Jump to content

scénaristes,acteurs,célébrités,films,musiques de films


Recommended Posts

la fusion de réalisateur Sergio Léon  avec le musicien compositeur ennio morricone fu un supernova cinématographique qui a bouleversé le monde des films spaghetti des années 60/70 et faire naître des acteurs qui sont devenu des stars des films westerns.comme Clint Eastwood et eli Wallace

Sergio Léon et ennio morricone deux artistes qui avaient couplé une imagination remarquable un scénario suivi de musique qui ont ensorcelée tout les esprits pour réalisé des films qui sont resté un vrai chef d'oeuvre de la cinématographie pour les générations de tout les temps.

 

Sergio Léon

 

Sergio Leone (prononcé en italien [ˈsɛrd͡ʒo leˈoːne][a]), né le 3 janvier 1929 à Rome et mort le 30 avril 1989 dans la même ville, est un réalisateur et scénariste italien. Figure majeure du western spaghetti (qu'il popularise largement, sans toutefois l'inventer, ni adhérer à l'épithète), il réalise les films Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la Brute et le Truand, qui sont souvent considérés comme des classiques du cinéma, films qui révèlent l'acteur Clint Eastwood et le compositeur Ennio Morricone. Il est également célèbre pour la trilogie Il était une fois, composée de Il était une fois dans l'Ouest, Il était une fois la révolution et Il était une fois en Amérique.

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

ennio morricone

 [ˈɛnnjo morriˈkoːne][N 1], né le 10 novembre 1928 à Rome et mort le 6 juillet 2020 dans la même ville, est un compositeur, musicien, producteur, arrangeur musical et chef d'orchestre italien.

 

 

 

Il était une fois Ennio Morricone - LA STORY Nostalgie

 

Avec 70 millions de disques vendus et 500 musiques de film à son palmarès, Ennio Morricone est une des rares stars du monde des compositeurs contemporains. Rendu célèbre internationalement par les musiques qu'il compose pour les films de Sergio Leone, Ennio Morricone a également beaucoup travaillé pour le cinéma français et américain. De Cinecittà à Hollywood, Brice Depasse vous raconte en images et en trois minutes, 50 ans de bandes originales dont beaucoup sont légendaires (Il était une fois dans l'ouest, Pour une poignée de dollars, Le professionnel, Le bon la brute et le truand, etc).

 

Link to post
Share on other sites

Superbe orchestre que celui d'Ennio Morricone.. (un film à lui-même) !

La chorale, les instruments, la disposition  est unique  au monde.. 

Tout est propre et reluisant.. allant des artistes aux ustensiles de musique !!

Quant au son.. que dire !

La chair de poule !!!

 

Merci pour le partage.. 

 

Link to post
Share on other sites

une musique sensationnel 

Le grand ennio moriccon de part son imagination et sa maîtrise des techniques de relaxation mental était un vrai psy,sans l'avoir déclaré,les notes que composé,étaient d'une grande ingéniosité, bien étudié et tres précis, chaque note atteingnit une touche cérébral qui fait vibré les sensations,relaxation inévitable.

il faut rappelé qu'il était le compositeur de la musique de film la bataille d'Alger sa touche à donné un sens et un succès au film.

 

 

 

il est mort en juillet dernier une grande perte pas uniquement pour le monde du cinéma mais pour le monde de soin psychothérapique

allah yerahmou

Link to post
Share on other sites

Excellentes les 3 dernières vidéos.. 

Comme si nous y  étions.. 

Certaines locations sont restées telles quelles.. 

D'autres à l'abandon.. 

Et d'autres sont carrément devenues des zones urbaines.. hihihi

 

En bref.. 

On se retape 3 superbes films... en quelques minutes !!

C'est grandiose le cinéma !!

Merci DDS.. 👏

 

Link to post
Share on other sites

choukran caporal

et comme cerise sur gâteau (ou vanille sur gâteau c'est aux choix)

 

le fameux poncho de clint eastwood n'a jamais était lavé

james Coburn avait une appétit de loup pour accepté le rôle principal dans le film du bon la brut et le truand

et charles bronson n'aimé pas trop le scénario

pour que clint eastwood fait le plus grand mauvais bon choix de sa carrière qui va le faire propulsé dans l'univers de cinéma

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

le réalisateur Moustapha Akkad 

 

220px-%D9%85%D8%B5%D8%B7%D9%81%D9%89_%D8

 (en arabe مصطفى العقاد), né le 1er juillet 1930 à Alep et mort le 11 novembre 2005 à Amman, est un producteur et réalisateur de film américain d'origine syrienne. Disparu lors des attentats-suicides d'Amman du 9 novembre 2005, il était le producteur des Halloween (8 films entre 1978 et 2002) et fut le réalisateur-producteur du Message (1976) et du Lion du désert (1981).

 

Le Message

http://leylaloukoum.l.e.pic.centerblog.net/428d364b.jpg

 

 (titre arabe : الرسالة [arrissala][1] ; titre anglais : The Message) est un film de Moustapha Akkad sorti en 1976.

Décrivant la vie du prophète de l'islam Mahomet, ce film présente la particularité d'avoir été tourné simultanément en anglais et en arabe, avec des acteurs principaux différents selon les versions. Conformément à l'aniconisme de la tradition islamique, le prophète n'est jamais représenté. Sa présence est « évoquée », ou « suggérée » au spectateur, par le procédé de la caméra subjective[2],[3]. Le même traitement est appliqué à Ali ibn Abi Talib qui « apparaît » dans le film.

Akkad-Risalah.jpg

 

Six ans de préparation, un an de tournage, des milliers de figurants

 

moustapha akkad:

 

« J'ai fait ce film car il représente un enjeu personnel. En outre, sa production est intéressante, il y une histoire, une intrigue, une force dramatique. Étant un musulman vivant en Occident, je considère que c'est mon devoir de dire la vérité par rapport à l'islam. C'est une religion qui comporte 700 millions de fidèles, et pourtant, si peu est su à son propos que c'en est surprenant. J'ai pensé que raconter cette histoire créera un pont avec l'Occident. »

 

musique du film 

Maurice Jarre

موريس جار (13 سبتمبر 1924 في مدينة ليون - 29 مارس 2009 في لوس أنجلس، كاليفورنيا) كان ملحناً فرنسياً. بالرغم من تأليفه لعدة مقطوعات موسيقية للعرض العام إلا أنه تخصص في تأليف موسيقى الأفلام والتي نال الكثير منها جوائز عالمية. فقد عمل مع أفضل المخرجين العالميين مثل دافيد لين في فيلم لورنس العرب عام 1962. وفيلم دكتور جيفاغو عام 1965 وفيلم الطريق إلى الهند عام 1984. كما أنه ألف موسيقى فيلمي الرسالة 1976 وأسد الصحراء 1981 لمصطفى العقاد وفيلم جمعية الشعراء الأموات عام 1989 وفيلم الشبح عام 1990. وله نجمة على رصيف شارع هوليوود الشهير في مدينة لوس أنجلوس منذ عام 2001.

 

 

 

 

لقطات نادرة من كواليس فيلم الرسالة

 

Link to post
Share on other sites

Un de mes personnages préféré qui a marqué notre enfance, qui d'autre à part l'invincible inspecteur clouzau dans son sacré film  "la panthère rose" 

latest?cb=20111112100700&path-prefix=fr

Jacques Clouseau est un personnage de fiction créé par Blake Edwards et Maurice Richlin en 1963 pour le film La Panthère rose.

l'inspecteur clouseau incarné par Peter Sellers

 

  220px-Peter_Sellers_Allan_Warren.jpg

Richard Henry Sellers, dit Peter Sellers, né le 8 septembre 1925 dans le quartier de Southsea à Portsmouth et mort le 24 juillet 1980 à Londres, est un acteur britannique. D'abord vedette comique dans son pays, il accède à la notoriété internationale dans les années 1960. Réputé pour ses talents de transformiste, il utilise les accents et les maquillages les plus divers, et joue volontiers des rôles multiples. Il a notamment interprété l'inspecteur Clouseau dans la série de films La Panthère rose, et joué un triple rôle dans Docteur Folamour.

 

thème musical du film  "the pink panther"

 

The Pink Panther Theme est un thème musical de jazz composé initialement par Guy Delo[réf. nécessaire] dont la publication a été refusée, après cet échec il aurait ensuite revendu illégalement ses droits d'auteurs à Henry Mancini, qui l'utilisa pour le film La Panthère rose sorti en 1963, dont le générique marquait l'apparition du personnage de la panthère rose. Le thème a servi par la suite pour la série de dessins animés du même titre.

Le thème, en mi mineur, est joué par le saxophoniste Plas Johnson au saxophone ténor, et l'arrangeur est Darrol Barry. La bande son du film, parmi laquelle figure le thème, a reçu un Grammy Award en 2001.

Il a été repris en particulier par John McLaughlin et Al Di Meola dans la version en public d'une reprise de Chick Corea Short Tales of the Black Forest, dans l'album de 1981 Friday Night in San Francisco[1].

Il est considéré comme l'un des plus fameux thèmes musicaux de musique de film, et a fait l'objet d'un litige au sujet des droits d'auteur entre EMI Music et les héritiers d'Henry Mancini[2].

Dans le film Le Fils de la Panthère rose – le dernier de la série, sorti en 1993 – le thème est enregistré et arrangé par Bobby McFerrin et interprété pour la première fois a cappella.

 

thème musical du film

 

 

 

quelques extraits du film

 

 

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...