Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Guest asteroideB612

les plus belles lettres d'amour

Recommended Posts

 

 

RISSALA MIN TAHT EL MAE, litteralement "Lettre de sous l'eau" , poeme de Nizar Kabbani

 

Très beau merci pour le partage ainsi que pour tout le topic

Share this post


Link to post
Share on other sites

hahaha TAJ !!!! il est trop fort ton avatar ! :mdr:

 

sinon j'ai de jolies lettres dans ma valise à secret mais c'est personnel...:in_love: simplement écrites, elles ont beaucoup trop de valeur ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout ces mots, toutes ces lettres, ce sont embarquer sur les nuages de la sincérité, pour qu'elles parviennent enfin à nous éblouir par leurs beautés, à faire transcender nos âmes vers cette clarté.

merci mon amis de nous les faire partager.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asteroideB612

Flaubert, Gustave : Lettres à Louise Colet

 

Tu donnerais de l'amour à un mort. Comment veux-tu que je ne t'aime pas ? Tu as un pouvoir d'attraction à faire dresser les pierres à ta voix. Tes lettres me remuent jusqu'aux entrailles. N'aie donc pas peur que je t'oublie ! Tu sais bien qu'on ne quitte pas les natures comme la tienne, ces natures émues, émouvantes, profondes. Je m'en veux, je me battrais de t'avoir fait peine. Oublie tout ce que je t'ai dit dans la lettre de dimanche. Je m'étais adressé à ton intelligence virile, j'avais cru que tu saurais t'abstraire de toi-même et me comprendre sans ton coeur. Tu as vu trop de choses là où il n'y en avait pas tant, tu as exagéré tout ce que je t'ai dit. Tu as peut-être cru que je posais, que je me donnais pour un Antony de bas étage. Tu me traites de voltairien et de matérialiste. Dieu sait si pourtant je le suis ! Tu me parles aussi de mes goûts exclusifs en littérature, qui auraient dû te faire deviner ce que je suis en amour. Je cherche vainement ce que cela veut dire. Je n'y entends rien. J'admire tout au contraire dans la bonne foi de mon coeur, et si je vaux quelque chose, c'est en raison de cette faculté panthéistique et aussi de cette âpreté qui t'a blessée. Allons, n'en parlons plus. J'ai eu tort, j'ai été sot. J'ai fait avec toi ce que j'ai fait en d'autres temps avec mes mieux aimées, je leur ai montré le fond du sac, et la poussière âcre qui en sortait les a prises à la gorge. Que de fois, sans le vouloir, n'ai-je pas fait pleurer mon père, lui si intelligent et si fin ! mais il n'entendait rien à mon idiome, lui comme toi ! comme les autres. J'ai l'infirmité d'être né avec une langue spéciale dont seul j'ai la clé. Je ne suis pas malheureux du tout, je ne suis blasé sur rien, tout le monde me trouve d'un caractère très gai, et jamais de la vie je ne me plains. Au fond je ne me trouve pas à plaindre, car je n'envie rien et ne veux rien.

 

Va, je ne te tourmenterai plus, je te toucherai doucement comme une enfant qu'on a peur de blesser, je rentrerai en dedans de moi les pointes qui en sortent. Avec un peu de bonne volonté, le porc-épic ne déchire pas toujours. Tu dis que je m'analyse trop, moi je trouve que je ne me connais pas assez ; chaque jour j'y découvre du nouveau. Je voyage en moi comme dans un pays inconnu, quoique je l'aie parcouru cent fois. Tu ne me sais pas gré de ma franchise (les femmes veulent qu'on les trompe, elles vous y forcent, et si vous résistez, elles vous accusent).

 

Tu me dis que je ne m'étais pas montré comme cela d'abord ; rappelle-toi au contraire tes souvenirs. J'ai commencé par montrer mes plaies. Rappelle-toi au contraire tout ce que je t'ai dit à notre premier dîner ; tu t'es écriée même : «Ainsi vous excusez tout ! il n'y a plus ni bien ni mal pour vous».

 

Non, je ne t'ai jamais menti, je t'ai aimée instinctivement, et je n'ai pas voulu te plaire de parti pris. Tout cela est arrivé parce que cela devait arriver. Moque-toi de mon fatalisme, ajoute que je suis arriéré d'être Turc. Le fataliste est la Providence du mal, c'est elle qu'on voit, j'y crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me mefierais d une lettre d amour d un de ces ecrivains

 

ils ecrivent trop bien, meme pour decrire des sentiments qui ne sont pas les leurs

Share this post


Link to post
Share on other sites
moa ne te méfie pas trop ;)

 

de toutes manieres, je n en recevrai pas alors laisse moi denigrer :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asteroideB612

« Je suis heureuse d'être si malheureuse parce que je sais que vous l'êtes aussi, et qu'il est doux de partager cette tristesse-là ».

 

Déclaration de Simone de Beauvoir à Nelson Algren

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest asteroideB612

George Sand à Alfred de Musset:

 

"Ne crois pas, ne crois pas, Alfred, que je puisse être heureuse avec la pensée d'avoir perdu ton coeur. Que j'aie été la maîtresse ou ta mère, peu importe. Que je t'aie inspiré de l'amour ou de l'amitié, que j'aie été heureuse ou malheureuse avec toi, tout cela ne change rien à l'état de mon âme à présent. Je sais que je t'aime, et c'est tout..."

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

« N’y a-t-il pas quelque chose d’essentiellement comique dans l’amour ? – particulièrement pour ceux qui n’en sont pas atteints »

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Je suis heureuse d'être si malheureuse parce que je sais que vous l'êtes aussi, et qu'il est doux de partager cette tristesse-là ».

 

Déclaration de Simone de Beauvoir à Nelson Algren

 

et Sartre dans tout ca?:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ca peut etre une lettre amicale

 

 

J'aime bien lire ces lettres et les biographies

Je trouve qu'Alfred de Musset a un peu exagere et que peut etre il ne dit pas tout. Ca semble si beau que c'est difficile d'y croire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'aime bien lire ces lettres et les biographies

Je trouve qu'Alfred de Musset a un peu exagere et que peut etre il ne dit pas tout. Ca semble si beau que c'est difficile d'y croire.

 

je ne les ai pas lues

il s est peut etre laisse parfois emporter par le desir d ecrire beau et pas forcement vrai

Share this post


Link to post
Share on other sites
A cette epoque deja? Pourtant l'age Victorien n'etait pas tellement loin...

 

Jean Paul et Simone? L'âge victorien? Simone du Deuxième sexe, des Mémoires d'une jeune fille rangée et du Manifeste des 343 salopes?

 

Sartre et Beauvoir ont, entre autres, lutté contre les conventions sociales et religieuses de l'époque. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils ne sont jamais mariés, et que chacun a eu sa vie amoureuse de son côté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean Paul et Simone? L'âge victorien? Simone du Deuxième sexe, des Mémoires d'une jeune fille rangée et du Manifeste des 343 salopes?

 

Sartre et Beauvoir ont, entre autres, lutté contre les conventions sociales et religieuses de l'époque. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils ne sont jamais mariés, et que chacun a eu sa vie amoureuse de son côté.

 

 

Interessante cette revolte...:)

Fallait-il vraiment la faire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...