Jump to content

Du vide culturel maghrébin...


Recommended Posts

Lui il m'avait fait taper des barres de rires a l'epoque :D

 

Et apres, l'autre vient te dire que les Algeirens maitrisent l'arabe... Je me demande de quel Algeriens ils parlent...

 

Trois ans après on s'en lasse pas :mdr::mdr:....

 

Sans oublier beaucoup de fois j'ai vu sur al jazzera et france24arabic quand des algériens et marocain lambda parlent en darja en sous-titre en arabe. :D

 

Alors si nous parlons arabe pourquoi ces chaines nous sous-titres :D...:D

Link to post
Share on other sites
  • Replies 1.3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Guest Frontalier
Aghindjou rabbi ! :confused: ( que dieu nous en préserve)

 

akwen yenjou Rebbi zi tittawin d tayetti...ad awen yefk attas n iseyman...ini "Amine ya Rebb al3almaine"

 

 

tittawin / tayetti : mauvais oeil

iseyman = bébés

Link to post
Share on other sites
1- Rectification, Echourouk fait 500 000 copies.

 

Tiens amuse toi: http:**Medias-Algérie Tirage

remplacer ** par //

 

2- D'ou vient ton classement de chaine les plus regardees ?

 

L'expression quotidien francophone pour la période du ramadan 2011, ce sont les chiffres les plus récents que l'on a.

 

3- Qu'est-ce que cela tend a prouver et quel rapport avec ce que je dis ?

 

Tu disais que les algérien ne maîtrise pas l'arabe littéraire, a moins qu'ils achète ces journaux pour les accrocher chez eux et regarde la télé pour la beauté des images chaines arabes, les algériens écoutent/lisent et comprennent les médias arabophone (littéraire) dans leur écrasante majorité.

Parce que des Algeriens regardent Al Jazeera que cela fait d'eux des arabophones hors pair ?

Les algériens ont boycotté al-Jazeera depuis le printemps arabe, c'est quoi cette fixette à deux franc ? Tu crois que c'est le seul média arabophone ?

Incapable de defendre l'arabe classique, cette langue parlee par presque personne, vous vous attaquez au francais...

 

A part par les politiques, les journalistes, les enseignants, les imams, les écrivains, les diplomates, les fonctionnaires de l'administration, effectivement tous ce beau monde est négligeable dans la pensée Adminiesque.

Link to post
Share on other sites
Guest Frontalier
:mdr: J'ai besoin d'une preuve d'amour comme celle d'apprendre le kabyle sans ça ....:D

 

Mais si tu lui pardonnes dès le départ son mépris pour le parler Kabyle...c'est mal parti...Mais je pense que tu seras capable de lui faire aimer Tamazight...il deviendra même un fervent défenseur...on compte sur toi :)

Link to post
Share on other sites
Guest Frontalier
on tourne en rond...et ça devient un peu fade...

 

 

 

une petite traduction en arabe jordanien:

 

 

rakou ddouro fi blastkoum....wella had chi bassel

Link to post
Share on other sites
Guest Frontalier
:mdr::mdr: Anisr est loin de me porter dans son coeur :D

 

Punaise !!! l'amour non partagé....

 

essaie de tirer plus de flèches...il y aura au moins une qui atteindra le coeur

Link to post
Share on other sites
Tiens amuse toi: http:**Medias-Algérie Tirage

 

Tiens, amuses-toi bien, ca vient d'Echourouk lui meme !

 

L'expression quotidien francophone pour la période du ramadan 2011, ce sont les chiffres les plus récents que l'on a.

Merci de nous montrer ta source.

 

 

Tu disais que les algérien ne maîtrise pas l'arabe littéraire, a moins qu'ils achète ces journaux pour les accrocher chez eux et regarde la télé pour la beauté des images chaines arabes, les algériens écoutent/lisent et comprennent les médias arabophone (littéraire) dans leur écrasante majorité.
Maitriser une langue= Savoir communiquer avec = Savoir l'ecrire !

 

L'extrema majorite des Algeriens sont incapables de communiquer en Arabe, ni savent l'ecrire. Vas-tu le nier ?

 

Les algériens ont boycotté al-Jazeera depuis le printemps arabe, c'est quoi cette fixette à deux franc ? Tu crois que c'est le seul média arabophone ?

Pourquoi tu me la cites alors ? Tu te contredies ?! Je n'ai fait que citer au hasard une chaine parmi celles que t'a listees.

 

 

A part par les politiques, les journalistes, les enseignants, les imams, les écrivains, les diplomates, les fonctionnaires de l'administration, effectivement tous ce beau monde est négligeable dans la pensée Adminiesque.

Les politiques ? Comme celui que j'ai cite plus haut ?

 

Combien representent les journalistes (arabophones) + les imams + 10 ou 20 ecrivains sur une echelle de 40 millions d'habitants ? 0.001% ??

 

Quant au diplomate, as-tu deja entendu Lakhadar Brahimi, l'un des meilleurs diplomates Alagriens, parler en arabe ? Je posterai apres une video.

Link to post
Share on other sites

Ta mauvaise foi est trop forte, je ne voit aucun n'interet à cette discussion, va juste faire un tour en Algérie, c'est tout ce que je peut te conseiller.

De toute façon il n'y a rien à tirer de quelqu'un qui a soutenu avec beaucoup de sérieux que plus on était religieux plus on était con. On est à des degrés rare d'obstination et d’aberration.

Pense ce que tu veut, que les algériens ne parlent pas l'arabe, qu'aucun d'eux ne maîtrise le fosha, que nous sommes tous des sous-français, ....

Link to post
Share on other sites
c'est ca ta preuve irréfutable de l'existence du schwa dans le dialecte khaliji?

 

je viens d'écouter jusqu'a la 3ème minutes en me concentrant sur les dialogues.

 

très honnètement je n'y est pas distingué le moindre schwa. peut etre pourrais tu m'informer sur le mot et la seconde ou tu l'as entendu.

 

Dans le mot "b'khir" par exemple pourrait induire en erreure. ce n'est pas un schwa apres le "b" mais un soukoun SUR le "b". j'ai aussi dinstingué "la tkaththari hardj". le premier "t" présente un soukoun et non un schwa.

 

peut etre pourrais tu me donner le mot exacte ou toi tu soupconnes le schwa. je serais heureux de l'examiner. (si s'en est un je n'hésiterais pas à l'avouer! tu peux me croire!)

 

Le soukoun te dérange maintenant? C'est pourtant lui qu'on voit dans tes exemples sur le schwa. Ici même, dans ton message n° 1267 ;)

Link to post
Share on other sites
Jusqu'a quand continueras-tu a poser des questions au lieu de repondre a celles qui te sont posees ?

 

C'est parce que je suis plein de défauts (Miissy ne m'en voudra pas pour ça :04:). Alors, tu comprends ce qu'ils disent?

 

[YOUTUBE]xUazqk6S4c8&feature[/YOUTUBE]

Link to post
Share on other sites

Par contre pour l'expression je t'affirme que la part des algériens capable d'avoir une discussion dans cette langue est certes inférieur à celui de nos voisins de l'est (pour certaines raisons que l'on pourrait développer), mais loin d’être négligeable (cela correspond grosso modo à ceux qui ont fait des études supérieurs), il suffit d'ouvrir les yeux et ce n'est pas avec ton exemple foireux que tu va occulter cette réalité.

 

Je tiens à ce que nous penchions sur cette question car elle est à mon avis importante et pourrais donner une nouvelle impulsion à cette question: comment se fait-il que les Tunisiens et les Libyens, qui parlent quasiment le même dialecte que nous, s'expriment mieux en littéraire que nous (bien que nous le lisons, l'écrivons et le comprenons bien)?

 

Où le problème se situe-t-il?

Link to post
Share on other sites
Ta mauvaise foi est trop forte, je ne voit aucun n'interet à cette discussion, va juste faire un tour en Algérie, c'est tout ce que je peut te conseiller.

De toute façon il n'y a rien à tirer de quelqu'un qui a soutenu avec beaucoup de sérieux que plus on était religieux plus on était con. On est à des degrés rare d'obstination et d’aberration.

Pense ce que tu veut, que les algériens ne parlent pas l'arabe, qu'aucun d'eux ne maîtrise le fosha, que nous sommes tous des sous-français, ....

 

Un beau ramassis d'attaques perso...

 

Tout ca, parce que je t'ai cloue le bec. :D

Link to post
Share on other sites
Guest fellay
Il est coupé court ton jeu, tu le sais bien. J'ai mis une vidéo pour illustrer mon propos...Quoi de plus expressif que l'audition quand il s'agit de langue?

 

Je comprends qu'elle puisse te "gêner" car elle sape d'un coup un pan entier de la thèse que tu as construit. Tu connais la darja algérienne: penses-tu que je puisse parler avec ces gens et me fondre dans la discussion?

 

Pour ce point j'ai posté ma réponse et j'attends que tu me donnes quelques mots ou se trouve ce schwa que je n'ai pu décelé.

 

Le sémitique, dans sa version phénicienne, a mis les pieds en Afrique du nord bien avant la venue des Arabes. Et la célèbre Carthage (Qaryt hadashat...قرية حديثة), qui a profondément marqué l'Afrique du nord, est le parfait exemple.

 

Et quant la darja présente une caractéristique sémitique, c'est un fait naturel, étant elle-même sémitique. A toi de prouver le contraire.

 

tu utilises le semitique pour créer une amalgame et au milieu de la grande confusion justifier une caracteristique que la darija a recu de l'amazigh comme étant une influence arabe.

 

décorticons ton argumentation:

 

le schwa existe en darija. le schwa n'existe pas en arabe. le schwa existe en araméen. l'araméen n'a jamais pris pied en afrique du nord. le phenicien à pris pieds en afrique du nord. mais le phenicien n'a pas le schwa.

 

Donc selon toi: puisque l'arabe, l'araméen et le phénicien sont de la même famille, et puisque l'araméen connait le schwa, et que le phenicien a mis les pied en afrique du nord donc le schwa est une influence arabe!

 

moi je dis bravo à cette acrobatie abracadabrante :D

 

 

 

Du tout. Mon but et de ramener ceux qui affirment pompeusement que la darja n'est ni arabe ni sémitique mais berbère (sic)...à la raison ;)

 

tu trompes l'ami, tu n'as pas les moyens de comparer puisque tu ne m'aitrise pas l'amazigh. tu peux dans les meilleurs des cas relever des ressemblances entre la darija et l'arabe. les differences tu les justifies par des acrobaties ridicules en les noyants dans le semitique.

 

c'est ton ideologie arabiste qui te dicte les conclusions à faire, ce n'est que dans un deuxième temps que tu cherches à essayer de les prouver.

Link to post
Share on other sites

tu utilises le semitique pour créer une amalgame et au milieu de la grande confusion justifier une caracteristique que la darija a recu de l'amazigh comme étant une influence arabe.

 

La darja étant également sémitique, il est donc TOUT A FAIT NORMAL ET NATUREL de la comparer également au sémitique. C'est le faire de ne pas le faire qui est plutôt étrange.

 

 

décorticons ton argumentation:

 

le schwa existe en darija. le schwa n'existe pas en arabe. le schwa existe en araméen. l'araméen n'a jamais pris pied en afrique du nord. le phenicien à pris pieds en afrique du nord. mais le phenicien n'a pas le schwa.

 

Donc selon toi: puisque l'arabe, l'araméen et le phénicien sont de la même famille, et puisque l'araméen connait le schwa, et que le phenicien a mis les pied en afrique du nord donc le schwa est une influence arabe!

 

moi je dis bravo à cette acrobatie abracadabrante :D

 

Tu sais bien que la question n'est pas une question de "schwa". Je n'ai jamais nié qu'il existent des influences berbères sur les dialectes arabes du Maghreb (le contraire aurait été "grave", non pas pour la darja mais pour les langues berbères), tout comme l'arabe influe sur ces langues (et que d'autres dialectes arabes subissent d'autres influences comme celle du farsi). Ce que je réfute c'est l'affirmation saugrenue que la darja (lire: دارجة) est "berbère". C'est ridiculement inédit.

 

Le tableau est comme suit:

 

- La darja est arabe

- Elle est donc sémitique

- Et influencée par les langues berbères

 

Et encore, je parle de la darja algérienne où ce n'est pas des:

 

زْرْعْنا ou بْعْنا (presque imprononçables) mais زْرَعْنا et بَعْنا.

 

 

tu trompes l'ami, tu n'as pas les moyens de comparer puisque tu ne m'aitrise pas l'amazigh. tu peux dans les meilleurs des cas relever des ressemblances entre la darija et l'arabe. les differences tu les justifies par des acrobaties ridicules en les noyants dans le semitique.

 

c'est ton ideologie arabiste qui te dicte les conclusions à faire, ce n'est que dans un deuxième temps que tu cherches à essayer de les prouver.

 

Il suffit que j'aille faire un tour sur quelque site berbère pour avoir une idée assez clair de qui est quoi.

 

Sinon, en tant penses-tu que je puisse en tant qu'algérien parler avec eux et me fondre dans leur discussion?

 

[YOUTUBE]xUazqk6S4c8&feature[/YOUTUBE]

Link to post
Share on other sites

Par contre pour l'expression je t'affirme que la part des algériens capable d'avoir une discussion dans cette langue est certes inférieur à celui de nos voisins de l'est (pour certaines raisons que l'on pourrait développer), mais loin d’être négligeable (cela correspond grosso modo à ceux qui ont fait des études supérieurs), il suffit d'ouvrir les yeux et ce n'est pas avec ton exemple foireux que tu va occulter cette réalité.

 

Je tiens à ce que nous penchions sur cette question car elle est à mon avis importante et pourrais donner une nouvelle impulsion à cette question: comment se fait-il que les Tunisiens et les Libyens, qui parlent quasiment le même dialecte que nous, s'expriment mieux en littéraire que nous (bien que nous le lisons, l'écrivons et le comprenons bien)?

 

Où se situe le problème?

Link to post
Share on other sites

An Nisr

 

Je suppose que le noeud du problème se pose à trois niveaux: l'enseignement supérieur , les médias et enfin (le niveau le plus important) les affiliations et les comportements des "élites" économique/intellectuels à qui tous le monde veut ressembler. On pourrait également rajouter un quatrième point qui serai le poids de l'histoire (130 ans de colonisation )mais dont je crois que l'on surestime l'influence.

 

Dans ces trois secteurs l'on remarque que l'influence de la France au sens large, réalité qui est beaucoup plus vrai depuis le coup d'état de janvier 1992 et le bazar qui l'a déclenché.

En effet les intellectuels arabophone ne sont plus mis en avant depuis cette période, au profit d'autres attaché à ce qu'il appellent un "butin de guerre", même l'enseignement privée arabophone n'a pas la cote et l'état leur met des bâtons dans les roues.

 

Pour l'enseignement pas la peine de chercher bien loin, l'unique responsable de cette catastrophe (élèves qui ne savent écrire ni en arabe et encore moins en français): l'incapable Benbouzid que l'on se tape depuis plus de 20 ans.

 

Pour les autre pays arabophone (le Maroc est à part avec son ultra-francophilie et sa politique d’abrutissement des sujets du roi) ont arabiser la totalité de leur univers médiatique et de leur enseignement (je suppose pour ce point quelqu'un qui s'y connait mieux pourrait peut-etre nous en dire plus) et les élites intellectuels n'ont qu'une seul langue et ce n'est pas celle de Shakespeare ou de Molière.

 

Voilà à mon avis d'ou vient notre décalage avec les orientaux, cela n'a rien a voir avec notre dialecte qui est arabe (au moins autant sinon plus que celui des égyptiens qui n'ont aucun complexe à ce niveau là bien au contraire) ou avec la supposé influence de notre substrat berbère.

Link to post
Share on other sites
Guest fellay
La darja étant également sémitique, il est donc TOUT A FAIT NORMAL ET NATUREL de la comparer également au sémitique. C'est le faire de ne pas le faire qui est plutôt étrange.

 

tu continues toujours ton amalgame. impliquer toute la famille sémitique t'arrange car ca te permet d'expliquer des caractéristiques de la darija qui n'existent pas dans l'arabe et d'éviter de reconnaitre ainsi l'influence amazigh.

 

il faut rester un peu logique. ou bien ta darija est un dérivé de l'arabe donc on compare avec l'arabe. ou bien elle est dérivé du semitique donc elle est cousine de l'arabe. donc ce cas on peut comparer avec les autres langues semites.

 

si je suis ta logique. je peux très bien remonter d'un niveau. la darija est aussi un dialecte afrasiatique comme l'arabe ... et l'amazigh. Si je continue ta logique justqu'au bout: donc chaque caractéristique de la darija, si elle se trouve dans un autre idiome afrasiatique comme l'arabe par exemple ca en fait automatiquement une influence ... amazigh. je ne sais pas si tu saisi la ridiculité de cette logique mais elle est ... vraiment ridicule.

 

 

 

Tu sais bien que la question n'est pas une question de "schwa". Je n'ai jamais nié qu'il existent des influences berbères sur les dialectes arabes du Maghreb (le contraire aurait été "grave", non pas pour la darja mais pour les langues berbères), tout comme l'arabe influe sur ces langues (et que d'autres dialectes arabes subissent d'autres influences comme celle du farsi). Ce que je réfute c'est l'affirmation saugrenue que la darja (lire: دارجة) est "berbère". C'est ridiculement inédit.

 

bien sur que ce n'est pas une question de schwa, ni d'article defini, ni d'expressions idiomatiques. tous ca ce n'est que des détails. mais il fallait argumenter. tu prétendais et tu le prétends toujours que la darija est un dialecte arabe amené par les hilaliens. Or les exemples que j'ai donné prouvent une influence amazighe indiscutable. à la rigueur si tu disais que la darija est une dialecte arabo-amazigh, on aurait peut etre pu discuter de la part de l'une ou l'autre langue dans la darija, mais au moins il y aurait eu une base d'entente.

 

or pour toi la darija est un idiome arabe sans partage.

 

Le tableau est comme suit:

 

- La darja est arabe

- Elle est donc sémitique

- Et influencée par les langues berbères

 

Et encore, je parle de la darja algérienne où ce n'est pas des:

 

زْرْعْنا ou بْعْنا (presque imprononçables) mais زْرَعْنا et بَعْنا.

 

- la darija a un lexique majoritairement arabe (ou semitique si tu veux)

- elle est influencée par l'amazigh au niveau de la syntaxe, phonetique et idiomatique

 

 

Il suffit que j'aille faire un tour sur quelque site berbère pour avoir une idée assez clair de qui est quoi.

 

aha donc pour toi faire un tour sur quelques sites berberes remplace amplement la maitrise de l'amazigh.

 

je vais de ce pas faire un tour sur des sites chinois, ca m'épargnera la peine d'apprendre le mandarin :D

 

Sinon, en tant penses-tu que je puisse en tant qu'algérien parler avec eux et me fondre dans leur discussion?

 

[YOUTUBE]xUazqk6S4c8&feature[/YOUTUBE]

 

en tant qu'algérien ayant consommé des centaines d'heures de feuilletons arabes je n'ai pas le moindre doute que tu puisses les comprendre (comme moi d'ailleurs) mais je ne crois pas un instant qu'ils puissent te comprendre, pas plus que ces deux arabes ne peuvent déchiffrer la question de cette marocaine qui parle une darija rien de plus "arabe":

 

[YOUTUBE]DqV3eq6auNc[/YOUTUBE]

Link to post
Share on other sites

je suis en train de regarder le show djamel de merrakech .....et je suis jaloux des marocains .....cette liberté de ton ....cette facon de rire demontre que les marocains sont moins coincés que nous...

a l'instant meme ....gad est dechainé sur scene ...

 

ah j'oubliais ...c'est sur M6

 

un peuple capable de rire de soi ....a de bonne chances de s'en tirer .....

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...