Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Guest Dark Shadow

Koceila, un vrai homme!

Recommended Posts

Guest Dark Shadow

Koceila, nommé aussi Agssila, Aksel ou Caecilius, est un chef de la tribu berbère Aouraba et de la confédération des Sanhadja au viie siècle. Il fut chef de la résistance berbero-byzantine à la conquête arabe de l'Ifriqiya. Ensuite il se convertit à l'islam puis s'oppose à Oqba Ibn Nafi Al Fihri. Il réussit à prendre le contrôle de Kairouan qui était la base militaire des Omeyyades en Ifriqiya. Il sera tué en 686 lors d'une bataille contre les Omeyyades. À sa mort, une femme, Dihya, reprendra la lutte contre les Omeyyades.

 

Koceila, s'opposant à la progression des Omeyyades, est décrit comme le chef de la puissante tribu des Aouraba des Aurès en Algérie.

 

À la suite de la défaite à la bataille d'Al Alurit, aux sources de Tlemcen, Koceila s'est converti à l'islam (675). Il aurait réussi à gagner la confiance du chef musulman Abû al Muhadjîr Dinâr et serait devenu même l'un de ses proches collaborateurs.

 

En 681, Oqba Ibn Nafi Al Fihri, conquérant de l'Afrique du Nord rappelé quelques années plus tôt en Orient, revint au Maghreb. Il se serait vengé de son successeur Abû Dinâr et aurait traité avec dureté Koceila1. Il l'aurait fait couvrir de chaînes et l'aurait traîné comme un trophée vivant tout au long de sa chevauchée à travers le Maghreb.

 

« Parmi les traits insultants qu'il se serait permis envers lui, on raconte le récit suivant : il venait de recevoir des moutons et, voulant en faire égorger un, il ordonna à Koceila de l'écorcher"

« Que Dieu dirige l'émir vers le bien ! dit le chef berbère, j'ai ici mes jeunes gens et mes serviteurs qui pourront m'éviter cette peine »

Uqba lui répondit par des paroles offensantes et lui ordonna de sortir : Koceila se retira avec colère et ayant égorgé le mouton, il essuya sa main encore sanglante sur sa barbe.

Quelques Arabes s'approchèrent alors et lui dirent : « Que fais-tu berbère ? »

À quoi il répondit: « Cela est bon pour les poils »

Mais un vieillard d'entre les Arabes passa et s'écria : « Ce n'est pas la raison, c'est une menace que ce berbère vous lance ! »

Alors, Abu Muhadjir Dinar s'adressa à Uqba et lui dit : « Que viens-tu de faire ! Voilà un homme des plus distingués parmi son peuple, un homme qui était encore polythéiste il y a peu de temps et tu prends à tâche de faire naître la rancune dans son cœur ! Je te conseille maintenant de lui faire lier les mains derrière le dos, autrement tu seras victime de sa perfidie. »» (D'après Al-Nowaïri.)2

 

Koceila aurait réussi à s'enfuir et à rejoindre ses hommes. Il aurait selon les auteurs arabes abjuré l'islam et, s'alliant aux Byzantins musulmans, repris la guerre contre les Omeyyades, à la tête d'une importante armée.

 

Il aurait surpris Oqba près de Tehuda, non loin de Biskra et, après une terrible bataille, il l'aurait tué ainsi que la plupart de ses hommes en 6832.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dark Shadow
merci dark belle victoire a la fin.

 

Oui je voue une admiration sans borgne aux hommes aussi valeureux que Koceila, Un vrai héros.

Share this post


Link to post
Share on other sites

la premiere fois qu'on ma raconté son histoire , c'est un ami qui est parti en turkey et as lu son histoire dans un musée a Istanbul, jai adoré sa version enfin la vraie version

loin de celle qu'on peut lire dans les manuels scolaires arabo islamique qui mettent okba ben nafaa en avant et presente koceila comme un barbare.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dark Shadow
la premiere fois qu'on ma raconté son histoire , c'est un ami qui est parti en turkey et as lu son histoire dans un musée a Istanbul, jai adoré sa version enfin la vraie version

loin de celle qu'on peut lire dans les manuels scolaires arabo islamique qui mettent okba ben nafaa en avant et presente koceila comme un barbare.

 

Ah oui c'est intéressant ce que tu dis, il m'aurais pas venu à l'esprit que son histoire soit écrite dans un Musée à Istanbul!

 

En fait je ne sais si tu connais le geste que font les kabyles mais aussi les algériens en général, atsah felakh ou hay fik en arabe, en touchant le menton, il parait que ça vient de ce geste de Koceila qui lorsque ce criminel de 3okba l’obligea à égorger un mouton, ce qui était considéré comme une humiliation pour le chef berbère, en essuya le menton avec le sang et aurait dit que c'est une tradition berbère lorsque Okba lui eut posé la question sur la raison du geste, Il parait que le geste était un signal d'attaque que Kociela envoya à ses troupes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

voila le palais de koceila

 

OU SONT LES PALAIS BERBERES!...les ont ils detruit comme palmyre ?-comment les berberes qui sont des constructeurs dans l'ame n'ont ils laissé aucune trace de leur histoire alors que les arabes qui ont toujours vecu sous des tentes jusqu'a aujourd'hui ont fait construire des mosquées aux noms de leurs chefs de guerre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

voila ce qui reste de ce qu'il y avait avant leur arrivé!! ce sont des grosses pierres autrement ils les auraient mangé pour les faire disparaitre :D... dans leur livre on a l'impression que l'univers n'a existé que depuis que mohamed est né ! mais non la preuve sur cette video ,on existait avant lui et on construisait deja et pas des tentes.:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les filles "je vous aime "je suis sûr que si demain le salut de la Kabylie venait à se concrétiser, ça sera grâce à vous :hug: !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dark Shadow
Magnifique , Aksel est le prénom que je veux donner a mon premier garçon

 

Merci Darky :o

 

Je t'en prie ma belle, c'est un prénom beau et honorifique!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dark Shadow
Merci les filles "je vous aime "je suis sûr que si demain le salut de la Kabylie venait à se concrétiser, ça sera grâce à vous :hug: !!!

 

Je t'aime bien aussi Al :o je préfère une nation ou la diversité et la différence est respectée et fait la richesse du pays, mais ça ne semble pas en voie avec tous les khouroutos qu'il y a.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je t'aime bien aussi Al :o je préfère une nation ou la diversité et la différence est respectée et fait la richesse du pays, mais ça ne semble pas en voie avec tous les khouroutos qu'il y a.

 

je suis honoré !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Koceila, nommé aussi Agssila, Aksel ou Caecilius, est un chef de la tribu berbère Aouraba et de la confédération des Sanhadja au viie siècle. Il fut chef de la résistance berbero-byzantine à la conquête arabe de l'Ifriqiya. Ensuite il se convertit à l'islam puis s'oppose à Oqba Ibn Nafi Al Fihri. Il réussit à prendre le contrôle de Kairouan qui était la base militaire des Omeyyades en Ifriqiya. Il sera tué en 686 lors d'une bataille contre les Omeyyades. À sa mort, une femme, Dihya, reprendra la lutte contre les Omeyyades.

 

Koceila, s'opposant à la progression des Omeyyades, est décrit comme le chef de la puissante tribu des Aouraba des Aurès en Algérie.

 

À la suite de la défaite à la bataille d'Al Alurit, aux sources de Tlemcen, Koceila s'est converti à l'islam (675). Il aurait réussi à gagner la confiance du chef musulman Abû al Muhadjîr Dinâr et serait devenu même l'un de ses proches collaborateurs.

 

En 681, Oqba Ibn Nafi Al Fihri, conquérant de l'Afrique du Nord rappelé quelques années plus tôt en Orient, revint au Maghreb. Il se serait vengé de son successeur Abû Dinâr et aurait traité avec dureté Koceila1. Il l'aurait fait couvrir de chaînes et l'aurait traîné comme un trophée vivant tout au long de sa chevauchée à travers le Maghreb.

 

« Parmi les traits insultants qu'il se serait permis envers lui, on raconte le récit suivant : il venait de recevoir des moutons et, voulant en faire égorger un, il ordonna à Koceila de l'écorcher"

« Que Dieu dirige l'émir vers le bien ! dit le chef berbère, j'ai ici mes jeunes gens et mes serviteurs qui pourront m'éviter cette peine »

Uqba lui répondit par des paroles offensantes et lui ordonna de sortir : Koceila se retira avec colère et ayant égorgé le mouton, il essuya sa main encore sanglante sur sa barbe.

Quelques Arabes s'approchèrent alors et lui dirent : « Que fais-tu berbère ? »

À quoi il répondit: « Cela est bon pour les poils »

Mais un vieillard d'entre les Arabes passa et s'écria : « Ce n'est pas la raison, c'est une menace que ce berbère vous lance ! »

Alors, Abu Muhadjir Dinar s'adressa à Uqba et lui dit : « Que viens-tu de faire ! Voilà un homme des plus distingués parmi son peuple, un homme qui était encore polythéiste il y a peu de temps et tu prends à tâche de faire naître la rancune dans son cœur ! Je te conseille maintenant de lui faire lier les mains derrière le dos, autrement tu seras victime de sa perfidie. »» (D'après Al-Nowaïri.)2

 

Koceila aurait réussi à s'enfuir et à rejoindre ses hommes. Il aurait selon les auteurs arabes abjuré l'islam et, s'alliant aux Byzantins musulmans, repris la guerre contre les Omeyyades, à la tête d'une importante armée.

 

Il aurait surpris Oqba près de Tehuda, non loin de Biskra et, après une terrible bataille, il l'aurait tué ainsi que la plupart de ses hommes en 6832.

 

Je ne crois pas un seul traitre mot de cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous diffusez du foin pour les ânes.

 

L’origine, l’identité et l’action de ce personnage majeur de l’histoire de la résistance berbère face à la conquête arabe dans les années 670-680 ont fait l’objet de multiples controverses. On a situé son territoire initial tantôt dans l’Aurès, tantôt en Maurétanie Césarienne, et même récemment au Maroc septentrional ou central. Certains ont vu en lui un notable romain ou berbéro-romain dont l’histoire fut déformée par les Arabes ; d’autres l’ont reconnu, au contraire, comme le chef d’une résistance purement berbère, « dans la lignée de celle de Massinissa et de Jugurtha ».Tout ou presque prête à discussion dans sa carrière, avant tout en raison de difficiles problèmes heuristiques : il n’est explicitement évoqué que par les auteurs arabes, et dans des textes au minimum postérieurs de deux siècles aux événements, rédigés à une époque où les légendes déformaient déjà fortement tous les souvenirs de la marche de l’islam vers l’ouest.

 

Son nom a d’abord suscité les hypothèses les plus diverses. Les auteurs arabes l’ont transcrit de différentes manières, ce qui a conduit les historiens modernes aussi aux lectures les plus variées : Koceila, Kusayla, ou Kasila. C.-E. Dufourcq avait proposé naguère de retrouver derrière ce nom une déformation du genti*lice latin Caecilius, très répandu en Afrique, et notamment à Volubilis. L’hypothèse a été souvent reprise, notamment par G. Camps (1984), qui estimait que le nom Koceila n’était, dans tous les cas, pas berbère.

 

 

Revue berbère http://encyclopedieberbere.revues.org/101

Share this post


Link to post
Share on other sites

On se rend compte qu'ils ont figé une histoire qui possède des variantes pour encore mythifier l'histoire des Berbères. C'est terrible je trouve puisqu'en fin de compte on se retrouve sans histoire véritable et sans repère. Notre histoire est comme notre terre défraichit de notre passé. Il me semble que c'est ce qui se passe en Syrie Irak et peut être même qu'ils détruiront aussi les pyramides, la pyramide la sidi zekri pour que naisse une nouvelle histoire tirée de la tête des hommes et loin des réalités.

 

Vous ne me croirez jamais, si je vous disais qu'hier je lisais un article comme quoi les indiens d'Amérique étaient des musulmans, je n'y ai pas cru mais...

Share this post


Link to post
Share on other sites
14064099_1786360184911626_619844129333246595_n.jpg?oh=692e9dc9fde96f1c0e34adb879c5109c&oe=5839FDA0

 

Ca se voit que celui qui a fait cela ne connait ni le berber ni le Chaoui, ni le Kabyle, ni le Mzaby et encore moins le chenoui ou Terguy :p

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

interessant:D

 

 

est ce que quelqu'un peut aller voir dans la cave d'el mouradia si y a pas des archives ,je veux les voir -les bouquins hadouk avec de la poussiere machi les chbeb -hadouk khorti !:D

Edited by Emigré

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai écouté juste les première minutes et ils racontent n'importe surtout que vous aussi vous êtes des envahisseurs ya amazigh.

 

oh que non ,il y a bcp trop de divergences entre ce qui nous est raconté par l'ecole et la realité du terrain -de plus en plus j'ai l'impression qu'on s'est bien fichu de notre tete ! le peuple algerien a ete manipulé depuis des siecles et on a pas reconquis notre histoire a l'independance -bien au contraire on a formalisé l'inexactitude et le mensonge -pour servir quelqu'un ou quelque chose peut etre une force coloniale invisible ...le peuple est orphelin de son histoire ,c'est pour cela qu'on ne comprend rien a ce qui se passe dans la rue :D-tous ces vices ,ce zbel dans la rue,l'alcoolisme ,la drogue ,les pots de colle ,les agressions , la division ,la corruption ne sont que les symptomes que manifeste un orphelin de son histoire...l'algerien ne trouvera la paix que quand il rejoindra ses ancetres!:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

La «demande d’histoire » chez les Algériens, jeunes et moins jeunes, a été déjà attestée par les éditeurs qui soulignent que les livres entrant dans cette catégorie sont les plus vendus après le scolaire. Dans les médias, les articles se rapportant à l’histoire algérienne et ses acteurs sont très lus et très commentés.

Cette demande d’histoire vient d’être confirmée par les chiffres de la fréquentation des musées du moudjahid du pays, divulgués dimanche à Guelma par le ministre des Moudjahidine Tayeb Zitouni : Un million de visiteurs chaque année.

o-MUSE-ALGER-570.jpg?7

Le chiffre ne concerne que ceux qui ont acquis des tickets d’entrée et n’englobe pas les visites organisées dans le cadre de conventions avec les secteurs de l’éducation, l’enseignement supérieur, la culture et le mouvement associatif, a-t-il précisé.

La fréquentation du musée national du moudjahid d’Alger est passée en quelques années de 35.000 visiteurs à 400.000 visiteurs.

Cette fréquentation en hausse «atteste de la soif des Algériens pour la connaissance de leur histoire, leur passé et leurs héros et constitue un facteur incitatif aux responsables des musées pour moderniser leurs méthodes et moyens » a déclaré le ministre.

 

-----------------

 

etonnant non quand on sait que les algeriens ne s'interessent que peu a la lecture et aux musées des arts ? l'algerien cherche des indices de son histoire -une lettre dans une poche d'un uniforme -un message écrit sous une chaussure -quelque chose qui a echappé a la censure et a la falsification:D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
oh que non ,il y a bcp trop de divergences entre ce qui nous est raconté par l'ecole et la realité du terrain -de plus en plus j'ai l'impression qu'on s'est bien fichu de notre tete ! le peuple algerien a ete manipulé depuis des siecles et on a pas reconquis notre histoire a l'independance -bien au contraire on a formalisé l'inexactitude et le mensonge -pour servir quelqu'un ou quelque chose peut etre une force coloniale invisible ...le peuple est orphelin de son histoire ,c'est pour cela qu'on ne comprend rien a ce qui se passe dans la rue :D-tous ces vices ,ce zbel dans la rue,l'alcoolisme ,la drogue ,les pots de colle ,les agressions , la division ,la corruption ne sont que les symptomes que manifeste un orphelin de son histoire...l'algerien ne trouvera la paix que quand il rejoindra ses ancetres!:D

 

Tu veux l'enterrer ? :D

On apprend pas l'histoire par des vidéos amateurs youtube, il va falloir faire un effort et aller vers les livres, avec ce que tu racontes je suis une colon ce qui suppose que je dois dominer, le problème est que nos dominants sont kabyles et chawi ; facheux je ne me conduis pas comme il se doit, si je leur avouais au travail que je suis une colon, comment vont-ils réagir, j'aimerai bien qu'il me donne la place qui va avec mon titre, les indigènes ne doivent pas être ma hiérarchie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...