Jump to content

Un Kabyle candidat au prix Nobel de physique


Recommended Posts

et pourquoi on te voit pas t'indigner quand on te propose el maghreb el arabi :D et pourquoi on te voit pas t'indigner quand des athletes algeriens dedient leur medaille au monde arabe et musulman :D...et pourquoi tu ne t'indignes pas quand on fait apprendre aux enfants lourat el jenah alias lourat el arabia ....c'est un kabyle c'est pas un arabe et il parle le tamazight et candidat au nobel :D...si c'etait un arabe vous nous auriez dit chouffou l'islam chffou l'hareb !!! non c'est un fils des montagnes pas du desert -allah ghaleb c'est un kabyle qui a su garder malgré son intelligence selon vous -et grace a son intelligence selon moi - le lien avec les valeurs de son histoire et de ses ancetres -pas comme certains!

 

Pauvre de vous.

Vous avez des lunettes qui vous font voir une seule coleur alors que le monde est multiple.

Cette personne est un homme, un Algérien, un kabyle, un musulman pratiquant ou pas peut être athée (ou agnostique), un homo ou hétéro, écolo ou gaspilleur de pétrole, ...

Mais vous ne voyez qu'une origine tribale.

Chacun appréciera...

Link to post
Share on other sites
  • Replies 51
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

personnellement quand j'ai lu kabyle ,j'ai directement compris algérien puisque la Kabylie fait partie de l’Algérie et il y'a pas de mal a dire un kabyle,un chawi,un mozabite ....

bon courage donc a ce dr et j'espere qu'il l'aura

 

Je ne connais pas la kabylie, je suis sûre que certains ont dû gougler pour savoir où elle se trouve. Peut-être qu'à l'heure actuelle ils ont eu leur indépendance et ils ont changé de nom.

 

Le monsieur devrait yaqra elmou'awidatayne 'alaa chwiya zit et yedhen roho pour se protéger du mauvais oeil.

Link to post
Share on other sites

pisse-de-dromadaire-544f3.jpg

 

 

puisque je vois que cela gene certains qu'on dise qu'un kabyle est candidat a un prix nobel -heureusement qu'il ne l'a pas encore -je ne sais pas les blessures que vous seriez infligés contre un mur:D ... pour etre juste ,j'ai cherché un peu et apparemment un arabe est aussi candidat section chimie organique pour une molecule inedite capable de redonner au metabolisme une seconde jeunesse machallah :D-le voila dans sa tenue de laboratoire entrain de mener ses experiences ...inchallah vous le decrocherez et surtout dites lui bien de ne pas nous dedier a nous les kabyles le prix :D-on vous laisse tous les honneurs -surtout ne parlez pas de nous :D

Link to post
Share on other sites

Historiquement, l’usage thérapeutique de l’urine de chameau est ancien et est même mentionné dans le Coran. Avicenne (980-1037), l’un des plus grands médecins de l’époque médiévale, en préconisait l’usage.

 

Ibnu sina = Avicenne

 

On sait déjà, que les grands camélidés disposent d’un appareil rénal remarquable, aux capacités physiologiques permettant la survie de l’espèce dans les conditions du désert, soit la variabilité diurne et nocturne des températures, l’accès aléatoire à l’eau, la dispersion et la pauvreté des ressources alimentaires. De fait, le rôle des reins dans la filtration, le recyclage et la métabolisation (l’activité enzymatique du rein est supérieure à celle du foie contrairement aux autres espèces) est primordial pour assurer l’adaptation du dromadaire. De là, nombreux sont ceux qui concluent aux propriétés forcément particulières de l’urine synthétisée par les reins du chameau (cf. rubrique « anatomie »). La composition physico-chimique de l’urine de chameau est en effet différente de celle de beaucoup d’autres mammifères. Cette composition varie cependant en fonction des plantes consommées et on peut se demander si l’intensification de l’élevage (marquée par le passage des plantes du désert aux fourrages irrigués) ne risque pas de remettre en cause les capacités thérapeutiques de cette urine.

 

Plusieurs éléments dans la composition de l’urine concourent à supporter l’idée d’un réel effet thérapeutique. L’urine de chameau ne contient pas d’ammoniac, à l’inverse des autres animaux (il a été prouvé par ailleurs que le chameau en stabulation dégage beaucoup moins d’ammoniaque que la vache), et relativement peu d’urée, ce qui, contrairement aux urines des autres espèces, ne le rend pas potentiellement toxique. De fait, son odeur n’est pas désagréable. Globalement, l’urine de chameau concentre en moyenne 10 fois plus de sels minéraux que dans l’urine humaine. De plus, alors que l’urine est généralement acide, celle du chameau a un pH basique supérieur à 7,8. Dans des études récentes, il a été montré que l’urine de chameau diminuait les risques de thrombose (en agissant contre l’agrégation plaquettaire). http://camelides.cirad.fr/fr/science/urine.html

Link to post
Share on other sites
Historiquement, l’usage thérapeutique de l’urine de chameau est ancien et est même mentionné dans le Coran. Avicenne (980-1037), l’un des plus grands médecins de l’époque médiévale, en préconisait l’usage.

 

Ibnu sina = Avicenne

 

On sait déjà, que les grands camélidés disposent d’un appareil rénal remarquable, aux capacités physiologiques permettant la survie de l’espèce dans les conditions du désert, soit la variabilité diurne et nocturne des températures, l’accès aléatoire à l’eau, la dispersion et la pauvreté des ressources alimentaires. De fait, le rôle des reins dans la filtration, le recyclage et la métabolisation (l’activité enzymatique du rein est supérieure à celle du foie contrairement aux autres espèces) est primordial pour assurer l’adaptation du dromadaire. De là, nombreux sont ceux qui concluent aux propriétés forcément particulières de l’urine synthétisée par les reins du chameau (cf. rubrique « anatomie »). La composition physico-chimique de l’urine de chameau est en effet différente de celle de beaucoup d’autres mammifères. Cette composition varie cependant en fonction des plantes consommées et on peut se demander si l’intensification de l’élevage (marquée par le passage des plantes du désert aux fourrages irrigués) ne risque pas de remettre en cause les capacités thérapeutiques de cette urine.

 

Plusieurs éléments dans la composition de l’urine concourent à supporter l’idée d’un réel effet thérapeutique. L’urine de chameau ne contient pas d’ammoniac, à l’inverse des autres animaux (il a été prouvé par ailleurs que le chameau en stabulation dégage beaucoup moins d’ammoniaque que la vache), et relativement peu d’urée, ce qui, contrairement aux urines des autres espèces, ne le rend pas potentiellement toxique. De fait, son odeur n’est pas désagréable. Globalement, l’urine de chameau concentre en moyenne 10 fois plus de sels minéraux que dans l’urine humaine. De plus, alors que l’urine est généralement acide, celle du chameau a un pH basique supérieur à 7,8. Dans des études récentes, il a été montré que l’urine de chameau diminuait les risques de thrombose (en agissant contre l’agrégation plaquettaire). http://camelides.cirad.fr/fr/science/urine.html

 

Vraiment ! ça mérite un prix Nobel n'y vechane p'oulghoum ça ! Hagroukoum

Link to post
Share on other sites
Vous ne vous rendez pas compte que vous êtes en train de descendre ce topic en flèche, le pauvre chercheur, si il nous lit, il fuit de suite. :p

 

tu as raison syl -il n'y a rien de comparable entre les deux :D...mais c'est bien de savoir que deux voies sont possible ,la jeunesse algerienne doit choisir la bonne :D

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...