Jump to content

Comment le Maroc infiltre les événements


Recommended Posts

SES SERVICES PARASITENT LE FESTIVAL MONDIAL DE LA JEUNESSE

Comment le Maroc infiltre les événements

 

Expulsée samedi, la délégation marocaine qui s’est rendue en Afrique du Sud pour le 17e Festival mondial de la jeunesse, était truffée de policiers.

 

Les Tontons macoutes de notre voisin de l’Ouest s’exportent. Ils étaient en mission en Afrique du Sud pour jouer de la matraque au nom d’une soi-disant intégrité territoriale menacée, au nom de la jeunesse marocaine. «Les représentants de la délégation marocaine étaient en mission commandée. Des policiers en jeans, baskets et casquettes. Ils avaient pour tâche de faire la promotion de la proposition marocaine pour le Sahara occidental, juste à la veille des pourparlers entre le Front Polisario et le Maroc, qui se sont tenus à Manhasset entre le 16 et le 18 décembre. Ils avaient surtout pour consigne de faire dans la provocation pour attirer l’attention sur eux», a confié à L’Expression une source très proche du dossier, qui a requis l’anonymat.

 

Résultat: la délégation marocaine a été expulsée samedi du festival qui s’est tenu du 13 au 21 décembre à Pretoria. Motif: De nombreuses personnes des délégations participantes à cet évènement ont été agressées. «Des députés membres de la délégation marocaine, armés de bâtons ont attaqué des membres de la délégation espagnole qui portaient une pancarte appelant à mettre fin à l’occupation marocaine du Sahara occidental et cesser les violations des droits de l’homme contre le peuple sahraoui dans les territoires occupés», indique le communiqué du comité d’organisation répercuté par l’agence de presse officielle sahraouie SPS. Qui faisait partie de cette délégation? De combien de membres était-elle formée? «Le Maroc est présent en force à ce festival avec plus de 150 congressistes représentant la Jeunesse de l’Union socialiste des forces populaires, du Parti du progrès et du socialisme, du Parti de l’Istiqlal et du Mouvement de la jeunesse démocratique progressiste», nous informe une dépêche de l’agence de presse officielle marocaine MAP datée du 19/12/2010.

 

La lecture de la composante des participants et de leur provenance (Partis politiques..., Ndlr) crédibilise encore un peu plus l’information que nous a livrée en exclusivité notre source. De quelle mission était chargée la délégation marocaine? «Les 150 congressistes marocains présents au 17e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants à Pretoria, en Afrique du Sud, mènent une offensive diplomatique acharnée en multipliant les contacts avec les autres délégations dans le but de faire prévaloir la justesse de la cause nationale», nous indique une dépêche de la très officielle agence de presse marocaine MAP qui nous renseigne avec précision sur le degré de zèle qu’y ont mis les participants à cette opération. «Pas un seul stand des pays participants n’a été épargné par les congressistes marocains, qui se sont constitués en un seul front, pour expliquer l’initiative marocaine d’autonomie des provinces du Sud», ajoute MAP. Que nos confrères marocains ne nous tiennent pas rigueur, nous ne faisons que les citer. Il est tout de même étonnant que des «étudiants» partis en Afrique du Sud, aient eu pour mission essentielle de «vendre» le projet d’autonomie concocté par le pouvoir marocain.

 

Depuis quand des étudiants mènent-ils une «diplomatie parallèle» sans qu’ils aient à émarger chez qui de droit? Il faut rendre justice au milieu estudiantin marocain réputé pour sa lutte contre toutes les formes de violence, de torture, de répression et son soutien aux causes justes à travers le monde. Exemples: Saïda Menebhi, professeur d’anglais à Rabat, qui a été arrêtée le 16 janvier 1976, en est une des figures les plus attachantes et les plus emblématiques. Elle a été internée dans le sinistre centre de Derb Moulay Chérif où elle a été torturée.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 383
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Comment le Maroc infiltre les événements (suite)

 

Jugée à Casablanca en janvier 1977, avec 138 autres inculpés pour atteinte à la sûreté de l’État, elle réaffirme sans sourciller son soutien à la cause sahraouie. Mise à l’isolement, elle s’est éteinte le 11 décembre 1977 après 34 jours de grève de la faim à l’hôpital de Casablanca, faute de soins appropriés. Elle était âgée de 25 ans. Abdellatif Zeroual, philosophe, poète et membre de la direction nationale d’Ilal Amam, a rendu son dernier souffle en 1974, sous la torture, dans les geôles du Derb Moulay Chérif, le tristement célèbre centre de détention du Royaume chérifien. Amine Tahani a rendu l’âme lui aussi sous la torture le 6 novembre 1985... «Puis-je oublier mes camarades Abdellatif Zeroual et Amine Tahani, morts sous la torture? Puis-je oublier Saïda Mnebhi, morte en grève de la faim? Puis-je oublier tant de vies de mères combattantes, mortes épuisées par leur lutte pour leurs enfants emprisonnés, y compris la mienne, morte en avril 1982? Puis-je oublier les 33 morts dans les cachots de Tazmamart...», écrivait Abraham Serfaty au mois d’août 2004 dans un texte intitulé L’héritage de Hassan II. Il est du devoir de la communauté estudiantine marocaine de ne pas céder à la manipulation et de défendre la mémoire de ses aînés.

 

Des étoiles qui ont traversé la planète à la vitesse de l’éclair! Ceux qui ont participé à la diabolique mission de Pretoria, ont été certainement triés sur le volet.

 

Le timing a soigneusement été réglé. Comme une horloge suisse. C’est en effet au moment où les délégations sahraouie et marocaine étaient entrées en conclave pour entamer la 4e session de pourparlers informels supervisés par Christopher Ross, le représentant personnel du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour le Sahara occidental, que les barbouzes marocains sont entrés en jeu. Une opération «coup de poing» qui a mal tourné.

 

Mohamed TOUATI

Link to post
Share on other sites

Ce qui est intéressant est la version de la presse marocaine d'égard à cette rencontre en Afrique du Sud. Il ressort-de facto- qu'il y a là une contradiction des vocations du Cercle des jeunes démocrates marocains qui, finalement, n'est autre qu'une branche du lobbying marocain sur l'affaire du Sahara Occidental. Plus grave est que ce cercle s'est autorisé de distiller ses thèses devant la jeunesse de l'ANC qui, celle-ci, n'a toujours pas digéré le soutien marocain à l'apartheid.

________________________

 

Créé en 2008, le Cercle des jeunes démocrates marocains se veut une association qui a pour principale vocation de contribuer à la consolidation du projet de société moderne et démocratique, à travers la promotion de la culture des droits humains et de la démocratie et l'attachement aux valeurs fondatrices de l'identité nationale authentique, plurielle et ouverte sur les valeurs universelles.

 

(...).

 

L'initiative du Maroc d'octroyer une large autonomie à ses provinces du Sud ainsi que les avancés enregistrées par le Royaume dans différents domaines, ont été présentées, lors d'une rencontre vendredi soir à Johannesburg, à des membres de la jeunesse du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud.

 

Source:

Devant la jeunesse de l'ANC : L'initiative marocaine d'autonomie présentée à Johannesburg

Link to post
Share on other sites
Ce qui est intéressant est la version de la presse marocaine d'égard à cette rencontre en Afrique du Sud. Il ressort-de facto- qu'il y a là une contradiction des vocations du Cercle des jeunes démocrates marocains qui, finalement, n'est autre qu'une branche du lobbying marocain sur l'affaire du Sahara Occidental. Plus grave est que ce cercle s'est autorisé de distiller ses thèses devant la jeunesse de l'ANC qui, celle-ci, n'a toujours pas digéré le soutien marocain à l'apartheid.

________________________

 

 

nous avons gagné la solidarité du monde arabes, toutes les délégations arabes a par la votre bien sure étaient de notre coté, pour celle sud africaine on s en fou notre souci était de démontrer au monde entier avec des preuves que le polisario est un groupement terroristes et trafiquant de drogue, aussi qu il n est pas autorisé a parler au nom des sahraoui, chose faite avec succès.

quand a vous, vous allez devoir connaitre le vrai sens des termes referendum et autodétermination bientôt avec vos séparatistes en kabylie, dieu pardonne mais n oubli jamais

Link to post
Share on other sites
Ce qui est intéressant est la version de la presse marocaine d'égard à cette rencontre en Afrique du Sud. Il ressort-de facto- qu'il y a là une contradiction des vocations du Cercle des jeunes démocrates marocains qui, finalement, n'est autre qu'une branche du lobbying marocain sur l'affaire du Sahara Occidental. Plus grave est que ce cercle s'est autorisé de distiller ses thèses devant la jeunesse de l'ANC qui, celle-ci, n'a toujours pas digéré le soutien marocain à l'apartheid.

________________________

 

 

nous avons gagné la solidarité du monde arabes, toutes les délégations arabes a par la votre bien sure étaient de notre coté, pour celle sud africaine on s en fou notre souci était de démontrer au monde entier avec des preuves que le polisario est un groupement terroristes et trafiquant de drogue, aussi qu il n est pas autorisé a parler au nom des sahraoui, chose faite avec succès.

quand a vous, vous allez devoir connaitre le vrai sens des termes referendum et autodétermination bientôt avec vos séparatistes en kabylie, dieu pardonne mais n oubli jamais

 

Mais l’intérêt de la roublardise immature du Maroc se situe aux thèses de ce Cercle de la jeunesse marocaine qui, on peut le craindre, n’est qu’un alibi du lobbying marocain pour défendre sa thèse à propos de l’affaire du Sahara Occidental. Ainsi : "Créé en 2008, le Cercle des jeunes démocrates marocains se veut une association qui a pour principale vocation de contribuer à la consolidation du projet de société moderne et démocratique, à travers la promotion de la culture des droits humains et de la démocratie et l'attachement aux valeurs fondatrices de l'identité nationale authentique, plurielle et ouverte sur les valeurs universelles".

 

Jusque là, ce dépositaire est défendable mais non lorsque ce Cercle prône " L'initiative du Maroc d'octroyer une large autonomie à ses provinces du Sud ainsi que les avancés enregistrées par le Royaume dans différents domaines, ont été présentées, lors d'une rencontre vendredi soir à Johannesburg, à des membres de la jeunesse du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud".

 

En substance, il y a un véritable paradoxe dès lors qu’il est question que cette organisation se fait ambassadrice de la position marocaine sur le Sahara Occidental. Et d’autant que ladite organisation ne craint pas le ridicule d’étayer ses arguments devant la jeunesse de l’ANC !

Link to post
Share on other sites

 

Mais l’intérêt de la roublardise immature du Maroc se situe aux thèses de ce Cercle de la jeunesse marocaine qui, on peut le craindre, n’est qu’un alibi du lobbying marocain pour défendre sa thèse à propos de l’affaire du Sahara Occidental. Ainsi : "Créé en 2008, le Cercle des jeunes démocrates marocains se veut une association qui a pour principale vocation de contribuer à la consolidation du projet de société moderne et démocratique, à travers la promotion de la culture des droits humains et de la démocratie et l'attachement aux valeurs fondatrices de l'identité nationale authentique, plurielle et ouverte sur les valeurs universelles".

 

Jusque là, ce dépositaire est défendable mais non lorsque ce Cercle prône " L'initiative du Maroc d'octroyer une large autonomie à ses provinces du Sud ainsi que les avancés enregistrées par le Royaume dans différents domaines, ont été présentées, lors d'une rencontre vendredi soir à Johannesburg, à des membres de la jeunesse du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud".

 

En substance, il y a un véritable paradoxe dès lors qu’il est question que cette organisation se fait ambassadrice de la position marocaine sur le Sahara Occidental. Et d’autant que ladite organisation ne craint pas le ridicule d’étayer ses arguments devant la jeunesse de l’ANC !

 

que cherche tu a dire qu ils n ont pas le droit de defendre ce dont ils sont convaincu comme vous le faites vous, ou bien tu essaie d instauré un nouvel ordre mondial algerien qui n accepte que tes theses et tes convictions. non monsieur, car c est vous et votre poupée qui est dans une impasse pas nous , nous sommes chez nous. ni vous ni personne pourra nous déloger, autonomie ou rien du tout avant qu on ne change d avis.

Link to post
Share on other sites

 

que cherche tu a dire qu ils n ont pas le droit de defendre ce dont ils sont convaincu comme vous le faites vous, ou bien tu essaie d instauré un nouvel ordre mondial algerien qui n accepte que tes theses et tes convictions. non monsieur, car c est vous et votre poupée qui est dans une impasse pas nous , nous sommes chez nous. ni vous ni personne pourra nous déloger, autonomie ou rien du tout avant qu on ne change d avis.

 

Or, il s'agit d'un lobbying marocain sans plus. De sorte qu'il faut l'admettre sans se voiler la face.

Link to post
Share on other sites

Déja ils auraient dû être renvoyé chez eux dés le départ de cette rencontre entre les jeunesses progressistes.

que font des colonialistes, des tortionnaires et des adeptes de la violence dans un tel rassemblement. :chut:

 

En plus ce sont des lâches car aprés avoir eu une correction de la part des sahraouis (pleurs et évanouissements :mdr: ) ils ont voulu se venger sur la délégation espagnole où la majorité sont des femmes avec des matraques et barres de fer.Hchouma ya makhnézistes. :mad:

Link to post
Share on other sites

Victoire sahraouie....

 

Pretoria, 21/12/2010 (SPS) Le XVII Festival mondial de la jeunesse et des étudiants a condamné "vigoureusement" la persistance de l'occupation militaire du Maroc au Sahara occidental et a exigé le respect du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et l’indépendance.

 

"Nous condamnons fermement la persistance de l'occupation militaire du Royaume du Maroc au Sahara Occidental et exigeons le respect du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et l'indépendance", ont indiqué les participants dans la déclaration finale à l’occasion de la clôture du festival, qui a eu lieu mardi au Palais du gouvernement d’Afrique du sud à Pretoria.

 

"Le gouvernement marocain doit immédiatement mettre fin au blocus des territoires occupés du Sahara Occidental et permettre l’accès aux territoires occupés des observateurs internationaux et les médias indépendants", a ajouté la déclaration.

 

"Nous dénonçons et condamnons toutes les formes de violations des droits de l'homme, y compris la persécution, les arrestations arbitraires, les disparitions et les procès iniques, etc commises par les autorités marocaines contre les civils sahraouis", a souligné la même source.

 

La déclaration a enfin, exigé la "libération de tous les prisonniers politiques et le démantèlement du mur de la honte érigé par le Maroc depuis plus de deux décennies et qui divise le Sahara occidental et son peuple en deux parties". (SPS)

 

020/090/TRD 211625 DEC 010 SPS

Link to post
Share on other sites

L'initiative marocaine d'autonomie présentée à Johannesburg

 

L'initiative du Maroc d'octroyer une large autonomie à ses provinces du Sud ainsi que les avancés enregistrées par le Royaume dans différents domaines, ont été présentées, lors d'une rencontre vendredi soir à Johannesburg, à des membres de la jeunesse du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud.

 

Cette rencontre a été l'occasion pour les membres du cercle des jeunes démocrates Marocains de donner un aperçu historique sur l'évolution du dossier du Sahara et du conflit artificiel monté de toutes pièces autour de cette question, et de souligner que la proposition d'autonomie, qualifiée de «sérieuse et crédible» par la communauté internationale, demeure la meilleure voie pour aboutir à un règlement politique, juste, définitif et mutuellement acceptable, et ainsi baliser le terrain pour l'édification du Grand Maghreb et promouvoir la stabilité régionale.

 

Les jeunes marocains ont exprimé que les dérives médiatiques, calomnies et propagande orchestrées par les séparatistes du polisario, soutenus par Alger, occultent une réalité sombre dont les premiers protagonistes sont les séquestrés des camps de Tindouf en territoire algérien.

 

A cet égard, les membres du cercle ont mis en avant le calvaire enduré par la population séquestrée dans les camps administrés par le polisario, soulignant la responsabilité de l'Algérie dans la perpétuation du conflit.

 

Dans ce sens, les jeunes marocains ont déploré le refus des autorités algériennes de permettre au Haut commissariat des réfugiés de procéder au recensement de la population séquestrée dans les camps de la honte, où elle continue d'être privée de ses droits les plus élémentaires.

 

«Cette rencontre, la première du genre entre une délégation de jeunesse marocaine avec des membres de l'ANC depuis 1955, vise à établir un partenariat à long terme», a déclaré à la MAP le président fondateur du Cercle, Mehdi Bensaid, ajoutant que la coopération entre les deux parties sera inaugurée par la préparation et l'organisation, en 2011 au Maroc, d'une conférence internationale sur la paix qui verra la participation des jeunes démocrates américains, chiliens et européens.

 

Il a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de multiplier ce genre de rencontres en vue de faire prévaloir la justesse de la cause national et mettre en valeur les avancées enregistrées par le Maroc dans les domaines des droits de l'Homme et de la consécration de l'Etat de droit.

 

Dans une déclaration similaire, le président de la jeunesse de l'ANC à Johannesburg, Samuel Motengi Mogane, a affirmé que cette entrevue a été l'occasion de procéder à un échange de vue sur un ensemble de questions d'intérêt commun et de prendre connaissance de la position marocaine au sujet de la question du Sahara.

 

«Jusqu'à présent, on ne connaissait qu'une seule version de la question du Sahara, mais ce genre de rencontre a permis aux jeunes de l'ANC de construire un point de vue objectif sur ce dossier», a expliqué Motengi Mogane, exprimant sa volonté de visiter le Maroc prochainement pour participer à la conférence mondiale sur la paix.

 

S'agissant des moyens à même de favoriser plus de rapprochement entre les jeunes sud africains et marocains, il a appelé les deux pays à promouvoir les échanges à travers des manifestations culturels ainsi que les échanges de visites entre les étudiants et journalistes.

 

Cette rencontre a été également l'occasion de passer en revue les avancés enregistrées par le Maroc, notamment en matière des droits de l'Homme et de développent humain.

Link to post
Share on other sites
caca est dans ta tete , c'est normale que tu vas pas comprendre qu'on est chez nous :cool:

 

Ca se voit que tu as fait la fameuse ecole marocaine ou on a oublie de vous dire qu'aucun pays ne reconnait la souverainete de la monarchie narcotrafiquante sur le Sahara. :mdr:

Link to post
Share on other sites
Tu es sur de ce que tu avances?

 

Prouve le nous.

 

attentio à ce que tu dis!

 

il y a toutes les superpuissances du monde qui reconnaissent le polisario dont surtout Trinité-et-Tobago et le Lesotho. Ajoutes y les démocraties ancrées comme la corée du nord et cuba ...

 

À mon avis, avec des ennemis pareils, le maroc a perdu le sahara...:mdr:

Link to post
Share on other sites
attentio à ce que tu dis!

 

il y a toutes les superpuissances du monde qui reconnaissent le polisario dont surtout Trinité-et-Tobago et le Lesotho. Ajoutes y les démocraties ancrées comme la corée du nord et cuba ...

 

À mon avis, avec des ennemis pareils, le maroc a perdu le sahara...:mdr:

 

Je vois que toi aussi ignore qu'il n y a pas un seul pays qui reconnait la souverainete de la monarchie narcotrafiquante sur le sahara. :mdr:

 

Allez vas fair la coubette a ton roitelet le proxenete! :mdr:

Link to post
Share on other sites
attentio à ce que tu dis!

 

il y a toutes les superpuissances du monde qui reconnaissent le polisario dont surtout Trinité-et-Tobago et le Lesotho. Ajoutes y les démocraties ancrées comme la corée du nord et cuba ...

 

À mon avis, avec des ennemis pareils, le maroc a perdu le sahara...:mdr:

 

Les Etats voyous quoi...

Link to post
Share on other sites
Je vois que toi aussi ignore qu'il n y a pas un seul pays qui reconnait la souverainete de la monarchie narcotrafiquante sur le sahara. :mdr:

 

Allez vas fair la coubette a ton roitelet le proxenete! :mdr:

 

Tu manques tellement d'arguments que tu insultes....et toujours les meme termes ronflants...tu es Algerien c'est bien ça?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...