Jump to content

La pastorale du bédouin


Guest Miss angel

Recommended Posts

Guest Miss angel

Homme gracieux enturbanné

dans ton habit indigo flottant au vent

les yeux bordés de noir

porte fièrement l'honneur d'un peuple vaillant.

 

L'austère vie dans une tente improvisée

on te reconnait de loin comme ton humeur

à la façon que tu as de nouer ton turban.

 

Ta caravane menant

sur les dunes au soleil brûlant

à la recherche d'une oasis profonde

dans un palmeraie incertaine qu'une pluie rare, inonde.

 

Le sable file entre tes doigts,

les antilopes et les gazelles te sourient

les fennecs et les scorpions t'épient

le désert est ton fidèle royaume, dans ce lieu hostile

où tu as sû dompter le plus difficile.

 

Dans cet immense désert sans fond

le silence et la lumière inondent ton âme,

tu savoures l'instant présent,

jamais le chemin qui te sépare de ton coeur n'a été aussi court

dans une paix sans nuage, tu ne fais qu'un avec le monde qui t'entoure.

 

Dans cette flore appauvrie

ton hospitalité nourri une famille que tu gardes jalousement

accroupis sous la grande voûte étoilée

sur un tas de sable chaud, l'eau frissonne

buvant le thé et réunis tu chantonnes

louant et perpétuant les histoires du passé.

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
  • 2 weeks later...

Miss angel Bonsoir

 

Homme gracieux enturbanné

dans ton habit indigo flottant au vent

les yeux bordés de noir

porte fièrement l'honneur d'un peuple vaillant.

 

L'austère vie dans une tente improvisée

on te reconnait de loin comme ton humeur

à la façon que tu as de nouer ton turban.

 

Ta caravane menant

sur les dunes au soleil brûlant

à la recherche d'une oasis profonde

dans un palmeraie incertaine qu'une pluie rare, inonde.

 

Le sable file entre tes doigts,

les antilopes et les gazelles te sourient

les fennecs et les scorpions t'épient

le désert est ton fidèle royaume, dans ce lieu hostile

où tu as sû dompter le plus difficile.

 

Dans cet immense désert sans fond

le silence et la lumière inondent ton âme,

tu savoures l'instant présent,

jamais le chemin qui te sépare de ton coeur n'a été aussi court

dans une paix sans nuage, tu ne fais qu'un avec le monde qui t'entoure.

 

Dans cette flore appauvrie

ton hospitalité nourri une famille que tu gardes jalousement

accroupis sous la grande voûte étoilée

sur un tas de sable chaud, l'eau frissonne

buvant le thé et réunis tu chantonnes

louant et perpétuant les histoires du passé.

 

Bravo belle plume merci de ce partage sublime

Dommage que tu ne post plus .....

Link to post
Share on other sites
Contente que tu sois revenu mam'zelle l'ange! Bon retour à toi et re-bienvenue parmi nous.

Pour ton écrit, ça sort de l'ordinaire. Je t'encourage à continuer. Ne perds pas ton inspiration ;)

 

je dormais à 1:08 désolée j'ai pas vu :D

 

merci Furie, ça fait plaisir.

Link to post
Share on other sites
  • 10 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...