Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
L'aghabie l'aghabie

La franc-maçonnerie en Algérie

Recommended Posts

On se rend compte que par rapport à d'autres pays, ce qui se passe en Algérie est très caché, les algériens sont très forts pour le mensonge et les cachoteries. On ne parle jamais de la maçonnerie en Algérie ni de ses adhérents alors que pour les autres pays d'Afrique, des vidéos circulent librement.

On a actuellement une vague d'arrestation de journalistes et un comédien mais là encore les raisons m'échappent, nos journalistes sont vraiment nuls à l'image de toute la médiocrité du pays, on a deux brillants agitateurs pseudo pensants dont l'occupation est d'insulter Dieu et son Prophète et de tout mettre sur le dos du méchant Islam.

 

J'ai l'impression que nous sommes un pays qui ne sert vraiment à rien, hormis se voler les uns les autres et le commérage ainsi que la rage des Kabyles de ne plus être Romains mais Arabe, rien de bien sérieux sous nos dattiers... Bref et la franc-maçonnerie chez nous ?

 

J'aimerais bien avoir des noms.

 

 

Franc-Maçonnerie en Algérie » Grand Orient Arabe Âcuménique: Site Officiel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ageron dit que la loi de 1889 a créé entre 160.000 et 170.000 Français en 30 ans. Selon le gouverneur Laferrière il y avait en 1898, 384.000 Français en Algérie (dont 56.000 naturalisés et 53.000 juifs) et 237.000 étrangers.

 

Créer des français, vraiment étrange, des italiens, des espagnols, des juifs, qu'on transforme en Français.

 

Les vidéos sont bien évidemment introuvables, tout disparait chez nous, une vraie mafia et je ne comprends pas "la madone de bentalha" ni le google heart.

Share this post


Link to post
Share on other sites

CONSEILS AUX PROFANES, DANS LE TOP [h=2]C'EST QUOI UN FRANC-MAÇON (OU UNE FRANC-MAÇONNE) ?[/h]

26 JUIN 2017

 

Rédigé par La Maçonne et publié depuis Overblog

 

C'est ainsi qu'une de mes lectrices me formule ses questions en commentaire d'un article.

 

« Bonjour. Concrètement c'est quoi un franc macon ? Pourquoi vous vous réunissez ? Je me pose la question en toute bonne foi. Admettons je suis franc-maçon, il se passe quoi ? »

 

Un franc-maçon ou une franc-maçonne est une personne comme une autre avec un quelque chose en plus. Je sais qu'avec ce genre de réponse, je viens de perdre la moitié de mon lectorat.

 

La franc-maçonnerie ne m'a pas permise de vivre autrement, elle m'a permise de penser autrement. C'est, à mon avis, l'essentiel.

 

La franc-maçonnerie propose une méthode de pensée qui utilise le symbole/la symbolique comme, à la fois, expression mais aussi exercice de cette pensée. Cette méthode doit permettre de se construire et de s'éveiller à des choses nouvelles. J'estime que nous possédons toutes et tous un potentiel et que la franc-maçonnerie n'est qu'un révélateur de celui-ci. Il peut ainsi, pour certaines et certains, être un "éveilleur".

 

A contrario, on ne devient pas plus riche, plus intelligent et encore moins plus beau. Inutile non plus de croire qu'une maçonne ou un maçon "rayonne" ou "irradie", comme certains ou certaines veulent le faire croire. C'est d'ailleurs aussi prétentieux que puéril. On ne se transforme pas comme, dans un conte de fée, en beau cygne majestueux. Les "vilains petits canards" le restent. Il n'y a pas non plus "d'essence" - je ne suis d'ailleurs pas "essentialiste". Ce serait prétendre et croire qu'il existe une prédestinée comme si certains avaient un génome "franc-maçon" ou "franc-maçonne", genre "maladie orpheline" !

 

Le frère ou la soeur restent ce qu'il était avant d'être initié. Sa seule différence est par son travail, sa propre connaissance et par son regard sur les événements ou les faits extérieurs. On gagne, simplement, en authenticité. Ce n'est plus être en toute superficialité ou comme on voudrait que l'on soit (société, famille, etc) mais être et prendre conscience de cette existence et de ce que l'on est.

 

La franc-maçonnerie est émancipatrice. Elle permet de gagner en liberté - d'opinions, tout d'abord - puisqu'elle invite à savoir s'en faire une en dehors de tout dogme et toute pression extérieure - Elle permet aussi de prendre conscience autant de son propre sens du mot "liberté" pour soi mais aussi pour les autres. En effet, si on veut avoir une pensée libre, on doit aussi être capable d'accepter celle des autres - même si elle diverge de la sienne - C'est à cela que nous entraîne la franc-maçonnerie. Celui et celle qui n'y arrive pas, c'est simplement arrêté au début du chemin, restant dans le superficiel. En effet, lorsque l'on est authentique avec soi, il n'y a aucune raison de craindre l'opinion et la pensée des autres.

 

Ceci ne s'obtient que par un seul moyen : le travail.

 

Pourquoi nous nous réunissons ?

 

La tenue (ou la réunion) a plusieurs objectifs :

  • Au début, elle permet la transmission de cette méthode par l'écoute attentive des travaux des autres membres de la loge (associée à une instruction). Beaucoup de nouveaux initiés peuvent se trouver déçus par la cérémonie d'initiation qu'ils ont vécu. Suivant les sensibilités – car tout est, dans le fond, une question de sensibilité - cette cérémonie que l'on traverse sans la comprendre, sans avoir le texte par la suite, n'a pas de signification – et si on en fait une lecture littérale, elle paraît même … disons-le … ben, idiote.

Le jeune initié l'est à l'âge adulte, voir même très adulte. Les quatre éléments (évoqué lors de l'initiation) ne peuvent pas être considérés comme une découverte primordiale à plus de 30 ans ! Pourtant, si l'on creuse un peu, n'importe qui – sans être initié – comprendra que la terre, l'eau, l'air et le feu sont une allégorie de la création du monde. À partir de cette base, le reste est à faire.

 

Ces réunions permettent d'accepter l'autre avec ses différences, ses opinions, ses idées, et se rendre compte que cette différence est un enrichissement et non pas un danger pour soi.

  • Le travail du franc-maçon est un retour aux sources, à ses propres sources. La franc-maçonnerie est un travail solitaire, que l'on fait pour soi et en fonction de soi. Les réunions permettent de se conforter, se confronter, débattre et de continuer à se réaliser.

Ce que ne sont pas les francs-maçons.

 

Ils ne sont ni adorateurs du diable, ni ne papotent avec les esprits des défunts. La tenue (réunion) n'est pas une messe. On n'y mange, bien sûr, ni chat, ni bébé. On n'y complote pas pour la destruction de l'humanité et la fin des démocraties dans le monde.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vois pas le probleme je trouve que ça ne correspond pas du tout aux societes arabes -se reunir ,discuter ,reflechir ,changer le monde et avoir une influence sur lui pour le bien de l'humanité -c'est une bonne chose !...il vaut mieux ça que les foutouhates a coup de sabres non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...