Jump to content

Officialisation du Tamazight : enjeux et défis


Recommended Posts

Dans la nouvelle constitution algérienne, l'article concernant la langue Tamazight a été modifié comme suit: 

Quote

Tamazight est également langue nationale et officielle.

L'Etat œuvre à sa promotion et à son développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national.

Il est créé une Académie algérienne de la langue Tamazight, placée auprès du Président de la République.

L'Académie qui s'appuie sur les travaux des experts, est chargée de réunir les conditions de la promotion de Tamazight en vue de concrétiser, à terme, son statut de langue officielle. Les modalités d'application de cet article sont fixées par une loi organique.

Le nom de la langue a été changé de "Amazighe" a "Tamazight".

Toutefois, cette langue ne fait pas l'unanimté meme parmi les différentes communautés berberophones de l'Algérie. La revendication initiale était de valoriser les différents parlers berberes et non pas imposer le dialecte kabyle (qui semble etre prédominant dans le Tamazight standardisé). Pour la communauté arabe, l'officialisation d'une deuxieme langue constitue un prélude pour diviser l'Algérie en plusieurs térritoires et pour d'autres, c'est une premiere étape pour remplacer l'Arabe.

Voici les questions que je me pose, en tant qu'algérienne "arabe":

- Avoir 2 langues officielles constitue-t-il un risque pour l'Algérie en tant qu'état nation? (i.e. serions-nous obligés d'adopter une organisation fédérale a l'avenir suite a cela, et si oui, serait-ce une bonne chose?)

- N'aurait-il pas été mieux, pour les considérations identitaires, de valoriser les différents parlers berberes?

- Quel est l'interet d'officialiser une langue qui est toujours dans le stade ambrionnaire? Il me semble que c'est une premiere dans le monde!

Site de la nouvelle constitution https://www.constitution2020.dz/fr/article/4/

Link to post
Share on other sites

Voici comment cette modification a été justifiée :

pour assurer une meilleure cohérence des différentes composantes de l'identité nationale, il a été proposé dans le projet de révision actuel, l'intégration de Tamazight au titre des dispositions non susceptibles de révision, l'éloignant par la même de toutes formes d'exploitation à des fins politiciennes dans le but premier de consolider au mieux l'unité nationale.

Link to post
Share on other sites

Voici les questions que je me pose, en tant qu'algérienne "arabe":

- Avoir 2 langues officielles constitue-t-il un risque pour l'Algérie en tant qu'état nation? (i.e. serions-nous obligés d'adopter une organisation fédérale a l'avenir suite a cela, et si oui, serait-ce une bonne chose?)

**le federalisme sur des criteres territoriaux  englobant la dimension linguistique peut etre une solution plus qu'un probleme  mais il apparait clairement que seule la kabylie est prete a ce systeme d'organisation or le probleme de tamazight doit se poser partout -si federalisme il y a ,il doit etre basé sur des criteres territoriaux et economiques pas sur que ça plaise a tout le monde ...le mot ne doit pas etre tabou la taille du territoire algerien s'y prete .

Le plus grand danger pour l'etat nation ,c'est la nation "arabe" ça c'est la division a terme ,c'est meme ineluctable et il ne restera rien de l'algerie actuelle .

 

- N'aurait-il pas été mieux, pour les considérations identitaires, de valoriser les différents parlers berberes?

**seuls ceux qui ne connaissent rien a la dimension de Tamazight disent cela ,Tamazight est le socle unificateur et ce n'est pas seulement une langue mais aussi une civilisation en dehors de toute dimension arabe , islamique ou des versions localisées  , elle integre la dimension culturelle  islamique mais elle peut vivre sans aussi et elle integre toutes les versions parlées localement qu'elle peut rassembler.

evidemment l'enseignement en debut de scolarité doit se faire en tenant compte des specifités locales pour peu a peu integré la langue officielle -je pense que c'est la meilleure façon d'ameliorer la reussite scolaire et d'integrer tamazight comme un allié  des versions locales et non  reprendre le role de l'oppression qu'avait  l'arabe face a ses langues qui derivent toutes de Tamazight .

Quand a l'identité si on s'est pas posé la question avec l'arabe je ne vois pas en quoi la question est pertinente pour Tamazigh hh...Tamazight est la mere de toutes les langues parlés par les amazighs  d'afrique du nord -c'est elle l'identité.

 

 

- Quel est l'interet d'officialiser une langue qui est toujours dans le stade ambrionnaire? Il me semble que c'est une premiere dans le monde!

moi la question que je me pose , c'est quel est l'interet de financer en millards de dinars l'enseignement de l'arabe pendant 60 ans pour arriver a la faillite sur tous les plans sauf sur le plan de la construction des mosquées ou la je pense que nous sommes bien classé.

il vaudrait mieux se poser la question autrement , comment rattraper le retard financierement de 60 ans de mise a l'ecart , pour tenter rapidement de combler le retard qu'a engendré la langue arabe au pays ...faut il doubler le budget de tamazight , supprimer l'enseignement de l'arabe -c'est mon choix personnellement ....peut etre pas dans l'immediat mais il faut commencer a envisager sa suppression en dehors des mosquées.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Le nom de la langue a été changé de "Amazighe" a "Tamazight"

je trouve ça positif , on pourra desormais parler plus de la langue que de la diversité entre les amazighs puisque nos ennemis insiste sur ces differences pour affaiblir l'unicité par la langue .

Desormais le socle unificateur de tous les amazighs  c'est la langue et il y en a qu'une c'est Tamazight - le reste est un travail d'expert et il faudra pas s'etonner que ces derniers arrivent a la conclusion que  Tamazight et Takbeylith soient demain des synonymes .

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Merci @koceyla d'avoir contribué au topic. Pour moi, l'Arabe a une importance plutot affective etant la langue du Coran. En dehors de la lecture du Coran et parfois des livres écrits en Arabe (du patrimoine islamique), je n'utilise presque jamais cette langue. Et je pense que la majorité des algériens, meme les kabyles musulmans, affectionnent cette langue pour les memes raisons.

Si j'avais le choix, je choisirai une autre langue carrément - l'anglais par exemple. Pour moi le Tamazight, comme l'Arabe d'ailleurs, est une langue deja "loaded" dans le contexte algérien. Ca ne va jamais marcher, meme les berberophones ne sont pas d'accord entre eux. Pour les arabophones, je les vois mal faire l'effort d'apprendre une langue qui n'a absolument aucune utilité académique ou professionnelle, surtout s'ils n'ont pas de lien affectif avec cette langue (comme ils l'ont avec l'Arabe).

Ne pas oublier que l'enseignement du Tamazight a échoué meme en Kabylie ou les parents ont refusé que leurs enfants apprennent cette langue. C'est rappirté par plusieurs journaux algériens. Si cette langue existait vraiment, pourquoi on les communautés berberes la rejettraient? C'est une langue artificielle et pour cette raison elle échouera. Une langue, c'est complexe, il faut qu'il y ait un lien affectif, une histoire... c'est pour ca que je pense que la valorisation des différents parlers berberes auraient eu plus de chance de réussir.

Link to post
Share on other sites

si on reflechit comme tu le fais la !  il n'y a plus qu'une chose a faire les uns font leur valises pour l'europe et les autres pour le moyen orient...vous n'avez rien a faire la bas .L'algerie n'est pas une mosquée et ce n'est pas non plus l'europe ,il y a des questions auxquelles un peuple fanatisé intellectuellement par  la religion et fasciné par l'etranger ne peut pas repondre et n'a pas selon moi  le droit d'etre consulté...

ceux qui se sont battus jusqu'a aujourd'hui pour cette langue sont des personnalités d'exceptions , c'est sur ces gens la que repose la grande responsabilité de donner a ce peuple une identité ,et la langue est une  composante essentielle de l'identité.

les journaux qui rapportent ces infos sont pour le statut quo et animé par les ennemis de la civilisation amazigh -mais bien sur que reconnaitre la langue comme officielle et ne pas l'utiliser par l'etat ou au sein de l'economie ,c'est une aberration .

il faut sortir des textes reglementaires comme par exemple dans 5 ans  , toute embauche se fera sur la base de la maitrise de la langue Tamazight et nous verrons s' ils vont s'en passer .

l'avantage de tamazight et ceux qui parlent de créer une langue ne sont pas fous ,ils savent que les differents parlés berberes ne sont pas eloignés les uns des autres.Un chaoui peut integrer rapidement le langage kabyle et un kabyle peut parler a un rifain tres facilement ,il y a un fond commun - ceux qui insistent sur les differences des parlés soit ne savent pas soit le font délibérément ...et evidemment je pense que la scolarité doit commencer  dans la version locale la plus pure pour aller vers la langue officielle. Il est plus facile d'apprendre a un eleve  la traduction du mot "chat "en anglais a partir de sa langue maternelle  que de  lui faire faire une escale a ryad  et une autre a bab el oued pour apprendre la derja ...c'est un gaspillage de temps, d'energie et d'argent pour un resultat mediocre.

 

 

Link to post
Share on other sites

@koceyla

Quote

si on reflechit comme tu le fais la !  il n'y a plus qu'une chose a faire les uns font leur valises pour l'europe et les autres pour le moyen orient...vous n'avez rien a faire la bas .L'algerie n'est pas une mosquée et ce n'est pas non plus l'europe ,il y a des questions auxquelles un peuple fanatisé intellectuellement par  la religion et fasciné par l'etranger ne peut pas repondre et n'a pas selon moi  le droit d'etre consulté...

Que des clichés. C'est plutot toi qui est "fanatisé intellectuellement" par la haine de l'Islam. Moi je réfléchis avec pragmatisme: on apprend une nouvelle langue principalement pour son utilité académique, professionnelle,.... Le Tamazight n'a aucune utilité et ce n'est pas en l'imposant par une loi qu'il en aura. Une langue mere peut en revanche n'avoir aucune utilité académique ou professionnelle, mais elle a un lien affectif. C'est le cas de la daridja et les différents parlers berberes. 

Quote

ceux qui se sont battus jusqu'a aujourd'hui pour cette langue sont des personnalités d'exceptions , c'est sur ces gens la que repose la grande responsabilité de donner a ce peuple une identité ,et la langue est une  composante essentielle de l'identité.

C'est ton avis et c'est subjectif. Par ailleurs, une identité ne se "donne" pas, elle se ressent.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...