Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
koceyla

des medecins demandent la mise en confinement de la population

Recommended Posts

Coronavirus : pourquoi des médecins plaident en faveur du confinement en Algérie
Société  Par: Yacine Babouche 19 Mars 2020 à 11:10
  •  

De plus en plus de médecins réclament des mesures radicales en Algérie afin de faire face à la propagation de l’épidémie de coronavirus dans le pays et éviter une contamination exponentielle de la population comme dans le reste des pays du monde.

 

Plusieurs appels ont ainsi été lancés sur les réseaux sociaux afin d’instaurer dès à présent des mesures de confinement total de la population, comme c’est le cas dans plusieurs pays européens à l’image de la France, de l’Espagne et de l’Italie.

A Wuhan, berceau de l’épidémie en Chine, « confinement et isolement des malades ont permis d’endiguer l’épidémie », souligne ce jeudi le journal Le Monde qui relate comment la mesure a été mise en place.

Qu’est-ce que le confinement ?

Une épidémie s’arrête quand chaque nouveau malade n’en infecte pas plus d’un, explique Doctissimo. Les mesures de confinement, c’est-à-dire de distanciation sociale, visent donc à ce qu’un malade (qu’il soit symptomatique ou non symptomatique) contamine le moins de personnes possible.

Comme ce n’est pas tous les contaminés au coronavirus qui présentent des symptômes, la distanciation sociale, c’est-à-dire le fait d’éviter les contacts avec les autres, permet dans ce cadre de limiter le nombre de malades potentiels qui contamineraient d’autres personnes.

Pour illustrer le propos, le mathématicien niçois Bruno Marcos, chercheur au sein de l’université Côte d’Azur, a mis en équation l’évolution de l’épidémie de coronavirus, rapporte 20minutes, qui souligne que le constat du mathématicien est clair : sans mesures de confinement, l’évolution deviendrait ingérable pour les services de santé.

« Si l’on ne prenait pas de mesure de confinement, le virus continuerait à se propager de façon exponentielle, tant en nombre de cas que de morts. En d’autres mots, en France, le nombre de malades doublerait à peu près tous les trois jours. Ce qui signifie qu’il serait multiplié par dix tous les neuf jours », explique Bruno Marcos dans un entretien accordé à la même source. Basé sur les mathématiques, son analyse est valable pour tous les pays.

« Ce que nous apprennent les modèles et les expériences chinoise et italienne, c’est qu’une fois que les gens sont bloqués chez eux, ça met un certain temps à faire de l’effet. Le nombre de malades continue à croître durant un certain temps car un certain nombre de personnes sont en incubation de la maladie », explique en outre le mathématicien.

 

« Si on regarde ce qui s’est passé en Italie et en Chine, c’est au bout d’une dizaine de jours que l’on a vu une augmentation moins rapide du nombre de malades ; et en conséquence, du nombre de décès. Ce délai est porté à trois semaines pour observer une stabilisation. Il va donc falloir être un peu patient », préconise Marcos au sujet de la France, qui a décidé de confiner sa population à partir du 17 mars dernier.

Le chercheur à l’université Côte d’Azur estime en outre que l’ensemble des pays ont pris les mesures de confinement un peu trop tard. « Si vous regardez la Chine, l’Italie ou encore l’Espagne, on constate que les politiques ont eu un petit peu de mal à mesurer l’ampleur », estime Bruno Marcos.

Avec 82 cas officiellement recensés au 19 mars et malgré un nombre de tests très en-deçà des attentes dans une telle crise sanitaire, le gouvernement algérien n’a pas encore décrété pour l’heure des mesures de confinement.

En Italie, le chef du gouvernement Giuseppe Conte a annoncé ce jeudi que les mesures de confinement prises depuis une semaine en Italie seraient « prolongées à leur échéance » prévue le 3 avril, rapporte France 24. « Nous avons évité l’effondrement du système, les mesures restrictives fonctionnent et il est évident que lorsque nous atteindrons un pic et que la contagion commencera à diminuer, au moins en pourcentage, dans quelques jours, espérons-le, nous ne pourrons pas revenir immédiatement à la vie d’avant », a déclaré M. Conte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous sommes a 82 cas confirmés ,il y a quelques jours nous comptions une seule personne - l efficacité de notre maillage sanitaire est douteuse ,le nombre de cas doit donc etre consideré avec beaucoup de mefiance ...il y a certainement des cas non detectés et des porteurs sains mais qui peuvent transmettre la maladie...avant qu'il ne soit trop tard ,il faut je pense confiner au moins dans l espoir de laisser certains pays se remettre de leur situation  pour esperer recuperer des masques ou des moyens techniques -on meurt en algerie faute de respirateurs qui fonctionnent avant meme le corona  or ces appareils nous font defaut en cas de vague majeur de malades .

il ne faut pas reflechir ,80% des gens qui sont dehors en algerie ne sont pas utiles economiquent -qu'on stop ces sorties dans le vide cela ralentira l evolution des chiffres ...si la france ,l italie ,les pays bas ,l espagne , decident  que cette mesure est la plus appropriée ,il faut suivre maintenant avant d'atteindre un stade de non retour ...les chiffres montent chaque jour et l'hygiene est absente de nos moeurs , culturellement aussi nous sommes  trop tactiles -le virus va trouver un terrain tres favorable a sa propagation : il faut confiner !.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Benbouzid : « L’Algérie n’a pas encore atteint le degré du danger »
Société  Par: Rédaction 19 Mars 2020 à 10:25
  •  

Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a annoncé, mercredi de Tipaza, la préparation d’hôpitaux de référence pour la réanimation notamment pour les cas compliqués si ces derniers sont enregistrés, soulignant qu’ils ne dépasseront pas les 5% dans tous les cas, rapporte ce jeudi l’agence officielle.

 

 

Le ministre a inspecté l’état d’avancement de l’opérationnalité de l’hôpital de référence à Tipaza, dont les capacités sont passé de 8 à 35 lits de réanimation, outre un autre hôpital de référence d’une capacité d’accueil de 70 lits de réanimation dans la wilaya de Blida et la préparation d’hôpitaux similaires est en en cours dans les autres regions du pays cours dans  dans les autres région du pays.

 

Rassurant les citoyens que la situation est maîtrisée, le ministre a affirmé que « l’Algérie n’a pas encore atteint le degré du danger », comme c’est le cas dans certains pays européens grâce aux « mesures préventives anticipées prises par le gouvernement ».

Dans ce contexte, le ministre a affirmé que l’Algérie dispose de tous les moyens de prise en charge des cas compliqués nécessitant la réanimation. Elle dispose de 2.500 appareils de respiration artificielle, soit 2.699 lits de réanimation et 2.500 autres appareils anesthésiant et de respiration artificielle, outre 220 cliniques privées disposant de 3 à 4 lits de réanimation, soit un total de 6.000 lits de réanimation.

Dans le même contexte, le ministre a souligné la nécessité de ne pas faire l’amalgame entre la capacité théorique des services de réanimation repartis à travers le territoire national dans « des circonstances normales », estimée à 400 lits et la possibilité d’augmenter ces capacités à 6000 lits de réanimation, comme le prétendent certains réseaux sociaux et certains médias qui diffusent « des fake news sans aucun fondement ».

Il s’agit essentiellement des équipements et non pas du nombre de lits, car l’Algérie dispose du nombre nécessaire d’appareils de respiration artificielle et d’oxygène.

Affirmant que la situation est sous contrôle grâce aux mesures prises par le président de la République, dont la fermeture des frontières, la suspension de tous les vols, l’interdiction des manifestations et autres, Benbouzid a fait savoir qu’une opération était en cours pour l’acquisition d’une centaine de respirateurs artificiels en tant que mesure de prévention à même de renforcer les capacités des services de réanimation.

Concernant l’interdiction des congés pour les équipes médicales, le ministre a démenti cette information, ajoutant que les fonctionnaires du secteur de la santé publique étaient mobilisés de manière automatique afin de prendre en charge les malades selon leur conscience professionnelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

la chanson de dalida- paroles paroles paroles -koulch kdev!.. j ai en memoire  la mort d'un enfant de 2 ans suite a une complication sur une simple bronchite parce que l'unique respirateur de l'hopital etait en panne .

Il faut confiner mr le ministre et arreter de prendre les gens pour des idiots, si vous aviez des respirateurs fonctionnels vous n'iriez pas vous soigner a paris avec la clique de gangsters ...le peuple doit exiger le confinement -de plus les moyens décrits correspondent juste a une legere aggravation de la crise sanitaire , on est pas en mesure de faire face a une vague de milliers de malades comme en italie ...l italie par rapport a l'algerie c'est le jour et la nuit et ils sont dans la mouise jusqu'au cou.

il faut confiner d'urgence!

Edited by koceyla

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ce sont des idiots, rien ni gants, ni masques, ils se collent ! Des foules collées les une aux autres pour du lait, plus de smid nulpart, les transports idem, y'a que la mosquée et l'école qu'ils ont stoppé d'urgence. Des ignares. Le gvt n'a jamais fait son boulot et là on se rend compte que c'est bien l'état qui laisse le citoyen comme un animal !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 voici un lieu de soin ,je vous laisse imaginer ce qui va se passer si la vague se produit et elle va se produire  tot ou tard-ce n'est pas une probabilité ,c'est scientifique et elle va se produire ...fermez le pays au corona et fermez le maintenant par le confinement  ! l'armee et les forces de securité doivent se charger de l'approvisonnement et du rationnement des marchandises -on ferme tout maintenant ...le gouvernement  doit abandonner tout autre programme ,la priorité est ce virus ,l'etat d urgence sanitaire doit etre declaré...c'est la catastrophe en italie on va bientot passer a 1000 morts par jour  pour atteindre le pic avant de redescendre -il faut eviter cela, ce sera pire en algerie si on ne fait rien ...

on a une mosquée de 10000 places et on a beaucoup de salles de soin encore dans cet etat...il faudra reflechir aux responsabilités apres la crise !.

Aucune description de photo disponible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...