Jump to content

Arrêt définitif de l’importation de l'essence dès fin Avril


Recommended Posts

Arrêt définitif de l’importation de l'essence : Attar rappelle la deadeline de fin avril

Abdelmadjid Attar a rappelé mardi au cours de la réunion d’évaluation  hebdomadaire avec les cadres de son ministère que la date buttoir pour l’arrêt  de l’importation de l’essence est fixée à la fin du mois d’avril, insistant sur l’impératif respect  des délais  fixés à cet effet.

Outre cette question des carburants, le ministre  a également évoqué, selon un communiqué,  d’autres dossiers en rapport avec la sécurité énergétique, le programme des zones d’ombre, le développement de la production et la reconstitution des réserves ».

Les cadres du ministère, pour leur part, ont présenté un exposé sur la coordination en cours pour lever les contraintes bureaucratiques entravant le développement du secteur, lancée par une commission ad hoc sur orientation préalable du ministre.

L'accent a été mis, en outre, sur l'importance d'une coordination étroite avec le ministère de la transition énergétique et des énergies renouvelables pour la création d'une entreprise spécialisée dans ce domaine.

A cet effet, un exposé a été donné sur "le transfert de l'une des entreprises relevant du secteur de l'Energie vers le secteur de la transition énergétique et des énergies renouvelables en cours de finalisation".

Le ministre a souligné "l'importance d'œuvrer sans relâche à réaliser les objectifs annuels et les défis imposés dans le secteur en cette conjoncture, liés à la sécurité énergétique et la garantie des exportations en termes de qualité et de quantité, outre la promotion de l'efficacité du secteur pour améliorer sa productivité",  a conclu. le communiqué  du ministère de l'Energie.

 

A1

Link to post
Share on other sites

bonjour

c'est une bonne chose mais..il y a toujours un mais....mais alors pourquoi avions-nous importer de l'essence quand est un pays exportateur de pétrole ?...

comment vont-ils faire pour compenser les besoins ?

pour ne plus importer ils faut raffiner localement...Mr le ministre a t-il  une solution ?

 

Link to post
Share on other sites

il n y a plus de sous pour importer voila la raison ....on peut augmenter les capacités de production mais il faut du temps donc on a importé des millions de vehicules  pour finalement se retrouver  en panne seche .

attendez vous a une hausse du prix des carburants pour reduire les deplacements - pendant le covid c'est possible de se passer des importations mais lorsque l'activité va reprendre normalement , il n y aura pas suffisamment de carburant pour tous .

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

au dela de cette décision qui paraît urgente et d'ailleurs à se demander comment se fait il qu'un pays comme le notre est arrivé à importer de l'essence lol lol, pourquoi pas du sable et des dattes tant qu'on y est, mais maalihche, on va dire que c'est bouteftef

ceci dit, en elle meme cette décision n'est pas LA PLUS IMPORTANTE,

le plus crucial, c'est est ce que la "nomenklatura" à supposer qu'elle existe encore, pourrait  renoncer à ses privilèges pour avoir de l'essence en priorité ( sans faire la chaîne par exemple ) ou avoir des privilèges quelconques autour de la question

c'est ça le vrai problème qui surgira  ( ou pas ) dans le futur immédiat suite à  cette sage décision.

une épreuve de plus pour le Pouvoir actuel pour prouver ce qu'il est ou.... prétent l'être.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...