Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Rihame

États d'ELLE

Recommended Posts

Moi aussi je suis très content de lire ces poèmes.

Ce n'est pas tant l'écriture mais la beauté de la vie qui danse avec ces mots que je trouve sublime

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous ne sentez la douleur que

quand elle ravage votre coeur

Vous ne pleurez les absents que

quand ils sont de votre rang

Vous faites des étrangers vos proches

Et de vos très proches des étrangers

Votre compassion m'horripile

Quant aux liens de sang, il y a longtemps que,

vous les avez noyés dans l'EAU.

 

Quant à la lumière,

vous préfèrez la noirceur de vos apprioris

 

Quant à l'amour vous entretenez la haine

 

Moi je dis heureuse de me trouver

en dehors de votre cercle.

Loin de votre rang

L'étrangère proche

En marge de votre famille

 

Et même si mon sang n'est pas eau...

Je suis fière d'être la fille de ce bohémien oh! Combien fou...

Edited by Rihame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les mots s’échappent , les phrases perdent leurs verbes

Un capharnaüm de syllabes s’en dérobent

Des bouts des doigts, il m’en tombe

Je ne peux les décevoir

C’est leur tour, ce soir !

les phrases deviennent incompréhensibles

Les flèches se cassent au nez de leurs cibles

Crois-tu qu’à mon âge il y a ombre que je craigne

Crois-tu que ma cervelle retarde d’une vingtaine

Ne me protège que celui qui m’aime

Ne m’aime que celui de mon passé s'imprègne

.....Effacé.....

 

Edited by Rihame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma colère s’est réveillée tel un volcan elle a jailli

De je ne sais où

Oh que je déteste ses éruptions imprévisibles

Elle ne présage rien de beau

C’est laid

C’est moche

Rien ne s’arrange

TOUT ME DÉRANGE

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te le dis ici et ailleurs

 

Tu peux compter sur moi , maintenant et à tout heure

Tu le sais d’ailleurs

Si tu ne sais où aller viens ici

Si tu as envie de pleurer prends mes yeux , ils sont habitués

Si tu as le mal du pays prenons un billet

Si tu as peur de demain tends moi la main

Moi je n’ai peur ni de la solitude

Ni de la vieillesse et aucun mal ne m’agace

Oui je te protégerai de bon gré

Et assumerai ce qui en découlerai

Les défis jamais je ne fuis

Un sang chaud m’alimente

Bon nombre d’hommes baisseraient la tête

Devant tant de combat et malgré les défaites

Je ne sais pas lécher les poussières

Eh OUI TARGAZT ET J’EN SUIS FIÈRE

Edited by Rihame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reconnais que j’ai les épaules larges

La tête et l’esprit sages

Mais un cœur en panique , si craintif et fragile

Peureux et rebelle, chétif jamais au service de sa belle

J’avoue que ma raison le contre

Qu’elle freine son grand ventre

Son appétit boulimique

J’avoue qu’il lui arrive de prendre le contrôle

De me faire endosser le mauvais rôle

M’étouffe et m’obstrue les alvéoles

sifflotant tel un oriole

J’avoue que je lui cède la victoire

Pardonne et console son désespoir

même si, je doute ...

Qu’il puisse distinguer le blanc du noir

son jour de son soir

Je sais, il est tellement épris qu’il ne peut voir

toutes les conneries qu’il me fait faire

Faut l’écouter paniquer pour le croire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ma très chère amie, triste dis-tu

Oui, je le suis...

J'ai fait comme tu m'as dit

J'ai pris sur moi et me suis assagie

J'ai évolué et évolue

Je suis triste de l'avoir raté sur la route

D'avoir pris un autre chemin

De ne l'avoir pas reconnu

Il était accompagné avec deux de ses acolytes

Le bonheur et la réussite...

Je ne comprends pas pourquoi il avait besoin de compagnie

Puisque des plus beaux adjectifs il se qualifie

N'est-ce pas lui l'amour

Qui seul détient la clé du cœur

Je t'ai écouté , je me suis ouverte au monde

Et suis même devenue une légende

Mais rien n'est fait . Il me fuit

Je l'ai approché et peu à peu apprivoisé

Mais il n'a pas besoin de moi

Mais moi si

Tu sais bien que l'amour est partage

Quelque soit la joie ou la douleur

Il faut être pour les faire...

Je lui ai demandé s'il pouvait m'accorder un entretien

j'attends toujours ... Et...Rien!

 

Je pense souvent à toi, je sais que tu as toujours raison

Au risque de te décevoir

Je laisse tomber

et de ce pas

Lentement , au destin j'ouvre grand les bras

Vamos, welcome, Marhaba...

Edited by Rihame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes yeux clignent

Je m'en vais dormir

Et si avec ça , il n y a aucune manifestation divine

Je saupoudrerai mes mots de toxines

 

Bonne journée !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a des gestes qui ne trompent jamais

des vérités impossible à cacher

Il y a des êtres par la peur apeurés

Et d'autres malgré le sang , ne cessent d'avancer

Il y a des hommes fascinés

De beaux esprits bien confirmés

Il y a des femmes par la vie façonnées

libres et libérées

Edited by Rihame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eux et elles

Il y a moi dans l'autre nacelle

Il y a eux et toi

plus que j'aurai espéré ma foi

Il y' a toi et moi

Mais si un jour, je devais faire un choix

Devine à qui irait ma voix?

Edited by Rihame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ferme ta plaie

essuie tes pleurs

Ce soir , je te console mon cœur!

Tu as été gentil

Tu as évolué

Et tu as même respiré l'amour

Sois fier d'avoir aimé

Non vaincu mais vainqueur

 

Tu ne diras pas que le corps t'a résisté

Que ton bonheur on a saboté

On t'as suivi partout où tu allais

et acquiesçait même quand rien nous nous plaisait

 

On s'est même perdus à Odéon

Nous qui débarquions du néant

 

Tout ça pour te faire plaisir

Et assouvir tes désirs

 

Alors pitié mon cœur

ressaisis-toi et vis

Car nous tes sujets

On n'est plus jeunes désormais ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment je n'ai pas fini avec toi mon coeur

Vraisemblablement tu veux ma mort

Tu me blâmes, me punis et me prouve que j'ai tort

Tu te plains, tu réclames ton mentor

Tu mobilises et mes sens et mon corps

lâche comme tu es tu nies tes erreurs

Niais comme l'est l'amour !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...