Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
L'aghabie l'aghabie

Education familiale en Algérie entre tradition et modernité

Recommended Posts

Les conditions générales de la vie en Algérie se sont grandement transformées au cours de ces dernières années. Les différentes crises sociales, politiques et économiques ont accéléré les mutations sociales et familiales. La structure familiale traditionnelle a éclaté sous la poussée de nouveaux modèles familiaux. La grande famille "el aïla" qui était fondée sur l’attachement à l’origine patrilinéaire, la division des rôles, la ségrégation de l’espace, l’indivision et l’entraide familiale, a subi des bouleversements autres que les exigences des conventions traditionnelles. Des habitudes communautaires, est née une individualisation des formes familiales qui a donné au couple des tâches, assurées autrefois par le groupe familial, notamment la prise en charge des enfants par leurs propres parents et la remise en cause des rôles des deux sexes. Un tel changement donne à la préoccupation de l’éducation une place centrale et nouvelle, d’où l’idée d’étudier le processus éducatif mis en œuvre actuellement par les parents algériens. Nous essayons à travers ce travail de voir ce qui a vraiment changé dans les pratiques éducatives, ce qui n’a pas encore changé et l’effet de quelques caractéristiques socio,démographiques sur les pratiques éducatives parentales du point de vue des parents comme de celui des enfants. https://journals.openedition.org/insaniyat/4428

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas tellement d'accord, nous ne sommes pas passés du clan au couple malgré que nous allions vers ce modèle. Je vois plutôt que les algériens vivent encore en famille et d'ailleurs c'est cela qui créait les abus de construction, dans le jardin, devant la maison, sur le trottoir, etc. "Ah mon fils tu veux te marier abni foq khouk" et là commence la destruction du mur du salon bach i dir dakhla wahdou, sa femme ne veut pas utiliser la même cuisine que sa mère ! Sa mère se plaint y khabi 'aliha elqodyen hahaha

D'ailleurs combien de femmes se plaignent du favoritisme du fils sur la fille par la mère, je ne suis pas freud ni œdipienne mais je vous assure que les algériens renferment beaucoup de blessures psychologiques (ils comblent ce manque en volant hahaha).

Je vais parler par quartier ou communes d'Alger pour expliquer les différents style familiaux algérois.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Regardez ces statistiques, l'article est le "célibat de la femme" mais les stats montrent que les hommes sont bien plus touchés et les "cérébrés" nous parlent de 4 femmes, de plus de femmes que d'homme etc.

Quote

Le célibat des femmes est un phénomène qui  a explosé ces dernières années en Algérie. Et les statistiques le démontrent. Mais comment ces femmes algériennes envisagent-elles leu avenir ? Veulent-elles réellement s’affranchir du modèle familial traditionnel algérien ? A quoi aspirent ces algériennes ? Et quelles sont les véritables raisons de leur célibat ?  Feriel Abbas, socio-anthropologue, chercheur au Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (Crasc) basé à Oran, a mené une précieuse enquête de terrain pour tenter de trouver des réponses à toutes ces questions. Algériepart a obtenu cette enquête et vous propose de la consulter pour comprendre les évolutions complexes de notre société. 

Notre étude traite un  phénomène social qui affecte de plus en plus les femmes algériennes qui est le célibat féminin. Ce choix de vie voulu ou non est attesté par les derniers recensements de population. On est passé de 31,5% de femmes célibataires en 1987 à 41,6% en 2008, et de 45,2% d’hommes célibataires à 51,1%. Si nous prenons par exemple la tranche d’âge de 25 à 29 ans, la part des femmes célibataires est passée de 45,3% en 1998 à 51,6% en 2008, soit un accroissement de 6 points en 10 ans. Pour la tranche d’âge 30 à 34 ans, la proportion des femmes s’est accrue de 12 point en passant de 22,4 à 34,7%.

Concernant les hommes, la proportion des célibataires pour la tranche d’âge 25 à 29 est passée de 77,7% en 1998 à 82,4% en 2008, soit un accroissement de 5 points en 10 ans. Et de 37,9% à 50,0% pour la tranche d’âge 30 à 34 anshttps://algeriepart.com/2017/10/08/enquete-tete-de-femmes-algeriennes-restent-longtemps-celibataires/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première des choses avant de passer au ralenti de la vie et d'analyser, il faut connaitre les algériens, je vous assure que c'est de gens VRAIMENT méchants, je ne parle pas du visage qu'ils vous montre mais de leurs actes et réalités, ensuite le mariage ici n'a pas le même statut qu'en France par exemple, la-bas ils ne se prennent pas la tête, petit copain à gogo mariage ou pas on se met en couple, normal ; ici nannn le mariage est un gage de réussite, rien ne vaut à côté, d'ailleurs voyez les préparatifs dignes des Winsors...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

l'algerie se modernise et perd ses reperes identitaires -l'ideal aurait ete de  moderniser ses reperes ,on a choisit  de les casser  sans avoir appris les reperes des autres hhh... ce qui est possible en occident est difficile a appliquer dans une societe traditionnaliste comme la societe algerienne amazigh .

les familles se disloquent , quand elles tiennent c'est souvent du au fait que le confort de vie en restant sous la coupe du chef de tribu est plus interessant -ce n'est donc pas un choix .

les mariages coutent chers, les  garcons veulent partir a l'etranger , les filles deviennent de plus en plus exigentes materiellement et puis  autrefois on se marait pour agrandir la famille alors qu'aujourd'hui des qu'une epouse arrive dans la maison c'est la division ,on aurait dit qu'on a fait entrer le mossad a la maison  hhh -tout cela favorise le celibat  evidemment .

recemment un  cousin au bled me disait a propos du mariage  la maison a 1 milliard ,le mariage a 100 millions et la voiture a 200 millions , on  va rester comme ça c'est mieux hh et il n'a pas vraiment tord !.

Edited by koceyla

Share this post


Link to post
Share on other sites

La norme est de se mettre en couple, rester seul n'est pas normal, regardez la nature la vie en communauté, les différentes espèces, le male et la femelle et leurs petits... (mieux vaut être un chat à notre époque, non seulement il ne fout rien de ses journées, mange des wiskass 5 étoiles et en plus les "zaama" leur font des annonces pour les marier hahaha, bref)

La norme est aussi d'aimer.

Croyez-vous que c'est le coup de la vie qui empêche les mariages ?

En Algérie il y a beaucoup de problèmes, comment des gens avec de tels comportements ne peuvent pas avoir des problèmes, la femme demande de plus en plus le divorce, l'homme a trop déserté ses responsabilités, la violence, etc.

La belle famille est moins bien supportée par la fille, qui refuse aujourd'hui d'être la femme de ménage de toute la famille, certains couples ne durent pas plus de trois mois, je crois qu'il y a aussi l’immaturité des couples actuels.

Ensuite oui les films et magazines débiles, il n'y a pas de physique idéal ou intelligence ou religion, tout le monde peu se marier sans qu'aucun des trois critères ne soient avancés. Il y a eu une dispute entre voisines elles estimaient être plus jolies et se demandaient pourquoi telle fille bien plus moche va se marier et non elles !

Ensuite que vous y croyez ou pas j'en parle, la sorcellerie, de mon opinion elle fait de sacrés dégâts et personne n'y échappe homme ou femme, pour les mémères ne pas se marier est une tare, que cela soit par jalousie ou par rancune ou méchanceté tout est bon pour vous faire du mal.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

hh oui le probleme c'est cette " norme "  , elle change constamment  et trop vite ces derniers temps .

la norme etait que la femme fasse la cuisine et le menage -c'est plus le cas hh.

la norme c'etait de se marier pour avoir une femme qui va  subvenir aux besoins des parents ,ce n'est plus le cas ,deja si elle te fait a manger ,estime toi heureux de pas manger congelé .

la norme c'etait l'homme travaille ,la femme s'occupe de la maison -maintenant elles veulent travailler .

l'homme ne trouve plus sa place comme avant et il boycotte la mariage ...surtout que depuis bouteflika ,les droits des femmes mariées sont equivalents a ceux des femmes en occident  en cas de divorce -et ça ca effraie tout ceux qui ont des notions de droits hhh...je ne sais pas ou j'ai lu ça mais un type qui gagnait 30.000 dinars etait obligé de payer un loyer de 11000 dinars a son ex femme  et si il y a des enfants ,il doit aussi payer une pension alimentaire ,autant dire que le mariage pour lui est une calamité .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a confusion entre l'inné et la construction sociale d'une société, se mettre en couple est inné mais de quelle manière et sous quel critère sont des appris sociaux. Aimer est inné aussi après qui et pourquoi, bon là on rentre dans la philosophie, la psycho et la religion.

Je ne crois pas que les homme boycottent mais subissent, il existe toutes catégories de femmes de la plus perverse à la plus pieuse et chacun ira vers ce qui lui plait et si on se trompe c'est le calvaire.

Les meilleures personnes sont ceux éduqués et scrupuleux du chemin d'Allah. Faire la différence entre le bien et le mal n'est pas facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve vraiment bizarre la conclusion de l'article, il faudra qu'il me montre où se trouve l'interculturalité dans ce bled, l'évolution va vers l'occidentalisme et une dépravation des moeurs comme partout.

De plus l'article ne parle pas précisément des rôles dans une famille et bifurque vers l'éducation des enfants qui là aussi varie selon le milieu.

Dire que l'Algérie donne de la place aux femmes est faux, elle fait partie des aveugles, handicapés, personnes agée, chats, enfin je veux dire des personnes vulnérables. Les maisons où il y a beaucoup d'enfants il est courant de trouver les femmes se plaignant d'un traitement de défaveur par rapport aux frères, parfois même la belle fille est favorisée par rapport à la fille. L'Algérie est un pays malheureux sur bien des critères.

Il y a aussi la place des vieux qui ne veulent pas céder, c'est uniquement la génération née depuis les années 40 environ, une triple vie, une ribambelle d'enfants, c'est même eux qui enfantent leur petits enfants, le plus grand aura la trentaine et le plus petit un nourrisson. Dans le monde du travail on retrouve ce schéma, la personne aura travaillé jusqu'à 60 ans, prend sa retraite et la place d'un actif dans le monde du travail, peut être pour une bi-retraite dans le cimetière. Il n'y a pas de bénévolat chez l'Algérien tout est une question de fric.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...