Jump to content

 Transcription de tamazight en arabe par amine zaoui


Recommended Posts

Transcription de tamazight ? Amine Zaoui


Vrai ou faux débat ? Autour de la question de la transcription du tamazight, un nouveau débat secoue le milieu des intellectuels algériens, mais avec une allergie politico-religieuse sulfureuse. Quels caractères utilisons-nous pour transcrire le tamazigh ? Vrai ou faux débat ? Ce débat ou ce faux débat dissimule un piège politico-religieux tendu à notre société intellectuelle. Vigilance ! Poser cette question avec des termes qui sont xénophobes ou ignorants, c’est engendrer une polémique qui gêne le processus de la promotion et de l’épanouissement de la langue amazighe.

Les voix égarées veulent paralyser le parcours de la caravane historique entamé depuis 1949, et notamment depuis le printemps berbère, dont l’apôtre n’était que l’écrivain et chercheur Mouloud Mammeri.

Quels caractères utilisons-nous pour transcrire le tamazigh ? La réponse à cette question relève des didacticiens, des linguistes et des historiens culturels. Mais la réalité culturelle amazighe actuelle, elle aussi, nous propose quelques éléments de la réponse.

Ici, je porte un point de vue personnel.

Dans notre société intellectuelle algérienne, largement absorbée par le discours politico-religieux, il existe ceux qui demandent la transcription en usant de l’alphabet tifinagh. Ceux qui préfèrent l’utilisation des caractères arabes. Ceux qui réclament l’utilisation des caractères latins adaptés, c'est-à-dire le thamammerit.

D’abord, et afin d’éviter toute nuance, il faut signaler aux Algériens que le caractère latin n’est pas le français. Que le caractère latin est utilisé aussi pour transcrire le turc d’Erdogan président turc et chef du parti des frères musulmans, pour transcrire l’allemand, l’anglais, l’italien, l’espagnol, le portugais, le roumain...

Et permettez-moi de poser, en toute clarté, la question suivante : laquelle parmi ces trois tendances de transcriptions a mené le combat tenace pour que la langue amazighe arrive à ce stade de “langue nationale, puis langue nationale officielle, langue reconnue constitutionnellement” ? Puis langue nationale officielle couronnée par une fête nationale Yennayer, journée chômée et payée?

Sans hypocrisie intellectuelle aucune, la plupart des recherches en sciences linguistiques, pédagogiques, historiques et anthropologiques en faveur du tamazight sont faites par les chercheurs francophones, réalisées en caractères latins thamammerit.

Encore une fois, de plus et sans hypocrisie politique aucune, sur le plan politique, qui a été derrière le déclenchement du printemps berbère en 1980 ? La réponse est claire : Mouloud Mammeri le conférencier, le chercheur et le militant. Qui et comment, avec courage et défi, a assuré les premiers cours de langue amazighe à l’université d’Alger, dès les premières années de l’indépendance et dans des conjonctures cruelles? La réponse est éclatante : Mouloud Mammeri, le pédagogue et le militant. Qui, afin de sauvegarder le patrimoine oral du tamazight, a sillonné notre Algérie de l’est à l’ouest, du sud au nord ? La réponse est nette: Mouloud Mammeri.

Qui a produit des dictionnaires bilingues (amazigh-français) ?

Avec quels caractères ont été traduites des œuvres universelles vers le tamazigh à l’image de Le vieil homme et la mer d’Hemingway, L’étranger d’Albert Camus, Le petit prince de Saint-Exupéry, Roméo et Juliette de Shakespeare, Le prophète de Khalil Jobran…? La réponse est palpable : Le caractère latin thamammerit.

Tout ce qu’a été réalisé en livres, publication et traduction, par le HCA (Haut-commissariat à l’amazighité) a été fait en caractère latin thamammerit. Tous les romanciers lauréats des prix littéraires en tamazight, en Algérie indépendante (prix Mohamed Dib, prix Apulée, prix Assia Djebar, prix Tahar Ouettar) écrivent en caractère latin ; Salem Zenia, Dihya Lwiz, Linda Koudache, Belkacem Meghzouchène, Tahar Ould Amar, Mustapha Zaârouri …

Dans les années de braises politico-culturelles, celles du combat féroce pour l’amazighité, les intellectuels berbérophones francophones défiaient le régime du parti unique qui tentait faire de l’Algérie une suite d’Arabie. De l’autre côté, les intellectuels berbérophones arabisés se sont éclipsés dans le silence complice.

Usant du caractère latin, les intellectuels berbérophones francophones ont mené le combat identitaire, sur tous les fronts : sur le front politique comme sur le front de la création littéraire et la recherche pédagogique et linguistique.

Ce n’est pas par amour à la langue arabe que ces quelques voix hurlent, réclamant la transcription de tamazight en caractères arabes, ce n’est pas par conviction et réflexion scientifique mais juste pour freiner tout ce qui a été réalisé depuis 1949 en faveur de la réhabilitation et la réconciliation des Algériens avec leur mémoire et leur Histoire. Ce n’est pas, non plus par sentiment nationaliste mais pour créer du chaos dans ce pays qui essaie d’avancer vers la pluralité et la diversité dans un contexte sécuritaire, économique, idéologiquement difficile.

 

(

A. Z.

Link to post
Share on other sites

c'est quand meme incroyable que les hyenes qui ont trainé la gazelle dans leur refuge pour la dessosser et y sont partiellement parvenus , osent maintenant pretendre que la manger cru n'etait pas finalement une bonne idee et qu'elle se porterait mieux si on la cuisinait ...

 

amine zaoui a remis en place tout ceux qui osent nous parler de la transcription en arabe - pour avoir la legitimité de s'exprimer ,il faut deja montrer patte blanche en prouvant qu'il n'y a pas eu historiquement un conflit d'interet -or les arabisants n'ont jamais bougé une oreille pour cette langue donc on a pas besoin de leurs avis ...

 

quand ils disent que le latin c'est leestermaar , zaoui leur rappelle que le latin n'est pas le français et qu'il est utilisé par les plus grands empires passés et presents et que meme les ottomans l'utilisent ...vouloir retranscrire en arabe ,la langue qui sert aujourd'hui a ecrire les sortileges , la langue ntehrouzines en lieu et place du tifinagh ancien c'est se foutre du monde -si la retranscription en latin est evoquée c'est pour moderniser et faire que cette langue trouve sa place parmis les grandes langues du monde qui sont toutes ecrites en latin -ce n'est pas pour accompagner la langue arabe dans sa derniere demeure mais pour echapper a son sort le plus rapidement possible ....sinon a choisir evidement tifinagh est bien plus beau que ces spaguettis enroulés avec des points et des virgules de partout - d'ailleurs il n'y aucun pays qui utilise l'arabe par conviction -tous les peuples qui y sont assujettis etaient les sujets de seconde zone d'un peuple imperialiste qui a envahit le monde a une epoque ou la technologie n'etait pas necessaire pour le faire -c'etait leur seule chance ,ils l'ont saisi !.

Link to post
Share on other sites
Alors expliquez nous pourquoi la retranscrire dans la langue coloniale ?

 

c'est exactement ça la bonne reponse :) mais en parlant des arabes car qui sont ils vraiment , que font ils a 6000km de chez eux , est ce que le vent a souffler trop fort ou un tsunami les a amener chez nous -ou bien ont ils un jour decidé de prendre les armes et de venir s'accaparer des terres de chamal ifriqya...il n'y a pas eu de tsunami et il n'y a pas eu de tempete ,ils sont venus armés et ont imposé sous un pretexte fallacieux une langue ,un pouvoir et une culture -c'est donc une colonisation ,il n'y a pas d'autre mot pour designer une telle situation...quand on parle chinois dans ta maison pendant longtemps dit toi bien que tu n'as pas des invités chez toi mais des colons ...apres sur la maniere de faire passer le truc ,allah a dit ect ça n'engage que les naifs influençables qui regardent la verité devant eux et croient voir autre chose .

 

la transcription en latin n'est pas une transcription en français , zaoui le precise bien pratiquement toutes les langues s'ecrivent ainsi -quel lien y a t il entre les allemands et les français,ce n'est ni la meme langue ni la meme culture ,ni le meme peuple -c'est encore plus vrai si on compare avec les turcs qui ont aussi un jour decidé de sortir la langue arabe de chez eux et de reprendre le turc en lettres latines.

 

 

Link to post
Share on other sites

L'Alphabet latin est justement le colonial. Les américains fêtent thanks giving pour leur entrée sur le territoire, les indiens avant d'être massacrés leur ont donné de la nourriture et d'autres choses... Soit heureux qu'on n'ait pas une telle fête... hahaha

 

 

Link to post
Share on other sites

 

c'est exactement ça la bonne reponse :) mais en parlant des arabes car qui sont ils vraiment , que font ils a 6000km de chez eux , est ce que le vent a souffler trop fort ou un tsunami les a amener chez nous -ou bien ont ils un jour decidé de prendre les armes et de venir s'accaparer des terres de chamal ifriqya...il n'y a pas eu de tsunami et il n'y a pas eu de tempete ,ils sont venus armés et ont imposé sous un pretexte fallacieux une langue ,un pouvoir et une culture -c'est donc une colonisation ,il n'y a pas d'autre mot pour designer une telle situation...quand on parle chinois dans ta maison pendant longtemps dit toi bien que tu n'as pas des invités chez toi mais des colons ...apres sur la maniere de faire passer le truc ,allah a dit ect ça n'engage que les naifs influençables qui regardent la verité devant eux et croient voir autre chose .

 

la transcription en latin n'est pas une transcription en français , zaoui le precise bien pratiquement toutes les langues s'ecrivent ainsi -quel lien y a t il entre les allemands et les français,ce n'est ni la meme langue ni la meme culture ,ni le meme peuple -c'est encore plus vrai si on compare avec les turcs qui ont aussi un jour decidé de sortir la langue arabe de chez eux et de reprendre le turc en lettres latines.

 

 

Soyez au moins une fois à la hauteur de vos prétentions! Tiens donc, vous ne voulez plus de tifinagh? Comment se fait-il? Mais quelle mouche vous a piqués? Votre attachement à Tamazight est-il si superficiel que ça? Ou bien la question de Tamazight n'est finalement qu'un cheval de Troie pour combattre l'arabe et re-introduire la latinité?

 

Vous prenez souvent les Israéliens comme exemple lorsque vous vous attaquez aux Arabes, ayez donc leur audace! Utilisez vos propres caractères comme eux l'ont fait deux mille ans après que leur langue fut quasiment éteinte!

Link to post
Share on other sites

Ouf,te voila enfin revenu...

An nisr,sacré filou, référence à Israël quand ça vous arrange, Fakou.

Tu crois que les Nobélisés de ces dernières années, l’ont obtenu en Hébreu …

 

Prix Nobel d’économie[modifier | modifier le code]

Prix Nobel de chimie[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_..._du_prix_Nobel

Link to post
Share on other sites
Ouf,te voila enfin revenu...

An nisr,sacré filou, référence à Israël quand ça vous arrange, Fakou.

Tu crois que les Nobélisés de ces dernières années, l’ont obtenu en Hébreu …

 

Prix Nobel d’économie[modifier | modifier le code]

Prix Nobel de chimie[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_..._du_prix_Nobel

 

Détrompe-toi l'ami! Je n'ai aucun problème avec Israël, les Juifs ou le Judaïsme. Je suis d'ailleurs pour reconsidérer l'islam pour ce qu'il est réellement: une religion BIBLIQUE.

 

Sinon, pour revenir à notre sujet, on ne bâtit pas son "rêve identitaire" en ayant en tête le prix Noble!!! Non, on le fait parce que l'identité c'est ça et pas autre chose. Et pour Tamazight, sont identité et son essence n'ont certainement rien à voir avec le monde latin. Tu le sais autant que moi.

Link to post
Share on other sites

 

Soyez au moins une fois à la hauteur de vos prétentions! Tiens donc, vous ne voulez plus de tifinagh? Comment se fait-il? Mais quelle mouche vous a piqués? Votre attachement à Tamazight est-il si superficiel que ça? Ou bien la question de Tamazight n'est finalement qu'un cheval de Troie pour combattre l'arabe et re-introduire la latinité?

 

Vous prenez souvent les Israéliens comme exemple lorsque vous vous attaquez aux Arabes, ayez donc leur audace! Utilisez vos propres caractères comme eux l'ont fait deux mille ans après que leur langue fut quasiment éteinte!

 

moi je n'ai pas d'a priori sur le type de caractere a choisir entre le tifinagh et la transcription en latin -sentimentalement je pencherais pour tifinagh parce qu'une identité c'est aussi des symboles qui nous lient au passé -ecrire la meme chose que ce kabyle parti du djurdjura, il y a 3000 ans et qui s'est perdu suite a une tempete de sable dans le sud du pays pour transcrire dans le hoggar sur des pierres le tifinagh c'est quelque chose qui me tiens a coeur :)...mais il y a aussi l'efficacité a prendre en compte et l'image de la transcription par rapport aux pays qui nous entourent a prendre en compte-nous devons aussi tenir compte de la maitrise des caracteres latins en algerie et de la facilité a retranscrire nos contenus dans les nouveaux moyens de communications .

le maroc s'est deja lancé dans le tifinagh - c'est une donnée a considerer aussi car nous devons faire le choix d'une retranscription dont l'objectif doit etre transnational afin de relier tous les amazighs de chamal ifriqya ... est ce le bon choix des amazeghs marocains ? ont ils ete piegés par les arabisants pour limiter le developpement de la langue tamazight etlui garder un role folklorique -je n'ai aucune confiance dans les conseils des arabisants -meme a la mosquée je conseille de garder un oeil sur vos chaussures !....

 

je pense que nos avons des chercheurs capable d'integrer tous ces parametres et de decider de ce qui est le plus avantageux pour le developpement de cette langue en fonction de l'environnement actuel sur des criteres d'efficacité , je me plierais a la decision de ce college .

 

l'exemple d'israel n'est pas le bon et nous devons en tenir compte -l'hebreux demeure une langue regional , rattaché a la religion hebraique -nous ,nous n'avons pas cette limite religieuse -tamazight est une langue independante de la religion ,un outil de communication qui peut evoluer sans avoir a repondre a des exigences liées a la croyance et l'ecriture meme des langues latines a changé a travers le temps , comme l'arabe d'ailleurs .

 

nous n'avons rien a voir avec les latins , c'est vite dit - je te rappelle et j'aime bien le repeter que marseille se trouve a 750km d'alger , que les haragas bon nageurs peuvent se retrouver en espagne a la nage - alors qu'il nous faut 80 jours de chameau pour arriver a mecqa a 6000 km-cela n'a jamais ete un critere de selection d'un mode de transcription d'une langue puisqu'on ecrit l'arabe .Nous devons retrouver notre role au sein des civilisations méditerranéennes .

 

tout est donc possible sauf la transcription en arabe qui ferait tache -je ne veux pas aider a proteger une future langue morte -l'arabe est condamné c'est une certitude .

 

 

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

 

moi je n'ai pas d'a priori sur le type de caractere a choisir entre le tifinagh et la transcription en latin -sentimentalement je pencherais pour tifinagh parce qu'une identité c'est aussi des symboles qui nous lient au passé -ecrire la meme chose que ce kabyle parti du djurdjura, il y a 3000 ans et qui s'est perdu suite a une tempete de sable dans le sud du pays pour transcrire dans le hoggar sur des pierres le tifinagh c'est quelque chose qui me tiens a coeur :)...mais il y a aussi l'efficacité a prendre en compte et l'image de la transcription par rapport aux pays qui nous entourent a prendre en compte-nous devons aussi tenir compte de la maitrise des caracteres latins en algerie et de la facilité a retranscrire nos contenus dans les nouveaux moyens de communications .

le maroc s'est deja lancé dans le tifinagh - c'est une donnée a considerer aussi car nous devons faire le choix d'une retranscription dont l'objectif doit etre transnational afin de relier tous les amazighs de chamal ifriqya ... est ce le bon choix des amazeghs marocains ? ont ils ete piegés par les arabisants pour limiter le developpement de la langue tamazight etlui garder un role folklorique -je n'ai aucune confiance dans les conseils des arabisants -meme a la mosquée je conseille de garder un oeil sur vos chaussures !....

 

je pense que nos avons des chercheurs capable d'integrer tous ces parametres et de decider de ce qui est le plus avantageux pour le developpement de cette langue en fonction de l'environnement actuel sur des criteres d'efficacité , je me plierais a la decision de ce college .

 

l'exemple d'israel n'est pas le bon et nous devons en tenir compte -l'hebreux demeure une langue regional , rattaché a la religion hebraique -nous ,nous n'avons pas cette limite religieuse -tamazight est une langue independante de la religion ,un outil de communication qui peut evoluer sans avoir a repondre a des exigences liées a la croyance et l'ecriture meme des langues latines a changé a travers le temps , comme l'arabe d'ailleurs .

 

nous n'avons rien a voir avec les latins , c'est vite dit - je te rappelle et j'aime bien le repeter que marseille se trouve a 750km d'alger , que les haragas bon nageurs peuvent se retrouver en espagne a la nage - alors qu'il nous faut 80 jours de chameau pour arriver a mecqa a 6000 km-cela n'a jamais ete un critere de selection d'un mode de transcription d'une langue puisqu'on ecrit l'arabe .Nous devons retrouver notre role au sein des civilisations méditerranéennes .

 

tout est donc possible sauf la transcription en arabe qui ferait tache -je ne veux pas aider a proteger une future langue morte

 

Oui Tamazight n'a rien à voir avec le monde latin. C'est une famille de langue apparentée aux langue chamito-sémitiques, d'où l'arabisation massive d'ailleurs!

 

 

-l'arabe est condamné c'est une certitude .

 

Dans ce cas, nous devons promouvoir l'arabe dârja.

Link to post
Share on other sites

il ne faut pas l'appeler l'arabe derja , si tu veux attirer du monde vers cette option la -mais l'appler le derja amazigh - il faudra bien continuer a nous disputer pendant quelques années et tamazight prendra du temps a s'installer donc why not mais il faudra amazighiser davantage le derja ou le relier systematiquement a tamazight - la il pourrait se developper mais des que tu fait entrer le qualificatif "arabe " quelque soit le domaine tu te heurteras a une resistance qui va devenir de plus en plus aigue - c'est le travail des melitants actuellement faire disparaitre toute reference a l'arabisme .il ne peut pas y avoir d'arabe derja comme il n'y aura jamais d'union du maghreb arabe parce que ce sont des notions etrangeres a notre civilisation .Nous allons developper un ethno racisme sur toute l'afrique du nord qui va bloquer toute evolution dans la durée vers l'arabisme...c'est ce qui se passe d'ailleurs deja ce n'est pas specifique a l'algerie , c'est un mouvement d'ampleur sur toute la region nord africaine et il n'est qu' a ses debuts .

Link to post
Share on other sites
il ne faut pas l'appeler l'arabe derja , si tu veux attirer du monde vers cette option la -mais l'appler le derja amazigh - il faudra bien continuer a nous disputer pendant quelques années et tamazight prendra du temps a s'installer donc why not mais il faudra amazighiser davantage le derja ou le relier systematiquement a tamazight - la il pourrait se developper mais des que tu fait entrer le qualificatif "arabe " quelque soit le domaine tu te heurteras a une resistance qui va devenir de plus en plus aigue - c'est le travail des melitants actuellement faire disparaitre toute reference a l'arabisme .il ne peut pas y avoir d'arabe derja comme il n'y aura jamais d'union du maghreb arabe parce que ce sont des notions etrangeres a notre civilisation .Nous allons developper un ethno racisme sur toute l'afrique du nord qui va bloquer toute evolution dans la durée vers l'arabisme...c'est ce qui se passe d'ailleurs deja ce n'est pas specifique a l'algerie , c'est un mouvement d'ampleur sur toute la region nord africaine et il n'est qu' a ses debuts .

 

La dârja (de l'arabe: dérivée, résultante) et ARABE et SÉMITIQUE. Tu n'y pourras rien. Et, au fond, c'est elle qui représente la véritable menace pour Tamazight et non l'arabe classique qui n'est utilisé que dans le 20h, les livres scolaires et les panneaux et signaux.

 

La dârja c'est l'ÂME du Maghreb.

 

Link to post
Share on other sites

Franchement n'importe quoi ! Une langue vivante est celle du système surtout scolaire ! On n'écrit pas en darija, pour une personne soi disant de religion vous semblez vite jeter les armes pour un espérando. Le tifinagh est tergui et désertique non kabyle, pourquoi vouloir tout voler aux autres !

 

La langue kabyle restera dans vos montagnes ! Vous ne savez pas du tout vous y prendre.

Link to post
Share on other sites
Franchement n'importe quoi ! Une langue vivante est celle du système surtout scolaire ! On n'écrit pas en darija, pour une personne soi disant de religion vous semblez vite jeter les armes pour un espérando. Le tifinagh est tergui et désertique non kabyle, pourquoi vouloir tout voler aux autres !

 

La langue kabyle restera dans vos montagnes ! Vous ne savez pas du tout vous y prendre.

 

toi tu sais toujours pas qui tu es ? mazal tu crois tu es arabe malgré tout ce qu'on a raconté ici :).... meme moi qui croyait que les kabyles etaient a la montagne et les arabes ailleurs j'ai evolué - a force de chercher je me rends compte que c'est pas vraiment celle la,la verité -en faite nous sommes partout ou presque ... par exemple je ne savais pas qu'on trouvait des amazighs a Tebessa et bein si, je les ai trouvé sur youtube , j'ignorais qu'on en trouvait a Tipasa ,chlef ,ain defla et bein si ,et ils ne datent pas d'hier -ils sont aussi a tlemcen et meme a souk ahres et bien sur bejaia tizi , setif et alger -la casbah c'est eux lol .... il y en a tout en bas du pays , y compris au niger ,au nord mali ,au maroc ,en lybie , en tunisie ...alors bien sur ils parlent pas exactement comme moi ,ils ont des mots differents , des accents differents mais quand on les ecoute parler et y a des videos sur youtube maintenant on a pas besoin de les chercher en demandant aux mosquées du coin si y en a -la reponse est toujours non :)- grace a youtube on reconnait le langage , on sait que cette langue est commune , on reconnait le mode de vie , l'amour de la terre ,la simplicité , la resistance malgré le denuement et l'exclusion dont ils ont fait l'objet par ceux qui ont decidé de notre maniere de penser ,j'ai nommé les arabo musulmans .

il n'y a pas bcp d'arabes en algerie , impossible qu'ils depassent les 5/10% /15% ethniquement -peut etre meme qu'on a plus de romains -en revanche ils ont imposé l'arabisme a quasiment 100% en jouant sur la piété des amazighs et une certaine nya que les kabyles n'ont pas et c'est ce qui derange .

 

les arabes ne sont pas venu nombreux ,il faut imaginer le pays il y a 1000 ans , pas de route,pas de communication - meme en 2018 il manque des infrastructures - c'etait tres simple de conquerir un pays quasiment vide et vivant en tribus separées - avec 500 hommes je peux conquerir un pays fait de petites tribus qui ne communiquent pas entre elles et eloignés les unes des autres de plusieurs dizaine ou centaines de kilometres - on attaque les tribus les unes apres les autres et on les endoctrine en leur expliquant qu'allah nous a envoyer pour etre les chefs et voler les recoltes -et ça marche !et voila de 500 hommes je passe a 1000 ect mais a la base je n'ai que 500 bedouins dans mon armee :) dont une partie a ete fauché par les valeureux resistants , de simples paysans qui travaillaient leur terre et a qui on volait les recoltes. ou qui nous les donne volontiers puisqu'allah l'a ecrit dans son livre - voila comment en gros ça du se passer .je pense que l'islam a retourne les amazighs les uns contre les autres mais que le sem vient des arabes qui l'ont inoculés aux paysans d'afrique du nord .... daesch fait la meme chose en syrie ,c'est pas compliqué a faire -quelques tarés a qui ont promet des femmes et des butins et l'entreprise fonctionne .

 

il n'y a pas d'arabe en algerie ,il y a des amazighs arabisés! la langue arabe n'est pas notre langue mais la langue du coran ,le coran est un livre arabe il n'a pas ete ecrit dans le djurdjura ou a souk ahres ...le reste on le deduit facilement ! sommes nous une eglise pour parler en arabe ou un pays .

Edited by koceyla
Link to post
Share on other sites

Nous sommes des arabes et notre langue est l'arabe et notre religion l'Islam, tout cela est très clair. Votre tour de passe passe marchera peut-être avec les décérébrés algériens et y'en a beaucoup donc je vous retire pas vos chances. Qu'il ait des kabyles à tebessa est normal s'ils sont allés y vivre ainsi que dans d'autres régions. On ne gagne pas en modifiant l'histoire.

 

Même si j'étais berbère la langue du Coran serait la mienne.

 

Tu ferais mieux de stopper l'idolâtrie d'un peuple imaginé.

 

 

Link to post
Share on other sites
Nous sommes des arabes et notre langue est l'arabe et notre religion l'Islam, tout cela est très clair. Votre tour de passe passe marchera peut-être avec les décérébrés algériens et y'en a beaucoup donc je vous retire pas vos chances. Qu'il ait des kabyles à tebessa est normal s'ils sont allés y vivre ainsi que dans d'autres régions. On ne gagne pas en modifiant l'histoire.

 

Même si j'étais berbère la langue du Coran serait la mienne.

 

Tu ferais mieux de stopper l'idolâtrie d'un peuple imaginé.

 

 

"On ne gagne pas en modifiant l'histoire." oui c'est vrai c'est poour cela que les arabes se replient et ils n'ont pas fini de reculer -quand a nous parce que nous sommes sur la voie de la verité nous sommes toujours la et nous progressons chaque jour .

 

"Qu'il ait des kabyles à tebessa est normal s'ils sont allés y vivre ainsi que dans d'autres régions"...non manifestement ils ont toujours vecu la et continuent a parler leur langue pour certains quand ils sont suffisamment eloignés des centres urbains arabisés.

 

 

"Même si j'étais berbère la langue du Coran serait la mienne."...les pretres continuent de lire la bible en latin pour les plus orthodoxes , d'autres ont constaté que l'auditoire diminuait et ont preferé une version plus moderne le français ,l'italien ,l'allemand ...tu peux continuer tu ne genes personne, il faut faire la difference entre des sourates et le journal de 20h, ce qui m'interesse c'est le journal de 20h ,je veux comprendre ce qui se passe dans le monde d'aujourd'hui dans une langue qui ressemble a ses habitants et que tout le monde comprend.Ce n'est pas un hasard si les lois ne sont pas appliqués en algerie ,il n'y a que les avocats et les juges qui les dechiffrent :) et je ne plaisante pas , c'est une des raisons de l'inculture du peuple .

 

 

 

"Tu ferais mieux de stopper l'idolâtrie d'un peuple imaginé.".... j'en sais suffisamment sur les arabo musulmans pour te retourner l'affirmation - si il y a bien un peuple qui a construit un empire imaginaire basé sur des mythes c'est bien les arabes -ils ont transformé le zero en civilisation alors qu'ils n'en sont meme pas a l'origine , il a suffit que les sources de communications se diversifient et echappent aux mosquées et a quelques vieilles reliures décorées de sourates pour que le chateau de carte s'effondre de lui meme .vous pouvez demonter les hauts parleurs et parlez discretement ,l'histoire se termine ici !.

 

 

Link to post
Share on other sites

C'est comme si je disais que tu ne connaissais pas le français parce que tes langue maternelles sont différentes du système (tes langues maternelles = arabe + berbère), les algériens connaissent la fosha puisque c'est la langue de l'école, des dessins animées, du journal, des livres, de la religion. La darija est un dérivé très proche.

 

C'est comme si tu me disais Alger est berbère, non ils viennent des montagnes et cela se ressent fortement, ils veulent tricher dans tout même les notes de leurs enfants ! D'ailleurs on ne devrait pas croire tizi pour ses résultats... Un fiasco !

 

L'inculture du peuple vient du manque de rigueur et de l'inexigence, tout se monnaille...

 

Les berbéristes mentent pour avoir le dessus, modifient l'histoire et le plus triste c'est comment vous déformez et déchirez la vie des Prophètes et la voie de Dieu, vous ne réussirez pas.

Link to post
Share on other sites

A propos de la transcription de tamazight - Le point de vue d'un spécialiste

 

 

Sur la question de la notation usuelle de la langue que certains soulèvent de manière récurrente depuis au moins 40 ans, je suis catégorique : c’est un prétexte, une arme brandie par tous ceux qui ne supportent pas que tamazight ait connu un développement autonome, hors de l’État et du giron arabo-islamique… Comme si le Berbère et tamazight n’avaient droit d’exister et ne pouvaient être tolérés qu’habillés du costume arabo-islamique. Non seulement, ils ont bloqué, interdit pendant des décennies toute action, y compris scientifique, en faveur du berbère, mais ils voudraient imposer des choix graphiques qui seraient une rupture totale avec plus d’un siècle de pratiques et un capital documentaire et scientifique considérable.

Contrairement à ce que voudraient imposer les tenants d’une conception bureaucratique et étatiste de la langue, c’est d’abord l’usage qui fait la langue. L’essentiel de la production littéraire, des publications, en Algérie comme au Maroc d’ailleurs, est en caractère latins. La quasi-totalité de la production scientifique est en caractères latins. Tout le travail de codification graphique, depuis plus de 50 ans, a été réalisé sur la base de la graphie latine.

Contester et vouloir revenir sur cette option serait vouloir porter un mauvais coup au berbère, pour des motifs purement idéologiques : on ne veut/peut pas tolérer qu’une "langue nationale algérienne" puisse s’écrire autrement qu’en caractères arabes.

Cela révèle bien la pensée profonde des milieux du Pouvoir et l’esprit sous-jacent à tous les simulacres de "reconnaissance" – esprit du reste parfaitement explicite dans le préambule de la Constitution algérienne : "l’Algérie est d’abord une terre arabe" et pour avoir le droit d’exister, le Berbère doit reconnaître qu’il appartient à la famille arabo-musulmane.

Depuis l’origine – cf. les Chartes de Tripoli, d’Alger, les Chartes nationales, les préambules des constitutions …–, ces élites étatiques algériennes n’arrivent à admettre qu’il n’est pas du ressors de l’État de définir une "identité nationale", "la personnalité algérienne", réalité historique fluide, multiple et complexe et en constant devenir. On retrouve en cela un trait clairement fascisant de "l’idéologie arabe contemporaine", reprise par tous les nationalismes arabes (et l’islamisme, son frère cadet), qui est la matrice idéologique première du nationalisme maghrébin.

 

Pour ma part je ne prétends interdire à quiconque d’utiliser l’alphabet de son choix : que les tenants de la graphie arabe se mettent au travail et produisent !... Et laissons faire le jeu de la libre concurrence. Mais ils savent par avance quel serait le résultat : c’est bien pour cela qu’ils voudraient imposer un choix institutionnel, par le haut, en s’appuyant sur l’autorité de l’État, d’une ‘Académie’… Sur le fait du Prince.

Je les invite aussi à méditer l’exemple du Maroc : l’Institut Royal de la Culture Amazighe a opté en 2003 pour la graphie en néo-tifinagh : 15 ans plus tard, l’écrasante majorité des écrivains berbères – Rifains, Chleuhs ou Amazighs du Maroc central –, publient leurs œuvres en caractères latins, une très petite minorité en alphabet arabe. Et les publications officielles en néo-tifinagh ne sortent pas du cadre scolaire et des rayons des entrepôts de l’IRCAM. À l’Université, tous les Départements de Langue et Culture Amazighes du Maroc, malgré l’option officielle, utilisent la graphie latine. Le pouvoir de l’institution ne peut pas grand-chose contre l’usage, la légitimité et la dynamique sociales et historiques, qui, en la matière, sont du côté de la graphie latine.

 

 

Salem CHAKER,

 

Marseille, le 12/01/2018.

 

 

Link to post
Share on other sites

si un specialiste comme salem chaker ne prend pas une position clair sauf a donner des statistiques sur la graphie qui fonctionne le mieux ,ca va etre difficile de convaincre de la certitude qu'on fait le bon choix ...peut etre que la creation se fait davantage en lettre latines par facilité d' accessibilité mais il faut surtout que des specialistes nous éclairent sur les avantages d'un des modes d’écritures par rapport a un autre .Il y a quelque chose de gênant a ne pas adopter le mode tifinagh puisque historiquement il représente un heritage patrimoniale qu'on ne peut pas négliger -quels sont les risques si l'on s'en eloigne ?- faut il une graphie commune et transnationale? ....peut on considérer que tamazight en lettres latines est la suite logique a l'evolution du tifinagh pour une raison ou pour une autre -impact des medias modernes -avancée des sciences chez les occidentaux -impossibilité de developper la graphie d'origine et de l'adapter aux outils modernes de communication?...il faut repondre a tout ça pour ne pas rater le coche .

 

une chose est sur l'arabe n'est pas adapté-si il l'etait il se serait interessé a la question -c'est un piege pour renforcer l'arabisation ...de plus il ne s'agit pas seulement d'un outil de communication qu'il faut développer , il s'agit aussi de différencier l'identité arabe de l'identité berbère cela n'aurait aucun sens d'adopter la graphie arabe .

La langue arabe est condamnée , demain si les puits de petrole s'assechent les arabes ressembleront aux indiens d'amazonie , tout va s'arreter ,les gandouras seront remplacé par du feuillage -ils ne produisent rien ! les suivre c'est nous condamner a finir comme eux !...nous les avons deja suivi on sait ou ils nous ont mené ,il ne faut plus jamais renouveler l'experience ,chat échaudé craint l'eau froide comme on dit ,que le passé nous serve d'experience .il faut couper les ponts definitivement avec l'influence de l'orient.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...