Jump to content

Affiches islamistes à la FAC d’Alger : Quand Kamel Daoud évoquait la misère sexuelle dans le Monde arabo-musulman.


Recommended Posts

Il y a 1 une heure, KEYBOARDZAPPER said:

salut

en suisse les masques coûtent 3.-frs le paquet de 10 masque chez Lidl et Aldi.

 

Les masque de chirurgie ? moi je commande les autres ventilés avec la soupape je préfère.

Merci Keybo.  🌹

Edited by OsiriaS
Link to post
Share on other sites
  • Replies 142
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

ça commence bien ! et ils parlent de démocratie ☹️   @vanny Pourquoi les femmes doivent tout faire pour ne pas déranger ces messieurs ? Est-ce-que les hommes dans les autres pays s

salut que va t-il se passer après le ramadan vont-ils coller de nouvelles affiches " habillez-vous comme bon vous semble car le mois durant lequel nous sommes faibles,grincheux, colériques, susce

salut en suisse les masques coûtent 3.-frs le paquet de 10 masque chez Lidl et Aldi.  

1 hour ago, tizi oualou said:

135 euros ce sont les pénalités si on met pas le masque qui coûte entre 15 euros et 30 euros la boite ( le masque chirurgical simple ) je le mets sinon, il faut que je sois milliardaire pour devoir payer les amendes.

je me suis mal exprimé plus haut, je veux dire par la, que lorsqu'un gouvernement veut faire regner UNE LOI ( même si elle débile ) il vous met la pression

et quand un gouvernement s'en fout, il laisse la racaille faire la loi (  avec intimidations pour toute la société, le gouvernement algérien avait laissé le FIS de 1988 a 1992 faire sa loi, et après une fois que les islamistes avaient gagné l"election, ils les a pourchassés tous, bel melih bedouni 

Ah ok les amendes d'ordres.

Link to post
Share on other sites
On 24/04/2021 at 17:45, Vanny said:

@OsiriaS

Ton impression est fausse. J'aime juste mettre les choses en perspective parce que tout est relatif, voilà tout. Ça ne veut pas dire que les pays où le 'phénomène' débattu est 'relativement' moins prévalent ou socialement toléré sont 'protégés' ou 'immunisés'...etc

L'Algérie comme tous les pays du monde a son lot de problèmes c'est clair et l'islamisme en est un à mon avis.

Mais sur ce coup, ils ont été plutôt corrects je trouve. Des vêtements moulant sont inappropriés en public que ce soit pour l'homme et la femme. Tout simplement parce qu'ils mettent en valeur les atouts sexuels des corps masculins et féminins et dans notre culture on privilégie la pudeur et on devrait continuer à le faire parce qu'on n'y gagnerait rien en faisant le contraire, et au pire, on perdrait beaucoup.

PS. Pour moi un vêtement moulant est comme une nuisette: les deux vêtements sont conçus pour être 'sexy'.

Les mecs se baladent en débardeur et pantacourt  et les femmes doivent cuire sous les couches de tissus

en plein été.

Bah quoi il ne faut pas déranger la vue de ces messieurs.

wallah moi je met le pantacourt et li ma3ajbouch el hal yakhbat rasou fel hit.

Edited by OsiriaS
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
On 21/04/2021 at 18:04, OsiriaS said:

 

Et c’est justement ce qui est interdit en Islam, c’est que le mal ne doit pas être public, il faudrait avoir la décence  de ne pas l’afficher et les histoires coranique vont dans ce sens. وَجَاءَهُ قَوْمُهُ يُهْرَعُونَ إِلَيْهِ وَمِن قَبْلُ كَانُوا يَعْمَلُونَ السَّيِّئَاتِ ۚ قَالَ يَا قَوْمِ هَٰؤُلَاءِ بَنَاتِي هُنَّ أَطْهَرُ لَكُمْ ۖ فَاتَّقُوا اللَّهَ وَلَا تُخْزُونِ فِي ضَيْفِي ۖ أَلَيْسَ مِنكُمْ رَجُلٌ رَّشِيدٌ (78)

78. « Quant à son peuple, ils vinrent à lui, accourant. Auparavant ils commettaient des mauvaises actions. Il dit : "Ô mon peuple, voici mes filles : elles sont plus pures pour vous. Craignez Allah donc, et ne me déshonorez pas dans mes hôtes. N'y a-t-il pas parmi vous un homme raisonnable ? »

 

Suivre à la lettre la démocratie occidentale est l’erreur à éviter, nous avons nos valeurs et ils ont les leurs.

Link to post
Share on other sites
On 23/04/2021 at 13:50, tizi oualou said:

cette phrase ne veut rien dire par rapport à tout ce qui se prépare sous nos yeux, ou alors juste une petite réponse par la fenêtre étroite de la doxa musulmane  ( on connait la musique de nos réponses musulmanes rébarbatives )

le probleme actuel est beaucoup plus grave que ça.

les homos ont toujours existé à travers le monde et les siècles, au temps ou les musulmans étaient à leur top niveau, à Baghdad, on chantait l'homosexualité comme si rien n'était. et du reste, l'Islam a favorisé quelque peu l'homosexualité, étant donné la non mixité obligatoire, c'est à double tranchant.

NON, aujourd'hui, c'est SATAN ( le 1 % de ceux qui décident )  qui a une mainmise totale sur  le Monde (  voir le pretexte coronna )   et veut corrompre non pas les gens pour devenir des homos seulement, mais pour carrément NOUS DETRUIRE TOUS de la surface de la terre.

c'est tout de meme une autre dimension.

 

 

De bon matin, un faon gracieux me sert à boire.

Sa voix est douce, propre à combler tous les vœux.

Ses accroches cœurs sur ses tempes se cabrent.

Toutes les séductions me guettent dans ses yeux.

C’est un Persan chrétien, moulé dans sa tunique,

qui laisse à découvert son cou plein de fraîcheur.

Il est si élégant, d’une beauté unique,

qu’on changerait de foi – sinon de Créateur -pour ses beaux yeux.

Si je ne craignais pas, seigneur, d’être persécuté par un clerc tyrannique,

je me convertirais, en tout bien et tout honneur.

Mais je sais bien qu’il n’est qu’un islam véridique

 

Au temps ou les musulmans étaient à leur top niveau, à Baghdad, on chantait l'homosexualité comme si rien n'était.

 

Autrement dit : il faudrait être pervers pour arriver

sans cet attribut bénit nous ne pourrions point avancer

il faudrait passer par cette valeur pour gambader

une fatalité d’Allah que vient de haut nous sermonner

de l’ordre de Dieu, il ne faut point badiner

Donnons-nous à cœur joie sans s’inquiéter

Allons de l’avant, les pervers il y va de notre fortune et soyons fiers de notre perversité, car sans nous l’Islam n’en serait point un, nous devons le ressusciter pour la gloire  d’Allah, par un combat que nous devons mener sans répit. Sans  Baudelaire, la civilisation occidentale n’en serait point une et sans Abu Nuwas, l’Islam non plus.

Link to post
Share on other sites

saha maupassant

de qui sont ces quatrains ? abu nawas ?  

sinon je résumerais tout ça par ceci  : ahsana al oumour awsatouha ( comme dirait Ibn khaldoun ) 

autant le top de Baghdad et Abu Nawas ( comme Baudelaire, et bien d'autres encore  en Europe ) sont des merveilles de litterature et une vie certes "déviante" mais pas méchante pour la société, autant les LGBT d'aujourd'hui sont une monstuosité sans nom !

1 à 5 % d'une société qui aime assume à vivre sa sexualité comme elle l'entend, c'est un non evenement, et ça sert de soupape de liberté individuelle respectable, autant la promotion  ACTUELLE EN OCCIDENT des perversités diverses et varitées ( et l'homosexualité n'était pas la pire loin de la ) sont un signe de fin des temps !

quand les sages montrent la lune, les idiots regardent le doigt ! pendant qu'on se focalise sur l'homosexualité qui a toujours existé depuis que l'homme est homme, on oublie les supercheries ( sous couvert du progrés, de la science, de liberté individuelle et collective ) j'ai nomé les GPA PMA, la robotisation détruisant l'Humain, le charcutage massif des corps, la perversité enseingée aux enfants et ado, alliénation par des outils technologiques et j'en passe et des meilleures "innovations sataniques" contre l'espèce humaine.... tout ça pour réduire la population et permettre aux 1 % du Monde, de profiter seuls de leur richesses accumulée... j'ai dévié du sujet ?  non non, je suis bien conscient du fil conducteur....

Link to post
Share on other sites

autant parler de l(industrie du sexe:

L’industrie du sexe, salon de massage, les bals de danseuses, les films érotiques... et ce qui me plait le plus sont les restaurants avec serveuses sexy te montrant pas mal de choses, jusqu’à ce que tu te demandes, si tu dois manger ça ou celle-ci. Si nous réfléchissons un peu celle-ci est meilleure. Mais je dois encore payer. Eh ben oui qu’est ce que tu crois, cette jolie dame joue la samaritaine ? Bien que le plat soit apetissant, l’autre l’est encore plus. J’opterai plutôt pour l’autre. C’est quoi ça c’est de la restauration ou un B….. Non c’est un Borest, tu paies les deux mon ami sinon ru n’auras pas l’autre.

Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, tizi oualou said:

.

oui, son titre est l'amour d'un chrétien. l'homo, de tout temps a existé c'est sa publicité qui est un mal en Islam et la publicité genre des sommes colossales, c''est là où réside le danger.

Link to post
Share on other sites
1 minute ago, maupassant said:

oui, son titre est l'amour d'un chrétien. l'homo, de tout temps a existé c'est sa publicité qui est un mal en Islam et la publicité engenre des sommes colossales, c''est là où réside le danger.

 

Link to post
Share on other sites

pas d'acc avec toi Capo:

1973 avait eu lieu la guerre d’Octobre dont L'Algérie a joué un rôle clé et c'est cette guerre , qui a fait hausser le prix du pétrole à plus de 30 dollars à cette époque, l’équivalent d’aujourd’hui est vraiment faramineux. Et c’était grâce à nos cadres comme Belaid Abdeslam , Zaki Yamani était à l’époque ministre des industries d'Arabie Saoudite , il faisait piètre figure devant Bélaid  et devant la presse étrangère. Presque toutes les réponses de cette hausse étaient faite par notre ministre.

L’année 1973 donne à Boumediene, une nouvelle fois l’occasion d’affirmer son influence sur le plan international en organisant avec succès le sommet des non-alignés auquel les plus grands dirigeants du Tiers-Monde de l’époque assistent. Dès lors, l’Algérie de Boumediene offre un soutien très actif aux différents mouvements de libération d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, et c’est en véritable leader du Tiers Monde qu’il se déplace en 1974 à New York, pour prendre part à une réunion spéciale de l’Assemblée générale de l’ONU sur les matières premières qu’il a lui-même convoquée au nom des non-alignés. Il prononce à cette occasion un discours exposant une doctrine économique, favorable entre autres à l’établissement d’un nouvel ordre économique international plus juste, qui prendrait en compte les intérêts du Tiers Monde. Il a pour cible l'exploitation des matières premières au profit des industries françaises. Au sein de celles-ci, le besoin d'une main d'œuvre à bas prix s'est fait sentir tout au long de leur développement.

 

En 1975 il accueille le premier sommet de l'OPEP par le biais duquel les membres du cartel ont pu définir une politique pétrolière concertée. Dans le sillage de cette même réunion, il parvint à sceller la paix entre l'Iran du Chah et l'Irak de Saddam Hussein.

Sur le plan intérieur, il fait voter en 1976 une charte en vertu de laquelle il promulgue la constitution d'une Assemblée législative ainsi que la création du poste de président de la République, soumis au suffrage universel. 

Link to post
Share on other sites

Concernant ce parti, je n’en avias pas entendu parler, mais concernant la démocratie, voilà ce que Boumediene avait confié à Balta.

Boumediène était très fier d’avoir institué les APC (Assemblées populaires communales) en 1967, et les APW (Assemblées populaires de wilayas), en 1969. Au cours d’un entretien début 1975, il m’avait dit : « Pour ce qui est de la démocratie, mes prédécesseurs ont fait les choses à l’envers en commençant par l’Assemblée nationale, c’est comme s’ils avaient mis la pyramide sur la pointe. Moi, j’ai commencé par la base. » 

Je lui avais fait observer que cela remontait à bientôt dix ans et je lui demandais quand est-ce qu’il prévoyait d’instaurer une APN, Assemblée populaire nationale. « Je crois que nous ne sommes pas mûrs » avait-il répondu. Je lui demandais« Qui nous ? » il avait répondit « Le peuple algérien ». Je m’étonnais et rappelais qu’il avait donné des preuves de sa maturité politique au cours de huit ans de guerre et, depuis le 19 juin, en acceptant bien des sacrifices pour favoriser le développement du pays à marche forcée. Après un moment de réflexion : « Non, disait-il  nous ne sommes pas mûrs. En effet, contrairement aux APC et aux APW, l’Assemblée populaire nationale sera une vitrine intérieure et extérieure. Je ne voudrais pas qu’elle soit la vitrine de nos divisions et de nos régionalismes. » 

Néanmoins, il mettra en œuvre une série de réformes (Charte nationale, Constitution, élection présidentielle) et finira par la mettre en place en 1977.

Link to post
Share on other sites

« J’avais rencontré Boumediène en août 1978, pour l’en informer et lui faire mes adieux. »

Il avait exprimé sa consternation et vivement insisté pour que je reste : « Vous avez vécu la mise en place des institutions, il faut aller jusqu’au bout. Il va y avoir des changements importants. J’envisage pour la fin de l’année ou le début de 1979, un grand congrès du FLN. Nous devons dresser le bilan, passer en revue ce qui est positif mais surtout examiner les causes de nos échecs, rectifier nos erreurs et définir les nouvelles options. Témoin de notre expérience vous êtes le mieux placé pour juger ces évolutions et en rendre compte. » Intrigué, je lui avais posé quelques questions : envisagez-vous d’ouvrir la porte au multipartisme ? D’accorder plus de place au secteur privé ? De libéraliser la presse ? De faciliter l’organisation du mouvement associatif ? La façon dont il avait souri allait dans le sens d’une approbation, puis il dit : « Balta, vous êtes le premier à qui j’en parle, je ne peux être plus explicite pour le moment, mais faites-moi confiance, vous ne serez pas déçu si vous restez. »

Paul Balta est allé demandé la permission à son employeur pour rester encore plus en Algérie, mais son patron a refusé.

Link to post
Share on other sites

 

Je suis donc retourné en informer Boumediene qui m’a dit : « Je ne peux que m’incliner, mais je déplore que vous ne puissiez pas être témoin des réformes importantes qui vont couronner, dans le sens de l’ouverture, celles dont vous avez été témoin depuis l’adoption de la Charte nationale ».

Il ne lui a pas graisser la patte, bien qu’il en avait les moyens, mais sa réponse était celui d’un seigneur.

Link to post
Share on other sites

». Ahmed Taleb Ibrahimi et Abdelaziz Bouteflika m’avaient dit que Boumediène leur avait raconté cet entretien sans faire de commentaire. Ils m’avaient confié qu’ils estimaient eux aussi qu’il envisageait bien cette ouverture.

Ahmed Taleb Ibrahimi, médecin de formation et Ministre conseiller à la présidence, m’avait confié, les larmes aux yeux, que peu de temps après notre dernière entrevue, il avait uriné du sang. Des analyses secrètement effectuées en France, confirmaient la gravité du mal : « une hématurie avec tumeur maligne de la vessie ». On découvrira ensuite qu’il souffrait d’une maladie du sang, la maladie de Waldenström, comme Pompidou. Il m’avait également précisé que Boumediène lui avait raconté, ainsi qu’à Bouteflika, notre dernière conversation et leur avait donné des détails sur ses intentions, allant dans le sens de la démocratisation. Je suis donc parti et c’est à Téhéran que j’ai eu confirmation de sa maladie et appris qu’il était allé se faire soigner à Moscou. J’ai été rappelé à Paris quand il a été rapatrié à Alger quelques jours avant l’annonce officielle de sa mort, le 27 décembre, pour rédiger sa nécrologie, me permettre de passer Noël en famille et prendre un peu de repos.

Link to post
Share on other sites
On 25/04/2021 at 21:20, KEYBOARDZAPPER said:

salut

donc a te lire, on peut déduire que ceux qui ont placardé ces affiches non pas le niveau spirituel qui leur permette de contrôler leur instincts...

Salut,

Pas plus qu'on peut déduire, à te lire, que tu as le niveau spirituel qui te permet de contrôler tes instincts.

Ton adage n'a aucune pertinence ici, c'est comme si tu nous disais que pour s'entraîner à être vertueux, on doit s'entourer de vices et apprendre à ne pas en commettre. Ou pour réussir son régime, il faut s'entourer de sucreries et apprendre à ne pas en manger.

C'est pas impossible certes mais l'expérience nous montre que cette façon de faire conduit la majorité des humains au vice et non à la vertu. 

C'est tout simplement la psychologie humaine qui est ainsi constituée. D'innombrables expériences psychologiques ont démontré que les humains sont extrêmement vulnérables à la pression du groupe par exemple mais pas que...

Yaani ce que je comprends de ton commentaire c'est 'maaza walaw taret' comme à ton habitude.

PS. S'habiller correctement ne devrait pas être restreint au mois sacré. Ca fait plutôt partie du savoir vivre ensemble.

Link to post
Share on other sites
On 25/04/2021 at 22:03, tizi oualou said:

lorsqu'un gouvernement veut faire regner UNE LOI ( même si elle débile ) il vous met la pression

et quand un gouvernement s'en fout, il laisse la racaille faire la loi (  avec intimidations pour toute la société, le gouvernement algérien avait laissé le FIS de 1988 a 1992 faire sa loi, et après une fois que les islamistes avaient gagné l"election, ils les a pourchassés tous, bel melih bedouni 

Je ne comprends pas, tu veux dire que le contenu de ces affiches aurait été acceptable s'il était publié dans le journal officiel?

Un décret présidentiel ou un arrêté signé par le ministre des affaires religieuses ou bien celui de la justice wella balek de la santé ? 😂

Ces affiches ont été publiées dans un campus universitaire ou on est censé débattre librement. Je ne vois rien de particulièrement outrancier ou illégitime là dedans.

Si ca devient une loi par contre, ce serait gravissime.

Link to post
Share on other sites
On 25/04/2021 at 23:25, OsiriaS said:

Les mecs se baladent en débardeur et pantacourt  et les femmes doivent cuire sous les couches de tissus

en plein été.

Bah quoi il ne faut pas déranger la vue de ces messieurs.

wallah moi je met le pantacourt et li ma3ajbouch el hal yakhbat rasou fel hit.

Quelles 'couches de tissus'?

Tu comprends l'Arabe?

Sur l'affiche il est écrit "vêtements serrés ou moulants".

Pas obligée de mettre le tchador ...ou porter le qamis (pour les mecs).

Après si tu me dis avec les islamistes, tu leur donnes un doigt ils te bouffent un bras, oui je suis d'accord, leur but est la burqa pour toutes mais ils s'y prennent graduellement lol

Mais ça c'est le volet politique de la question. Moi je parlais plutôt du volet moral.

Link to post
Share on other sites
Quote

Concernant ce parti, je n’en avias pas entendu parler

je n'ai pas d'affirmations concrètes officiellement écrites à ce sujet, mais effectivement, vers la fin de règne de Boumedienne, politiquement ça commençait déjà à devenir ingérable, il fallait donner un "nouvau souffle" institutionnel au régime,  le fameuse tactique de nos gouvernants depuis 60 ans (  avant un evenement, on commence à blanchir les immeubles de la capitale, et 6 mois après tout devient aussi délaissé qu'avant ) 

et donc, il y'avait cette promesse, non pas de faire un nouveau parti, ça c'etait hors de question, ça n'a jamais été le cas,  c'est rassmi de chez rassmi, c'était juste la préparation du premier congré pour la refondation du FLN et en faire un Parti Politique , chose qui a été faite plutard par Chadli, mais ça reste tout juste cosmétique, ça n'avait pas changé la donne du régime qui avait juste mis des règles à une situation ridicule, un pays et un gouvernement géré sans parti politique, juste un front de libération symboliquement utilisé, alors que l'essentiel du Pouvoir était aux mains du Militaire et au seul Militaire.

d'ailleurs Boumedienne est COMPTABLE personnellement d'avoir clochardisé le FLN, il avait gouverné en son nom sans lui donner la licence  pour gouvener en tant quel tel, et Chadli a carrément pissé sur notre glorieux front de libération en lui collant l'infame mot "Parti" sans autorisation des fondateurs, ou du moins concertation de tous les concernés, bref, on nage dans l'ère du bricolage institutionnel, comme aujourd'hui  et depuis toujours.

de toute façon, les jeux sont faits, aujourd'hui creer 1 ou plusieurs partis ou pas de partis du tout, on est revenu à la case 1984- 1985

( on cherche un nouveau parti présidentiel pour gouverner d'une manière civilisée, puisque le FLN est difficilement adaptable et acceptable aujourd'hui  )  

 on sait que l'avenir politique du pays ne pourra plus se faire  avec l'ancien logiciel,,  l'Algérie est sommée de trouver d'autres paradigmes pour gerer les crises institutionnelles qui ne manqueront pas d'arriver....ou alors, c'est le délitement progressif vers encore plus de décadence.

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, maupassant said:

Sans  Baudelaire, la civilisation occidentale n’en serait point une et sans Abu Nuwas, l’Islam non plus.

Wallah?

Et qu'adviendrait il de l'Islam s'il n'y avait pas Abu Nawas? J'aimerais bien le savoir.

Link to post
Share on other sites

ya Vanny, je suis censé être clair dans le paragraphe que tu viens de quoter et que tu dit ne pas comprendre.

j'évoquais la "tactique" du Pouvoir actuel y compris celui de Gaid Salah qui n'a pas changé depuis 1988, c'est une recette qui marche, alors, on la recommence,

même si une partie des algériens sentent l'entourloupe, ils ne sont pas massivement convaincus ( tu en fais partie d'ailleurs )  que le Gouvernement utilise les islamistes ( la racaille pour parler vrai ) ainsi que les berberistes d'une manière un peu plus savante ( puisque leur "intimidation" n'a absolument rien à avoir avec la racaille islamiste )  

concrétement, cette affiche ( je ne sais meme pas laquelle, elle m'interesse pas ) n'est qu'un "laisser passer" du Pouvoir à la racaille islamiste, pour recreer des fausses divisions jadis opportunément crées et  qui existent de toute manière aujourd'hui sans coup de pousse supplémentaire, il sufit juste de fermer les yeux sur le coté judiciaire, en un mot l'impunité à ceux qui foutent la merde dans le sens que le Pouvoir souhaite

et ô surprise ! il se trouve que le Pouvoir Français utilise la même recette pour se maintenir "démocratiquement'" aux affaires, cette fois avec les "robeux" mi narco trafiquants mi islamiste mi voyous qui ont le dos large lol lol lol !  

toutes ces histoires d'attentats au couteau à Paris, de crimes zaama antisémiste, et autres foutaises, ce n'est que de l'ingénierie sociale à la FIS GIA de Larbi Belkheir

Quote

Et qu'adviendrait il de l'Islam s'il n'y avait pas Abu Nawas? J'aimerais bien le savoir

tu veux le savoir ? et bien, c'est l'Islam d'aujourd'hui, du Maroc jusqu'à l'indonésie, via Alger et El Azhar, en passant par Téhéran et Riadh, voilà une réponse brève , mais à mon humble avis, la plus pertinente.

l'islam de Baghdad contre l'islam qu'on utilise EXACTEMENT aujourd'hui en creusant encore alors qu'on est au fond du trou depuis au moins 5 siècles.

Edited by tizi oualou
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 une heure, tizi oualou said:

je n'ai pas d'affirmations concrètes officiellement écrites à ce sujet, mais effectivement, vers la fin de règne de Boumedienne, politiquement ça commençait déjà à devenir ingérable, il fallait donner un "nouvau souffle" institutionnel au régime,  le fameuse tactique de nos gouvernants depuis 60 ans (  avant un evenement, on commence à blanchir les immeubles de la capitale, et 6 mois après tout devient aussi délaissé qu'avant ) 

et donc, il y'avait cette promesse, non pas de faire un nouveau parti, ça c'etait hors de question, ça n'a jamais été le cas,  c'est rassmi de chez rassmi, c'était juste la préparation du premier congré pour la refondation du FLN et en faire un Parti Politique , chose qui a été faite plutard par Chadli, mais ça reste tout juste cosmétique, ça n'avait pas changé la donne du régime qui avait juste mis des règles à une situation ridicule, un pays et un gouvernement géré sans parti politique, juste un front de libération symboliquement utilisé, alors que l'essentiel du Pouvoir était aux mains du Militaire et au seul Militaire.

d'ailleurs Boumedienne est COMPTABLE personnellement d'avoir clochardisé le FLN, il avait gouverné en son nom sans lui donner la licence  pour gouvener en tant quel tel, et Chadli a carrément pissé sur notre glorieux front de libération en lui collant l'infame mot "Parti" sans autorisation des fondateurs, ou du moins concertation de tous les concernés, bref, on nage dans l'ère du bricolage institutionnel, comme aujourd'hui  et depuis toujours.

de toute façon, les jeux sont faits, aujourd'hui creer 1 ou plusieurs partis ou pas de partis du tout, on est revenu à la case 1984- 1985

( on cherche un nouveau parti présidentiel pour gouverner d'une manière civilisée, puisque le FLN est difficilement adaptable et acceptable aujourd'hui  )  

 on sait que l'avenir politique du pays ne pourra plus se faire  avec l'ancien logiciel,,  l'Algérie est sommée de trouver d'autres paradigmes pour gerer les crises institutionnelles qui ne manqueront pas d'arriver....ou alors, c'est le délitement progressif vers encore plus de décadence.

j'ai réorienté le sujet à son nom initial, j'avais trop pris de kalbe al louz pendant le shour, il m'est monté à la tête

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...