Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
koceyla

ces Algeriens qui ne se confinent pas , pourquoi ?

Recommended Posts

ILS IGNORENT LES MESURES DE PRÉVENTION

Ces Algériens réfractaires au confinement.

Marchés bondés, rassemblements à tout-va,... Plus d’une semaine après le confinement, des Algériens ne semblent pas avoir souscrit aux règles de prévention imposées par la conjoncture sanitaire.

Si dans l’ensemble, le confinement est visiblement respecté dans le centre de la capitale et d’autres grandes villes, un tour dans les quartiers populaires nous montre une toute autre ambiance. À la vue des marchés bondés et des supérettes où se bousculent les citoyens pour faire leurs courses, rien n’indique que le pays vit une crise sanitaire. “C’est le Bon Dieu qui donne les maladies”, se hasarde une vieille dame, croisée chez un vendeur de fruits et légumes à Aïn Naâdja (Alger).

La dame ne semble pas avoir pris conscience qu’une tragédie se passe à quelques kilomètres de chez elle. Pendant qu’elle élève la voix pour répéter son explication, passant d’un étal à un autre, un groupe d’hommes, collés les uns aux autres, se ruent sur un étal d’oranges bon marché. Pendant qu’ils remplissent leurs sachets, ils tentent de s’expliquer : “C’est le destin qui peut décider de la vie ou de la mort d’une personne”, dit l’un d’eux à son voisin. 

Des scènes de ce genre se répètent dans les marchés à longueur de journée. Au nez et à la barbe des autorités, aucune mesure de distanciation sociale n’est respectée. Mis à part quelques masques de protection, le reste des recommandations sanitaires ne trouve pas grâce aux yeux des citoyens qui, ironie de l’histoire, ne parlent souvent que de cela. Les discours des officiels, répétés à longueur de journée, sur les plateaux de télévision, peuvent attendre. 

Si aucune étude n’est encore faite sur le sujet, des spécialistes tentent de donner une explication à cette absence de discipline. Pour le sociologue Nacer Djabi, il y a manifestement une “inconscience” de la société. Si l’homme estime que la défiance des Algériens envers les politiques est une des explications à ce qu’il se passe chez nous, il rappelle que pour beaucoup d’Algériens, l’épidémie de coronavirus est “une abstraction” à partir du moment où les évènements se “passent chez les autres”. “D’aucuns pensent qu’ils ne sont pas concernés.

Cela se passe ailleurs, donc pas chez nous. C’est à peu près le même sentiment qui s’est développé chez les Italiens, les Espagnols ou les Français lorsque cela se passait uniquement en Chine. Sauf que cela risque, malheureusement, de coûter trop cher”, insiste Nacer Djabi. S’il partage le constat de “l’inconscience” des Algériens, le sociologue Fouad Hakiki a une autre explication. Pour lui, ce qu’il se passe relève de l’“inconscience” qui s’est emparée des Algériens et de leur “mode de vie”. “Depuis la dernière décennie, l’Algérien ne respecte rien du tout. Il vit dans une relation sociale renversée, s’impose des normes renversées.

Cela se voit dans sa manière d’agir”. Pis, Fouad Hakiki estime que l’Algérien “ne fonctionne pas avec un modèle rationnel” et ne “vit pas chez lui”, mais sa vie se fait “dans la rue, au café, au marché, à la mosquée (…)”. C’est pour cela que Fouad Hakiki préconise “un confinement strict” à la manière de la Chine. Dans cette “lutte contre la mort”, l’État “doit se montrer extrêmement sévère”, a-t-il suggéré. “Le désordre ne peut être résolu que par l’ordre”, avance-t-il tout en appelant à l’instauration de l’“état d’urgence”. Une option que les autorités évitent pour l’instant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas d'accord avec le sociologue, c'est faux ce qu'il raconte. L'Algérien n'a pas l'habitude respecter les règles tout simplement, c'est un jmenfoutisme d'un car les conséquences de ses actes ne sont jamais punis et la vraie loi c'est l'informel et ce qui marche ici c'est le piston, le passe droit, lektef, lakhyot, etc.

Je le dis partout il faut suivre les spécialistes, ni les politiques ni les journalistes ! Tester et confiner et soigner les positifs pour éviter la contagion, obliger un masque à tous ceux à l'extérieur ! Les Professeurs sont clairs ya SobhanAllah ! Andallou nghayto ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

“C’est le Bon Dieu qui donne les maladies”, se hasarde une vieille dame, croisée chez un vendeur de fruits et légumes....

 

“C’est le destin qui peut décider de la vie ou de la mort d’une personne”

-------------------------------

vous etes etonnés du non respect du confinement et de l'inconscience des gens des quartiers populaires -  c'est quoi la difference entre un quartier populaire et les quartiers huppés -l'education et la religiosité .

dans le premier cas les imams sont quasiment la seule source de savoir dans le deuxiemme l'ecole a plus d'impact ,plus d'acces a l'information ,la religiosite est moins presente ...pour avoir visité on a moins de barbus a audin qu'a bab el oued , vrai ou faux .

donc l'inconscience vient des imams , c'est eux qui ont programmé l'algerien de la sorte -c'est d'ailleurs eux  qui ne voulaient pas fermer les mosquées alors que  ABDEL COVID 19 posait lui aussi ses chaussures pour faire la priere ...l algerien n a peur que de ce qu'il connait , ce a quoi il a ete confronté dans le reel -il sait qu'il lui faut du smid et il a peur de mourir de faim -mais il n a pas ete eduqué pour anticiper le danger parce que selon l'imam qui lui a mangé le cerveau tout depend d'allah pas de lui ,pas de ses actes ,pas de ses precautions -on retrouve le phenomene dans tous les pays arabo musulmans :la victimisation quand un malheur arrive et l'inconscience quand tout va bien , jamais un arabo musulman ne se remettra en question puisque rien ne depend de lui -il y a meme des expressions toute faite  "allah ghaleb " "inchallah " et meme avec le corona dans les poumons il vous dira "alhamdoulilah" ...c'est une education  de victime potentielle dans tous les domaines , c'est voulu !.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une question min fadlik  est-ce que la religiosité et la compréhension d'une personne instruite est la même que celle d'une vieille dame non instruite ? Elle ne comprend rien à la cause et à l'effet.

Beb eloued c'est les grossistes des ikhwa ! Et puis pardon sah j'aime beaucoup alger mais dans la caboche ce n'est pas si évolué que ça, à moins d'aimer juste les apparences...

Edited by L'aghabie l'aghabie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
31 minutes ago, L'aghabie l'aghabie said:

Je ne suis pas d'accord avec le sociologue, c'est faux ce qu'il raconte. L'Algérien n'a pas l'habitude respecter les règles tout simplement, c'est un jmenfoutisme d'un car les conséquences de ses actes ne sont jamais punis et la vraie loi c'est l'informel et ce qui marche ici c'est le piston, le passe droit, lektef, lakhyot, etc.

Je le dis partout il faut suivre les spécialistes, ni les politiques ni les journalistes ! Tester et confiner et soigner les positifs pour éviter la contagion, obliger un masque à tous ceux à l'extérieur ! Les Professeurs sont clairs ya SobhanAllah ! Andallou nghayto ?

makench les tests !  on en fabrique pas et on peut pas en importer parce que le monde entier en veux! ...on ne produit rien dans ce bled  -les oignons on les importe et tu veux toi des tests ...win ijibouk les tests and khawwtna l'haareb en arabie saoudite -c'est cheikh chemseddine ou ferkous qui les fabriquent a la mosquée ...les test makench  donc il n y a que le confinement .

en plus pour tester tout le monde , on fait comment si un type ne se presente pas aux tests- il  recontaminera quelqu'un qui a deja ete testé ...le confinement est obligatoire  quitte a tirer sur ceux qui refusent ...on va pas laisser la population 6 mois confinée.

Edited by koceyla

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, L'aghabie l'aghabie said:

Une question min fadlik  est-ce que la religiosité et la compréhension d'une personne instruite est la même que celle d'une vieille dame non instruite ? Elle ne comprend rien à la cause et à l'effet.

Beb eloued c'est les grossistes des ikhwa ! Et puis pardon sah j'aime beaucoup alger mais dans la caboche ce n'est pas si évolué que ça, à moins d'aimer juste les apparences...

le probleme il est justement la -cette dame non instruite est eduquée par quelqu'un qui lui meme est non instruit donc elle a autant de chance de s'en sortir qu'avec une detresse respiratoire au corona parce qu'elle ne peut pas construire son propre jugement  - on a perdu une semaine a reflechir si oui ou non il etait opportun de fermer les mosquées et beaucoup d'imams et meme des oulamas etaient contre ...chemseddine voulait qu'on verifie la temperature a l entree des mosquées -a t il entendu parler des asymptomatiques , ni fievre ni wallou et il contaminera toute la baraque  et sa gandoura avec .

il y a aussi  le probleme de la langue arabe fossaa utilisée dans les medias grands publics -et moi j'accuse la langue arabe de genocide au covid19 contre le peuple ...parce que la sensibilisation ne s'est faite que par les medias sociaux dans la langue du peuple - on a vu des medecins kabyles , chaouis  laisser leurs malades et venir s'exprimer dans les deux langues derja et amazigh  pour prevenir la population ...la langue arabe ici portera la responsabilité de centaines peut etre des milliers  de victimes non sensibilisées aux consignes de securités sanitaires faute de comprehension ...a bab el oued ,on ne comprend pas l'arabe fossaa , a tiaret , a batna  a tizi ,a bejaia ,  a adra , a tindouf , a tamenrasset a ourgla , personne ne savait qu'il y avait le covid 19, ce n'est pas aux reseaux sociaux de faire le travail mais a ceux que l'etat paie.

faut pas s'etonner , faut demander des comptes ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

la preuve 

L’image contient peut-être : texte qui dit ’LA BAISSE DU NOMBRE DE CAS CONTAMINÉS AU CORONAVIRUS EST’
L’image contient peut-être : texte
Hakim Hakim

Alerte...!!! faites attention continuez vos organisations.....!!!!

La baisse de nouveaux cas de Coronavirus enregistrée samedi et dimanche ne signifie pas le début de la fin de la pandémie en Algérie », a averti le président de Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), Dr Lyes Merabet dans une déclaration à Maghreb Émergent.
« Il ne faut pas crier victoire. La baisse de nombre de nouveaux cas ces deux derniers jours, ne veut nullement dire que nous avons dépassé la phase critique de la pandémie », a-t-il mis en garde. Cette baisse, selon lui, est temporaire. Elle est due essentiellement au manque de kits et à l’incapacité des centres de dépistage de répondre à toute la demande.
« Nous constatons que le kits de dépistage ne sont pas suffisamment disponible, ce qui explique la baisse de nouveaux cas confirmés ces deux derniers jours. Nous n’avons pas fait suffisamment d’analyse c’est pour cela que le nombre de cas confirmés a connu un recul », a-t-il expliqué. « Nous avons effectué environ 4000 testes en 40 jours. Un chiffre très faible voire insignifiant comparativement à ce qui se fait ailleurs. Des pays sont arrivés à faire plus de 100 000 testes par semaine », dit-il.
D’après lui, l’Algérie n’a pas encore connu le pic de contamination. « Nous sommes au début de la pandémie. Le pic, nous le connaitrons dans deux à trois semaines », a-t-il affirmé. Le nombre de cas confirmés connaitra une explosion au cours des prochains jours. « Avec l’arrivée d’importantes quantités de kits de dépistage et l’ouverture de nouveaux laboratoires d’analyses, nous allons connaitre une hausse significatives de nouveaux cas », a-t-il annoncé avant d’appeler à l’augmentation de nombre de tests notamment en homologuant les nouvelles techniques de dépistage.
Pour rappel, Lyes Merabat est un médecin généraliste qui exerce à Meftaf dans la wilaya de Blida.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu crois que l'intelligence est égale chez tout le monde et idem pour la foi ? Tu es comme ceux qui croit que les enfants peuvent tous être premier de la classe. De toutes les manières malgré le confinement qui nous etouffe, les gens ne respectent pas les bases de la non contagion, c'est à dire ne pas se visiter, sortir avec un masque, la distanciation, etc. Que chacun prenne ses responsabilités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les gens en ont marre meme en france , c'etait hier dimanche ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bouira

La police intervient dans une fête de mariage à Sour El-Ghozlane

9 avril 2020
 

A Sour El-Ghozlane (dans la wilaya de Bouira), la Police est intervenue aujourd’hui jeudi, pour remettre de l’ordre et surtout rappeler les mesures strictes à observer en cette période de pandémie, dans fête de mariage fastueusement célébrée au quartier « Syndicat ». Il est utile de préciser que dans cette même ville, un cas de contamination au COVID-19 a été enregistré et plusieurs familles ont été placé en isolement. Par ailleurs, un cas suspect, placé dans l’isolement à l’hôpital de Bouira depuis près d’une semaine, est décédé aujourd’hui. Les résultats du dépistage ne sont pas encore parvenus à l’hôpital. Il s’agit d’un quinquagénaire, originaire du village de Mehouan dans la commune de Lakhdaria, qui souffrait de plusieurs maladies chroniques.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

il paie des penalités si il  l'epouse pas tout de suite ou quoi hhh...incroyable ce n'est plus des rumeurs ,on est au milieu de la tempete  et y en a qui continuent comme si de rien n'etait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, KEYBOARDZAPPER said:

waw les invités a l’ère du corona ....

toutes nos félicitations et toutes nos futur condoléances ...

 

 

 

une lune de miel en reanimation c'est assez exotique !... 

c'est surtout la preuve que la population n'est pas informée correctement -chaque animal dans la nature dispose de moyens de reconnaitre le danger ou la menace -en algerie la langue arabe brouille les radars de survie -la perception du danger ne peut se faire qu'avec les outils locaux  or les medias , les brochures , les campagnes de sensibilisation se font  dans la langue officielle de l'etat que le peuple ne comprend pas .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...