Jump to content

Le contribuable algérien


Guest Sally

Recommended Posts

Guest Sally

Comment ce fait-il que le contribuable algérien ne réclame pas ses droits? Comment se fait-il qu'il n'élève pas la voix pour dénoncer le gaspillage?

 

Le président Abdelaziz Bouteflika a pris l'habitude de faire des cadeaux de luxe à ses amis artistes et même sportifs.tel que l'avion personnel mis à la disposition de Zidane au cours d'un d'un de ses séjours en Algérie. J'imagine qu'il doit faire de même avec certains émirs et présidents.

 

Ce gaspillage flagrant au profit de personnes bien nanties est une honte.

Link to post
Share on other sites
Guest kastor

personnellement, si je trouve le moyen de ne pas payer les impots je le ferais sans hesitation,

ils sont en train de pousser les gens a travailler en noir, et le resultat tu le vois avec le nombre important de fraudeurs,

l'argent du peuple doit s'investir dans le peuple, et non pas au compte de certain,

et je ne pense pas que "denoncer" apportera ses fruits, vu qu il n y a pas d'oreille qui ecoute.

Link to post
Share on other sites
Guest Sally
personnellement, si je trouve le moyen de ne pas payer les impots je le ferais sans hesitation,

ils sont en train de pousser les gens a travailler en noir, et le resultat tu le vois avec le nombre important de fraudeurs,

l'argent du peuple doit s'investir dans le peuple, et non pas au compte de certain,

et je ne pense pas que "denoncer" apportera ses fruits, vu qu il n y a pas d'oreille qui ecoute.

 

 

Evidemment, le contribuable a tout intérêt à payer le moins d'impôts possibles. D'ailleurs souvent, les gouvernements ont recours à la baisse d'impôt pour stimuler la consommation et par là même l'économie.

Ce qui se passe en Algérie, c'est que l'algérien ne demande aucun compte quand à l'utilisation de l'impôt prélevé sur ses revenus. Comment est-il dépensé et dans quelles proportions est-il réparti dans les différentes rubriques? Quelle est l'ampleur de la fraude fiscale? Quel manque à gagné cela représente pour l'état? De quelle façon est géré la rente pétrolière qui est un revenu commun à l'ensemble de la population?

Pourquoi accepter cette absence de transparence?

Link to post
Share on other sites
Guest Nimos
Evidemment, le contribuable a tout intérêt à payer le moins d'impôts possibles. D'ailleurs souvent, les gouvernements ont recours à la baisse d'impôt pour stimuler la consommation et par là même l'économie.

Ce qui se passe en Algérie, c'est que l'algérien ne demande aucun compte quand à l'utilisation de l'impôt prélevé sur ses revenus. Comment est-il dépensé et dans quelles proportions est-il réparti dans les différentes rubriques? Quelle est l'ampleur de la fraude fiscale? Quel manque à gagné cela représente pour l'état? De quelle façon est géré la rente pétrolière qui est un revenu commun à l'ensemble de la population?

Pourquoi accepter cette absence de transparence?

 

Bonne reflexion, encore faut il savoir que les Algeriens ne se sentent plus concernés par l´etat et du coup il sont trés loin des ....gaspillages de l´etat et de Monsieur "je fais des cadeaux a tout le monde sauf le peuple", Enfin quoi qu´il en soit la conclusion est que l´algerien ne paie pas les impot (Et y a pas que ca, la facture d electricité de gaz, d´eau, ne se soucis guere de la loi sur les facade et l´habitat) justement parceque l´etat ne le consulte en aucune chose (Et epargnez moi la perte de salive sur les elections et referendums nous tous savons ce que cela vaut) alors l´etat pour sa part démissionne et le peuple choisit de prendre le chemin le plus ....facile mais pas le plus payant car a la fin chacun fait dans le bricolage et la debrouillardise (L´etat y compris) et du coup cette donne cette foire de ....n´importe quoi appellée Algerie de l´an 2009

Link to post
Share on other sites
Guest kastor
Evidemment, le contribuable a tout intérêt à payer le moins d'impôts possibles. D'ailleurs souvent, les gouvernements ont recours à la baisse d'impôt pour stimuler la consommation et par là même l'économie.

Ce qui se passe en Algérie, c'est que l'algérien ne demande aucun compte quand à l'utilisation de l'impôt prélevé sur ses revenus. Comment est-il dépensé et dans quelles proportions est-il réparti dans les différentes rubriques? Quelle est l'ampleur de la fraude fiscale? Quel manque à gagné cela représente pour l'état? De quelle façon est géré la rente pétrolière qui est un revenu commun à l'ensemble de la population?

Pourquoi accepter cette absence de transparence?

 

Je peux t'affirmer que la majorite des algeriens ignore le montage financier et le circuit monetaire de leurs argent, ( mais defois sally dewkhini n'tya: ma3labalekch belli h'mar issoug fi ma3za)

 

y a des gens qui se font des sous dans l'obscurité et que la transparance les gene, parconsequant, le systéme algerien tent à etre dictateur ,

mais

n'oublions pas ce vollet, l'algerien cherche le pain et la paix, il en a marre , peu etre, de tout ce qui est politique.

Link to post
Share on other sites
Guest Sally
Bonne reflexion, encore faut il savoir que les Algeriens ne se sentent plus concernés par l´etat et du coup il sont trés loin des ....gaspillages de l´etat et de Monsieur "je fais des cadeaux a tout le monde sauf le peuple", Enfin quoi qu´il en soit la conclusion est que l´algerien ne paie pas les impot (Et y a pas que ca, la facture d electricité de gaz, d´eau, ne se soucis guere de la loi sur les facade et l´habitat) justement parceque l´etat ne le consulte en aucune chose (Et epargnez moi la perte de salive sur les elections et referendums nous tous savons ce que cela vaut) alors l´etat pour sa part démissionne et le peuple choisit de prendre le chemin le plus ....facile mais pas le plus payant car a la fin chacun fait dans le bricolage et la debrouillardise (L´etat y compris) et du coup cette donne cette foire de ....n´importe quoi appellée Algerie de l´an 2009

 

Justement, la stratégie de l'état est de créer un climat tel que le citoyen ne se sente pas concerné par ce qui l'entoure. Le citoyen a tort de penser que l'état doit agir seul alors que les décisions qui le concernent doivent être prises uniquement sous sa pression et avec son consentement.

Par analogie à l'homo œconomicus, on devrait avoir ''l'homo contribuablicus'':mdr:.

 

Je peux t'affirmer que la majorite des algeriens ignore le montage financier et le circuit monetaire de leurs argent, ( mais defois sally dewkhini n'tya: ma3labalekch belli h'mar issoug fi ma3za)

 

y a des gens qui se font des sous dans l'obscurité et que la transparance les gene, parconsequant, le systéme algerien tent à etre dictateur ,

mais

n'oublions pas ce vollet, l'algerien cherche le pain et la paix, il en a marre , peu etre, de tout ce qui est politique.

 

Ceci est une des lacunes de la scolarité algérienne.

Link to post
Share on other sites
Guest Nimos
Justement, la stratégie de l'état est de créer un climat tel que le citoyen ne se sente pas concerné par ce qui l'entoure. Le citoyen a tort de penser que l'état doit agir seul alors que les décisions qui le concernent doivent être prises uniquement sous sa pression et avec son consentement.

Par analogie à l'homo œconomicus, on devrait avoir ''l'homo contribuablicus'':mdr:.

 

La dynamique est assez ardue a definir dans ce cas, car si le citoyen croit pouvoir changer le systeme, ce n´est pas encore fait et je doute qu´avec les comportements répandus dans notre société maintenant il soit simple de reunir les citoyenne meme pour faire une demande au maire de pourquoi ou comment? alors la a aller au hautes instances.

 

En ce qui concerne la classe.....Basse cours politique j´ai rien a ajouter tout est dit.

 

Donc problematique le citoyen doit deja posseder le sentiment d´appartenance á l´algerie (Il est patriote oui je le sais mais ca n´est pas la meme chose que de se sentir appartenir au pays)?

Link to post
Share on other sites
Guest Nimos
Justement, la stratégie de l'état est de créer un climat tel que le citoyen ne se sente pas concerné par ce qui l'entoure. Le citoyen a tort de penser que l'état doit agir seul alors que les décisions qui le concernent doivent être prises uniquement sous sa pression et avec son consentement.

Par analogie à l'homo œconomicus, on devrait avoir ''l'homo contribuablicus'':mdr:.

 

 

 

Ceci est une des lacunes de la scolarité algérienne.

 

Non je ne crois pas que tous les gens sont censés comprendre les rouages de l´economie de leur pays, (Sinon tout le pays serait des economistes)par contre le citoyen doit savoir quel organismes jugent et controlent l economie et le systeme economique et surtout qu´ils puissent comme citoyens choisir les gens faisant partie de ce systeme de controle (Senat, APN).

Link to post
Share on other sites
Guest Sally
La dynamique est assez ardue a definir dans ce cas, car si le citoyen croit pouvoir changer le systeme, ce n´est pas encore fait et je doute qu´avec les comportements répandus dans notre société maintenant il soit simple de reunir les citoyenne meme pour faire une demande au maire de pourquoi ou comment? alors la a aller au hautes instances.

 

En ce qui concerne la classe.....Basse cours politique j´ai rien a ajouter tout est dit.

 

Donc problematique le citoyen doit deja posseder le sentiment d´appartenance á l´algerie (Il est patriote oui je le sais mais ca n´est pas la meme chose que de se sentir appartenir au pays)?

 

Tout ce que tu dis est vrai, mais je refuse le fatalisme, j'espère toujours que sous l'effet d'un déclencheur quelconque, les choses changeront.

J'avoue que la distance m'aide à conserver un certain optimisme, lorsque je suis sur place je deviens pessimiste et je perds espoir.

 

Non je ne crois pas que tous les gens sont censés comprendre les rouages de l´economie de leur pays, (Sinon tout le pays serait des economistes)par contre le citoyen doit savoir quel organismes jugent et controlent l economie et le systeme economique et surtout qu´ils puissent comme citoyens choisir les gens faisant partie de ce systeme de controle (Senat, APN).

 

Un minimum de culture est quand même recommandée, particulièrement pour l'élite.

Link to post
Share on other sites
Guest Nimos
Tout ce que tu dis est vrai, mais je refuse le fatalisme, j'espère toujours que sous l'effet d'un déclencheur quelconque, les choses changeront.

J'avoue que la distance m'aide à conserver un certain optimisme, lorsque je suis sur place je deviens pessimiste et je perds espoir.

 

 

 

Un minimum de culture est quand même recommandée, particulièrement pour l'élite.

 

Nota: Pour qu´il soient des élites le minimum est á écarter comme concept, l´élite se doit d´etre toujours au maximums sinon elle n´est pas élite

 

Le péssimisme se vit beaucoup plus......Quand tu le vis chaque jour

Link to post
Share on other sites
Comment ce fait-il que le contribuable algérien ne réclame pas ses droits? Comment se fait-il qu'il n'élève pas la voix pour dénoncer le gaspillage?

 

Le président Abdelaziz Bouteflika a pris l'habitude de faire des cadeaux de luxe à ses amis artistes et même sportifs.tel que l'avion personnel mis à la disposition de Zidane au cours d'un d'un de ses séjours en Algérie. J'imagine qu'il doit faire de même avec certains émirs et présidents.

 

Ce gaspillage flagrant au profit de personnes bien nanties est une honte.

 

Parce que le citoyen algérien ne connait guère son droit. Il ne sait pas que l'argent en question vient de sa poche et qu'il est en droit de savoir comment il est utilisé.

 

Là aussi, la faute est à l'école algérienne, une école qui a formé un peuple d'abrutis, qui ne connait ni ses droits ni ses devoirs....

Link to post
Share on other sites
Parce que le citoyen algérien ne connait guère son droit. Il ne sait pas que l'argent en question vient de sa poche et qu'il est en droit de savoir comment il est utilisé.

 

Là aussi, la faute est à l'école algérienne, une école qui a formé un peuple d'abrutis, qui ne connait ni ses droits ni ses devoirs....

 

normale la moitié et illettrés et analphabètes que veux tu kil connaisse en droit et surtout c'est le jemenfoutisme qui règne dasnces pays là

Link to post
Share on other sites

J'ai remarqué chez les Algériens une tendance fataliste, a ce dire que c'est le "mektoub" que c'est comme sa et qu'on ne peut rien y faire.Je pense que les Algériens sont aussi fatigués a cause de la décennie noire et que la contestation du pouvoir refera réaparaitre dans l'imaginaire Algériens les vieux démons du passé.

Link to post
Share on other sites
Guest Sally
Parce que le citoyen algérien ne connait guère son droit. Il ne sait pas que l'argent en question vient de sa poche et qu'il est en droit de savoir comment il est utilisé.

 

Là aussi, la faute est à l'école algérienne, une école qui a formé un peuple d'abrutis, qui ne connait ni ses droits ni ses devoirs....

 

 

Tout a fait d'accord avec toi, il suffit de regarder les programmes scolaires pour voir l'absurdité du système. Un système qui se veut ambitieux et moderne, mais qui au final, ne proccure pas l'essentiel à l'élève.

 

J'ai remarqué chez les Algériens une tendance fataliste, a ce dire que c'est le "mektoub" que c'est comme sa et qu'on ne peut rien y faire.Je pense que les Algériens sont aussi fatigués a cause de la décennie noire et que la contestation du pouvoir refera réaparaitre dans l'imaginaire Algériens les vieux démons du passé.

 

C'es une tendance à combattre, elle est fortement ancrée dans nos mentalité, pourtant, nous l'avons à une époque surmonté pour combattre la colonisation. Il est maintenant temps de la surmonter pour exiger de l'état un mode de gestion transparent, juste et équitable. Nous ne sommes pas des moutons.

Link to post
Share on other sites
Guest kastor
Les kabyles l'ont a de nombreuses reprises surmontés, mais les Algériens uni et indivisibles,et pétris de fraternité n'ont pas jugés utiles de la surmontés avec les kabyles

 

toi, il te faut un pays tout seul

 

un kabyle c'est un algérien, et le combat d'un kabyle c'est celui d'un algerien fier,

 

 

 

(sally pardon pour la pollution)

Link to post
Share on other sites
Parce que le citoyen algérien ne connait guère son droit. Il ne sait pas que l'argent en question vient de sa poche et qu'il est en droit de savoir comment il est utilisé.

 

Là aussi, la faute est à l'école algérienne, une école qui a formé un peuple d'abrutis, qui ne connait ni ses droits ni ses devoirs....

 

 

étant un honnête citoyen algérien formé par l'école algérienne, j'ai du débourser pour le seul mois de juillet

 

50 000 da d'irg sur ma prime annuelle

20 000 da (ttc) sur mon salaire

2000 da vignette auto

1200 da taxe d'habitation

Link to post
Share on other sites
toi, il te faut un pays tout seul

 

un kabyle c'est un algérien, et le combat d'un kabyle c'est celui d'un algerien fier,

 

 

 

(sally pardon pour la pollution)

 

le combat de 2001 était kabyle, les Algériens fier ont pris parti pour Bouteflika et les gendarmes

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...