Jump to content
Forum Algerie
Sign in to follow this  
zadhand

Les Droits TV de la Ligue des Champions

Recommended Posts

Royaume-Uni

Les Droits TV de la Ligue des Champions (2018-2021) explosent

 

http://www.mediasportif.fr/wp-content/uploads/2016/03/ligue-des-champions-2016.jpg

 

Le cycle de droits à venir s’annonce comme le plus lucratif de l’histoire pour l’UEFA

BT Sport, actuel diffuseur des joutes intercontinentales de clubs au delà de la Manche, a renouvelé son accord d’exclusivité avec l’UEFA pour 3 saisons à compter de 2018, et ce désormais sans le diffuseur gratuit ITV qui disposait des meilleurs moments des rencontres.

Plus de 100M€ par an d’augmentation

Pour renouveler la diffusion des matchs face à la concurrence de Sky, l’opérateur a dû augmenter fortement son chèque auprès de l’instance européenne. Ainsi, pour l’intégralité de la Ligue des Champions, de l’Europa League et de la Super Coupe, il en coûtera 394M£ par saison, soit plus de 456M€, contre 346M€ annuels à présent (299M£). Cette inflation intervient alors que Sky et BT se partagent la Premier League sur le marché domestique pour plus de 2,3Mds€ annuels jusqu’en 2019.

Le début d’une longue série d’appels d’offres

Partout en Europe, l’UEFA espère voir ses revenus croître considérablement, principalement pour sa compétition majeure, la Ligue des Champions qui verra des rencontres disputées à 19h.Outre la France pour laquelle un duel à trois possiblement explosif pour les coûts des droits s’annonce au printemps (Canal+, beIN SPORTS et SFR), l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse devraient être les prochains marchés concernés par les appels d’offres. Le marché outre-Rhin sera particulièrement scruté, puisque il reste l’un des derniers territoires puissants sur lesquels la compétition prestigieuse est visible en clair via les chaînes publiques couplées a l’opérateur payant Sky.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Espagne / UEFA

un second round pour les droits de la Ligue des Champions

 

Satellifax

jeudi 22 juin 2017

 

Selon le quotidien El Español, l'UEFA a demandé aux diffuseurs espagnols d'améliorer leurs offres, remises le 20 juin à 10h, portant sur les droits de diffusion des trois prochaines saisons (2018 à 2021) de la Ligue des Champions. Les nouvelles propositions devaient être remises mercredi 21 juin à l'organisation du football européen.Les offres initiales de Movistar (Telefónica), Mediaset, le groupe public RTVE, Atresmedia, Mediapro et TV3, seraient en deçà des espoirs de l'UEFA, qui vise une hausse de 30 % du montant des droits par rapport au contrat précédent, soit un total de près de 700 millions d'euros pour les 3 saisons, selon El Español, ou de « plus de 200 millions d'euros » par saison, indique El Pais.Les droits pour la période précédente de 2015 à 2018 s'élevaient à près de 540 M€, ou 180 millions par saison. Mediapro (beIN Sport) payait 120 M€, tandis qu'Atresmedia (Antena 3, La Sexta, Neox) et TV3 se partageaient les droits en clair pour respectivement, 40 et 17 M€ par an.Comme en 2014, cette fois encore Mediapro, Antena 3 (Astresmedia) et TV3 ont fait une offre commune, tandis que Mediaset et le groupe public RTVE concourent pour les droits en clair, et Movistar pour toutes les rencontres. Vodafone et Orange avaient annoncé qu'ils ne se porteraient pas candidats directement mais qu'ils rachèteraient éventuellement certains matches au vainqueur de l'appel d'offres.Les trois prochaines saisons de la Ligue des champions ont déjà été vendues au Royaume-Uni (BT), en Allemagne, Italie (Sky), France (à SFR pour 1,2 milliard d'euros avec la Ligue Europa), à chaque fois avec de substantielles augmentations du montant des droits (nos éditions des 7 mars, 12 mai, 14 et 16 juin).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Espagne

La Ligue des Champions reste sur beIN SPORTS mais quitte le clair

mediasportif.fr

23/06/2017

 

 

ligue-des-champions-2016.jpg

En 2018, la plus prestigieuse compétition de clubs ne sera visible en clair dans aucun de ses 5 principaux marchés.

Le mouvement avait été enclenché en France par le désengagement de TF1 en 2012. Il aura fallu 6 ans pour que les 5 pays les plus importants en Europe perdent la couverture régulière de la Ligue des Champions en clair. Cette lame de fond va de pair avec la hausse régulière des droits TV partout dans le monde, mais aussi avec la délinéarisation et les nouveaux usages.L’UEFA a donc occupé sa semaine avec le marché espagnol. Jusqu’à présent, 3 groupes télévisuels se partageaient le gâteau. Mediapro, gestionnaire de beIN SPORTS Espagne, disposait des droits payants, alors que Antena 3 et TV3 disposaient des matchs en clair. Les 3 acteurs s’étaient liés autour d’une offre globale de 180 millions d’euros annuels pour empocher la mise, aux deux tiers assumés par l’acteur payant.

Seule la finale demeurera en clair

Cette année, face à la concurrence de Téléfonica notamment, l’alliance s’est reformée autour d’une nouvelle offre commune. L’UEFA a jugé, après ouverture des enveloppes lundi, les offres insuffisantes. Il faut dire que le pays est assuré de disposer de 4 clubs à compter de 2018, rendant légitimes les espoirs de 30% d’augmentation. Mediapro, face au refus des chaînes en clair de relever leur participation financière, a pris part au second tour seul. Bien lui en a pris, puisque son offre, comprise entre 230 et 250 millions d’euros annuels a convaincu l’instance selon le média espagnol Palco23.Conséquence, les espagnols ne pourront plus suivre gratuitement le parcours des clubs locaux. Seul lot de consolation, la finale devrait conserver une visibilité optimale en clair au regard de la réglementation locale.

50% d’augmentation dans les pays du Big 5

Le bilan que tire l’UEFA des appels d’offres sur ses principaux marchés est plus que positif. Ainsi, alors que les 5 pays apportaient jusqu’à présent un milliard d’euros annuels, le montant devrait largement dépasser 1,5Md€ par an, soit plus de 50% d’augmentation. Reste à voir quel sera l’impact à long terme du sacrifice de l’audience sur l’autel des revenus immédiats. Mécaniquement, les partenaires seront moins visibles, et cela pourrait peser sur les prochains droits marketing. Au point de déstabiliser l’ensemble du secteur ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

[TABLE=class: mtbl, align: center, border: 0, cellpadding: 0, cellspacing: 0]

[TR]

[TD=width: 15] [/TD]

[TD=width: 545] [TABLE=border: 0, cellpadding: 0, cellspacing: 0]

[TR]

[TD=class: publication]Par CP, le Vendredi 18 Août 2017 à 23:58[/TD]

[TD=class: vignette]turner.gif[/TD]

[/TR]

[TR]

[TD] [h=1]Turner va diffuser

la Ligue des Champions de l'UEFA[/h] [/TD]

[/TR]

[/TABLE]

turner-uefa-2017.jpg

Encore une illustration que les plateformes de contenus en streaming gagnent du terrain.Turner vient d'acquérir, auprès de l'UEFA, les droits de diffusion des matches de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa aux États-Unis pour une durée de trois ans à partir de la saison 2018-2019.En parallèle, le géant américain a annoncé le lancement d’un service de vidéo en streaming exclusivement consacré aux contenus sportifs, dont le début des opérations est prévu pour 2018 et qui s’appuiera sur les matches de l’UEFA. Au total, ce sont plus de 340 matches par saison qui seront diffusés en anglais sur les différentes plateformes du groupe Turner, reflétant la stratégie du groupe d’élargir la distribution des contenus et d’ offrir aux fans des contenus de première qualité qu’ils recherchent sur toutes les plateformespx.gif.

[/TD]

[/TR]

[/TABLE]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...