Jump to content

la démocratie est un bien ou un mal ?


Recommended Posts

la démocratie est un bien ou un mal ?

Je ne vais pas me positionner mais chacun de nous pourrait donner son avis, mais je me dois de vous livrer dans ce modeste post certaines choses que j’aie constatées : N.B Presque tous mes sujets, dans ce forum, parlent de groupes de personnes, appelé l’élite qui gouvernent le reste de l’humanité, tout en le manipulant. Ceci me tient à cœur car j’ai besoin de faire comprendre à mes compatriotes qui sont je pense, au seuil d’un moment historique qui pourrait nous permettre de prendre notre destin en main, In chaa Allah, pour qu’ils réfléchissent au genre de démocratie qu’ils doivent choisir.

Le danger de la démocratie à l’occidentale

‘’Propaganda’’ est un livre au milieu  de million de livres, mais c’est  une mine d’or dans le domaine de la propagande industrielle moderne et où nous trouvons des techniques de manipulation de l’opinion en démocratie. Son auteur est Bernays appelé le Machiavel du 20ème siècle. Il ne se cache pas, il assume ses idées, car pour lui la démocratie c’est d’abord un régime dans lequel une minorité éclairée, intelligente doit modeler l’opinion publique pour le bien de la société.  Mais comme Machiavel qui à travers son œuvre le Prince nous montre par l’intermédiaire de ses conseils aux princes, comment les hommes à cette époque étaient brimés, opprimés…Bernays nous montre comment l’élite berne et manipule au 20ème  siècle le citoyen moderne.

 

 

Bernays est le neveu de Sigmund Freud, ce qui lui a permis de développer des postulats psychologiques dans le domaine notamment de  l’importance de l’inconscient et du subconscient dans nos choix, pour Freud la grande majorité de notre psychique est gouvernée par notre inconscient, c'est-à-dire par nos désirs pulsionnels et notre vive conscience n’est que la pointe émergée de l’iceberg, la surface visible de notre activité psychique, car en réalité nos désirs et nos pensées sont en grande partie gouvernées par nos désirs intentionnels. Il pose comme postulat qu’une foule est d’abord régit par ses instincts appelé le SA, c'est-à-dire par ces pulsions. 

Link to post
Share on other sites

Les croyances sacralisées sur la démocratie doivent être abandonnées et accepter l’idée que ceux qui détiennent le pouvoir trahissent le peuple pour leurs propres intérêts.

 

Il dit : «la manipulation consciente et intelligente des actions et des opinions des masses est un élément important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme invisible de la société, constituent un gouvernement invisible qui est le vrai pouvoir dans notre pays. Nous sommes gouvernés  nos esprits sont formés, nos goûts éduqués, nos idées suggérées en partie pas des hommes dont nous n’avons jamais entendu parler. »

A ce propos Bernays écrit : les psychologues de l’école de Freud ont montré  que nos pensées et nos actions sont les substituts compensatoires des désirs que nous avons dû refouler. Autrement dit, il nous arrive de désirer telle chose non parce qu’elle est intrinsèquement précieuse ou utile mais parce que inconsciemment nous voyons un symbole d’autres choses que nous n’osons pas avouer désirer alors que réellement nous le désirons.

Comme exemple : je décide d’acheter une voiture que je désire et je me dis que j’en ai besoin pour me déplacer mais au fond de moi des réalités convaincantes me suggèrent que cette voiture va m’embarrasser et changer une partie de ma vie, me donner même des soucis majeurs, comme le fait de lui allouer un budget spécifique à elle, lui trouver un stationnement, qu’elle va s’incruster dans mon domaine de la santé tout en me rendant paresseux…cette envie d’acheter une voiture tient par la même occasion du fait de vouloir plaire à son environnement et montrer des preuves de sa réussite sociale, et c’est ainsi que la voiture devient un symbole de la réussite social.

On ne s’’adresse plus à la raison mais aux représentations inconscientes, aux symboles, aux archétypes et on substitue à la fonction de l’objet sa représentation symbolique.

Ce grand principe voulant que nos actes soient très largement déterminés par des mobiles que nous allons dissimuler vaut autant pour la psychologie collective que pour la psychologie individuelle. Le propagandiste soucieux de réussir doit donc comprendre ces mobiles cachées sans se satisfaire des raisons que les individus avancent pour justifier leurs comportements

Link to post
Share on other sites

à l'origine, l'antique Démo cratie comme son l'indique était une bonne chose, la preuve, elle a fait son temps, et du reste, tout ce qu'on connait aujourd'hui comme "sciences" et autres comportements de l'Homme sociologiquement parlant, c'est de ceux qui avaient inventé cette fameuse démocratie ! ( socrate, aritsote etc ) 

mais quand on dit ça, on a rien dit

il faut rajouter immédiatement, comme toute toute idéologie, ou tout simplement idée, je suis tenté d'aller jusqu'à dire RELIGION, tout est faussé par les Hommes qui suivront, c'est inné chez l'Homme, il ne peut pas rester fidél eternellement à l'original, c'est ainsi, valable pour TOUT

Einstein avait travaillé sur l'Atome,  il avait dit lui meme que s'il savait à l'avance que le Japon souffrirait de ses bombes H, il n'aurait jamais fait avancé son travail 

concrétement, aujourd'hui LA DEMOCRATIE n'existe nulle part et surtout pas en Grèce ou le parti d'extreme gauche zaama proche du faible et du salarié, pensionné a immédiatement changé d'avis une fois les elections gagnées, alors, le reste de l'europe Occidentale, les zetazunis en premier avec leur toutous européens, on carrément galvaudé la chose au point qu'ils sont devenus de MONsTRES FROIDS juste bons à sucer le travail et la sueur de leur populations, et les ressources du sol des pays tiers,  tuant en passant les présidents ou rois qui leur résistent ( souvent pour des mauvaises raisons d'ailleurs , pas forcément noble  , cf  saddam la crapule, ou kadhafi le clown )  allah yarham'houm 3ala kouli hal

en tous cas, le premier algérien qui me chantera la démocratie, maintenant je suis devenu comme un FISssiste, la démocratie la tadjouz lol lol 

et Tebboune, on peux on changer si vous voulez, et ses généraux avec, TROUVONS UNE AUTRE IDEE DE GOUVERNER ET DE CREER UNE SOCIETE respectable et respectueuse des tous ses habitants, la démocratie n'est pas l'obligatoire chemin....déjà miné de toute manière ( inchallah, la tunisie me démentira ) 

,;

Edited by tizi oualou
Link to post
Share on other sites
  • Members
  •  57
  • 616 posts

Solon a établit la base de la démocratie par ses réformes, il vivait vers le 600 avant Jésus bien avant tous les philosophes dits grecques. Mais bien que pauvre, il faisait partie des aristocrates, mais il s’est  s’enrichit ensuite par le commerce. Mais cette démocratie reste primaire, Solon dans ses réformes il invente la classification des personnes selon leurs richesses dub plus riche au plus part selon quatre catégories. Dans l’armée aussi il fait la même chose, mais le plus pauvre ne participe pas à la guerre. Solon établit une constitution par écrit, faisant uniquement des amendements d’anciennes lois. mais je pense que le mot démocratie, ne provient pas uniquement de demos cratos ou pouvoir du peuple, je pense qu’il s’agit aussi des pouvoirs des demmes qui s’apparentent à nos APC. Les lois sont votées à mains levées. L’immense majorité de la population athénienne est laissée de côté : les esclaves,  citoyens pauvres, étrangers et les femmes.

En réalité la démocratie doit-être comprise uniquement comme une forme de gouvernance. Et le seul verset qui parle de politique dans le coran est    بينهم      شورى وأمرهم ce qui est largement suffisant, une assemblée constituante choisie parmi les plus sages qui doivent avoir le dernier mot. La religion dans ce cas doit-être arbitré par la laïcité et que les deux chambres ne doivent surtout pas débattre des thèmes qui sont innées en la personne, comme les 14 commandements dans le Coran. Qui interdisent le meurtre, la fornication, etc…, il ne faut pas par exemple introduire une loi sur l’homophobie, ou l’homosexualité etc.

Link to post
Share on other sites

Je donne un exemple de la démocratie selon Bernays et cet exemple qui se trouve dans son livre et bien d’autres exemples montrent le danger des manipulations des masses par l’élite.

image.png.43cdea0e61c8be3e21a2b9406bdaac64.png

Sans aucun doute cette affiche de propagande est la plus célèbre jamais produite aux États-Unis, elle a fixé durablement l’image que tout un chacun de nous se fait de l’oncle Sam, la puissance et l’hégémonie des États-Unis.  

Cette affiche a été commandée par Bernays à James Montgomery Flagg (1877-1960) qui s’est inspiré d’une affiche anglaise titrée ‘’Briton’’ montrant la figure sévère de Lord Kitchener enjoignant les anglais à faire le service militaire en 1914.

La symbolique du drapeau américain et surtout le regard autoritaire rivé dans les yeux du spectateur, regard sévère ; l’index pointé vers celui qui est placé devant l’affiche, qui est interpellé par ce face à face, puis ce slogan : I want YOU… Cet appel à s’engager dans l’armée américaine en 1917, qui est quasiment un ordre, place chacun devant son devoir envers la nation. L’image montre un visage qui ne ressemble pas tellement au président Wilson, ce dernier est presque chauve, mais ces cheveux grisonnant qui sorte de son haut de forme est un symbole d’un grand père enjoignant ces enfants à faire la guerre, un devoir moral « Engage-toi, pars à la guerre, et tu seras un homme, mon fils! » pourtant les gens étaient contre le fait de s’engager loin de sa contrée.

Par ce procédé il a aidé En 1917, en plein guerre mondiale en Europe, le président Wilson à préparer la société américaine à entrer en guerre ce qui a permis aux  américains de sortir de leur pacifisme pour rejoindre les alliés.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, maupassant said:

Bernays est le neveu de Sigmund Freud, ce qui lui a permis de développer des postulats psychologiques dans le domaine notamment de  l’importance de l’inconscient et du subconscient dans nos choix, pour Freud la grande majorité de notre psychique est gouvernée par notre inconscient, c'est-à-dire par nos désirs pulsionnels et notre vive conscience n’est que la pointe émergée de l’iceberg, la surface visible de notre activité psychique, car en réalité nos désirs et nos pensées sont en grande partie gouvernées par nos désirs intentionnels. Il pose comme postulat qu’une foule est d’abord régit par ses instincts appelé le SA, c'est-à-dire par ces pulsions. 

Et Freud était un antiquisant. Pour Freud les choses viennent de loin, de très loin. Et les crises, individuelles ou collectives, sont les émanations du passé.

Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, An-Nisr said:

Et Freud était un antiquisant. Pour Freud les choses viennent de loin, de très loin. Et les crises, individuelles ou collectives, sont les émanations du passé.

Bernays a été aussi influencé par Gustave le bon notamment dans  son  étude  sur la psychologie des foules. Et tout le travail de Bernays a consisté à mettre ses connaissances sur la psychologie sociale aux services des hommes politiques et des grands industriels afin de leur permettre d’étendre leur pouvoir, d’étendre leur influence et ainsi faire fonctionner les rouages de la démocratie.

Link to post
Share on other sites

le pire je crois c'est Machiavel, il avait fourni aux Hommes politiques un mode d'emploi pour s'éterniser au pouvoir  et ses écrits restent eux aussi  pour l'éternité, enfin, j'espère que non !

 

Link to post
Share on other sites

certains disent que Machiavel a donné des conseils aux princes pour montrer leur tyrannie envers le peuple; mais Bernays non et je le démontrerai. il était ainsi fait c'est un idéaliste, à la manière d'un Hitler.

Link to post
Share on other sites

voila une des nombreuses occasions qu'il aura eues durant sa vie de revenir sur sa conception des relations publiques, prenons ce cas

En 1951, après une élection libre et démocratique, Jacobo Arbenz (1913-1971) est élu président du Guatemala sur la base d'un ambitieux programme qui promet de moderniser l'économie du pays. Un de ses premiers gestes sera la réappropriation, avec compensation, de terres appartenant à l’United Fruit Company mais qu'elle n'utilisait pas. La compagnie entreprend alors aux États-unis une vaste campagne de relations publiques pour les besoins de laquelle elle embauche Bernays. Mensonges et désinformations conduiront en 1954 à une vaste opération de la CIA au Guatemala qui mettra au pouvoir l'homme qu'ils ont choisi, le général Castillo Armas (1914-1957). Ce coup d'État marque le début d'un bain de sang qui fit plus de 100 000 morts dans ce pays au cours des cinq décennies qui suivirent.

Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, maupassant said:

certains disent que Machiavel a donné des conseils aux princes pour montrer leur tyrannie envers le peuple; mais Bernays non et je le démontrerai. il était ainsi fait c'est un idéaliste, à la manière d'un Hitler.

d'ailleurs il a une moustache qui ressemble à celle d’Hitler et il est Autrichien de naissance.

Link to post
Share on other sites

les époques aussi leur importance, plus on remonte sur l'antique, plus les Hommes avaient plus de mérite dans leur thèses, ceux qui sont venus bien plus tard, comme Hitler, n'ont en réalité  fait que trés peu d'efforts de reflexions  politiques ( Hitler était tellement idéaliste qu'il voulait s'attaquer  à la Russie, les yeux plus gros que le ventre ,

malgré cet échec, il restera dans l'Histoire ( c'est selon )  alors que nos élus Mondiaux de nos jours, ont carrément décrédibilier la politique , les elections, etc  et ont des méthodes de gouverance aussi brutales que l"époque 1930

et encore, on commence à peine  à goûter dans la repression, les années dures ( avec les dégâts sociaux et collateraux suite au coronnavirus ) vont à mon humble avis être encore pire que dans le années 30

Link to post
Share on other sites

Et moi en mon humble avis je pense qu’il ne s’agit pas d’époque, c’est l’homme qui est ainsi fait. Tant qu’il n’est pas régit par son innéité, il perdrait tout de son humanisme qui pourtant est intrinsèquement lié à sa nature. Et c’est ainsi que dés son apparition il a su s’adapter à son milieu rude, ce n’est que sa constitution physique et son intelligence qui le différenciaient de l’animal. Il a appris à dompter les animaux, puis il a voulu dompter des hommes pour en faire des esclaves et aujourd’hui il veut dompter à l’instar des hommes, la nature, Il est insatiable et ce n’est que la religion qui pourrait le remettre dans son innéité primaire. Perdre ses caractéristiques humaines c’est devenir plus sauvage que l’animal et c’est ainsi que nous avons droit aussi bien en Allemagne, aux USA…et en Algérie des hommes qui sont plus vils que des animaux. Quant aux idéologies  qui sont nées dés que l'homme a commencé à vivre dans des civilisation, pour beaucoup d’entres elles viennent conforter ces personnes qui veulent dompter l’homme et c'est ainsi qu'est né Hitler, Trump, Le Pen, Bernays, Salman, Mu'awiya...

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, maupassant said:

Bernays a été aussi influencé par Gustave le bon notamment dans  son  étude  sur la psychologie des foules. Et tout le travail de Bernays a consisté à mettre ses connaissances sur la psychologie sociale aux services des hommes politiques et des grands industriels afin de leur permettre d’étendre leur pouvoir, d’étendre leur influence et ainsi faire fonctionner les rouages de la démocratie.

Maintenant ce que je vais dire est très important et c’est dans ce contexte que nous pourrions comprendre les véritables enjeux de la manipulation. J’ai envie que nous comprenions ceci car c’est très important pour nous en tant qu’Algérien, musulmans de comprendre ce qui se passe réellement dans des pays dits démocratiques. C’est le danger qui nous guette prêt à nous cueillir par direct en plein figure, si nous ne faisons pas attention. Et je pense que ce sujet est très important, c’est pour cette raison que je suis entrain d’insister sur leurs méfaits dans mes post. La réponse, je pense à ces manipulations se trouve dans notre livre divin. La raison nous incite à prendre ce qui est bon et rejeter le mauvais. Alors prenons ce qui nous convient de nos voisins allemands et laissons les déchets. C’est de ce principe que des civilisations ont vu le jour.

 

La manipulation des opinions c’est la stratégie qui consiste à faire passer pour un progrès objectif une manipulation de la conscience individuelle. En d’autres termes le pouvoir manipulateur veut nous faire croire que nous progressons individuellement mais en réalité nous ne faisons que courir vers ce progrès sans atteindre notre but réellement dans la vie, qui est de s’accepter en tant qu’humain et de vivre en harmonie avec son milieu. Cette frénésie vers notre désir à tout accaparer ne peut en aucune manière nous mener vers le bonheur. En réalité nous ne possédons qu’un bonheur éphémère qui s’estompe dés que tes yeux rencontrent un nouvel objet qui fait appel à ton désir et c’est une des nombreuses manipulations du système libéral.

Link to post
Share on other sites

Le principe de la manipulation de l’opinion, c’est de faire naitre et de consolider des représentations dans notre conscience pour rendre des individus complices et acteurs de leur propre domination.

La manipulation c’est le pouvoir moins la coercition. Car la manipulation garde au chaud le sentiment de la liberté. Agir sous l’effet de la manipulation c’est agir avec  un sentiment de liberté, c’est agir par un élan spontané, par un élan intérieur, c’est agir sans se rendre compte que Le principe de notre action a été influencé. C’est agir  avec la conviction d’être libre. Le tour de force de la propagande idéologique moderne c’est d’avoir réduit le concept de liberté au concept de désir et d’avoir réduit le désir à la satisfaction pulsionnelle.

Link to post
Share on other sites

Cette question très importante a été développée par Michel Cloustard  dans son livre ‘’ ‘’le capitalisme de la séduction…’’ où il montre après la seconde guerre mondiale, comment les anciens systèmes de contrôle politique et idéologiques qu’étaient l’état et la religion ce qu’on pourrait nommer système coercitif et systèmes autoritaires étaient remplacés par des systèmes permissifs. C’est à dire des systèmes qui allaient promouvoir l’individualité et le désir.

On passe d’’un ancien mode par la contrainte à un nouveau monde de domination qui permet la liberté, le désir et le consentement.

Link to post
Share on other sites

Le marché du désir veut sa maximale expansion par la massification du libéralisme libertaire. Ce sera Mai 1968, un fabuleux marché qui était virtuel : industrie du loisir, du divertissement et de la mode…mais le consommateur habituel était encore inhibé par les totems et les tabous traditionalistes.  La morale interdit de consommer ce que l’ont n’a pas produit, alors que le capitalisme bancaire permet de jouir sans avoirs. Il comble ton désir d’avoir cette belle voiture, mais tu dois trimer nuit et jour pour la rembourser, alors que lui des dividendes rentrent dans sa banques sans aucun effort. Il fallait une mutation des mœurs, mais conquise, autorisée et même légitimée par l’état. Il fallait Cohn-Bendit et Pompidou, la profonde complicité du libertaire contestataire et du libéral éclairé et débonnaire (généreux) pour liquider ‘‘le vieux’’ (De Gaule)  et rendre possible la nouvelle société (ce Mai 1968 a eu des impacts en Algérie où il y a eu la première manifestation des universitaires, ce fut le début de la prise de conscience, des femmes algériennes de leurs situation de femmes mineures, vivant sous le bon vouloir du mâle).

Link to post
Share on other sites

Si nous sortons de la contrainte autoritaire qui est la contrainte d’aujourd’hui, nous devons faire très attention parce que ce n’est même pas la moitie que nous ferrons, il nous restera la contrainte par consentement qui est sournoise et efficace.

Link to post
Share on other sites

Si nous sortons de la contrainte autoritaire qui est la contrainte d’aujourd’hui chez nous en Algérie, nous devons faire très attention parce que ce n’est même pas la moitie que nous ferrons, il nous restera la contrainte par consentement qui est sournoise et efficace.

Nous pouvons le voir aujourd’hui avec l’idéologie du marché dont l’un des ressorts principaux est la consommation qui fonctionne exactement sur ce principe du désir et de la conversion du désir en acte d’achat. N’importe quelle publicité ou propagande d’une marchandise peut aujourd’hui s’appuyer sur cette mécanique du désir. Dans cette mécanique de la représentation qui va s’adresser directement à notre pulsion et c’est cette sollicitation pulsionnelle, ce recrutement du désir qui va agir comme le plus puissant vecteur de la consommation. De nos jours beaucoup de personnes croient encore que c’est par l’autorité, que c’est par la contrainte que le pouvoir économique s’exerce  sur les masses. C’est tout le contraire, le pouvoir économique n’a aucun intérêt à recourir à la contrainte quand c’est appuyer par la pulsion que nous consommons plus. Le pouvoir économique fonctionne sur l’incitation à la satisfaction du désir. Il a tout intérêt à l’exhibition pulsionnelle et non à l’inhibition.

Link to post
Share on other sites

la démocratie n'est ni un bien ni un mal, c'est un systeme comme un autre pour garder le troupeau le plus "calme" possible pour avaler les couleuvres des pouvoirs succéssifs zaama régis par l'alternance au pouvoir ( toujours les meme escocs, de gauche, de droite comme du centre ) 

c'est Churchill je crois qui disait que la Démocratie, c'est le système que l'UK avait trouvé de mieux sur le marchés des "ismes", loin d'etre parfait, et d'ajouter, s'il y a une autre idée, nous sommes preneneurs !

BINGO, 70 ans après, l UK, le reste de l'europe, ainsi que les zetazunis et assimilés ont idée de copier la Chine, c'est factuel, l'occident appliquera desormais toutes les lois capitalistes et communistes de l'empire du Milieu !

alors la Madania machi 3askaria, ça fait un peu pitité comme débat, pauvres Algériens, on est à l'étage moins 10 au sous sol et on continue de creuser tout on croyant avancer avec des pitreries comme slogans  

aucun slogan n'a jamais  fait avancer une idée, les slogans sont fait par les pouvoirs en place pour enrober leur politique d' une propagande positive, mais une opposition, c'est toujours par les larmes  ( ou les armes ? ) et le sang qu'elle peut eventuellement gagner... ou pas,  la route sera donc longue.... 

Link to post
Share on other sites

"c'est Churchill je crois qui disait que la Démocratie, c'est le système que l'UK avait trouvé de mieux sur le marchés des "ismes", loin d'etre parfait, et d'ajouter, s'il y a une autre idée, nous sommes preneurs !"  je crois que c'est comme ça qu'il faut voir les choses ..qui a mieux a proposer personne alors faut appliquer ce qui marche et rien ne s'oppose a ameliorer ce concept de democratie grace a l'evolution technologique -aujourd'hui on peut organiser un referendum d'un simple clique ...les seuls qui se posent des questions sur l'utilité de la democratie c'est les arabes -et eux on sait pourquoi ils ne l'aiment pas beaucoup -il y a tout un lobby de dictateurs qui militent contre elle . 

 

Edited by koceyla
Link to post
Share on other sites

Comme disait mon pote Michel la dictature c'est ferme ta gueule et la démocratie c'est parle toujours. Les grecs avaient raison dès le débit rien de mieux que le tirage au sort parmi les élites

Link to post
Share on other sites

@koceyla

arrêtes un peu avec les arabes par ci, les arabes par la, les arabes ne sont que les originels propagateurs de l'islam, alors,  ou bien on respecte l'Histoire ou bien, on jette le bébé avec l'eau du bain !

en réalité, comme dit ici souvent An Nisr, c'est l'Antique qui prime sur tout,  quand on pense  qu'une peuplade ignorante a pu propager sa "secte" à travers tous les continents , jusqu'à devenir INCONTOURNABLE aujourd'hui, combien même est elle revenue à son ignorance orginelle, il faut rendre à cesar ce qui appartient à cesar, et moi, les Arabes je n'essaierais pas de les réduire à Rien, c'est une faute grave, c'est meme se tirer une balle dans le pied

pourquoi ?  et bien  nous sommes qu'on le veuille ou pas, "culturellement" arabe, du moins en partie, on peux nous defaire de tous les occupants passés et futurs, mais d'arabe, c'est mission impossible, parce qu'outre l'Histoire, tu a la géographie qui se rajoute, tu ne peux pas inventer autre chose que la fameuse région "MENA AFRIQUE DU NORD",  

parallèlement, on aurait pu depuis notre indépendance, essayer de voir vers le sud et integrer l'Union Africaine ou l'union avec des vosins du sahel, depuis l'échec du Boumediennisme, le sud  à partir de Bouira Msila Boussada est devenu un repoussoir lol lol alors, Bamako, Noukchot, Ouagoudougou Lagos, on prefere royalement les ignorer lol 

en réalité, c'est eux qui nous ignorent, on est perdants pour ainsi dire sur les deux tableaux, ni de vrais alliés en orient, ni au sud, le Maroc dans sa géopolitique a toujours "ramassé" nos echecs pour NOUS REMPLACER partout ( afrique, proche orient,  europe ,,) et meme la Chine avec qui il vient d"étre "chouchouté" par la livraison massive des vaccins

l'Algérien, dirigeant ou dirigé, n'a aucune notion de rapports de forces géopolitique, il fonctionne avec des sentiments.....enfantins, style, nous sommes les meilleurs de tous, nous sommes pas arabes donc on les critique, alors qu'ils se foutent de nos gueules, on a méprisé nos voisins jusqu'aux années 80; avant de devenir leur souffres douleurs

les noirs africains nous detestent coriadement, non pas qu'ils sont racistes, mais comme tout humain, prefère s'éloigner de ceux qui étaient des GRANDS  au point de les avoir aidé durant presque 30 ans (  La générosité de Boumedienne et un peu de Chadli )  maintenant, ils nous prennent pour des sauvages lol lol 

bref, parler négativement d'une race, d'une région de plusieurs pays qui évoquement une civilisation ( en évoquant les arabes comme tu le fais ) est tout sauf productiif,

surtout que Nous, nous n'existons  meme pas en réalité en tant qu'indépendants sur la carte du globe, nous sommes les Somaliens de l'afrique du nord, et on se permet de critiquer ceux qui vont nous bai_ser sec en s'alliant avec les chwakers sionistes pour nous neutraliser définitivement, le Maroc est la pour leur donner un coup de pouce rien que pour ramasser les mièttes,...dignes des 3iyachas en guise de population !  

Historiquement, le Maroc a toujours voulu se la jouer solo en dehors de  l'Algérie qu'il rêve de conquérir;  ce n'est un secret pour personne, alors que Nous, nous nous retrouvons comme de simples gibiers à qui on va  appartenir,

fanfaronner à partir de cette position plus que fragile, ça ne sert à Rien, nous sommes loin d'avoir un socle solide sur quoi nous sortir de notre isolement....volontaire, sans aucune chance d'avancer ...en continuant à nous isoler

 

Link to post
Share on other sites

salut tout le monde:

 

Ce dont je parle, il ne s’agit ni d’arabe, ni de juifs, ni de race... Il s’agit de voir le politique sous un angle psychologique. Car dans l’acte d’achat aucune force n’est supérieure à la pulsion. Là nous faisons  une précision   conceptuelle très importante sur ce que nous appelons l’endoctrinement.

L’endoctrinement est vu souvent comme ‘’une conversion de la pensée basée sur le refoulement, sur la répression du désir’’ exemple : les religions : elles sont extrêmement sévères envers le désir, prohibitives, elle nous enjoint à nous méfier de nos désirs, de nous éloigner des désirs de la chair pour nous tourner vers une vie spirituelle, une vie dédiée à Dieu qui doit-être saine, de toutes trace de concupiscence, voir les péchés capitaux, qui sont liés à la luxure du corps. Les impulsions du corps doivent-être combattues. On n’accepte pas la sanctification par la pulsation émotionnelle. La sanctification est acceptée par l’éloignement du corps des pulsations émotionnelles et par leur neutralisation. C’est tout le combat que l’homme mène contre soi-même. Et les spécialistes en manipulation des masses ont compris cette tendance que l’homme animal, commandé par ses pulsions suit avidement.

Nous prenons le cas le plus extrême qui est celui de Rousseau.  Rousseau bien qu’il fait partie des philosophes classées dans la catégorie des siècles des lumières, on ne peut pas par contre le définir comme tel, parmi ce groupe de philosophes. Pourquoi, c’est parce que c’est un philosophe atypique qui et considéré comme un conservateur qui est très critique envers la modernité et envers l’idéologie du progrès selon la pensée des philosophes du siècle des lumières. Il ne partageait pas comme exemple l’optimisme de Voltaire qui faisait entièrement confiance à la modernité. Il existait entre lui est les philosophes des lumières, un conflit idéologique trop prononcé. Pour lui l’homme qui est né sain et fort serait anéanti par la modernité. Tous les idéaux qui donnent une valeur morale, comme le courage, les vertus antiques en quelques sortes. Il pense que la modernité ne valorise pas toutes ces vertus, mais fait le contraire, elle favorise l’hypocrisie, l’égoïsme, le mensonge, la pleutrerie …elle favorise le règne de la représentation, celui de l’image du faux…et c’est pourquoi,  Rousseau est homme des lumières mais contre ces lumières.  

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...