien faite, nous allons le démontré.)

 

Dans certaines Wilayas il sera plus ou moins facile de délimiter par divers moyens tels que les daïras voir par communes. Il faudra recenser et trouver un compromis avec l'état centrale sur la délimitation de la future administration autonome.

 

Exemple pour la W. de BBA:

 

Population mixte, cependant les Kabyles se concentrent au nord de la Wilaya dans la daïra de Djaafra.

Pour le reste des kabyles du département, il faudra procéder au découpage communale, ici, on aura les communes de Teniet-Ennasr, Ouled Sidi Brahim, El Mehir et Mansourah.

 

Pour Sétif, même cas que pour BBA une population kabyle concentré dans le nord-ouest de la Wilaya.

 

Jijel, concentration de la population kabyle à l'ouest du département.

 

Si le peuple kabyle dit OUI à l'autonomie, alors il est dans le droit d'organiser de mini-référendum dans les 3 Wilayas cités ci-dessus pour rejoindre OUI ou NON la future région autonome.

 

Le référendum, ne seront concernés par ce vote, que les populations demeurant dans les Wilayas 35, 10, 15 et 06. Pour les Wilayas 34, 19 et 18 de part la mixité de la population et des contraintes liés aux territoires, le référendum ne sera organiser que dans les daïras et communes kabyles selon l'accord obtenu et consenti par l'état.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 879
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Autonomie territoriale:

 

Elle se caractérise sous la forme d'état à l'intérieur de l'état. La région autonome concerner par ce statut, aura les prérogatives suivantes:

 

-Un pouvoir parlementaire (entrant dans le périmètre d'autonomie).

-Un pouvoir exécutif (Président de l'autonomie et ministres).

-Un pouvoir judiciaire (Appliquant les lois).

-Liberté économique, fiscale, financière, sécuritaire, éducationnel et l'ensemble des autorités de régulation et de contrôle régional.

-Statut du citoyen Kabyle (Jouissant de ses droits et obligations au sein de la région).

-Aucun statut particulier vis à vis des autres citoyens algériens désirant demeurer ou travailler en Kabylie (Cependant les lois de la région autonome lui sont applicable).

Ses contraintes et Obligations:

 

-N'est pas concerné par l'outil de défense nationale, prérogative de l'état centrale.

-Les Affaires étrangères.

-L'émission de la monnaie.

-Nationalité Algérienne des citoyens de Kabylie (ce qui entraînent des droits et des obligations dans le cadre de la loi en vigueur dans le pays)

-Taxe en fonction du PIB de la Kabylie que l'état autonome doit verser au gouvernement centrale (principe de solidarité).

 

Pour la viabilité de cette institution et de la région

 

La Kabylie, si celle-ci deviendra autonome dans les années qui suivent, devra trouver ses propres moyens de financement afin de pérenniser la viabilité de l'institution.

 

Entreprendre des réformes économiques que l'Algérie n'a pas osé mettre en place du fait de la corruption politique.

 

Nous allons voir où la Kabylie devra puiser de l'argent pour faire fonctionner tout les acteurs du domaine publique qui seront à la charge de la région.

 

1°/ Le droit, d'obtenir une part provenant des richesses produites par l'Algérie (à déterminer avec l'autorité centrale, principe de solidarité).

 

2°/ La fiscalité régionale (Impôts direct et indirect) relative aux sociétés, aux entreprises et aux particuliers (le but étant de favoriser la création de richesses celle-ci doit être juste et équitable).

 

3°/ Favoriser, la création d'entreprise et faciliter l'entrepreneuriat afin de créer de la richesse, de l'emploi et dynamiser le tissu économique et social de la région (cette dernière, devra aider à travers sa législation et les subventions, les citoyens désirant créer de la richesse).

 

4°/ Favoriser, la mutualisation des moyens, inciter les populations rurales des villages à créer des coopératives.

 

5°/ User et mettre en marche des industries nouvelles susceptibles d'apporter des rentes à l'autonomie, ex: Industrie du tourisme, industrie agro-alimentaire, industrie sidérurgique et une industrie tertiaire). S'ouvrir sur la méditerranée, grâce à la façade maritime de la région, attirer des IDE par une fiscalité et une politique entrepreneuriale incitative.

 

 

La vie politique

 

Arriver et voulu par le peuple, la région autonome devra appliquer des principes millénaires aux berbères c'est à dire la DÉMOCRATIE réel!

 

Des institutions élus par les citoyens, des autorités de régulation et de contrôle du gouvernement locale, des marchés publiques et des institutions publiques.

Des dépenses rationaliser et justifiés aux dinars près.

 

Principe de laïcité, libertés de cultes régies par l'autonomie, cependant à la charge des citoyens qui devront s'organiser en association.

 

 

LES GRANDES LIGNES DE L'AUTONOMIE DE LA KABYLIE!

Link to post
Share on other sites

La langue officiel de l'institution, le berbère kabyle (écrit et développer en alphabet latin)

 

Je vous invites à lire et à vous enrichir culturellement à travers ces liens:

 

Interview de Salim CHAKER, sur la langue berbère.

 

Lien:

 

http://www.tamazgha.fr/Une-machine-de-guerre-contre-Tamazight,2630.html

 

Autre lien concernant l'INALCO, le Centre de Recherche Berbère:

 

Centre de Recherche Berbère - Accueil

Link to post
Share on other sites

Interview de Benchicou, expliquant le problème Bouteflika est donc le problème Kabyle et de la Kabylie! Et une longue réflexion sur l'AUTONOMIE de la Kabylie.

 

[V]http://www.youtube.com/watch?v=0OA32CUKBR4?fs=1&hl=fr_FR[/V]

 

[V]http://www.youtube.com/watch?v=WgTArAxYR4c?fs=1&hl=fr_FR[/V]

 

[V]http://www.youtube.com/watch?v=9c9guQEnQ3U?fs=1&hl=fr_FR[/V]

Link to post
Share on other sites
pourquoi vous voulez votre autonomie

 

d'Une c'est une question identitaire, c'est une question politique et de divergence d'idée avec le pouvoir centrale.

 

Le principe d'autonomie et de fédéralisme ne date pas du MAK, premièrement, la question d'autonomie a été abordé durant les accords de la Soummam, après l'indépendance Hocine Ait-Ahmed et le colonel Si Mohand Oulhadj se sont soulevé en grande Kabylie pour dénoncer les actions entreprises par le GPRA, la suite on la connait coup d'état du clan d'Oujda et arabisation forcé des régions berbères au nom du PANARABISME chose que les kabyles ne peuvent supporté. En 1979 et après la mort de Boumedienne le FFS de Hocine Ait-Ahmed a posé les contours du fédéralisme en Algérie et la intégré dans son programme, la suite on la connait Chadli Benjedid (Pantin du régime militaire).

En Avril 1980, les Kabyles se sont soulevé durant une manifestation culturel réclamant la culture et l'enseignement et la reconnaissance de TAMAZIGHT comme langue nationale au côté de l'Arabe mais aussi la DEMOCRATIE et la liberté d'expression, cela s'est soldé par une centaine de victime tué par le régime totalitaire.

Durant les années 80, il y a eu schisme au sein du FFS, on a vu émergé Said Saadi, Ferhat Mehenni et Ait-Hamouda car divergence d'idée, ils ont été à la base de la création de la LIGUE DES DROITS DE L'HOMME ALGERIENNE!

 

Après Octobre noir de 1988, l'état à décidé de mettre en place des réformes burlesques dans un contexte invivable. Création d'une soixantaine de parti politique dont le RCD en Kabylie.

 

On entre dans la décennie noir du pays, les mouvements politiques Kabyle appel au boycott de l'année scolaire de 1994/1995. Les tensions sont vives dans tout le pays.

 

En juin 1998, assassinat de Matoub Lounes, soulèvement en Kabylie, car il a été un personnage important pour la lutte de l’identité berbère en Algérie et son acceptation par le reste de l'Algérie.

 

Arrivée de Bouteflika en 1999, en 2001, assassinat d'un jeune homme Kabyle par la gendarmerie, ce qui va plongé la Kabylie et seulement la Kabylie dans le chaos général avec tir et endoctrinement des forces de l'ordre et du reste de la population algérienne en montrant du doigt les Kabyles comme des séparatiste, de là est né l'idée de l'Autonomie de la Kabylie soulevé par Ferhat Mehenni, car ras-le-bol général du traitement de l'état envers la région. Depuis l'évènement de 2001, Bouteflika et les pouvoirs publics marginalise la région et veulent la maté et la rendre miséreuse en l'abandonnant et en semant le trouble et l'insécurité, c'est la goûte d'eau qui a fait débordé le vase en Kabylie.

 

L'Autonomie est un droit, ce pays ne reconnait pas l'identité berbère et il détruit ce pays, tant qu'il est encore temps, une partie de la population kabyle demande solennellement l'AUTONOMIE de cette région, pour y faire régner un climat démocratique et prospère économiquement du fait des potentialités énorme de la région. Aujourd'hui la Kabylie survie à l'aide des rapatriements de devise de l'étranger, des retraites et du taux change favorable, mais également de la diaspora kabyle présente à travers tout le territoire nationale ce qui affaiblit le mécanisme de misère dans la région.

Cependant au niveau des institutions de l'état c'est l'abandon général.

 

Ce qui pousse aussi à la demande de l'autonomie, aucune région du pays ne s'est soulevé avec les kabyles durant tout les évènements cités ci-dessus, cela nous amène à nous sentir seule, nous sommes orgueilleux de nos principes et de nos valeurs, de nos us et coutumes qui on traversé les millénaires, nous avons un patrimoine et une langue à défendre face à une arabisation et à une islamisation que nous ne tolérons plus.

Il faut que le peuple kabyle prenne en main son destin, car au rythme ou vont les choses, c'est un désastre et un cataclysme nationale qui risque de se produire, la Kabylie n'a pas la force de se battre toute seul contre un régime corrompu.

Elle se bat maintenant pour ses intérêts, elle a donné son sang pour ce pays elle a sacrifié sa jeunesse aujourd'hui NEVRA TAMURTH NEGH dans une parfaite démocratie.

Link to post
Share on other sites

:cool::thumbup:il est dans notre devoir comme le fait si bien la communauté Kabyle de France et de la Région Parisienne à travers ses différentes associations kabyle, de garder et de faire découvrir la culture berbère et propager notre patrimoine à travers tout les moyens que nous avons à notre disposition.

 

Bienvenue sur le site de l'ASKAF

 

La fréquence 106.8 officiellement attribuée à une radio kabyle sur Paris

 

rezki.net

 

ACB: Association de Culture Berbère - Accueil

La Kabylie: le site de la culture Kabyle, Berbre et Amazigh en Algrie - Actualit - Site dz

 

Rencontres Kabyle

 

Kabyles.Net - Magazine du Kabyle rationnel

 

Kabyle.com edition Fr | Kabyle.com

 

[Kabylie Autonomie]

 

La Kabylie de Matoub LOUNES

 

APPRENDRE LE KABYLE :

 

Dictionnaire berbre (amazigh) franais, traduction en ligne - LEXILOGOS >>

Link to post
Share on other sites

 

c'est quoi la différence entre tizi ouzou et blida

 

c'est quoi la différence entre tizi ouzaou et bel abass ou timouchente

 

vous pensez que vous êtes plus kabyle qu'eux !!

 

le terme kabyle n'est pas propre à tizi ouzou et les amazighs sont partout en Algérie à l'est à tizi comme à l'ouest, le nord et le sud

 

donc demander l'autonomie de la kabylie, zaama pour dénoncer un certain racisme contre les kabyles alors que c'est faut, toute l'Algérie est kabyle

 

et comme j l'ai dit à plusieurs reprises, vous n'êtes pas plus amazighe que les autres.

 

CONCLUSION :

ce mouvement n'est fondée sur aucun principe si ce n'est la déstabilisation du pays.

Link to post
Share on other sites

 

c'est quoi la différence entre tizi ouzou et blida

 

c'est quoi la différence entre tizi ouzaou et bel abass ou timouchente

 

vous pensez que vous êtes plus kabyle qu'eux !!

 

le terme kabyle n'est pas propre à tizi ouzou et les amazighs sont partout en Algérie à l'est à tizi comme à l'ouest, le nord et le sud

 

donc demander l'autonomie de la kabylie, zaama pour dénoncer un certain racisme contre les kabyles alors que c'est faut, toute l'Algérie est kabyle

 

et comme j l'ai dit à plusieurs reprises, vous n'êtes pas plus amazighe que les autres.

 

CONCLUSION :

ce mouvement n'est fondée sur aucun principe si ce n'est la déstabilisation du pays.

 

 

Une différence ethnique l'une est berbère kabyle et les autres sont arabophone.

 

Plus "kabyle" que les villes que tu as cité, ce n'est pas bien difficile.

 

Si tu avais pris la peine de lire et d'analyser la carte et mon commentaire faisant référence à celle-ci, tu ne m'aurais pas dit "la kabylie c'est uniquement Tizi-Ouzou".

La Kabylie parle le berbère kabyle et a gardé les coutumes et us berbère de la région!

 

Abdel, un conseil, lis, informe toi sur le sujet ensuite vient on en débat avec précision, mais ne vient pas désigner les kabyles comme des séparatistes OK!

 

Pourtant mes textes et les vidéos que je poste sont présente pour débattre et s'informer, je ne les postes pas pour les chiens et les chats!

 

Des gens en Kabylie, demande l'autonomie, car l'état centrale a abandonné cette région, il l'a décime de jour en jour par son insécurité, il l'a tue économiquement (enfin il aimerait). La Kabylie revendique le patrimoine berbère de toute l'Algérie et la Kabylie a de tout temps combattu pour un soupçon de liberté POUR CE PAYS ET PAS SEULEMENT POUR LA KABYLIE!

En 2001, il y a eu un ras le bol et pourtant la Kabylie et la seule région à avoir payé les frais et là "NOS" frères que tu cites plus hauts dans les villes Blida and CO. personne n'a bougé!!!

 

Le mot DIVISER n'a aucun sens, car encore une fois tu ne comprends pas le sens du mot AUTONOMIE.

 

Si la Kabylie créer des richesses qui en bénéficiera? l'Algérie bien évidemment!

 

On veut à travers cette autonomie, préserver notre culture et notre langue, instaurer la démocratie comme ce fut de tout temps dans la région et développer économiquement la région de Kabylie.

 

Si le MAK demande l'AUTONOMIE pour la Kabylie, il y a une raison, la Kabylie ne peut plus se battre seul contre le régime car les autres parties de l'Algérie aiment dormir. Donc on se bat pour nos intérêts et les intérêts de l'Algérie par effet papillon.

 

On aurait aimé plus de considération de la part du reste de l'Algérie mais le pouvoir a réussi à nous stigmatiser en MECHANTS KABYLES QUI VEULENT SEPARER LE PAYS!

 

 

Pour ta conclusion, que dire à part que c'est encore une fois la preuve de ta méconnaissance de la Kabylie!

 

 

Ne vient pas jouer le ZORO, quand tu n'a pas un soupçon de connaissance du sujet et surtout pour venir faire le PEACE AND LOVE dans le vent.

Link to post
Share on other sites
Une différence ethnique l'une est berbère kabyle et les autres sont arabophone.

 

Plus "kabyle" que les villes que tu as cité, ce n'est pas bien difficile.

 

Si tu avais pris la peine de lire et d'analyser la carte et mon commentaire faisant référence à celle-ci, tu ne m'aurais pas dit "la kabylie c'est uniquement Tizi-Ouzou".

La Kabylie parle le berbère kabyle et a gardé les coutumes et us berbère de la région!

 

Abdel, un conseil, lis, informe toi sur le sujet ensuite vient on en débat avec précision, mais ne vient pas désigner les kabyles comme des séparatistes OK!

 

Pourtant mes textes et les vidéos que je poste sont présente pour débattre et s'informer, je ne les postes pas pour les chiens et les chats!

 

Des gens en Kabylie, demande l'autonomie, car l'état centrale a abandonné cette région, il l'a décime de jour en jour par son insécurité, il l'a tue économiquement (enfin il aimerait). La Kabylie revendique le patrimoine berbère de toute l'Algérie et la Kabylie a de tout temps combattu pour un soupçon de liberté POUR CE PAYS ET PAS SEULEMENT POUR LA KABYLIE!

En 2001, il y a eu un ras le bol et pourtant la Kabylie et la seule région à avoir payé les frais et là "NOS" frères que tu cites plus hauts dans les villes Blida and CO. personne n'a bougé!!!

 

Le mot DIVISER n'a aucun sens, car encore une fois tu ne comprends pas le sens du mot AUTONOMIE.

 

Si la Kabylie créer des richesses qui en bénéficiera? l'Algérie bien évidemment!

 

On veut à travers cette autonomie, préserver notre culture et notre langue, instaurer la démocratie comme ce fut de tout temps dans la région et développer économiquement la région de Kabylie.

 

Si le MAK demande l'AUTONOMIE pour la Kabylie, il y a une raison, la Kabylie ne peut plus se battre seul contre le régime car les autres parties de l'Algérie aiment dormir. Donc on se bat pour nos intérêts et les intérêts de l'Algérie par effet papillon.

 

On aurait aimé plus de considération de la part du reste de l'Algérie mais le pouvoir a réussi à nous stigmatiser en MECHANTS KABYLES QUI VEULENT SEPARER LE PAYS!

 

 

Pour ta conclusion, que dire à part que c'est encore une fois la preuve de ta méconnaissance de la Kabylie!

 

 

Ne vient pas jouer le ZORO, quand tu n'a pas un soupçon de connaissance du sujet et surtout pour venir faire le PEACE AND LOVE dans le vent.

 

bla bla bla bla bla tout ce que tu dis est contre toi mais tu te rends même pas compte

Link to post
Share on other sites

Pourtant tu n'a pas détailler une seule de mes lignes! Tu te contentes de dire "BLA BLA BLA" sa prouve bien des choses, donc, un dernier CONSEIL, si tu as des choses intéressantes pour l'évolution du sujet MARHBA si attaque personnel il y a les MP.

Link to post
Share on other sites
Pourtant tu n'a pas détailler une seule de mes lignes! Tu te contentes de dire "BLA BLA BLA" sa prouve bien des choses, donc, un dernier CONSEIL, si tu as des choses intéressantes pour l'évolution du sujet MARHBA si attaque personnel il y a les MP.

 

 

j'ai rien contre toi

 

mais contre ce mouvement si

Link to post
Share on other sites
j'ai rien contre toi

 

mais contre ce mouvement si

 

Pourquoi tu es contre? C'est ça qui fait évoluer un débat, avec une argumentation pertinente qui suit.

 

Et tout le monde sera content de voir qu'il y a débat sur cette fatalité qui gagne peu à peu du terrain.

Link to post
Share on other sites
Pourquoi tu es contre? C'est ça qui fait évoluer un débat, avec une argumentation pertinente qui suit.

 

Et tout le monde sera content de voir qu'il y est débat sur cette fatalité qui gagne peu à peu du terrain.

 

imaginons la kabylie se déclare demain comme territoire indépendant :

 

 

donc t'as un territoire indépendant entouré partout les côtés d'un territoire indépendant ==> cela veut dire une guerre civil sans cesse

 

genre pour aller de Alger à Annaba il faut que tu passes par le sud !!! ou peut être vous voulez que les Algériens demandent de l'autorisation pour passer via le territoire kabyle !!! alors là c'est la hala

 

 

non vous déconnez, en plus vous ne pouvez pas vivre sans les aides des autres régions, les villes se complimentent et s'entraide en Algérier

 

donc tte seule la kabyle va s'enterrer tte seule

Link to post
Share on other sites
imaginons la kabylie se déclare demain comme territoire indépendant :

 

 

donc t'as un territoire indépendant entouré partout les côtés d'un territoire indépendant ==> cela veut dire une guerre civil sans cesse

 

genre pour aller de Alger à Annaba il faut que tu passes par le sud !!! ou peut être vous voulez que les Algériens demandent de l'autorisation pour passer via le territoire kabyle !!! alors là c'est la hala

 

 

non vous déconnez, en plus vous ne pouvez pas vivre sans les aides des autres régions, les villes se complimentent et s'entraide en Algérier

 

donc tte seule la kabyle va s'enterrer tte seule

 

 

Il ne s'agit pas d'indépendance du territoire de Kabylie, mais d'une autonomie dans la gestion politique, économique et social de la région, il n'y aura ni frontière ni toute autre chose faisant référence à un état nation à part de l'Algérie.

 

Personne ne dit est au grand jamais, ce mouvement ne revendique pas des frontières terrestre!

 

Personne n'empêchera des citoyens algériens de s'installer en Kabylie, d'y travailler d'y vivre ou seulement de passage pour rejoindre l'autre bout de l'Algérie d'est en ouest. Et c'est là que tu ne lis pas les pages du topique.

 

Le problème, vient de la méconnaissance du mécanisme de l'autonomie.

 

Moi je t'invite à aller voir les exemples, de l'Espagne voisine, de l'Italie voisine, de la Belgique, des USA du Québec.

Link to post
Share on other sites
Il ne s'agit pas d'indépendance du territoire de Kabylie, mais d'une autonomie dans la gestion politique, économique et social de la région, il n'y aura ni frontière ni toute autre chose faisant référence à un état nation à part de l'Algérie.

 

Personne ne dit est au grand jamais, ce mouvement ne revendique pas des frontières terrestre!

 

Personne n'empêchera des citoyens algériens de s'installer en Kabylie, d'y travailler d'y vivre ou seulement de passage pour rejoindre l'autre bout de l'Algérie d'est en ouest. Et c'est là que tu ne lis pas les pages du topique.

 

Le problème, vient de la méconnaissance du mécanisme de l'autonomie.

 

Moi je t'invite à aller voir les exemples, de l'Espagne voisine, de l'Italie voisine, de la Belgique, des USA du Québec.

 

ok

 

c'est ce que tu dis toi mais d'autres réclament une sorte d'indépendance .. bref

 

ce que tu demandes là, c'est un état fédéral mais dans ce cas il faut l'appliquer à toute l'Algérie pas seulement pour la kabylie.

 

autre chose, dans tout les pays du monde c'est les commerçants/investisseurs qui font de leur villes des métropoles riches et mouvementés.

 

ce qu'il faut faire en kabylie (tout comme les autres régions) c'est que les habitants, les commerçant et les hommes riches de la région investissent leur argents dans la région au lieu d'aller tous vers la capitale qui ne supporte plus toute cette charge humaine.

 

donc quand les investisseurs se manifestent, l'état peut intervenir pour complimenter ces efforts en créant des routes, des ponts, des écoles, des hôpitaux ect

 

mais si les gens prennent leur argent et se barrent, chacun pour soi ... dans ce cas l'état ne peut faire grand chose que ce soit en kabylie ou ailleurs

 

voilà la solution, pour moi, c'est à nous (le peuple, le simple citoyen) qui devrions agir autrement

Link to post
Share on other sites

Le fédéralisme, c'était le souhait des architectes de la révolution algérienne et repris par le FFS en 1979.

 

Cependant l'algérien n'est peut être pas prêt et le pouvoir en place ne recherche pas ce genre de disparité car la peur de perdre pied et peur de perdre le contrôle des populations.

 

La Kabylie demande son autonomie en son NOM et pas au nom du reste de l'Algérie.

 

Pour que les investisseurs investissent en Algérie et pas seulement en Kabylie, faudrait déjà avoir une politique économique clair et net, incitant à cela, chose que l'état n'a pas mis en place depuis 1999.

Et chose qui sera mis en action en Kabylie! Mais aussi des institutions transparentes chose que l'Algérie ne veut pas mais que la Kabylie veut.

 

Le peuple dort et ne s'est pas réveillé aux côtés des kabyles en 2001 et ne se réveille pas aujourd'hui pour défendre la Kabylie qui est dans un désordre affligeant à l'image du reste de l'Algérie, le mouvement d'autonomie veut sauver la peau de la Kabylie et je le répète si des autres mouvements similaires voient le jour en Algérie alors il peut y avoir changement.

Link to post
Share on other sites

ANAVAD AQVAYLI UÂDIL GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA

 

20 AOÛT 1956-20 AOÛT 2010 L’ESPOIR TRAHI

 

Le 20 août 1956, en pleine guerre d’indépendance, la Kabylie organisait le Congrès de la Soummam pour donner naissance à l’État algérien. Après le déclenchement de la lutte armée, le 1er novembre 1954, cet événement qui en est la suite logique, est le plus décisif de notre histoire et continue de produire des effets contraires à ses objectifs et à sa philosophie.

 

Le Congrès de la Soummam voulait la primauté du politique sur le militaire et nous avons le Commandement de l’armée qui gouverne l’Algérie depuis 1962. Il voulait une Algérie postindépendance plurielle, dans laquelle Européens et indigènes, musulmans, chrétiens, juifs ou non croyants vivraient en harmonie, dans le respect des droits et croyances de chacun, il y eut « la valise ou le cercueil » pour les Juifs et les Européens qui, sans leur départ précipité vers la France, auraient été massacrés au lendemain du 5 juillet 1962. Leurs biens furent squattés et les églises subirent le sort de quelques mosquées au lendemain de la colonisation, en devenant les lieux d’un culte qui n’est pas le leur.

 

Le Congrès de la Soummam espérait une démocratie, elle est encore stalinienne. Il luttait contre le colonialisme externe, nous voici sous un colonialisme interne dans lequel, entre autres, la Kabylie est dominée, niée et réprimée. Il voulait l’autonomie des 6 grandes régions du pays et nous sommes encore enferrés dans le centralisme jacobin du 19e siècle.

 

Le gouvernement provisoire Kabyle, fidèle aux principes du Congrès de la Soummam, condamne les tenants du pouvoir algérien qui, de 1962 à nos jours, de dérive en dévoiement, de reniement en reculade, de répression en massacres, ont fait de la promesse algérienne la trahison de tous les temps.

 

En exécutant l’artisan de ce Congrès, Abane Ramdane, dès 1957, ils ont ouvert la voie à l’assassinat politique comme mode de gouvernance et de régulation politique. En établissant un parti unique et en optant pour la dictature dès 1962, ils ont étouffé l’intelligence et condamné le pays à être à la traine des pays développés, comme ils ont livré les nouvelles générations à l’intolérance et au terrorisme islamiste. En tuant la liberté et la culture, ils poussent, plus que jamais, les jeunes à fuir le pays au prix de leur vie.

 

En dilapidant les richesses du pays et en laissant régner l’insécurité, le crime et la dépravation, ils ont déstructuré la société et l’économie. En faisant du Kabyle l’ennemi national N° un, nous en sommes à construire un destin autonome dans lequel nous réhabiliterons la liberté, la justice, le respect de nous-mêmes et des autres, le travail, la solidarité et la compétence, le mérite et l’excellence.

 

En cela, le gouvernement kabyle fait revivre l’esprit et la lettre de la Soummam dont l’essence même est la LIBERTÉ.

 

Paris, le 20 août 2010

 

Pour l’Anavad, en exil, son président

 

Ferhat At Sâid

 

(Ferhat Mehenni, selon l’état civil colonial)

Link to post
Share on other sites

Article extrait du site: Récolté sur le net (Algérie-Focus) - [ VISAGES DE KABYLIE]

 

A propos de ferhat Mehenni

Récolté sur le net (Algérie-Focus)

mercredi 16 juin 2010 par Icare

 

Monsieur Ferhat Mehenni, après la formation de son Gouvernement Provisoire Kabyle, est attaqué de toutes parts, y compris par des internautes anonymes, mais il est aussi, parfois, défendu par d’autres internautes anonymes, qui ne partagent pas forcément ses idées à propos de l’Algérie, comme on peut le constater ci-après.

 

Chers internautes,

 

Ferhat Mehenni n’est pas un aventurier. C’est tout simplement un citoyen algérien qui défend sa culture que le système lui refuse et ne veut pas lui reconnaître depuis 1947 déjà. Il le fait maladroitement, c’est vrai, mais cela n’enlève en rien cette légitimité de combattre pour sa langue et sa culture. La méthode n’est pas bonne mais le but est juste et légitime Je voudrais, en passant, rappeler à M. Fillon et à Sarkozy … que ce n’est pas avec un « alinéa » d’une constitution qu’on règle le problème de la reconnaissance d’une langue ou d’une culture. Le gouvernement français défend ses intérêts économiques et stratégiques, c’est légitime. Mais que ce gouvernement considère le régime algérien comme ayant tout fait pour garantir la liberté et la démocratie en Algérie c’est ce foutre de la gueule de l’humanité et des « valeurs » de la FRANCE. Tintin la FRANCE, finalement tu n’as de renommée que le mensonge, la fourberie et l’hypocrisie politique au nom de tes intérêts égoïstes qui se limitent à pénétrer un marché et à se faire accorder des projets économiques. PAUVRE FRANCE. Quant aux algériens qui, soit disant, craignent et sont effarouchés par la déstabilisation du pays à cause de Ferhat Mehenni, et qui se frottent les mains du refus de la reconnaissance française, je leur dis ceci : continuer à encourager et conforter les Képis des Tagarins et leur système, c’est votre problème. Il est simplement très bizarre qu’on n’ait jamais trouvé en vous la même ardeur et la même fougue pour critiquer le régime. La rage que vous avez envers Ferhat. Les réactions à profusion sur le NET que suscite la question kabyle m’intrigue beaucoup, soit dit en passant. Mais, une chose simplement ! Laissez en paix les Kabyles SVP. De toute façon, les Imazigènes savent pertinemment que personne d’autre qu’un Amazigh ne sera auprès d’eux sur cette question. Un sentiment viscéral contre la reconnaissance de la culture amazigh ne peut pas partir du jour au lendemain. NB : je souligne que je ne suis pas du tout d’accord avec Da Ferhat sur la méthode mais entièrement d’accord avec lui sur le fond (la question amazigh, la liberté, la démocratie, l’Etat de droit, le respect des minorités). Salut les terriens ! D’autres solutions que l’indépendance de la Kabylie, qui n’est pas la solution, existent. Les propositions, pas seulement pour la Kabylie, ne manquent pas. Et donc, le débat et le combat continuent. Vive l’Algérie ALGERIENNE.

 

Par Bourourou

Link to post
Share on other sites
Le fédéralisme, c'était le souhait des architectes de la révolution algérienne et repris par le FFS en 1979.

 

Cependant l'algérien n'est peut être pas prêt et le pouvoir en place ne recherche pas ce genre de disparité car la peur de perdre pied et peur de perdre le contrôle des populations.

 

La Kabylie demande son autonomie en son NOM et pas au nom du reste de l'Algérie.

 

Pour que les investisseurs investissent en Algérie et pas seulement en Kabylie, faudrait déjà avoir une politique économique clair et net, incitant à cela, chose que l'état n'a pas mis en place depuis 1999.

Et chose qui sera mis en action en Kabylie! Mais aussi des institutions transparentes chose que l'Algérie ne veut pas mais que la Kabylie veut.

 

Le peuple dort et ne s'est pas réveillé aux côtés des kabyles en 2001 et ne se réveille pas aujourd'hui pour défendre la Kabylie qui est dans un désordre affligeant à l'image du reste de l'Algérie, le mouvement d'autonomie veut sauver la peau de la Kabylie et je le répète si des autres mouvements similaires voient le jour en Algérie alors il peut y avoir changement.

 

Avec tous ses respects Mr Ladoz n'a jamais entendu parler de revendications fédéralistes (ou même de vision du genre) chez ceux que tu appelles par architectes de la révolution .

 

Le FFS a fait sienne cette revendication par simple calcul politicien (il n'a de voix que dans cette région) .

 

Le peuple dort , les kabyles dorment et ne se réveillent que pour "leur langue" .

 

Ils ne sortent jamais dans la rue manifester contre leurs "barons" locaux , réclamer la sécurité (ce qui n'arrangerait pas certains) , le gaz , des routes ou autres .........

 

Alors de là à les voir sortir réclamer la démocratie .

 

En 2001 , il y a eu des troubles suite à l'assassinat d'un jeune par des gendarmes , puis un "mouvement" (manipulé bien entendu) a "fait bouger" les gens avec des objectifs bien précis.

 

Les Kabyles n'ont pas bougé mais "ont été bougés" :crazy:

 

Pour les institutions transparentes , la politique économique il y a une sorte de Saadisme (consistant à se tromper de peuple) la dedans .

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...