Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
L'aghabie l'aghabie

'arabiyati

Recommended Posts

'arabiyati 'arabiyati

kem anani ouhibouki

wa ana akhtartouki

li anaki adjmel lougha fi hada kouwni

 

Ahhh kem min sa'louk

kadaba 'anki

li annaki loughatou accha'bou eldjazaïri (bon sah maa tamazight)

Wa li hada la atakhala 'anki

 

Ya habibati

Loughatou ellati awha biha Rabbana

wa nazalet 'alaa sayidana

wa nahnou biki nouqraou aghla kalem li youfidana

fi dounia wa akharatina

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

780px-Arbre_des_langues_semitiques2-svg-ba327.png

Les langues sémitiques forment un groupe de langues parlées depuis la plus haute l’Antiquité au Moyen-Orient, au Proche-Orient ainsi qu’en en Afrique du Nord. Ces langues sont qualifiées de « sémitiques » en reference au nom biblique de Sem, fils de Noé. C’est une des branches de la famille des langues afro-asiatiques, répandues de la moitié nord de l’Afrique jusqu’au Moyen-Orient. On ne connait pas de manière certaine l’origine ainsi que l’expansion géographique de ces langues, soit de l’Asie vers l’Afrique ou de l’Afrique vers l’Asie.

 

La presence des langues sémitiques archaïques telles l’akkadien et l’ougaritique est attestée depuis plus de quatre millénaires. Les plus anciens documents akkadiens, en écriture cunéiforme, datent de la seconde moitié du troisième millénaire avant J.-C. et l’archéologie découvre d’autres documents akkadiens ultérieurs jusqu’au début de l’ère chrétienne.

 

Les langues sémitiques contemporaines les plus parlées sont l’arabe (plus de 450 millions de locuteurs), l’amharique (27 millions), l’hébreu (8 millions), le tigrinya (6,75 millions). Elles constituent aujourd’hui, avec le maltais, (400 000 locuteurs) les seules langues sémitiques officielles, bien que d’autres langues utilisées en Éthiopie, en Érythrée, à Djibouti et en Somalie, ainsi que les divers parlers néo-araméens du Moyen-Orient, se rattachent à cette famille.

 

Ce qui caractérise les langues sémitiques entre autres est la prédominance de racines trilittères - constituant le squelette de la langue - et par l’usage de consonnes laryngales, gutturales et emphatiques.

 

L’araméen apparut vers 850 AC en Syrie, et dès le VIe siècle fut utilisé comme Linga franca (langue la plus utilisée) de l’Égypte à l’Afghanistan. Seul le grec rivalisa avec l’araméen au Moyen-Orient. Ainsi, par exemple, la lingua franca des Hébreux à l’époque du Christ était l’araméen. Celle-ci fut donc la championne des langues sémitiques du VIe siècle AC jusqu’au VIIe siècle. C’est pour cela beaucoup d’historiens estiment que Jésus fils de Marie a prêché en araméen en Palestine.

 

Depuis cette date, la langue sémitique la plus répandue est l’arabe qui s’est propgée du pourtour méditérannéen jusqu’en Asie centrale.

 

780px-Arbre_des_langues_semitiques2-svg-e9e9e.png

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arbre linguistique des langues sémitiques.

 

La linguistique, au XIXe siècle, soutenait l’origine asiatique des langues sémitiques. Aux XXe et XXIe siècles, de nouvelles hypothèses avancent une origine africaine des langues sémitiques dont la famille serait partie intégrante d’un groupe plus large de langues afro-asiatiques.

 

L’antique cité d’Ebla fut découverte en 1964 sur le site de Tell Mardikh en Syrie. En 1974, 42 tablettes portant une écriture cunéiforme furent extraites des ruines d’un palais datant de l’âge du Bronze ancien (2400-2225 avant l’ère chrétienne). En 1975, 17 000 tablettes furent ensuite mises au jour. L’étude de ces tablettes présente une langue archaïque dont certains traits morphologiques rappellent l’akkadien, et dont le lexique semble s’apparenter à l’hébreu et à l’araméen.

 

Des langues sémitiques occidentales, parlées de la Syrie au Yémen, livrent progressivement des textes écrits. Des textes en proto-canéen datent de 1500 av. J.-C. et attestent l’usage d’une langue sémitique occidentale à cette époque. Des tablettes écrites en ougaritique ont été découvertes en Syrie du Nord, datant de 1 300 av. J.-C. Vers cette époque, des nomades araméens font incursion dans le désert syrien. Le vieux sudarabique est une langue sémitique méridionale.

 

Au Ier millénaire av. J.-C., l’alphabet s’étant largement répandu, toute une série d’autres langues devinrent accessibles : l’araméen et le vieux sudarabique. Durant cette période, le système de déclinaisons, encore vigoureux dans l’ougaritique, semble décliner pour donner naissance aux langues sémitiques du nord-ouest. Les Phéniciens répandent le canéen à travers une bonne partie de la Méditerranéee, tandis que son cousin, l’hébreu devient la langue de la littérature religieuse avec la Torah et le Tanakh . Avec les conquêtes de l’empire assyrien, l’araméen devient la lingua franca du Croissant fertile, supplantant toutes les autres langues, notamment l’akkadien et le phénicien, tandis que l’hébreu subsiste en tant que langue liturgique.

 

384px-Amarna_Akkadian_letter-6fa3e.png Lettres d’Amarna, -XIVe siècle

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

[h=5]L’ Araméen[/h]

On a vu que l’araméen fait son apparition vers 850 AEC en Syrie, et dès le VIe siècle il fut utilisé comme lingua franca, de l’Égypte à l’Afghanistan et, en particulier celle des Hébreux à l’époque du Christ était l’araméen.. Seul le grec rivalisa avec l’araméen au Moyen-Orient.

 

L’ancien araméen (aussi appelé impérial, ou encore pré-chrétien) est connu à travers de nombreux papyrus, documents, et certains livres de l’Ancien Testament. Il se distingue des langues cananéennes par le passage de la voyelle â à la voyelle ô.

 

Actuellement, seul le grec peut prétendre avoir une aussi longue histoire documentée ininterrompue que l’araméen (2800 ans !). On trouve de nos jours

  • le néo-araméen occidental (syriaque occidental), parlé par quelques milliers de locuteurs de trois villages syriens (dont Maaloula.
  • le néo-araméen oriental (néo-syriaque, syriaque vulgaire), qui compterait des centaines de milliers de locuteurs particulièrement dans le nord de l’Irak appelé "Soureth" ,
  • le néo-araméen central parlé par quelques milliers de locuteurs des villages du Tour Abdin dialecte Turoyo[1]. Aussi, en Syrie dans la province d’Al-Hasakah

Parmi les manuscrits de Qumran, une centaine est constituée de textes rédigés en araméen, notamment des traductions de la Bible (targoums).

 

L’araméen était également la langue employée par les rabbins qui ont participé à l’écriture du Talmud de Babylone. Langue dans laquelle les deux Talmuds furent rédigés intégralement.

 

Tablette du Déluge de l’épopée de Gilgamesh, rédigée en akkadien GilgameshTablet2-bc66c.jpg

 

Divisions de la langue arabe

 

l’arabe ancien, langue morte aujourd’hui ;

 

l’arabe littéral, langue écrite et savante, dont le Coran offre le parfait modèle.

 

1. L’arabe ancien :

 

L’arabe ancien comptait les dialectes du Yémen et du Hedjaz, nommés himyarite et Koréischite. À l’avènement de l’Islam, ce dernier dialecte prédomina. Consacré par le Coran, il absorba rapidement toous les dialectes de l’Arabie, puis les autres idiomes sémitiques, constituant ainsi l’arabe littéral moderne. Celui-ci a tous les caractères d’une langue littéraire, et de plus il acquiert, comme langue liturgique, une importance particulière ; l’étude en est recommandée aux Arabes par la nécessité de lire et d’interpréter le Coran. Mais cette langue savante, qui suppose toujours un certain degré de culture, n’a pas toujours été accessible aux peuples qui font usage de l’arabe vulgaire.

 

2. L’arabe vulgaire :

 

L’arabe vulgaire comprend plusieurs dialectes à peu près identiques par leurs vocabulaires et qui se distinguent surtout par des différences de prononciation.

 

Les plus caractérisés sont :

 

celui du Yémen, considéré comme le plus pur de tous ;

 

celui de Thehama ;

 

celui de la Mecque, très corrompu à cause du brassage et du mouvement des populations diverses affluant vers la ville sainte ;

 

le bédouin, parlé dans un grand nombre de sous-dialectes, par les tribus nomades du désert ;

 

le syrien, le maronite et le druse, bien particulier au Liban et très mélangé ;

 

le mapoulet, parlé dans l’Inde, sur les côtes de Malabar et de Coromandel ;

 

l’égyptien, le maghrebin ou maure, propre aux anciens états du sud méditérannéen. On pourrait mentionner encore parmi les dialectes de l’arabe vulgaire le maltais, jargon composé d’arabe, d’italien et de provençal, dans lequel Quintin, Majus, Agius, Hervas et Vallencey, ont prétendu à tort reconnaître la langue punique ; puis le mosarabe ou maramisch, parlé jadis par les Arabes d’Espagne, dont on comptait encore au XVIIe siècle de nombreuses traces dans les montagnes de Grenade ou dans plusieurs localités de l’Andalousie, de Valence et d’Aragon. Ce dialecte a disparu de l’Espagne après l’expulsion des morisques par Philippe II en 1609.

 

Une liste de pays permet de situer géographiquement ces dialectes. Le hassaniyya est parlé en Mauritanie, au Sahara occidental, et dans le sud du Maroc. L’arabe maghrébin est parlé du nord Maroc à la Lybie, ses variantes sont l’arabe marocain , l’arabe tunisien (dont une variante est le judéo-tunisien), et l’arabe algérien (avec ses variants : l’arabe nedromi , le dialecte djidjélien et l’arabe oranais). Toujours en Afrique septentrionale on parle aussi l’arabe égyptien et l’arabe tchadien.

 

En Méditerranée se parlaient autrefois l’arabe andalou et l’arabe sicilien, ce dernier ayant dérivé vers le maltais, un des rares dialectes arabes écrit à l’aide de l’alphabet latin. Le maltais, langue hybride, fut fortement influencé par le phénicien, l’arabe, l’ottoman, le sicilien, l’italien et l’anglais.

 

Les plus anciens textes en arabe découvert par les archéologues, écrits avec un alphabet dérivé du nabatéen datent du 4è siècle.

 

 

Origine de l’arabe

 

L’origine du mot Arabe demeure obscure, malgré les nombreuses recherches. Selon Toufik Fahd, le radical ʿarab, en arabe, désigne le désert et c’est un mot araméen "arâbâh" . Le mot arabe peut dériver de la racine sémitique Abhar "se déplacer". Mais l’étymologie arabe considère que le mot arabe dérive du verbe "exprimer".

 

Le mot Aribi a été trouvé dans une inscription assyrienne qui date de 853 av. J.-C. Le roi Salmanazar III relate une rébellion du prince Gindibou l’Aribi. Vers 530 av. J.-C., le mot Arabaya est transcrit dans plusieurs documents persans. Le nom de lieu Arabia est transcrit en grec par Hérodote. Par la suite tous les écrivains grecs ou latins désignent l’endroit et les habitants par le mot arabique.

 

Ou il désigne « l’homme du désert » ou encore « l’homme qui a traversé le désert » ; dans cette acception, il représenterait l’identité bédouine, au sens strict, c’est-à-dire l’ensemble des tribus nomades vivant en Arabie.

 

Le poète palestinien Tamim al Barghouti nous fait remarquer de manière pertinente l’origine bédouine de cette langue née en plein coeur du désert :

"Comme de nombreuses propriétés de la langue arabe, ce qui a été généralement attribuée à l’origine bédouine de la langue, le désert est ici pour imposer l’unicité, l’homogénéité, et donc l’égalité sur toutes les créatures. Le sable est partout, et à la fin tout se transforme en sable, les extrêmes contradictoires de la vie semblent être de la même substance.…Un sens de la continuité et l’unité de l’Univers aurait été présent dans la communauté du désert des Arabes Bédouins, mais un sentiment d’insignifiance n’était pas là. La façon dont les décideurs anciens de la langue arabe a célébré les moindres détails de leur monde est vraiment remarquable."

 

L’historien Marc Bergé écrivit :

 

« Les Arabes font leur première apparition dans l’histoire en 854 avant Jésus-Christ : l’arabe Gindibu soutint Bin Idri de Damas (le Ben Hadad II de la Bible) en lui amenant mille chameliers du pays d’Aribi à l’occasion de la bataille de Qarqar […] Peut-être le camp de Gindibu était-il situé au sud-est de Damas ? Il est certain que les éléments bédouins de la péninsule arabique - qu’on appelait probablement indifféremment Aram, Eber ou Haribu - devaient être installés à l’origine, dans la région qui s’étend entre la Syrie et la Mésopotamie et qui fut, avec la Syrie le berceau le plus ancien des Sémites". »

 

Présents dans la péninsule Arabique et le désert arabo-syrien jusqu’au VIIe siècle, les Arabes ont alors connu une expansion vers le reste des Proche et Moyen Orients, vers l’Afrique du Nord et la péninsule Ibérique portés par leur foi en l’islam qui s’est transmise jusqu’en Andalousie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

au lieu de chercher jedim toi tu cherches le jed des autres !...

 

en espagne ils parlaient arabe "le mosarabe ou maramisch, parlé jadis par les Arabes d’Espagne, dont on comptait encore au XVIIe siècle de nombreuses traces dans les montagnes de Grenade ou dans plusieurs localités de l’Andalousie, de Valence et d’Aragon. Ce dialecte a disparu de l’Espagne après l’expulsion des morisques par Philippe II en 1609."... il nous reste un peu d'espoir alors l'arabe peut disparaitre avec le temps ! ...c'est vraiment une langue qui doit sa survie au coran -partout ou l'islam a ete vaincu l'arabe a disparu...c'est pour cela que je dis que ce sont les religieux qui participent a l'arabisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[h=2]Ce que notre langue leur doit. La langue arabe offre à la langue française force mots, sans que personne ne s’en doute. Que la langue arabe vienne en troisième position après l’anglais et l’italien a de quoi surprendre.

Dans l’alimentation, par exemple, une pastèque, des artichauts, des aubergines, des épinards à l’estragon, une mousseline, un sorbet arrosé de sirop, en buvant de la limonade ou une orangeade, pour finir avec un café, sans sucre, et un alcool, tout cela vient du monde arabe. Pour la mode, une jupe de coton, un gilet de satin, un caban ou une gabardine… Pour le savant, l’algèbre, les algorithmes, les chiffres…

Tous les domaines de l’existence sont ainsi répertoriés pour rappeler les mots arabes que nous utilisons, qu’il s’agisse de la flore, de la faune, des parfums et bijoux, de l’habitat, des transports, de la guerre, des couleurs, des fêtes, de la musique, des lettres et des arts, des religions, etc. Sans oublier les effets sur notre langue de la colonisation, de la guerre d’Algérie, du rap…

Pour Lavisse, « Nos ancêtres les Gaulois » étaient avant tout des barbares et sans les Romains et la civilisation arabe, qui a irrigué tout le Moyen Âge, la Renaissance aurait encore tardé.[/h] http://www.rfi.fr/emission/20170309-nos-ancetres-arabes-jean-pruvost

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

que de mensonges ! il n'y a rien dans ces pays ...a part le sable !

 

il fait meme l'apologie de la criminalité avec les histoires de vetements -les arabes se contentaient d'attaquer les caravanes qui passaient vers l'asie en traversant l'arabie - c'est la qu'ils ont decouvert la mode ,les jupes de coton et les gilets en satin hahaha ...quand a l'algebre ,c'est bon on deja dit que c'etait les perses et quand ils ont envahit la perse ,ils se sont appropriés les oeuvres des perses ...hitler a aussi volé des tableaux en arrivants a paris , est ce que les allemands sont connus pour l'art ?... que de mensonges , les arabes n'ont jamais contribué a la civilisation tout est faux .

 

comment les arabes peuvent ils connaitre quoi que ce soit a l'alimentation et influencer les français eux qui dans tous les pays qu'ils occupent sont obligés de placer quelqu'un dans un phare pour regarder si le bateau arrive avec la bouffe pour manger le soir ! qu'est ce que c'est que ces betises l'etrangere ...lbtata est a 100 dinars ,l'ail a 1800 dinars ,la nectarine a 4000 dinars et la viande presque a 2000 dinars - ou va la nourriture produite par les arabes ? -ils ne produisent rien ,wallou ! la seule chose qu'ils ont peut etre inventé c'est le zero parce qu'ils savent ce que c'est rien !.

 

les arabes a l'origine de la Renaissance mais alors pourquoi ne l'ont ils pas appliqué chez eux cette renaissance parce que la periode de la renaissance est quand meme le debut de la revolution culturelle ,scientifique et artistique qui a permis aux occidentaux d'etre la ou ils en sont - mais ou sont les arabes dans cette histoire ...toujours dans le sable et l'ignorance ,heureusement que le petrole a sauver les apparences.

 

 

 

ce monsieur est un menteur il devait etre amoureux d'une beurette au moment ou il a ecrit ces conneries et portée par l'elan poetique du moment il a sorti tout ça sauf qu'il ne sait pas que la beurette n'est pas arabe ! hahaha.

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si le monsieur était amoureux, il ne le dit pas dans son livre, mais en tous cas il reconnait la finesse arabe. Nous sommes le turban, le désert, le mysticisme, les milles et une nuit... La pomme de terre a baissé et est autour de 45 dinars, pour la viande ils se mangent entre eux ça devrait être suffisant pour leur fer.

 

Je n'ai pas terminé de poster le premier document, il remet pas mal d'idées à leur place, les arabes ont contribué au progrès et d'ailleurs ce qui a fait la lumière sur leur civilisation fait leur déclin actuellement.

 

Et vous qu'avez-vous apporté à notre monde ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous on a ete martyrisé par l'histoire , les juifs ont connu la shoah nous nous avons eu a faire avec les plus grands empires que nous avons sortis de nos terre puis nous vous avons rencontré ...ceux qui se sont arabisés ont disparut dans la meme mediocrité que les arabes et ceux qui restaient soucieux de sauvegarder le patrimoine se sont repliés sur eux memes.Il est clair que nous avons louper toutes les etape du developpement depuis votre arrivé mais autrefois aussi loin que remonte l'histoire connue nous etions en guerre ou les associé d'un empire , nous avons donc evolué avec ces empires jusqu'a ce que vous arriviez et la c'est la totale obscurité -vous aussi on vous a aidé -on a envoyé des guerriers en espagne , on a laissé quelques traces a cordou ,on a construit de beaux chateaux la bas -mais le probleme c'est que vous avez tout mis a votre nom...alors on a laché cordoue et on est revenu au point de depart , nos montagnes lol .

 

 

"Les Berbères ou Imazighen (Amazigh au singulier) constituent le fond ancien de la population de l’Afrique du Nord. Ils formaient à l’origine un seul Peuple peu à peu fragmenté par une histoire à la fois riche, complexe et mouvementée. Des dynasties berbères régnèrent sur le Maghreb jusqu’au XVI° siècle.

 

Les partisans de l’arabo-islamisme affirment que les Berbères sont sortis de l’histoire, leurconversion à l’Islam les ayant inscrits de façon irréversible dans l’aire politico-culturelle de l’arabité. Dans les années 1950, la revue Al Maghrib alla ainsi jusqu’à écrire qu’ils ne peuvent accéder au Paradis que s’ils se rattachent à des lignées arabes. Quant au ministre algérien de l’Education nationale, il déclara en 1962 qu’ils « sont une invention des Pères Blancs ».

 

Aujourd’hui, les dirigeants arabo-islamiques nord africains doivent faire face au réveil berbère si fortement exprimé en 2004 par Mohammed Chafik au travers de sa célèbre question réponse: « Au fait, pourquoi le Maghreb arabe n’arrive-t-il pas à se former ? C’est précisément parce qu’il n’est pas Arabe ». Cette phrase était incluse dans un article dont le titre explosif était : « Et si l’on décolonisait l’Afrique du Nord pour de bon ! », intitulé signifiant qu’après avoir chassé les Français, il convenait désormais pour les Berbères d’en faire de même avec les Arabes…"

 

c'est un ouvrage de bernard lugan !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
'arabiyati 'arabiyati

kem anani ouhibouki

wa ana akhtartouki

li anaki adjmel lougha fi hada kouwni

 

Ahhh kem min sa'louk

kadaba 'anki

li annaki loughatou accha'bou eldjazaïri (bon sah maa tamazight)

Wa li hada la atakhala 'anki

 

Ya habibati

Loughatou ellati awha biha Rabbana

wa nazalet 'alaa sayidana

wa nahnou biki nouqraou aghla kalem li youfidana

fi dounia wa akharatina

 

 

 

 

 

salut

 

on est pas contre la langue arabe.....

 

on est contre le fait de faire d'elle une langue supérieur autres langues...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ce qui m'intéresse par rapport au peuple berbère, les tribus, est-ce un peuple à part des arabes ? Il y a beaucoup de similitudes. Pourquoi le réveille se fait-il maintenant ? Vous êtes des orientaux, c'est un peu comme un gallois me disait qu'il n'est pas anglais ou un corse n'est pas français ou un basque n'est pas espagnol.

 

Les touaregs ne ressemblent en rien aux Kabyles et c'est des amazighs... Je me demande si c'est vrai.

 

Comme ils disent dans notre bled, koulou elkhobz wa ossouktou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La langue arabe sans l'Islam n'est rien, son particularisme s'éteint. Elle est liée à la parole d'Allah immuable et éternelle, d'ailleurs le miracle du Noble Coran est en Arabe, les traductions n'ont pas de valeur. J'avais lu qu'avant le 13e s. aucune traduction du Coran n'avait été faite, les glissements de sens se font par ces dernières.

 

C'est une très belle langue, très posée, polie, claire et élégante.

 

Elle est une preuve que nous sommes Arabe en Algérie, c'est notre langue, les pakistanais, les indiens, les indonésiens, les africains ont gardé leur langue à côté de l'arabe. De nombreux dialectes en sont dérivés, l'égyptien que je trouve très élégant, le syrien, le palestinien, le libanais, le tunisien, le libyen, etc.

 

Je trouve que ceux qui sont parfaitement lettrés en arabe ont beaucoup de chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je trouve que ceux qui sont parfaitement lettrés en arabe ont beaucoup de chance."

 

ce sont les seuls a le croire parce que le monde se passe de leur existence et cela depuis maintenant pres de 15 siecles...je ne connais personne qui s'exclame en disant qu'on a de la chance de posseder un tel savoir !! quand on entend cette langue aujourd'hui a travers le monde ,je pense qu'on passe un coup de fil aux services de securité pour signaler une menace imminente...je n'ai rien contre la langue arabe quand elle est parlée sur ses terres ,ce qui me derange c'est qu'elle est parlée chez nous!. dieu a revelé le coran en arabe parce que mohamed est un arabe , si dieu s'etait adressé a jugurtha le coran serait en kabyle ...vous croyez que les arabes se seraient soumis au tamazight comme vous vous le faite pour l'arabe ,je ne suis pas du tout convaincu -je crois que vous avez une facilité deconcertante a passer l'eponge sur votre culture d'origine sous le motif fallacieux de la religion -d'autres peuples n'ont pas eu cette lacheté tout en ayant la foi ...les arabes ont utilisé le coran pour augmenter leur influence dans le monde a un moment ou les invasions etaient choses communes ,c'etait le debut du colonialisme ...les arabes ont traduit toutes les oeuvres sous le califat de bagdad pour se les accaparer et montrer un faux rayonnement de la culture arabe...si les arabes etaient aussi puissants pourquoi ils sont incapable de se nourrir eux meme en 2017-pourquoi ils n'ont participé a aucune des inventions du monde moderne -ils n'ont participé ni a l'invention de l'electricité ,ni de l'avion ,ni des voitures ni de facebook ,ni de google , nni d'internet ni meme des velos ou des brouettes...a part les bachemaks et les gandouras y a rien ! faut arreter de faire l'eloge de cette langue qui n'est qu'un outil de communication pour les arabes et n'a rien de sacré ! ... les arabes ont reussit a vous faire croire que parler arabe c'etait avoir un pas au paradis et tamazight un pas en enfer - ils sont bon pour utiliser la naiveté ,c'est leur seule invention.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais chez vous, elle est aussi chez elle. si le Coran était en Tamazight cela ne changerai rien et si Mouhammed 'alyhi assalat wa salem était berbère non plus, le principal c'est la provenance. Nous sommes Arabes et tu ne l'acceptes pas, c'est bizarre.

 

Respire parce que tu vas être choqué ; l'Algérie est peuplé de nombreux arabes...

 

La langue a le droit d'être d'aimer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

nuance l'algerie n'est pas peuplée de nombreux arabes , elle est arabisée -ce n'est pas exactement la meme chose ...si nous arrivons a faire entrer cette verité dans la tete des jeunes demain ton arabisation finira au rebut de l'histoire ! que l'ecole algerienne ose casser les tabous et le chateau de carte tombe .

j'aime la langue de ma mere et si ma mere ne la parle pas ,j'aime celle de ma grand mere et si elle aussi a ete arabisé je passe a l'arriere grand mere et ainsi de suite -mais je n'aimerais jamais une langue que je sais m'avoir ete imposé par la force pour le rayonnement d'un peuple qui m'est totalement etranger...rayonnement d'ailleurs qui ne m'est pas profitable puisque je suis le dernier de la classe en 2017.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais être un peu méchante (tu me pardonneras j'ai appris auprès des tiens),la langue Arabe pour toi ya Amazighi c'est comme si je te donnai un noble tissu et que tu en fasses une serpillière pendant que les autres en font des oeuvres d'art. Tu vois le problème c'est toi et non la langue Arabe.

 

L'Algérie n'est pas arabisée, elle est Arabe, je ne suis pas arabisée mais arabe francisée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

the arabic dialect from north africa was influenced by the berbere language - donc l'arabe est venu d'arabie et il y avait un langage berbere en afrique du nord -reste a trouver les raisons qui ont fait que les berberes n'ont fait qu'influencer l'arabe et non pas imposer le leur ...j'ai ma petite idee la dessus!

 

l'arabe -langage compliqué -il faut un algorithme pour arriver a le parler ,il se disperse dans plusieurs dialectes , il n'est pas accessible sans le forcing des mosquées -la modernité ,la vitesse de communication , la domination supreme des lettres latines dans les communications modernes feront qu'un jour ce langage repartira au village des quoreichs! -son expansion terrifiante a une certaine epoque -qui se confond avec la periode des invasions- nous montre qu'il ne doit son expansion qu'a la violence et non a un apport civilisationnel - parce que depuis que son expansion armée a ete stoppé ,il ne fait que reculer ...j'ai appris qu'israel avait l'intention de ne garder comme langue officielle que l'hebreu alors qu'auparavant l'arabe etait aussi langue officielle...j'espere que d'autres pays prendront la meme decision sauf l'arabie saoudite bien sur lol-il est venu le temps ou chaque peuple doit parler la langue de ses ancetres pour creer ce maillon si necessaire entre les generations -quand un peuple est perdu il doit retourner la d'ou il vient, pour savoir quelle direction prendre...la parcelle algerie honorerait son histoire et tous ceux qui ont combattu pour garder cette parcelle libre a retourner vers ses parametres authentiques et chercher sous la dalle posé par les arabes la terre qui est enfouie en dessous...je ne critique pas la langue arabe ,je dis juste que ce n'est pas notre langue !je prefere un gourbi qui m'appartient a un palace qui appartient a quelqu'un d'autre-et entre nous on est loin du palace lol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir !

 

Ta compréhension est fausse. Il dit que le dialecte arabe a été influencé par la langue berbère, parce que la langue cible (langue dont il parle) est l'arabe et non le berbère. Le berbère a aussi été influencé par l'Arabe.

 

Le dialecte du Noble Coran est celui des Banou Tamim et non de Qoreich.

 

Israel ne fait pas uniquement disparaitre la langue mais aussi les arabes palestinens, tu es tellement aveuglé par ta haine que tu crois que Israel est dans ses droits. Je me serai attendu à plutôt une comparaison du genre, les arabes ont fait comme Israel ils suppriment la langue de l'autochtone pour officialiser la leur.

 

En tous cas zkara fik et fi le mak je resterai en algérie et je continuerai à parler Arabe et à être une arabe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...