Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Muay Thai

La Machine Humaine

Recommended Posts

Cachée dans un coin derriere ce rideau

je contemple la folle synchronisation de cette machine

Elle trie , elle classe le laid et le beau

Elle exécute et extermine

L'allure humaine et la capacité d'un robot

Une musculature métallique exposée derrière une vitrine

Je m'approche et tâte cette peau

J'effleure , caresse et taquine

Ai-je de mes mains creusé mon tombeau

Je fige mon regard et l'incline

J'essuie de mes lèvres tes sanglots

Et reconstruis peu à peu tes ruines .

 

La froideur s'est emparée du monde,

lentement, elle a gelé d'abord les doigts,

puis le corps tout entier qui gronde,

je me croyais habile, je suis si maladroit.

 

 

30/08

30/08:cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
30/08:cool:

 

Il n'y a pas de maladresse,

Juste un pti moment de faiblesse,

Ou une émotion qui nous blesse,

Peut-être un instant de liesse,

Une pause où nos erreurs naissent

Quand la raison, muette, nous délaisse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'y a pas de maladresse,

Juste un pti moment de faiblesse,

Ou une émotion qui nous blesse,

Peut-être un instant de liesse,

Une pause où nos erreurs naissent

Quand la raison, muette, nous délaisse

 

Une incertitude, un doute,

sur nos carnets de route,

une idée fixe qui ronge,

un licol, une longe,

un cheval qui se cabre,

l'image dans un cadre.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une incertitude, un doute,

sur nos carnets de route,

une idée fixe qui ronge,

un licol, une longe,

un cheval qui se cabre,

l'image dans un cadre.:)

 

 

Une image, une gravure,

Au détour d'un regard,

Une pensée sans bavure,

Des sentiments criards,

Pour un cœur haute couture :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une image, une gravure,

Au détour d'un regard,

Une pensée sans bavure,

Des sentiments criards,

Pour un cœur haute couture :D

 

Quand du fonds de ton coeur,

un sentiment fait de bonheur,

de bienveillance et de respect,

regarde le monde, circonspect,

la source de vie inonde et noie,

la malveillance des hommes sournois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand du fonds de ton coeur,

un sentiment fait de bonheur,

de bienveillance et de respect,

regarde le monde, circonspect,

la source de vie inonde et noie,

la malveillance des hommes sournois.

 

 

 

L'amour de l'autre comme de soi,

Règle érigée, plus qu'une loi,

Triomphants, esprits et âmes en paix,

Heureux, enfin, l'enfant qui naît,

Pour un destin exempt de douleur,

Que brille la vie toute en couleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'amour de l'autre comme de soi,

Règle érigée, plus qu'une loi,

Triomphants, esprits et âmes en paix,

Heureux, enfin, l'enfant qui naît,

Pour un destin exempt de douleur,

Que brille la vie toute en couleurs

 

S'aimer pour mieux aimer,

au-delà des manières,

voler haut dans le ciel,

ne plus penser, ne plus regarder,

trouver sa façon pour faire,

d'une vie, d'un destin, un arc-en-ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
S'aimer pour mieux aimer,

au-delà des manières,

voler haut dans le ciel,

ne plus penser, ne plus regarder,

trouver sa façon pour faire,

d'une vie, d'un destin, un arc-en-ciel.

 

Je vais dormir, bonne nuit :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
S'aimer pour mieux aimer,

au-delà des manières,

voler haut dans le ciel,

ne plus penser, ne plus regarder,

trouver sa façon pour faire,

d'une vie, d'un destin, un arc-en-ciel.

 

 

Une existence au goût de miel,

Sans nulle place pour les chimères,

Fraîche et délicate comme la rosée,

Passion et raison s'emmêlent,

Mélodie céleste d'un nouvel air,

Au clair de lune, on apprend à s'aimer :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une existence au goût de miel,

Sans nulle place pour les chimères,

Fraîche et délicate comme la rosée,

Passion et raison s'emmêlent,

Mélodie céleste d'un nouvel air,

Au clair de lune, on apprend à s'aimer :p

 

Elue des astres,

étoile parmi les étoiles,

dans les cieux ta lumière,

dans mes yeux mon âme-soeur,

celle qui parfume mes nuits,

d'un mot, d'un geste, d'un sourire,

la vie acquiè:)sse et nous unit.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elue des astres,

étoile parmi les étoiles,

dans les cieux ta lumière,

dans mes yeux mon âme-soeur,

celle qui parfume mes nuits,

d'un mot, d'un geste, d'un sourire,

la vie acquiè:)sse et nous unit.:)

 

 

Scellés, c'est pour la vie,

Ensemble jusqu'au dernier soupir,

Une ode qui se joue à l'infini,

Ton regard, mon éternelle lueur,

A jamais, l'amour s'y cultive et m'éclaire,

Artiste, tu en fais une toile,

Un trésor dans son écrin de nacre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Scellés, c'est pour la vie,

Ensemble jusqu'au dernier soupir,

Une ode qui se joue à l'infini,

Ton regard, mon éternelle lueur,

A jamais, l'amour s'y cultive et m'éclaire,

Artiste, tu en fais une toile,

Un trésor dans son écrin de nacre

 

Si tu étais une pierre précieuse,

tu serais le plus beau des diamants,

ciselé avec finesse, précieusement,

le plus beau, le plus grand des amants,

la symphonie jouée lentement,

dans nos coeurs éternellement,

une promesse au firmament,

de mon coeur et ses brisants.:showoff:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si tu étais une pierre précieuse,

tu serais le plus beau des diamants,

ciselé avec finesse, précieusement,

le plus beau, le plus grand des amants,

la symphonie jouée lentement,

dans nos coeurs éternellement,

une promesse au firmament,

de mon coeur et ses brisants.:showoff:

 

 

Demain, quand nous aurons cent ans,

Usés par le vacarme de nos petits enfants,

On f'ra la fête comme au commencement,

Tu me prendras la main, un peu plus lentement,

On s'ra bien moins énergiques qu'auparavant,

Qu'importe s'il nous reste moins de temps,

Un baiser sur le front tu m'feras doucement,

Signe que tu m'aimes toujours aussi sincèrement :cloud9:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Demain, quand nous aurons cent ans,

Usés par le vacarme de nos petits enfants,

On f'ra la fête comme au commencement,

Tu me prendras la main, un peu plus lentement,

On s'ra bien moins énergiques qu'auparavant,

Qu'importe s'il nous reste moins de temps,

Un baiser sur le front tu m'feras doucement,

Signe que tu m'aimes toujours aussi sincèrement :cloud9:

 

J'ai cent ans, j'ai mille ans,

Je t'aime depuis si longtemps,

Si hardemment, si profondemment,

Notre amour se moque du temps,

Nous avons traversé comme des amants,

L'amour ne craint pas les éléments,

Les mots, le venin, les faux-serments,

Laissons-les, ils ne savent pas, les gens.:thumbup:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai cent ans, j'ai mille ans,

Je t'aime depuis si longtemps,

Si hardemment, si profondemment,

Notre amour se moque du temps,

Nous avons traversé comme des amants,

L'amour ne craint pas les éléments,

Les mots, le venin, les faux-serments,

Laissons-les, ils ne savent pas, les gens.:thumbup:

 

 

Croquons la vie à pleines dents,

A nous autant de doux moments,

Cachés, savourons-les uniquement,

Toi et moi, l'un à l'autre exclusivement,

Le reste devient alors insignifiant,

Sur moi, tu agis comme un aimant,

Notre histoire s'écrit sublimement,

Trop forte, elle n'a pas de dénouement,

Bénie, elle est parée divinement :p

 

 

 

 

 

Good night :04:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Croquons la vie à pleines dents,

A nous autant de doux moments,

Cachés, savourons-les uniquement,

Toi et moi, l'un à l'autre exclusivement,

Le reste devient alors insignifiant,

Sur moi, tu agis comme un aimant,

Notre histoire s'écrit sublimement,

Trop forte, elle n'a pas de dénouement,

Bénie, elle est parée divinement

Good night :04:

 

Tes mots sont une douce mélodie,

mon vieux coeur jusqu'à la lie,

les boit d'une source qui jamais ne tarit,

toi et moi, des étoiles dans la nuit,

le monde, sa noirceur, on fuit,

ta main réchauffe ma main sans bruit,

avançons lentement vers lui,

sa lumière étincelle et nous éblouit.

 

Que tes rêves te mênent où tu le veux.:01:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton absence est douleur,

ton silence est froideur,

te rêver est douceur,

ton image est bonheur.

 

Du vide et de l'absence,

à travers tes mots, ton silence,

je suis entré dans la danse,

moi qui était en errance.

 

Un tableau merveilleux,

un nuage dans les cieux,

un rêve mielleux,

une ode aux chanceux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notre amour, un pansement sur ton cœur,

Mes pensées pour toi, autant de chaleur,

Invitée dans tes rêves, un pur bonheur,

Miroir, tes yeux apaisent mes humeurs.

 

Sur la piste, au diable la distance,

Muets, nos esprits se balancent,

Impatients, nos pas, précis, s'élancent,

Ta douceur, apprivoise mes méfiances.

 

Une musique aux airs heureux,

Ces instants me sont délicieux,

Tant pis pour tous les haineux,

Pourvu que l'on reste à deux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Notre amour, un pansement sur ton cœur,

Mes pensées pour toi, autant de chaleur,

Invitée dans tes rêves, un pur bonheur,

Miroir, tes yeux apaisent mes humeurs.

 

Sur la piste, au diable la distance,

Muets, nos esprits se balancent,

Impatients, nos pas, précis, s'élancent,

Ta douceur, apprivoise mes méfiances.

 

Une musique aux airs heureux,

Ces instants me sont délicieux,

Tant pis pour tous les haineux,

Pourvu que l'on reste à deux.

 

Lire sur tes lèvres des mots doux,

cueillir dans tes yeux une promesse,

caresser ta peau et sentir ton coeur battre,

se targuer des haineux, des jaloux,

te connaître fait naître en moi la liesse,

nos lendemains près de l'âtre,

nous vieillirons ensemble et nos enfants,

apprendrons de coeurs aimants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire sur tes lèvres des mots doux,

cueillir dans tes yeux une promesse,

caresser ta peau et sentir ton coeur battre,

se targuer des haineux, des jaloux,

te connaître fait naître en moi la liesse,

nos lendemains près de l'âtre,

nous vieillirons ensemble et nos enfants,

apprendrons de coeurs aimants.

 

 

M'abreuver de cet amour fou,

Y puiser toute la tendresse,

Du parfum seul connu des astres,

L'unique, qui jaillit du creux de ton cou,

J'aime, j'en fait ma faiblesse,

Dans notre vie, pas de ciel grisâtre,

Un mélange de toi et moi, parents,

J'en rêve, je le veux tellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...