Jump to content

Un minable pervers à la tête de la télévision publique berbère


Recommended Posts

Chantage et harcèlement

 

 

 

Les journalistes parlent d’injures, de brimades, d’humiliations publiques, de provocations, de menaces et d’agressions verbales. Les témoignages décrivent un personnage brutal, grossier et humiliant, qui s’entoure de femmes et qui règne en tyran dans la salle de rédaction, dressant les uns contre les autres, ne récompensant les uns que pour mieux rabaisser les autres. Ils décrivent également un homme arrogant qui se prévaut publiquement d’être sous la protection personnelle du président de la République lui-même.»

 

La censure est monnaie courante. A titre d’exemple, les journalistes parlent d’une liste de plus de 70 personnalités artistiques et culturelles dont même l’évocation du nom est interdite à l’antenne. Kamel Hamadi, Idir, Abderrahmane Bouguermouh, les Amrouche, les responsables du HCA, Kateb Yacine et tant d’autres sont bannis de la télévision berbère.

 

Les responsables de la télévision, qui ont reçu des rapports détaillés, décrivant par le menu les exactions subies par les journalistes, ont adopté une attitude de silence troublant, si ce n’est complice.

 

 

Collectif des journalistes de la chaîne amazighe : «Nous sommes victimes d?un tyran» - Actualité - El Watan

 

.......................................................

 

Il faut pas s'attendre non plus à ce qu'un pouvoir pareil veuille du bien à la culture et langue berbères. Une chaine qui ressemble à tout sauf à une chaine berbère.

Link to post
Share on other sites
Guest mackiavelik

ca s'applique pour toutes les chaines de l'ENTV,ce sont des chaines de l'état et non du peuple... les chanteurs et artistes dits ''arabes'' ne sont pas invités à l'image de Baaziz, reda taliani, azzedine...

Link to post
Share on other sites
Guest mackiavelik
c'est une chaîne berbère pourquoi le seraient ils ?

 

je parle des chaines nationales autres que berbere: thalitha, canal algerie, la terrestre.

Link to post
Share on other sites
Chantage et harcèlement

 

 

 

Les journalistes parlent d’injures, de brimades, d’humiliations publiques, de provocations, de menaces et d’agressions verbales. Les témoignages décrivent un personnage brutal, grossier et humiliant, qui s’entoure de femmes et qui règne en tyran dans la salle de rédaction, dressant les uns contre les autres, ne récompensant les uns que pour mieux rabaisser les autres. Ils décrivent également un homme arrogant qui se prévaut publiquement d’être sous la protection personnelle du président de la République lui-même.»

 

La censure est monnaie courante. A titre d’exemple, les journalistes parlent d’une liste de plus de 70 personnalités artistiques et culturelles dont même l’évocation du nom est interdite à l’antenne. Kamel Hamadi, Idir, Abderrahmane Bouguermouh, les Amrouche, les responsables du HCA, Kateb Yacine et tant d’autres sont bannis de la télévision berbère.

 

Les responsables de la télévision, qui ont reçu des rapports détaillés, décrivant par le menu les exactions subies par les journalistes, ont adopté une attitude de silence troublant, si ce n’est complice.

 

 

Collectif des journalistes de la chaîne amazighe : «Nous sommes victimes d?un tyran» - Actualité - El Watan

 

.......................................................

 

Il faut pas s'attendre non plus à ce qu'un pouvoir pareil veuille du bien à la culture et langue berbères. Une chaine qui ressemble à tout sauf à une chaine berbère.

S'il gagne

.... plus de 5000 euros par mois

.... c'est un pervers m3allem

.... sinon c'est un pervers bahloul

Link to post
Share on other sites

Qu'attendre de bien de ces pseudo directeurs quand le président lui meme répond, à chaque fois qu'un journaliste ose lui poser la question apropos de l'ouverture de l'audio-visuel, par : " La télévision appartient à l'état ".

J'ai toujours eu envie de finir la phrase à sa place et de dire : " Et l'état c'est moi " .

Link to post
Share on other sites
Guest Frontalier

je regarde de temps en temps cette chaîne et j'ai remarqué deux points :

 

- la dominance des programmes religieux. Les autorités donnent l'impression qu'ils veulent "islamiser" les bérbérophones de peur qu'ils apostasient !!

 

- Des programmes sans intérêt.

Link to post
Share on other sites
je regarde de temps en temps cette chaîne et j'ai remarqué deux points :

 

- la dominance des programmes religieux. Les autorités donnent l'impression qu'ils veulent "islamiser" les bérbérophones de peur qu'ils apostasient !!

 

- Des programmes sans intérêt.

 

J'y vois que du sport, football, rencontre en tout genre.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...