Jump to content

Recommended Posts

 
Ces derniers jours un vent de folie destructrice s'est emparé de certains esprits. Quelques rappels vérifiables pour ramener un peu de lucidité et de raison.
Avant d'être présenté en tant qu'offre politique, le projet de régionalisation modulable a fait l'objet de deux séminaires en interne dans le RCD. Le docteur Lounaouci qui a beaucoup réfléchi et produit sur ce dossier a animé plusieurs rencontres dans le cadre de nos activités partisanes. Un colloque nord-africain auxquels furent associés, en plus des experts algériens, des chercheurs comme le constitutionnaliste tunisien Chawki Gades et le doyen de la faculté de sciences économiques de Rabat, le marocain Lahcen Oulhaj fut consacré à ce sujet.
Auparavant, une université d'été, tenue spécialement autour de cette thématique, fut organisée à Tipaza. Y ont été invités des anciens dirigeants nationaux comme M'hamed Yazid et Reda Malek ou des experts étrangers à l'instar de Willy Di Meglio, responsable de l'observatoire méditerranéen. Enfin, et pour bien lier la mémoire à l'histoire et ancrer nos recherches dans la symbolique du projet soummamien - unique document cohérent mettant en perspective l'Algérie contemporaine - deux invitées de marque furent également appelées à honorer de leur présence l'événement. Il s'agissait de mesdames Izza Dhiles, veuve Abane et Drifa Hassani, née Ben Mhidi, soeur de Larbi Ben Mhidi.
A la fin de toutes ces rencontres, un ouvrage contenant les interventions et les débats qui s'en sont suivis fut édité pour appeler à élargir la réflexion. L'opuscule "Pour la refondation nationale" fut distribué aux universitaires et aux élus de l'opposition et mis à la disposition de la diaspora car ce segment de la collectivité nationale a été régulièrement intégré dans la projection de la construction de l'Etat unitaire régionalisé. Nous avons toujours privilégié la pose des fondations avant de lancer des slogans.
Il faut espérer que ces rappels ramèneront un peu de sérénité et de retenue dans les rangs de celles et ceux qui se réclament de la démocratie. Il y va de la stabilité de la Kabylie et de la crédibilité de chacun.
Photo : Mhamed Yazid, ancien ministre de l’information du GPRA, avec Saïd Sadi lors de l’université d’été du RCD consacrée à la Refondation nationale. ✍🏻 Said Sadi / 08 Mai 2021
Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et texte qui dit ’PHOTO PHOTO:MHAMED YAZID, ANCIEN MINISTRE DE L'INFORMATION DU GPRA, AVEC SAID SADI LORS DEL'UNIVERSITÉ D'ÉTÉ DU RCD CONSACRÉEÀLA REFONDATION NATIONALE.’
 
 
 
 
 
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...