Jump to content

Deux limogeages à la Radio de Constantine pour une chanson de Faïrouz !


Recommended Posts

RADIO RÉGIONALE DE CONSTANTINE

Deux limogeages pour une chanson de… Faïrouz !



Le directeur général de la Radio nationale, Mohamed Baghali, a limogé le directeur de la radio régionale de Constantine et l’animatrice d’une émission, néanmoins ex-journaliste de cette radio à la retraite.

Selon des indiscrétions, cette mesure conservatoire intervient après la diffusion d’une chanson de la diva libanaise Faïrouz, invoquant le christianisme sur un air connu d’une chanson dédiée à Noël. Par ailleurs, deux techniciens de l’émission font l’objet d’une enquête interne de l’administration de la radio.

Liberté
13 octobre 2021
Link to post
Share on other sites

Pauvre Algérie, la répression et l’intolérance ! 30 ans passés et plus de 200.000 morts et nous n'avons rien appris !

En 2021, le ministère de communication de Belhimer met fin aux fonctions de directeur d'une chaîne régionale en raison de la diffusion d'une chanson de Fairouz parce qu’elle parle de Christianisme et de Noël ! Au début des années 90, le journal du FIS (Al Mounquid) avait lui aussi attaqué la Chaine 3 pour avoir diffusé les messes de Noël

Quand je pense aux idiots qui croient combattre le Hirak pour barrer la route aux islamistes de prendre le pouvoir ! Les islamistes sont déjà au pouvoir. Comme dit le journaliste Amer Ouali : "Ce pouvoir est un FIS sans Qamis" 🙂

spacer.png

Edited by shadok
Link to post
Share on other sites

قضية "أغنية فيروز" .. الإذاعة العمومية تخرج عن صمتها

نفت المديرية العامة للإذاعة الجزائرية اي علاقة لاعفاء مدير محطة قسنطينة مراد بوكرزازة باغنية فيروس و قدمت توضيحات لمستمعيها و للراي العام الوطني و العالمي.

و قالت المديرية في بيان إطلعت عليه الخبر'' أن السيد مراد بوكرزازة، لم يتم بأي حال من الأحوال إنهاء علاقة عمله مع الإذاعة، بل تم فقط إعفاؤه من مهامه كمدير لإذاعة قسنطينة، و هو اليوم يوجد في عطلة طلب الاستفادة منها شأنه في ذلك شأن اي عامل في الإذاعة، ويبقى صحافيا محترما يمارس مهامه بكل احترام ، ويحتفظ بكل حقوقه''.

و اوضح البيان ''إن إنهاء مهام بوكرزازة كمدير لإذاعة قسنطينة جاء تبعا لتقرير أعده جهاز التدقيق ومراقبة التسيير في المؤسسة، بعد زيارة تفتيش لهذه المحطة تمت يوم 27 سبتمبر 2021 و الذي سجلت فيه اختلالات وأخطاء كثيرة في تسيير شؤون المحطة، و هو التقرير الذي ستترتب عنه موضوعيا إجراءات قانونية أخرى تحتفظ مصالح المؤسسة بحقها في عدم الإفصاح عنها، و إن المعني قد أطلع على سبب إعفائه من  المنصب عن طريق مسؤوله المباشر، السيد مدير تنسيقية الإذاعات الجهوية''.

Link to post
Share on other sites

Il n y a pas eu de limogeage du directeur de la radio de Constantine mais il y a eu protestation contre la diffusion de la chanson de Fairouz par un groupe d'avocats

Un des avocats se réjouit sur sa page FB de l'interdiction des chansons chrétiennes sur la radio de Constantine et titre  « une victoire prochaine »(نصر قريب)

C'est un autre épisode qui s'ajoute à celui de l’islamologue Saïd Djabelkhir condamné pour offense à l'Islam. Ce qui nous interpelle sur la montée de l’intégrisme islamique en Algérie

_______________________________________________________________________

Médias: Aucun licenciement à Radio Constantine, le directeur écarté pour raison de gestion

Aucune mesure de licenciement n’a été prononcée à l’égard des employés de Radio Constantine après la diffusion d’une chanson considérée comme non diffusable.

Selon des sources sûres, la direction générale de la Radio algérienne a décidé de mettre fin aux fonctions du directeur de Radio Constantine (Cirta FM) Mourad Boukerzaza pour des considérations liées à la gestion de la station elle même et non pas à cause de la diffusion d’une chanson « inappropriée pour l’antenne ».

Mourad Boukerzaza, actuellement en congé, garde son poste en tant que journaliste et animateur à Cirta FM.

On précise de mêmes sources qu’une animatrice a programmé la chanson « Ya Yasou’a el hayat noadhimak » (Ô Jésus christ la vie nous te glorifions). « Nous te glorifions dignement, donneur de vie. Qui a étendu ses mains sur la croix. Écraser le pouvoir du sultan ennemi. Nous te glorifions digne, ô créateur du monde », chante la diva libanaise.

Cette chanson est considérée comme non diffusable à l’antenne d’une radio algérienne en raison de son aspect glorificateur d’une religion qui n’est pas celle de l’Etat algérien.


Une animatrice travaillant sans convention

« Sinon, on aurait écouté la chanson « Zad Ennabi ou frahna bih » (d’Abderrahmane Aziz) à l’antenne d’une radio en France, en Grande-Bretagne ou ailleurs en Europe », précise-t-on.

« Zad Ennabi ou frahna bih » évoque la naissance du prophète Mohamed, prophète de l’islam.

L’animatrice, indique-t-on de mêmes sources, n’avait pas de convention avec la radio, n’était pas recrutée. Il lui a été demandé de ne plus revenir aux studios de Cirta FM, n’ayant aucun légal avec la station.

Un questionnaire a été envoyé à un technicien et à un réalisateur qui étaient de permanence lors de la diffusion de la chanson. « Ils n’ont été ni licenciés ni traduits en Conseil de discipline. Il n’y a jamais eu de quatre licenciements à Radio Constantine ni envoi de commission d’enquête », souligne-t-on.


Un groupe d’avocats dénonce « la glorification » du christianisme à la radio

Le 6 avril 2021, un groupe d’avocats a saisi par écrit le président de l’ARAV (Autorité de régulation de l’audiovisuel ), Mohamed Louber, pour protester contre « la glorification » du christianisme à la radio publique algérienne.

La requête est signée par les avocats Lahcen Touati, Brahim Bouteraa, Mohamed Zouaoui, Adel Smaïl, Hasna Bourenane et Chaouki Talbi. Elle a pour objet « la dénonciation » de la diffusion par la chaîne III de cantiques et de chants liturgiques chrétiens.

Les avocats ont considéré cela comme « une atteinte aux sentiments des musulmans » et une violation de la Constitution « qui dans son article 2 considère l’islam comme une religion d’Etat ». Il a été demandé au président de l’ARAV de prendre toutes les mesures pour « arrêter la diffusion de tels programmes » qualifiés d’offensants et de « sanctionner les responsables ».

Sur son compte Facebook, l’avocat Lahcen Touati s’est réjouit des mesures prises dernièrement à Radio Constantine et prédit même « une victoire prochaine »(نصر قريب) pour « l’interdiction » totale de la diffusion de programmes chrétiens.

Nos sources précisent que la Chaîne III de la radio nationale, qui émet en français, est autorisée par l’Etat algérien depuis des dizaines d’années de diffuser des messes ou des prières chrétiennes à l’occasion de Pâques, de Noël ou d’autres fêtes religieuses. « Il y a une minorité chrétienne en Algérie. Elle a le droit d’avoir un espace à la radio algérienne », souligne-t-on

 

24HDZ

Edited by shadok
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...