Jump to content

Grève des medecins...


Recommended Posts

En plus d'être méprisant,tu crois détenir la "vérité"....

 

Non,décidement tu n'y trouveras pas ta place!!:mdr::mdr:

 

Fais un petit tour a nos banques, ptt, mairies, dairat, aeroports, hopitaux, ministeres (specialement des affaires etrangeres)..etc, tu verras plein de travailleurs debout qui ne font que discutter entre eux, et la queue des citoyens. Apres, tu me diras qui croit detenir la verite, moi ou toi!

Link to post
Share on other sites
et bien voila la faute a ne pas faire c'est convertir les salaires en euros

la vie en france n'est pas identique a l'algerie ,il ne faut comparer ce qui

n'est pas comparable

je resume

400 euros = 40 000 dinars

souvent vivant en couple ça femme et medecin ou cadre

40 000 x 2 = 80 000 dinars

jusque là pas de souci ,est oui je parle de mon cas je fais les courses

tous les samedi et environ je depense 200 euros + 100 euros dans la semaine

300 eurso par semaine pour un budget bouffe et oui famille nombreuse

cela fait 1200 euros

1200 euros = 120 000 dinars tu connais un famille en algerie

hors mis les bourgeois qui ont un budget de 120 000 dinars mensuel

pour la bouffe

tu vois j'ai fais comme toi j'ai comparé

en france avec 1000 euros tu survie =10 000 dinars

en algerie avec 80 000 tu vie

donc ton medecin a 40 000 vie bien et si il est debutant

il est encore chez papa maman

par contre tu me parle d'infirmier(re) qui eux on un salaire de misere

et qui font presque tous le boulot la je suis d'accord avec toi

meme en france c'est le cas

 

 

je ne savais pas qu'un médecin n'avait droit qu'à la ration alimentaire dans la vie.

 

Mister, en algérie, quand on veut s'habiller, il faut convertir, quand il faut acheter une voiture, il convertir, quand on veut acheter une maison, il faut convertir, et quand on veut voyager, il faut convertir, dans la vie, y a pas que la bouffe.

 

 

et quand on démarre notre vie à 35 ans, on va pas compter sur l'épargne de 20 euros par mois pour faire notre vie, sachant que pour habiter, il faut payer généralement plus de 300 € par mois en location.

 

 

et il n'est pas dit que le médecin doit se marier avec une femme médecin pour pouvoir vivre, y a pas de médecin dans le monde entier qui compte sur le salaire de sa femme pour pouvoir s'offrir un toit et manger.

 

 

Plutoniquement.

Link to post
Share on other sites

Moi aussi je soutiens cette grève. Partout les acquis sociaux se gagnent grâce aux grèves et aux combats syndicaux.

 

En France, on est progressivement en train de les perdre ces acquis parce ce que les salariés ne se syndiquent plus (c'est tellement mal vu par les employeurs).

 

D'autre part, l'Algérie a connu une période de forte croissance et il est tout à fait normal que cette richesse soit partagée avec la population. Ceux qui pensent le contraire sont des partisans du nivellement vers le bas. Je suppose que les médecins qui font grève sont fonctionnaires puisque les libéraux peuvent pratiquer les honoraires qu'ils veulent; or je ne crois pas qu'augmenter le traitement des fonctionnaires va ruiner le pays (rien à voir avec le détournement de milliards effectué par ceux qui sont à la tête de l'Etat), d'autant plus ce sera réinjecté dans l'économie (que je sache, les algériens sont plus consommateurs qu'épargnants) et cela favorisera la croissance et la création d'emploi.

Link to post
Share on other sites
je ne savais pas qu'un médecin n'avait droit qu'à la ration alimentaire dans la vie.

 

Mister, en algérie, quand on veut s'habiller, il faut convertir, quand il faut acheter une voiture, il convertir, quand on veut acheter une maison, il faut convertir, et quand on veut voyager, il faut convertir, dans la vie, y a pas que la bouffe.

 

 

et quand on démarre notre vie à 35 ans, on va pas compter sur l'épargne de 20 euros par mois pour faire notre vie, sachant que pour habiter, il faut payer généralement plus de 300 € par mois en location.

 

 

et il n'est pas dit que le médecin doit se marier avec une femme médecin pour pouvoir vivre, y a pas de médecin dans le monde entier qui compte sur le salaire de sa femme pour pouvoir s'offrir un toit et manger.

 

 

Plutoniquement.

 

ration alimentaire avec 40 000 dinar par mois alors que dire de celui

qui touche 2500 dinars mensuel avec le filet social

et puis tu dit un medecin qui debute donc encor chez papa et maman

et quand je dit marier a un medecin j'aurais put dire un cadre , une avocate

enfin une bonne fonction

 

et pourquoi convertir ce n'est pas censé

et pour vivre il faut bouffer

Link to post
Share on other sites
ration alimentaire avec 40 000 dinar par mois alors que dire de celui

qui touche 2500 dinars mensuel avec le filet social

et puis tu dit un medecin qui debute donc encor chez papa et maman

et quand je dit marier a un medecin j'aurais put dire un cadre , une avocate

enfin une bonne fonction

 

et pourquoi convertir ce n'est pas censé

et pour vivre il faut bouffer

 

Lol.......... Tu trouves normal d'être pris en charge par papa-maman à 35 ans, toi ?? C'est quoi ton modèle de société ? Haîti ?

Link to post
Share on other sites
ration alimentaire avec 40 000 dinar par mois alors que dire de celui

qui touche 2500 dinars mensuel avec le filet social

et puis tu dit un medecin qui debute donc encor chez papa et maman

et quand je dit marier a un medecin j'aurais put dire un cadre , une avocate

enfin une bonne fonction

 

et pourquoi convertir ce n'est pas censé

et pour vivre il faut bouffer

 

Mister.

 

quand on consomme en Algérie, on est forcé de consommer des produits importés, et les produits importés sont importés en devises, et ces produits ne vont pas être vendus en Algérie à perte, donc, voilà pourquoi convertir.

 

Quand j'achète une voiture, si elle coute 10 000 euros, je dois la payer au moins 1 400 000 DA. voilà pourquoi je convertis.

 

si j'achète un jean, c'est la même chose, si j'achète un costume c'est la même chose, une chemise même chose, si je veux acheter un appartement, c'est la même chose.

 

à 35 ans, chez papa maman, c'est une honte. les parents à cet âge rêvent qu'on s'occupe d'eux, et non pas assumer notre logement et notre nourriture. et ce monsieur quand est ce qu'il va faire sa vie au ryhtme de 40000 DA/mois ?? à 83 ans ???

 

Monsieur, c'est un médecin, c'est pas un éboueur dont tu parles sans manquer de respects aux éboueurs. il y a une échelle de valeur qu'il faut respecter dans la société, et un médecin, c'est pas un infirmier, il faut respecter aussi l'échelle des valeurs. on mélange pas le parfum et l'eau de Cologne. ni on mélange les serviettes avec les torchons.

 

 

un médecin, pour le devenir, il a fait des sacrifices, notamment ses plus belles années de sa vie, sa jeunesse, et ce sacrifice doit être récompensé, point.

 

je trouve illogique, que n'ayant fait que 5 ans d"études après le bac, et touchant trois à quatre fois le salaire d'un maitre assistant, lui qui a fait au moins 12 ans d"études après le bac. je ne demande pas qu'on me diminue mon salaire, mais il mérite de toucher mieux que moi, et d'avoir une vie meilleure que la mienne, car il a fournit plus d'efforts que moi. c'est ça la loi du mérite, on ne peut la contredire par la logique.

 

 

Plutoniquement.

Link to post
Share on other sites
Mister.

 

quand on consomme en Algérie, on est forcé de consommer des produits importés, et les produits importés sont importés en devises, et ces produits ne vont pas être vendus en Algérie à perte, donc, voilà pourquoi convertir.

 

Quand j'achète une voiture, si elle coute 10 000 euros, je dois la payer au moins 1 400 000 DA. voilà pourquoi je convertis.

 

si j'achète un jean, c'est la même chose, si j'achète un costume c'est la même chose, une chemise même chose, si je veux acheter un appartement, c'est la même chose.

 

à 35 ans, chez papa maman, c'est une honte. les parents à cet âge rêvent qu'on s'occupe d'eux, et non pas assumer notre logement et notre nourriture. et ce monsieur quand est ce qu'il va faire sa vie au ryhtme de 40000 DA/mois ?? à 83 ans ???

 

Monsieur, c'est un médecin, c'est pas un éboueur dont tu parles sans manquer de respects aux éboueurs. il y a une échelle de valeur qu'il faut respecter dans la société, et un médecin, c'est pas un infirmier, il faut respecter aussi l'échelle des valeurs. on mélange pas le parfum et l'eau de Cologne. ni on mélange les serviettes avec les torchons.

 

un médecin, pour le devenir, il a fait des sacrifices, notamment ses plus belles années de sa vie, sa jeunesse, et ce sacrifice doit être récompensé, point.

 

je trouve illogique, que n'ayant fait que 5 ans d"études après le bac, et touchant trois à quatre fois le salaire d'un maitre assistant, lui qui a fait au moins 12 ans d"études après le bac. je ne demande pas qu'on me diminue mon salaire, mais il mérite de toucher mieux que moi, et d'avoir une vie meilleure que la mienne, car il a fournit plus d'efforts que moi. c'est ça la loi du mérite, on ne peut la contredire par la logique.

 

 

Plutoniquement.

 

donc en france si on achete chinois on converti en yens

 

A on ne melange pas les torchon et les serviettes

Monsieur en algerie il en a qui on 50 ans avec des enfants

et qui vivent chez papa maman

tu vois tu ne sais meme pas comment vive les algeriens

pour moi un medecin ou un infirmier et tous dabord un etre humain

ET TOUS LE MONDE A LE DROIT DE MANGER A SA FAIIM

PAS QUE LES MEDECINS

 

et quands je parle de salaire 40000 dinars medecin debutant

puisque de toute maniere il vas pretexter un specialité pour

ce sauver du bled pour finir infirmier ou si il a de la chance

medecin eu urgence

Link to post
Share on other sites
A on ne melange pas les torchon et les serviettes

Monsieur en algerie il en a qui on 50 ans avec des enfants

et qui vivent chez papa maman

 

Des cas sociaux, il en existe dans tous les pays, et ce n'est pas la norme en Algérie. De plus, on voit que tu n'as pas mis les pieds en Algérie depuis longtemps. Il n'ya plus de crise du logement.....Mais les prix des loyers ont été multipliés par 10.

 

tu vois tu ne sais meme pas comment vive les algeriens

pour moi un medecin ou un infirmier et tous dabord un etre humain

ET TOUS LE MONDE A LE DROIT DE MANGER A SA FAIIM

PAS QUE LES MEDECINS

 

Pluton vit en Algérie donc à mon avis il sait mieux que toi ou moi ce que vivent les algériens

 

et quands je parle de salaire 40000 dinars medecin debutant

puisque de toute maniere il vas pretexter un specialité pour

ce sauver du bled pour finir infirmier ou si il a de la chance

medecin eu urgence

 

Ce qui est un comportement tout à fait rationnel.

Tout le monde n'a pas vocation à être bénévole. Il y a plein d'algériens brillants en Algériens qui pourraient se faire des c.. en or à l'étranger, mais qui restent et se contentent des salaires qu'on leur donne. Et je ne parle même pas des chômeurs surdiplômés. Quand on connaît la difficulté des études de médecine et la sélectivité du système, je crois que leurs demandes sont tout à fait légitimes.

Link to post
Share on other sites
donc en france si on achete chinois on converti en yens

 

A on ne melange pas les torchon et les serviettes

Monsieur en algerie il en a qui on 50 ans avec des enfants

et qui vivent chez papa maman

tu vois tu ne sais meme pas comment vive les algeriens

pour moi un medecin ou un infirmier et tous dabord un etre humain

ET TOUS LE MONDE A LE DROIT DE MANGER A SA FAIIM

PAS QUE LES MEDECINS

 

et quands je parle de salaire 40000 dinars medecin debutant

puisque de toute maniere il vas pretexter un specialité pour

ce sauver du bled pour finir infirmier ou si il a de la chance

medecin eu urgence

 

 

Mr Mestralmi, je vais vous raconter une vraie anecdote.

 

Une fois, l'ancien président Algérien Ahmed Ben Bella, est parti visiter une ferme, et il s'est mêlé à la foule, et a commencé à parler aux paysans, pour leur venter les bien fait du socialisme.

 

il dit à un vieux, tu vois le monsieur qui a une 403, je vais le rendre comme vous, le vieux paysan lui a répondu, je ne veux pas que tu l'appauvrisses, mais j'attends de vous qu'on me permette d'être aussi riche que lui.

 

c'est pas en critiquant la grêve des médecins qu'on va améliorer les conditions de vie des autres tranches de la société. mais chacune doit se battre pour sa cause.

 

si vous aimez voir les infirmiers vivre bien, tout à votre honneur, mais vous semblez plus vous obstiner à dire que les médecins n'ont pas le droit d'avoir une vie descente, et qu'ils ne méritent pas plus, or, de telle réflexions ne peuvent émaner d'une âme saine.

Link to post
Share on other sites

c'est pas en critiquant la grêve des médecins qu'on va améliorer les conditions de vie des autres tranches de la société. mais chacune doit se battre pour sa cause.

 

si vous aimez voir les infirmiers vivre bien, tout à votre honneur, mais vous semblez plus vous obstiner à dire que les médecins n'ont pas le droit d'avoir une vie descente, et qu'ils ne méritent pas plus, or, de telle réflexions ne peuvent émaner d'une âme saine.

 

Qu'il quitte Lyon pour Laghouat, après, on avisera.

Link to post
Share on other sites
salam,bonsoir à tous

en espérant que vous vous portez bien

 

j'ai eu ma tante au téléphone hier qui m'a dit que les médecins sur alger sont en grève,et comme ma grand mère est tombée malade il fallait qu'elle voie vite un médecin mais elle n'a pas pu bien que les médecins étaient présents mais en grève,c'est quand même grave je trouve,encore ça va elle peut attendre mais c'est surement pas le cas de tous les malades:confused:

donc j'aimerais bien avoir des infos s'il vous plait:)

merci

 

Comme partout c'est la vie.

Link to post
Share on other sites
salam,bonsoir à tous

en espérant que vous vous portez bien

 

j'ai eu ma tante au téléphone hier qui m'a dit que les médecins sur alger sont en grève,et comme ma grand mère est tombée malade il fallait qu'elle voie vite un médecin mais elle n'a pas pu bien que les médecins étaient présents mais en grève,c'est quand même grave je trouve,encore ça va elle peut attendre mais c'est surement pas le cas de tous les malades:confused:

donc j'aimerais bien avoir des infos s'il vous plait:)

merci

 

 

y'a le medecin privé malgré tout il est mieux ke le medecin public !!!

Link to post
Share on other sites
Mr Mestralmi, je vais vous raconter une vraie anecdote.

 

Une fois, l'ancien président Algérien Ahmed Ben Bella, est parti visiter une ferme, et il s'est mêlé à la foule, et a commencé à parler aux paysans, pour leur venter les bien fait du socialisme.

 

il dit à un vieux, tu vois le monsieur qui a une 403, je vais le rendre comme vous, le vieux paysan lui a répondu, je ne veux pas que tu l'appauvrisses, mais j'attends de vous qu'on me permette d'être aussi riche que lui.

 

c'est pas en critiquant la grêve des médecins qu'on va améliorer les conditions de vie des autres tranches de la société. mais chacune doit se battre pour sa cause.

 

si vous aimez voir les infirmiers vivre bien, tout à votre honneur, mais vous semblez plus vous obstiner à dire que les médecins n'ont pas le droit d'avoir une vie descente, et qu'ils ne méritent pas plus, or, de telle réflexions ne peuvent émaner d'une âme saine.

 

 

salam

 

tu n'a pas compris je veux pas voir l'infirmier mieux que le medecin

chacun sa place

et je ne critique pas tous les medecins il y a une categorie de medecin

que je n'aime pas, partout il ya des brebis galeuse

il ya une caste de medecins en Algerie incompetant ,ironique ,

ce croyant les meilleurs,se foutant du malade

et la je pense que tu rejoins ce que je dit je comprend ta reaction

et une chose

Chacun doit ce battre pour toutes les causes

Link to post
Share on other sites
Des cas sociaux, il en existe dans tous les pays, et ce n'est pas la norme en Algérie. De plus, on voit que tu n'as pas mis les pieds en Algérie depuis longtemps. Il n'ya plus de crise du logement.....Mais les prix des loyers ont été multipliés par 10.

 

 

 

Pluton vit en Algérie donc à mon avis il sait mieux que toi ou moi ce que vivent les algériens

 

 

 

Ce qui est un comportement tout à fait rationnel.

Tout le monde n'a pas vocation à être bénévole. Il y a plein d'algériens brillants en Algériens qui pourraient se faire des c.. en or à l'étranger, mais qui restent et se contentent des salaires qu'on leur donne. Et je ne parle même pas des chômeurs surdiplômés. Quand on connaît la difficulté des études de médecine et la sélectivité du système, je crois que leurs demandes sont tout à fait légitimes.

 

Chere Jasmine77

premierement en Algerie cela fait 6 mois la derniere fois que j'ai mis les pieds

et en moyenne je part 4 a 5 fois par ans depuis l'age de deux et j'en ai 45

il n'y a pas un ete que j'ai passer en france

par contre en te lisant tu doit connaitre l'algerie que par les journaux

tu dit il n'y a pas de crise du logements

 

alors vas te renseigner a l'Opgi et fait une demande

meme en reve tu ne verras la location ?si en algerie les gens achetent

des logement mais que ceux qui on les moyens et ensuite viens les LSP

tu sais de quoi je parle non !

Link to post
Share on other sites
Qu'il quitte Lyon pour Laghouat, après, on avisera.

 

Cher Adomino en temps que moderateur

ton role et d'intervenir et non de prendre

parti pour l'un ou pour l'autre

avec tous le respect que je te dois

lyon ou laghouat partout sil ya des medecins

verreux pourris et qui ne respectent pas

le sermont d'hypocrate

et voila ce que j'ai trouver dans FA

 

 

 

 

Morts pour fausses couches ou bien amputées par erreur, innombrables sont les personnes à qui les médecins ont ôté le sourire à jamais, pire encore, leur ont gâché l’existence. En Algérie, le sujet des erreurs médicales demeure tabou et l’ampleur exacte du phénomène est très mal connue en l’absence de statistiques fiables ainsi que textes judiciaires et l’opacité entourant les faits et cela sous le silence des pouvoirs publics. " Le nombre de patients qui trainent les séquelles d’une mauvaise qualité de soins ainsi que les erreurs de prophylaxie en Algérie sot nombreuses et diverses et les personnes et les personnes atteintes se taisent souvent sur le sujet selon elles, tabou ", nous dira pour autant M. Larbi, avocat.

 

Néanmoins, ces dernières années, il semble que les gens acceptent de moins en moins de fermer les yeux sur les erreurs de médication aux conséquences souvent mortelles et cela vu le nombre de plaintes déposées au niveau de différents tribunaux du pays aussi est-il fréquent que la presse rapporte des cas de morts douteuses ainsi que des fautes médicales entrainant de graves séquelles ou les structures hospitalières sont mises en cause, sinon en accusation. L’affaire des bébés morts qui a défrayé la chronique durant plusieurs jours causant des émeutes. Cette tragédie n’est que la partie apparente de l’iceberg. La réalité serait encore plus dramatique qu’on ne le soupçonne, si la prise de conscience vis-à-vis du phénomène permet certainement sa prévention, voire sa réduction, elle permet aussi de mieux connaître l’étendue des dégâts, car la banalisation des erreurs médicales conduit souvent à un désastre certain où la victime est souvent livrée a elle-même en l’absence de textes judiciaires qui permettent réparation.

 

Des erreurs et des interrogations

 

Pour se rendre compte de l’étendue du phénomène, il suffit de se rendre à l’hôpital ou au tribunal. Mais le domaine où les erreurs médicales sont les plus fréquentes est celui des maternités.

 

Les victimes de ces négligences sont assez nombreuses ,le cas édifiant de Fatiha qui est décédée suite à un accouchement par césarienne n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, son mari raconte les larmes aux yeux " le jour de l’accouchement nous nous sommes rendus à la clinique et sur place et à première vue le médecin nous a ordonnés l’accouchement par césarienne sous le prétexte que le bébé était trop gros pour un accouchement normal. Durant l’opération ma femme s’est réveillée car l’effet de l’anesthésie s’est atténué, elle criait de douleur on lui a alors administré une deuxième dose qui lui a été fatale, après 12 jours de coma elle décède.”

 

Il a porté l’affaire devant la justice " je vais me battre jusqu’à ce que justice soit établie. Ils voulaient l’accoucher par césarienne car cette dernière coute 45 000DA tandis que par voie normale elle coute 18 000DA, martèle-t-il.

 

Autre cas regrettable celui de Salima qui a perdu son bébé " quand je me suis rendue à l’hôpital pour accoucher le médecin nous a orientés vers une clinique privée en nous donnant même l’adresse car il fallait une intervention que l’hôpital ne pouvait effectuer faute de moyens, nous avons perdu beaucoup de temps en cherchant ladite clinique, malheuresement une fois sur place j’ai perdu beaucoup de sang et j’ai eu des complications fatales et après une intervention au forceps j’ai perdu le bébé, en réalité le médecin qui nous a orientés vers la clinique privée était la femme du directeur de l’établissement.

 

En effet, ce témoignage émouvant révèle l’existence de certains liens entre le privé et le public qui travaillent ensemble pour ensuite en tirer des bénéfices. Pathétique réalité pour un système de santé déjà fragilisé par sa mauvaise gestion et le manque de moyens humains et matériels. Nous nous sommes rendus à cette clinique pour en savoir plus mais la direction ainsi que le personnel s’est refusé à tout commentaire. Autre cas celui de cet homme qui a perdu son fils suite à une transfusion sanguine avec du sang OR+ alors que lui est OR-, une omission aux conséquences dramatiques.

 

D’autres personnes sont victimes de négligences dans un métier qui ne tolère pas d’erreurs où des médecins oublient après une opération des compresses ou des morceaux de coton à l’intérieur des corps. Ainsi ces personnes sont souvent victimes de problèmes de santé liées à ces objets oubliés qui conduisent malheureusement quelques fois à leur mort. La circoncision est aussi touchée par le phénomène, un exemple ce père dont le fils a été victime d’une circoncision ratée ou on lui a sectionné une artère " la fête s’est transformée en tristesse et colère, heureusement qu’il s’en est sorti après 15 jours d’hospitalisation mais les séquelles sont toujours visibles " nous dit son père. Le comble et comme si cela ne suffisait pas les medecins, infirmiers et aides-soignants se renvoient la balle.

 

Ainsi, il s’avère que la responsabilité médicale constitue un sujet aussi vaste que complexe. Des cas à la fois émouvants et touchants sont signalés et qui suscitent bien des commentaires. Combien d’accouchements ratés ! Comment un médecin peut-il se justifier en oubliant un pansement ou un objet à l’intérieur du corps du patient ou pire encore en lui amputant un membre sain par erreur ? La question demeure entiére, car les médecins qu’on a interrogés ont majoritairement refusé de s’exprimer sur le sujet, peut-être trop tabou dans le milieu médical voire trop sensible. Certains s’estiment dépassés par le travail ou bien faute de moyens.

 

105 plaintes déposées

 

Cela étant dit, le chiffre reste officieux, car bon nombre de victimes refusent de déposer plainte et d’autres sont indemnisées par arrangement surtout dans le secteur privé.

 

Un juriste estime que " bien que le nombre de plaintes qui aboutissent au niveau de la justice soit insignifiant,néanmoins il est en constante augmentation ces dernières années ", en effet alors que le nombre, plaintes était entre 1986 et 1994 de 35, il a pratiquement doublé en l’espace de 5 ans seulement et ce, à l’échelle nationale.

 

Aussi et dans le même registre, on saura que plusieurs affaires inhérentes aux fautes classées " non assistance à personnes en danger " ont été portées devant la justice. Joint par nos soins pour avoir plus de précisions M.D, juge de son état nous dira " en matière penale, la responsabilité devient personnelle et individuelle, le praticien comparâit devant une juridiction compétente pour défendre son acte, toutefois, quand la faute s’avère être commise par un médecin privé exerçant dans un cabinet médical elle set classé civile ou pénale et est endossée par le médecin lui-même " pour sa part, l’avocat de l’une des victimes susmentionnée, qui semble maîtriser le sujet a apporté quelques éclaircissements concernant les erreurs médicales. Pour lui il, faut tirer la sonnette d’alarme car aucun des médecins accusés et jugés n’a été condamné et ce, nonobstant les preuves irréfutables. Il conclut en citant la loi 239 du code pénal qui est loin d’être respecté voire appliquée que lors des jugements " l’auteur d’une négligence ou erreur professionnelle durant l’exercice de ses fonctions et qui porte atteinte à la santé du patient qui entraîne un handicap permanent où bien met sa vie en danger ainsi que causera son décès sera poursuivi et sévèrement sanctionné. "

Link to post
Share on other sites
Cher Adomino en temps que moderateur

ton role et d'intervenir et non de prendre

parti pour l'un ou pour l'autre

avec tous le respect que je te dois

lyon ou laghouat partout sil ya des medecins

verreux pourris et qui ne respectent pas

le sermont d'hypocrate

et voila ce que j'ai trouver dans FA

"

 

Je ne prend pas partie, je donne mon avis, ni la charte ni la morale ne me l'interdit.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...