Jump to content
Forum Algerie
Sign in to follow this  
zadhand

État de Palestine (فلسطين)

Recommended Posts

Cisjordanie et El-Qods occupées

Sept Palestiniens arrêtés

État de Palestine (فلسطين)

434717138_imagesqtbnANd9GcQk0zuUHcOaTl657mL5AYgsJcmAEPJ0KndcSDuVbfloP1BzBMOoWEmI4DIY.jpg.1c7944b407ee24c7722e01b9dc115b54.jpg

El Moudjahid

PUBLIE LE : 13-03-2017

796278829_actualite2106352.jpg.cb3ad872a917429fb7eeae96a7731826.jpg

Sept Palestiniens, dont une jeune femme et un journaliste, ont été arrêtés par les forces d'occupation israéliennes en Cisjordanie et à El-Qods occupées, a rapporté dimanche le Club des prisonniers palestiniens. Ces Palestiniens, dont un journaliste de 28 ans et une jeune femme de 24 ans, ont été arrêtés au cours d'incursions israéliennes à Ramallah, al-Byra, Naplous et Toulkarem, ainsi que dans plusieurs quartiers d'El-Qods occupée, a indiqué le club. Les forces d'occupation israéliennes mènent quotidiennement des campagnes d'arrestation arbitraires à l'encontre de dizaines de Palestiniens en Cisjordanie et à El-Qods occupées. (APS)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

[h=1]Les Palestiniens commémorent sous tension le 69e anniversaire de la Nakba[/h]

HuffPost Algérie

Publication: 15/05/2017 17h29

Mis à jour: Il y a 4 heure

[ATTACH=JSON]{"data-align":"center","data-size":"full","data-tempid":"temp_3905_1494880429409_183","title":"8ae7ef41c928f02c4e4c5d3cb4994840.jpg"}[/ATTACH]

Des heurts avec les forces de l'occupation israélienne ont fait plusieurs blessés palestiniens en Cisjordanie occupée ce lundi 15 mai 2017 à l'occasion de la journée commémorant la "Nekba", dans un contexte marqué par la poursuite de l’occupation et de la colonisation dans les territoires palestiniens, par un soulèvement populaire spontané en Cisjordanie et par la grève de la faim collective et illimitée de plus de 1.700 prisonniers palestiniens.Onze Palestiniens ont été évacués vers des hôpitaux après avoir été atteints, pour la plupart, par des balles israéliennes en caoutchouc lors d'affrontements près du checkpoint dit du DCO ou de Bet-El, à la sortie de Ramallah.Des dizaines de jeunes ont lancé des pierres en direction des soldats de l'occupation positionnés autour du checkpoint, l'un des lieux privilégiés par la jeunesse palestinienne pour protester contre la colonisation militaire israélienne des Territoires palestiniens. Les soldats israéliens ont répliqué avec des moyens anti-émeutes.A Bethléem aussi, plusieurs centaines de Palestiniens arborant des tee-shirts noirs frappés de l'inscription 1948, année de la Nekba, ont lancé des cailloux sur les forces israéliennes qui les maintenaient à distance à coups de balles en caoutchouc, de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogène.

La "Nakba" désigne la "catastrophe" que fût pour les Palestiniens la création d'Israël en 1948 sur les trois quarts de la Palestine, poussant plus de 760.000 Palestiniens, aujourd'hui quelque 4,8 millions avec leurs descendants, à se réfugier dans des pays voisins.

 

La catastrophe de la Nakba a été aussi la destruction entre 1947 et 1949, de plus de 500 villages palestiniens, dont le plus connu est Deir Yassine avec ses 250 habitants massacrés par les forces d'occupation.
Les Palestiniens commémorent chaque année cette date, pour dénoncer dans un message délivré au monde entier, "soixante-neuf ans de souffrance, de malheurs et de massacres pour un peuple digne, soixante-neuf ans d'injustice imposée à un peuple sur sa terre, soixante-neuf ans de déportation d’un peuple pour le remplacer par un autre peuple", rapportent plusieurs médias ce lundi.

Drapeaux en berne

Avant les heurts au checkpoint, plusieurs milliers de personnes ont marché sous les drapeaux palestiniens dans Ramallah. Ils portaient une clé surdimensionnée, symbole traditionnel des maisons perdues à l'époque et dans lesquelles les Palestiniens espéraient revenir après le conflit israélo-arabe."Je viens tous les ans commémorer cet anniversaire, cette catastrophe", disait Salha Orabi, 62 ans, descendante de réfugiés et résidente du camp de Jalazoun, près de Ramallah.

"La Nakba, pour nous, signifie la destruction. Nous sommes bien placés pour savoir ce que cela signifie, nous avons dû fuir, c'est nous qui avons quitté nos maisons et nos terres".

Le droit au retour reste une revendication primordiale des Palestiniens et l'une des questions les plus épineuses pour faire la paix avec Israël après presque 70 ans de conflit.

[video=youtube_share;l7gp2I2EjLU]

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Sarnji'ou" (nous reviendrons) chante Fairouz.

C'est une de ses plus belles chansons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il se passe des choses chez nos freres du Rif -NASSER ZEFZAFI -le leader amazigh a ete arreté par les autorités arabes marocaines ! -d'immenses manifestation secouent la ville d'elhouceima pour exiger sa liberation....il se passe tellement de choses dans le monde !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Palestine

« Fin de l'occupation, seul moyen de jeter les bases d'une paix durable »

elmoudjahid

PUBLIE LE : 01-07-2017

 

1876795469_actualite2110806.jpg.5ef4b87b8f339a7657ea7f2a4d7a1950.jpg

 

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré jeudi que la fin de l'occupation était le seul moyen de jeter les bases d'une paix durable répondant à la fois aux besoins de sécurité des Israéliens et aux aspirations des Palestiniens pour un Etat et une souveraineté. «C'est le seul moyen d'atteindre les droits inaliénables du peuple palestinien», a déclaré M. Guterres dans un message lu par la vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, lors d'un forum organisé au siège de l'ONU pour marquer les 50 ans du début de la guerre israélo-arabe de 1967, qui a eu pour résultat l'occupation israélienne de la Cisjordanie, d'El Qods -Est, de Ghaza et du Golan syrien. M. Guterres a déclaré qu'il était temps de revenir à des négociations directes pour résoudre toutes les questions de statut final «sur la base des résolutions de l'ONU, des accords et du droit international adéquats». Il est également temps de mettre fin au conflit en créant un Etat palestinien indépendant, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité avec l'Etat d'Israël, a-t-il ajouté. Le chef de l'ONU a rappelé que l'occupation a imposé un lourd fardeau humanitaire et de développement au peuple palestinien. «Des générations de Palestiniens ont grandi dans des camps de réfugiés bondés, beaucoup dans une pauvreté abjecte et avec peu ou pas de perspective d'une vie meilleure pour leurs enfants», a déploré M. Guterres. Résoudre le conflit israélo-palestinien éliminera le facteur de l'extrémisme violent et du terrorisme au Moyen-Orient, a ajouté le secrétaire général, et «ouvrira les portes à la coopération, à la sécurité, à la prospérité et aux droits de l'Homme pour tous».

 

 

Edited by zadhand

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les juifs ne partiront pas de Palestine khlass ila yawmou addine, c'est sur l'esplanade que se fera le rassemblement, avant il y aura un combat et c'est le juif qui sera malmené. Wa Allahou a'lem. Les pays arabes sont les terres des juifs aussi, c'est quasi le même peuple, ils ont été puni et se sont retrouvés sans patrie. Les juifs anti-sioniste respecte la Thora et le décret d'Allah Ta'ala de les avoir chasser de ces terres, les autres non.

 

Il ne faut pas croire mais en Palestine juifs et musulmans sont capables de s'unir comme contre la gay pride par exemple, ils ont tout cassé ensemble. Jérusalem est particulière puisque juifs et musulmans ont les mêmes réflexes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[h=1]L’Autorité palestinienne annonce la rupture des contacts officiels avec Israël[/h]

Le Monde.fr avec AFP | 21.07.2017 à 17h46

Mis à jour le 21.07.2017 à 22h26

Mahmoud Abbas a réagi aux nouvelles mesures de sécurité mises en place par l’Etat hébreu autour de l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem. Trois Palestiniens et deux Israéliens ont été tués vendredi.

 

25b910f_5685126-01-06.jpg.2dac3098d6695f4694013f18c8ea13ba.jpg [h=2]Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé vendredi 21 juillet geler tous les contacts avec Israël tant que les nouvelles mesures de sécurité mises en place par l’Etat hébreu autour de l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem, ne seraient pas annulées.[/h]

 

 

 

 

 

 

Près de 500 personnes ont été blessées vendredi lors des manifestations, selon un bilan provisoire en fin d’après-midi

 

M. Abbas s’exprimait devant des journalistes à l’issue d’une journée d’affrontements entre manifestants palestiniens et forces israéliennes qui ont fait au moins trois morts et des centaines de blessés à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée :

« Au nom de la direction palestinienne, j’annonce
(…)
un gel de tous les contacts avec l’Etat d’occupation à tous les niveaux, jusqu’à ce qu’Israël s’engage à annuler toutes les mesures contre notre peuple palestinien en général et à Jérusalem et dans la mosquée Al-Aqsa en particulier. »

Peu de temps après cette déclaration, l’armée israélienne a annoncé que deux Israéliens avaient été tués par un assaillant ayant pénétré dans une colonie de Cisjordanie occupée. L’attaquant s’est infiltré dans une maison de la colonie de Neve Tsuf, au nord-ouest de Ramallah, précise l’armée, sans donner davantage de détails sur l’identité de l’assaillant.Les tensions sont allées crescendo depuis une semaine contre la mise en place de portiques de détection de métaux autour de l’esplanade des Mosquées, dans la vieille ville de Jérusalem. Depuis l’assassinat de deux policiers, le 14 juillet, par trois Arabes israéliens, de strictes mesures de sécurité ont été décrétées par la police israélienne à proximité de ce lieu saint.

 

Lire aussi : Affrontements à Jérusalem après le maintien de portiques de sécurité à l’Esplanade des mosquées

 

Trois Palestiniens tués et près de 500 blessés

Vendredi, deux hommes palestiniens de 17 et 18 ans ont été tués par balle dans les quartiers d’At-Tur et de Ras Al-Amoud, à Jérusalem-Est annexée. Un troisième Palestinien est mort « après avoir été visé au cœur avec des balles réelles » dans le quartier d’Abou Dis, en Cisjordanie occupée par Israël, a ajouté dans l’après-midi le ministère de la santé, sans donner plus de détails.Le Croissant-Rouge, les services de premiers secours palestiniens, ont par ailleurs fait état de 450 blessés dans des heurts à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, dont 110 dans la Ville sainte. Parmi eux, 170 ont été blessés par des balles ou projectiles en caoutchouc. Dans la bande de Gaza, où ont eu lieu aussi des affrontements au niveau de la « barrière de sécurité », 40 Palestiniens ont été blessés, dont sept par balle, selon des sources médicales.

La vieille ville interdite aux Palestiniens de moins de 50 ans

Les heurts à Jérusalem ont éclaté vendredi après la prière hebdomadaire des musulmans près de la vieille ville, dont Israël a interdit l’accès aux hommes palestiniens de moins de 50 ans, dans un contexte de tensions grandissantes. Des milliers de Palestiniens, qui se mobilisent depuis une semaine aux abords de l’esplanade et refusent d’y pénétrer, ont choisi de prier dans la rue.Le conseil de sécurité du premier ministre israélien a décidé jeudi soir le maintien des détecteurs de métaux afin d’empêcher que des armes à feu puissent à nouveau être introduites sur l’esplanade.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

algerie1

Par Lila Ghali | 06 Décembre 19:10

 

trump-jerusalem.jpg.a8fb1f1b19c66059c1571a570e21f768.jpg

19h33 : La décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a fait réagir le Hamas palestinien qui a affirmé que "les portes de l'enfer" vont s'ouvrir pour les intérêts américains. Alors que pour l'OLP, "la déclaration de Trump sur Jérusalem "détruit" la solution à deux Etats". Le président français, Emmanuel Macron, qui s'exprimait depuis Alger où il était en visite officielle, a qualifié de "regrettable" la décision de Trump sur Jérusalem. Il appelé à "éviter à tout prix les violences".

19h10 : Le président américain Donald Trump a reconnu, mercredi, Jérusalem comme capitale d'Israël. Il avait estimé peu avant son discours que cette décision sur ce sujet aurait du être prise "depuis longtemps". Trump a reconnu mercredi "officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël" . Ila revendiqué "une nouvelle approche" sur le conflit israélo-palestinien, assurant tenir une promesse que ses prédécesseurs ont "échoué" à respecter. Le président américain a appelé au "calme" et à la "tolérance" mercredi en annonçant qu'il reconnaissait Jérusalem comme capitale d'Israël, et a indiqué que son vice-président Mike Pence se rendrait au Proche-Orient "dans les jours à venir".

"Aujourd'hui nous appelons au calme, à la modération, et à ce que les voix de la tolérance l'emportent sur les pourvoyeurs de haine", a-t-il déclaré lors de son allocution.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait partie des Prophéties et si plus tard cela causerait leur perte. Les juifs ne quitteront pas la Palestine c'est ainsi, par contre ils feront beaucoup de mal, je ne parle pas des simple religieux. N'est-il pas dit également que le jour du jugement nous serons rassemblés à Jerusalem.

 

A la fin des temps les juifs retourneront en masse vers la terre de Canaan.

 

Ne croyez pas que Allah Ta'ala ne voit pas ce qui se fait.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela fait partie des Prophéties et si plus tard cela causerait leur perte. Les juifs ne quitteront pas la Palestine c'est ainsi, par contre ils feront beaucoup de mal, je ne parle pas des simple religieux. N'est-il pas dit également que le jour du jugement nous serons rassemblés à Jerusalem.

 

A la fin des temps les juifs retourneront en masse vers la terre de Canaan.

 

Ne croyez pas que Allah Ta'ala ne voit pas ce qui se fait.

 

 

Bonjour,

 

La déduction qu'on pourrait donc faire est que nous sommes à la fin des temps puisque les Juifs sont revenus en masse vers la Terre Sainte (al-ardh al-muqadassa).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça depend pour qui la fin des temps ...pour l'arrogance des arabes oui je crois que c'est bientot fini -je l'avais predis a l'election de donald trump ,je me souviens avoir dit qu'il detruirait le monde arabe ,il est actuellement a la tete d'une volonté politique de reduire le monde arabe au strict minimum ...aujourd'hui il redonne jerusalem aux israelien ,demain peut etre qu'il prendra le controle des lieux saints -il faudra un visa us pour faire le hadj.

 

chkoun adouma les palestiniens , si c'est des arabes ils devront y retourner ,si ce sont des autochtones de ce territoire ,ils doivent etre pris en charge par une autorité competente ,ils ont plus a gagné en etant derigé par une elite israelienne que de vivre sous le griron d'organisation panarabiste islamique -ils ne connaitront jamais la democratie ,ni le developpement -ils vont meme regretter les sionnistes.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça depend pour qui la fin des temps ...pour l'arrogance des arabes oui je crois que c'est bientot fini -je l'avais predis a l'election de donald trump ,je me souviens avoir dit qu'il detruirait le monde arabe ,il est actuellement a la tete d'une volonté politique de reduire le monde arabe au strict minimum ...aujourd'hui il redonne jerusalem aux israelien ,demain peut etre qu'il prendra le controle des lieux saints -il faudra un visa us pour faire le hadj.

 

chkoun adouma les palestiniens , si c'est des arabes ils devront y retourner ,si ce sont des autochtones de ce territoire ,ils doivent etre pris en charge par une autorité competente ,ils ont plus a gagné en etant derigé par une elite israelienne que de vivre sous le griron d'organisation panarabiste islamique -ils ne connaitront jamais la democratie ,ni le developpement -ils vont meme regretter les sionnistes.

 

Moi je pense que c'en est plutôt fini de l'arrogance américaine. Un article de CNN aujourd'hui affirme que les Etats Unis sont "rapetissés" aux yeux de beaucoup de citoyens du monde (non-arabes et non-musulmans). Trump est une plaie pour l'Amérique avant de l'être pour d'autres.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bonjour,

 

La déduction qu'on pourrait donc faire est que nous sommes à la fin des temps puisque les Juifs sont revenus en masse vers la Terre Sainte (al-ardh al-muqadassa).

 

Salem

 

La fin des temps, les petits et les grands signes, un des signes est la venue du Prophète de la fin des temps qui est le dernier, Mohammed 'alayhi assalat wa salem, le fait que les juifs reviennent en masse est un (je ne sais pas) grand signe.

 

L'inversement des valeurs, le temps qui se contracte, la vulgarité à chaque coin de rue, le manque de foi, l'homos. ouvertement et dans la oumma du Prophète, les savants pervers, la non compréhension de la religion, etc.

 

Moi je pense que c'en est plutôt fini de l'arrogance américaine. Un article de CNN aujourd'hui affirme que les Etats Unis sont "rapetissés" aux yeux de beaucoup de citoyens du monde (non-arabes et non-musulmans). Trump est une plaie pour l'Amérique avant de l'être pour d'autres.

 

Il a entre ses mains l'arabie et jérusalem.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Moi je pense que c'en est plutôt fini de l'arrogance américaine. Un article de CNN aujourd'hui affirme que les Etats Unis sont "rapetissés" aux yeux de beaucoup de citoyens du monde (non-arabes et non-musulmans). Trump est une plaie pour l'Amérique avant de l'être pour d'autres.

 

il ne faut pas ecouter les medias politiquement correct- trump fait du bon travail pour les etats unis -l'economie va mieux ,les impots baissent -l'emploi se porte bien et il envoie ses tankers rempli de petrole partout ,il a meme reussit a le faire grimper en prix ...a coté il vend aux arabes quelques machines de guerres a des prix affolants et dont ils ne savent meme pas se servir -sauf evidemment a se massacrer entre eux dans le coin ... il a decidé de frapper au coeur de la fourmilière ,c'est lui qui decide du diner du prince salman ,il est meme entrain de réécrire les nouveaux hadiths -je sais pas mais abu huraira risque de devenir bientot abu trump !...il sait aussi que le terrorisme a pour origine le monde arabe et il est entrain de s'occuper de lui directement la ou les decisions sont prises ,c'est a dire la peninsule arabic...il n'y a pas que trump qui pense ainsi ,beaucoup pensent tout bas ce que trump fait tout haut!.

 

le conflit arabo -israelien est un conflit du nationalisme arabe contre le sionnisme juif , cela se passe a des milliers de kilometres de chez nous -cela ne nous regarde pas !...la fin des temps parce que les arabes rencontrent quelques soucis -c'est plus grave que ce que je croyais ,ils ne vous ont pas seulement lavé le cerveau ,ils l'ont emporté avec eux !.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il ne faut pas ecouter les medias politiquement correct- trump fait du bon travail pour les etats unis -l'economie va mieux ,les impots baissent -l'emploi se porte bien et il envoie ses tankers rempli de petrole partout ,il a meme reussit a le faire grimper en prix ...a coté il vend aux arabes quelques machines de guerres a des prix affolants et dont ils ne savent meme pas se servir -sauf evidemment a se massacrer entre eux dans le coin ... il a decidé de frapper au coeur de la fourmilière ,c'est lui qui decide du diner du prince salman ,il est meme entrain de réécrire les nouveaux hadiths -je sais pas mais abu huraira risque de devenir bientot abu trump !...il sait aussi que le terrorisme a pour origine le monde arabe et il est entrain de s'occuper de lui directement la ou les decisions sont prises ,c'est a dire la peninsule arabic...il n'y a pas que trump qui pense ainsi ,beaucoup pensent tout bas ce que trump fait tout haut!.

 

le conflit arabo -israelien est un conflit du nationalisme arabe contre le sionnisme juif , cela se passe a des milliers de kilometres de chez nous -cela ne nous regarde pas !...la fin des temps parce que les arabes rencontrent quelques soucis -c'est plus grave que ce que je croyais ,ils ne vous ont pas seulement lavé le cerveau ,ils l'ont emporté avec eux !.

 

Le fait que ça se passe à des milliers de kilomètres ne signifie pas que ne nous sommes pas concernés. En tant que musulmans (ou même chrétiens), nous sommes concernés par Jérusalem. Et ce ne sont pas tes élucubrations berbéristes qui changeront quoi que ce soit à ce fait.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous avez vu le buzz juste avant cette declaration sur jerusalem sur la traite negriere par les arabes -de vieux dossiers ont ete sorti du fin fond de l'histoire -un reportage cnn en lybie pour dire que ça continue encore ...est ce qu'il ne s'agirait pas de separer les arabo musulmans des afro americains ? n'y a t il pas la une tentative de soustraire aux arabo-musulmans le soutient des pays des peuples africains ...d'aneantir le recrutement de djihadistes africains pour les groupes pouvant frapper les interets americains en afrique -tout en stoppant les flux migratoires vers le nord ...la grande bataille mediatique a commencé .

 

le fait que jerusalem passe sous controle israelien ne va pas toucher les lieux de culte , c'est juste le nationalisme arabe qui prend un coup au moral ! la question du nationalisme arabe a ete reglé melitairement par plusieurs defaites melitaires -judiciairement ,certains derigeants arabe du panarabisme ont ete pendu ou destitué et tué- il n'y a plus de leader arabe du panarabisme -le monde arabe est mort et enterré ,il faut que vous acceptiez d'en faire le deuil et que vous passiez a autre chose.

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Célébration de la journée de la terre en Palestine occupée

Israël commet un massacre à Ghaza

trans.gif

El Watan

le 31.03.18 | 12h00

sans-titre-1_2634954_465x348p.jpg.3175edeffe27825bf1e6a8aef0711827.jpg

 

Les forces israéliennes, renforcées par une centaine de snipers postés tout le long de la frontière avec la bande de Ghaza, n'ont ainsi pas hésité à tirer sur les manifestants désarmés qui ne portaient que des drapeaux palestiniens et scandaient des slogans réclamant le retour des réfugiés palestiniens sur les terres d'où ils ont été expulsés de force en 1948.

Le bilan de la tuerie israélienne préméditée était, en milieu d'après-midi, de 12 Palestiniens tués et de 550 autres blessés.

 

 

Ghaza

De notre correspondant

 

Répondant à l'appel de plusieurs factions palestiniennes, des milliers de Ghazaouis se sont dirigés, dès vendredi matin, vers les zones frontalières avec Israël pour participer à la «grande marche du retour», dans le cadre de la commémoration de la Journée de la terre, célébrée annuellement depuis 1976, partout en Palestine occupée et par les diasporas palestiniennes à l'étranger. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. L'armée israélienne a mis en exécution ses menaces, lancées en début de semaine, d'utiliser des balles réelles pour réprimer les manifestants. Le chef de l'état-major de l'armée d'occupation avait même déclaré à la presse israélienne qu'il allait lui-même superviser la répression de «La grande manifestation du retour», comme l'ont appelé les organisateurs. Les forces israéliennes, renforcées par une centaine de snipers postés tout le long de la frontière avec la bande de Ghaza, n'ont ainsi pas hésité à tirer sur les manifestants désarmés qui ne portaient que des drapeaux palestiniens et lançaient des slogans réclamant le retour des réfugiés palestiniens sur leurs terres et dans leurs villages d'où ils ont été expulsés de force en 1948.Le bilan de la tuerie israélienne préméditée était, hier en milieu d'après-midi, de 12 Palestiniens tués et de 550 autres blessés. Une véritable boucherie ! Le fait marquant de cette journée a été sans nul doute la forte participation populaire, malgré les menaces israéliennes de tuer toute personne qui s'approcherait à moins de 300 mètres de la clôture de sécurité qui tient lieu de ligne de frontière entre l'enclave palestinienne et l'entité sioniste. Au lieu de leur faire peur, les menaces israéliennes ont au contraire galvanisé les citoyens qui se sont rendus en masse vers la frontière pour scander leurs slogans. L'autre point remarquable de cette journée historique était l'absence des bannières des différentes factions palestiniennes. Celles-ci ont laissé place au seul drapeau palestinien, symbole de l'unité du peuple palestinien.

Consensus national

Des centaines de tentes ont donc été plantées tout le long de la frontière à une distance de 700 mètres environ de la clôture. Des aires de jeu ont été aménagées. Malgré la tension palpable et la peur, des enfants et des jeunes ont joué au football. Il y avait aussi beaucoup de femmes. Cette présence féminine remarquable a d’ailleurs apporté un démenti au gouvernement israélien de droite qui fournit de grands efforts pour accréditer l’idée que les Palestiniens sont des terroristes, des tueurs sanguinaires et des misogynes. Malgré le danger, les Palestiniens de la bande de Ghaza, qui vivent dans des conditions inhumaines depuis de très longues années, promettent que ce 30 mars 2018 n'est que le début d'une insurrection civile contre les autorités de l'occupation. La Journée de la terre, qui est célébrée depuis le 30 mars 1976, a toujours bénéficié d'un large consensus au sein de la population palestinienne. Cette journée met en lumière la cause des réfugiés palestiniens et plaide pour leur retour sur leurs terres, comme le stipule la résolution 194 des Nations unies. En ce jour de 30 mars 1976, les forces israéliennes ont froidement abattus 6 citoyens palestiniens communément appelés «Arabes d'Israël», puisqu'ils appartenaient à la communauté palestinienne ayant réussi à rester sur ses terres en 1948, au cours de leur participation à des manifestations de protestation pacifiques contre l'expropriation et la confiscation de terres palestiniennes par les autorités d’occupation. Ces Palestiniens avaient pourtant la nationalité israélienne. Mais elle n’a servi à rien. Une telle violence n’a jamais été utilisée par les forces israéliennes contre des manifestations organisées par des Israéliens de confession juive. Il s’agit de la preuve que ces «Arabes d'Israël» sont considérés comme des citoyens de seconde zone. L’Etat hébreu est un Etat qui pratique l’apartheid.

La détermination des jeunes

Les Arabes d'Israël, dont le nombre a dépassé le million, représentent le sixième de la population israélienne. Ils souffrent de mesures racistes et militent depuis 1948 pour une égalité des droits dans l'Etat d'Israël. La Journée de la terre est célébrée annuellement par des marches et rassemblements dans les villes à majorité arabe en Israël. La diaspora palestinienne commémore également cette journée dans les pays du Moyen-Orient, où la présence de réfugiés est très forte, comme la Jordanie, le Liban et la Syrie. Les manifestations et les marches dans la bande de Ghaza et en Cisjordanie occupée, y compris dans la Ville Sainte d'Al Qods, ont reçu le soutien du gouvernement et des différentes factions palestiniennes, à leur tête le Fatah et le Hamas. A ce propos, la grande mobilisation d’hier a apporté un cinglant démenti à Ben Gourion, l'un des fondateurs de l'Etat hébreu, qui, parlant des Palestiniens chassés de chez eux, a souvent soutenu que «les vieux vont mourir et que les jeunes vont oublier». 70 ans après, le peuple palestinien a répondu de façon claire : même si les descendants des réfugiés n'ont en effet jamais vu la terre de leurs parents et de leurs grands-parents, ils y sont néanmoins toujours attachés et ont décidé de poursuivre la lutte pour pouvoir y retourner un jour.

Fares Chahine

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela fait partie des Prophéties et si plus tard cela causerait leur perte. Les juifs ne quitteront pas la Palestine c'est ainsi, par contre ils feront beaucoup de mal, je ne parle pas des simple religieux. N'est-il pas dit également que le jour du jugement nous serons rassemblés à Jerusalem.

 

A la fin des temps les juifs retourneront en masse vers la terre de Canaan.

 

Ne croyez pas que Allah Ta'ala ne voit pas ce qui se fait.

 

 

salut

 

Zacharie 12 : 3

 

En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s'assembleront contre elle.

 

https://www.enseignemoi.com/bible/zacharie-12.html

 

[video=youtube;jao-dJUvJrI]

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...