Jump to content
Forum Algerie
Sign in to follow this  
Frozen

Le Barde

Recommended Posts

Quand j'ai envoyé ce Poeme pour qu'il soit publié par ici en France, ma suprise etait si grandiose, quand on n'a sollicité une petite visite chez eux, si celà ne me derrange guere. Chose faite , je suis allé, ma surprise a prit de l'ampleur, car il voulait savoir qu'elle est le message que je veux transmettre via ce poeme et des questions de ce genre.....a la fin j'ai compris que toute personne qui porte le prenom de Mohamed , sa bonne foi peut etre mise en cause s'il aborde un theme, un personnage de l'europe chretienne.

 

 

Le barde est un personnage qui a existé dans les communautés chrétiennes des temps passés,, c'est un narrateur bon parleur, qui n'a besoin de refflechir pour dire , touts ses dires se font en chantant. le plus celebre dans les contes bretons est un barde imaginaire appelé Thaliesien, qui etait barde auprés de pas mal de roi, ami de Merlin l'enchanteur et compagnant pour pas mal de temp. c'est mon dernier intitulé le Barde.bonne lecture

 

 

 

Le Brde

 

 

 

Moi le barde

 

Que par son chant il glorifi

 

Le roi,

 

Le prince,

 

Aussi les notables de la province.

 

Je détiens les secrets du palais,

 

Car facilement,

 

Je préte la peau du petit valet.

 

 

 

 

 

 

Roi des bardes , je le suis.

 

Moi qui sait tout,

 

J'eclaire celui qui voit flou

 

En chantant mes recits,

 

Et en racontant mes multiples vies.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante et qui ne rale

 

Je chante ce grain.

 

Aussi doré que brun.

 

Le monde sera cuit par le froid,

 

Si jamais il tournera le dos a ce même roi.

 

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante cette brune.

 

Aussi grandiose qu'une dune.

 

Quand le desert perd sa lune,

 

Grace a la magie de ma plume.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante la tristesse,

 

Qui envahie l'ére de la viellesse.

 

Y a de la faiblesse.

 

Comme y avait de la noblesse.

 

Elle est pas si loin cette jeunesse.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante la joie,

 

Celle d'aujourd'hui comme celle d'autre fois,

 

Et,

 

Pour chanter mes chants,

 

Il faut retrouver la partie perdue de votre foi

 

 

ps: je l'ai posté sur un site de ma ville natale....y a quelques mois

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ladyinblack
Quand j'ai envoyé ce Poeme pour qu'il soit publié par ici en France, ma suprise etait si grandiose, quand on n'a sollicité une petite visite chez eux, si celà ne me derrange guere. Chose faite , je suis allé, ma surprise a prit de l'ampleur, car il voulait savoir qu'elle est le message que je veux transmettre via ce poeme et des questions de ce genre.....a la fin j'ai compris que toute personne qui porte le prenom de Mohamed , sa bonne foi peut etre mise en cause s'il aborde un theme, un personnage de l'europe chretienne.

 

 

Le barde est un personnage qui a existé dans les communautés chrétiennes des temps passés,, c'est un narrateur bon parleur, qui n'a besoin de refflechir pour dire , touts ses dires se font en chantant. le plus celebre dans les contes bretons est un barde imaginaire appelé Thaliesien, qui etait barde auprés de pas mal de roi, ami de Merlin l'enchanteur et compagnant pour pas mal de temp. c'est mon dernier intitulé le Barde.bonne lecture

 

 

 

Le Brde

 

 

 

Moi le barde

 

Que par son chant il glorifi

 

Le roi,

 

Le prince,

 

Aussi les notables de la province.

 

Je détiens les secrets du palais,

 

Car facilement,

 

Je préte la peau du petit valet.

 

 

 

 

 

 

Roi des bardes , je le suis.

 

Moi qui sait tout,

 

J'eclaire celui qui voit flou

 

En chantant mes recits,

 

Et en racontant mes multiples vies.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante et qui ne rale

 

Je chante ce grain.

 

Aussi doré que brun.

 

Le monde sera cuit par le froid,

 

Si jamais il tournera le dos a ce même roi.

 

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante cette brune.

 

Aussi grandiose qu'une dune.

 

Quand le desert perd sa lune,

 

Grace a la magie de ma plume.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante la tristesse,

 

Qui envahie l'ére de la viellesse.

 

Y a de la faiblesse.

 

Comme y avait de la noblesse.

 

Elle est pas si loin cette jeunesse.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante la joie,

 

Celle d'aujourd'hui comme celle d'autre fois,

 

Et,

 

Pour chanter mes chants,

 

Il faut retrouver la partie perdue de votre foi

 

 

ps: je l'ai posté sur un site de ma ville natale....y a quelques mois

 

36_8_11.gifC'est très beau. J'ai adoré. Merci de partager.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci,

 

De rien tout le plaisir est pour moi

 

je vais vous gatez avec des poemes, j'en ai tellement bcp que je ne sais quoi faire avec

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ladyinblack
Merci,

 

De rien tout le plaisir est pour moi

 

je vais vous gatez avec des poemes, j'en ai tellement bcp que je ne sais quoi faire avec

 

Fais donc monsieur le congelé:mdr: tu es tombé sur des amateurs de poésie qui adorent la magie des mots.;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fais donc monsieur le congelé:mdr: tu es tombé sur des amateurs de poésie qui adorent la magie des mots.;)

 

 

que sais tu de la magie des mots ??? crois tu vraiment que le mot a sa propre magie ??? j'ai un ecrit sur ca, disant comme une prose, qui ne parle que de ca ????

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ladyinblack
que sais tu de la magie des mots ??? crois tu vraiment que le mot a sa propre magie ??? j'ai un ecrit sur ca, disant comme une prose, qui ne parle que de ca ????

 

Ce que je sais c'est que les mots ne sont pas magiques d'eux-même, mais juxtaposés et entremêlés avec adresse et sensibilité, ils donnent des textes non seulement ayant la beauté de la forme mais aussi une âme envoûtante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens exemple, j'ai ecrit ces qq vers quand j'etais tres jeune, etudiant, je me souviens que 2 copians se sont marré alors la a fonc....ca ne m'a pas vexé j'ai dit , un con qu'est ce qui peut cerner pour pouvoir comprendre

 

La nuit tombe

Le soleil est encore là

La lune raconte

et

Les etoiles chantent

 

......etc

 

Les mecs se deisaient comment le soleil est là alors qu'il fait nuit....c pas con ca ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que je sais c'est que les mots ne sont pas magiques d'eux-même, mais juxtaposés et entremêlés avec adresse et sensibilité, ils donnent des textes non seulement ayant la beauté de la forme mais aussi une âme envoûtante.

 

 

j'aime ta reponse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand j'ai envoyé ce Poeme pour qu'il soit publié par ici en France, ma suprise etait si grandiose, quand on n'a sollicité une petite visite chez eux, si celà ne me derrange guere. Chose faite , je suis allé, ma surprise a prit de l'ampleur, car il voulait savoir qu'elle est le message que je veux transmettre via ce poeme et des questions de ce genre.....a la fin j'ai compris que toute personne qui porte le prenom de Mohamed , sa bonne foi peut etre mise en cause s'il aborde un theme, un personnage de l'europe chretienne.

 

 

Le barde est un personnage qui a existé dans les communautés chrétiennes des temps passés,, c'est un narrateur bon parleur, qui n'a besoin de refflechir pour dire , touts ses dires se font en chantant. le plus celebre dans les contes bretons est un barde imaginaire appelé Thaliesien, qui etait barde auprés de pas mal de roi, ami de Merlin l'enchanteur et compagnant pour pas mal de temp. c'est mon dernier intitulé le Barde.bonne lecture

 

 

 

Le Brde

 

 

 

Moi le barde

 

Que par son chant il glorifi

 

Le roi,

 

Le prince,

 

Aussi les notables de la province.

 

Je détiens les secrets du palais,

 

Car facilement,

 

Je préte la peau du petit valet.

 

 

 

 

 

 

Roi des bardes , je le suis.

 

Moi qui sait tout,

 

J'eclaire celui qui voit flou

 

En chantant mes recits,

 

Et en racontant mes multiples vies.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante et qui ne rale

 

Je chante ce grain.

 

Aussi doré que brun.

 

Le monde sera cuit par le froid,

 

Si jamais il tournera le dos a ce même roi.

 

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante cette brune.

 

Aussi grandiose qu'une dune.

 

Quand le desert perd sa lune,

 

Grace a la magie de ma plume.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante la tristesse,

 

Qui envahie l'ére de la viellesse.

 

Y a de la faiblesse.

 

Comme y avait de la noblesse.

 

Elle est pas si loin cette jeunesse.

 

 

 

 

 

 

Moi le barde qui chante la joie,

 

Celle d'aujourd'hui comme celle d'autre fois,

 

Et,

 

Pour chanter mes chants,

 

Il faut retrouver la partie perdue de votre foi

 

 

ps: je l'ai posté sur un site de ma ville natale....y a quelques mois

 

Très beau texte dit par ton barde. On se croirait au moyen-âge. Tu as eu des échos après l'avoir posté sur le site ? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très beau texte dit par ton barde. On se croirait au moyen-âge. Tu as eu des échos après l'avoir posté sur le site ? :)

 

 

merci, mais je n'ai pas compris pour l'echos, de quel echos stp

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci, mais je n'ai pas compris pour l'echos, de quel echos stp

 

Je veux dires des retours, des compliments ou bien des critiques, suite au poste de ton texte. Tu as dit que tu l'avais posté sur le site de ta ville natale. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je veux dires des retours, des compliments ou bien des critiques, suite au poste de ton texte. Tu as dit que tu l'avais posté sur le site de ta ville natale. :)

 

 

chai plus , ptre les habitués

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu ton poème, sur un autre site, il m'a beaucoup plus, beaucoup vraiment, il était plus long alors, et entrecoupé de prose, et ... tu nous promettais une suite...que j'espère toujours...

 

Magnifique poème!

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai lu ton poème, sur un autre site, il m'a beaucoup plus, beaucoup vraiment, il était plus long alors, et entrecoupé de prose, et ... tu nous promettais une suite...que j'espère toujours...

 

Magnifique poème!

 

 

lol d accord t labas aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...