Jump to content

C ton topic djalti


Recommended Posts

Oultache Arezki _ itij

 

L’exil vers la France, parcours naturel d’un jeune kabyle dans les années 50

Au début des années cinquante les montagnes de Kabylie ne répondaient plus aux besoins de la population et ses forces vives que sont les jeunes devaient inéxorablement partir sur le chemin de l'exile vers un avenir meilleur. Da Rezki, décide alors de tenter sa chance comme l'a fait déjà son grand frère Ali. Il a alors travaillé dans une huilerie pendant la saison des olives chez SAID LOUNIS afin de se payer un billet d'avion et s'envoler pour la France qui était un pays de rêves pour lui. L'argent nécessaire rassemblé et un jour du 17 février 1952 il embarque avec son ami Challal Mohamed à bord de l'unique bus qui assurait la liaison TIGZIRT-TIZI-OUZOU en passant par Makouda. Arrivés à Alger ils passent une visite médicale obligatoire au niveau de l’administration française et posent leurs valises pour la nuit dans un Hamam algérois. Le lendemain, 18 février 1952, ils embarquent à l'aéroport d'Alger à bord d’un avion à destination de Marseille. Quelques jours plus tard il prend la route vers Paris où son frère Ali est déja installé. Tantôt chômeur tantôt journalier, il réussait finalement à se faire embaucher dans une Limonaderie parisienne.

[DM]x3ogx0_oultache-arezki-itij_music[/DM]

Link to post
Share on other sites
  • Replies 932
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Zimu Anef-iyi, chanson Kabyle

 

M'ara k-inin zik yeḥceṛ wul-is am lebḥeṛ ...

Anef-iyi ad k-ḥkuγ ay ameddakel-iw ... ala kečči i d-mazal s idis-iw zemreγ ad k-d-ḥkuγ ur d-qqareḍ ... sekkṛeγ.

Asmi ara teγrem ungal n wemdakel-iw Arezqi ad d-temmektim d akken ala yiwen usekkil i yellan ger YETT-A-RU d YETT-RU ...

 

[DM]x6vgr9_zimu-anefiyi-chanson-kabyle_music[/DM]

Link to post
Share on other sites

Ahmed Wahbi

 

Grande figure de la musique algérienne, Ahmed Wahbi "lah yarahmeh" était parmi les précurseurs du "Rai d'aujourd'hui", Khaled lui a, certes, rendu Hommage en réinterpretant ses chansons "wahrane waharne" et "Aleche Tloumouni", Mais Houari Benchennete, quant à lui, a chanté toute une chanson pour la mémoire Du maitre Wahbi. Ce grand artiste est né à Marseille en 1921, de son vrai nom Ahmed Deriche Tedjini, est l'un des fondateurs avec Baloui El Houari du genre musical "El Asri", un genre qui tout en empruntant son style à l'orient utilise les rythmes et le langage poétique typiquement oranais. Auteurs de plusieurs chansons, son talent se révélera lors des longues veillées qui se déroulaient dans la foret de Misserghin au cours desquelles il reprenait le repertoire d'Abdelwahab.

 

[DM]x1ivfq_ahmed-wahbi_music[/DM]

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...