Jump to content

Russie : Premier tir du missile Sarmat russe capable de déjouer tous les systèmes aériens modernes


Recommended Posts

462.png?resize=740%2C431&ssl=1
image_pdfimage_print

par Oki Faouzi.

L’armée russe a lancé mercredi 20 avril 2021 le premier tir d’essai réussi du missile balistique intercontinental Sarmat, une arme de nouvelle génération de très longue portée que le président Vladimir Poutine a salué comme sans équivalent.

« C’est véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, qui assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive », a déclaré Vladimir Poutine, lors d’une annonce diffusée à la télévision.

Selon les informations dont dispose l’agence de presse Avia.pro, il s’agit du premier lancement test de l’ICBM lourd Sarmat dans le cadre des tests d’état. Le lancement a été effectué avec succès depuis le silo et le missile a atteint avec précision la cible sur l’un des sites d’essai de la Fédération de Russie. Des tests réussis d’un ICBM lourd suggèrent qu’il sera adopté par l’armée russe dans un avenir très proche.

Vladimir Poutine a également félicité l’armée russe pour la réussite des essais du dernier ICBM lourd russe Sarmat, notant qu’un tel missile n’a pas d’analogue dans le monde. En Occident, l’ICBM lourd russe Sarmat est appelé la fusée « Satan-2 », établissant une analogie avec l’ICBM lourd soviétique. Selon le représentant officiel du ministère russe de la Défense Igor Konashenkov, le lancement du missile balistique intercontinental lourd Sarmat, capable, selon certaines données, d’emporter une charge nucléaire d’une capacité d’environ 8 mégatonnes, a eu lieu à 15h12.

Cette redoutable nouvelle arme peut déjouer tous les systèmes antiaériens modernes « Je souligne que seuls des assemblages, des composants et des pièces de fabrication nationale ont été utilisés pour la création du Sarmat », a ajouté la télévision Russe.

Selon Vladimir Poutine, le missile lourd balistique intercontinental de cinquième génération Sarmat est capable de déjouer tous les systèmes antiaériens modernes. Cette arme fait partie d’une série d’autres missiles présentés en 2018 comme invincibles par Vladimir Poutine. On y trouve notamment les missiles hypersoniques Kinjal et Avangard. En mars 2021, Moscou a affirmé avoir utilisé pour la première fois le Kinjal contre des cibles en Ukraine.

Le Pentagone a réagi aussitot, assurant que ce tir de missile était un essai de routine et ne constituait pas une menace pour les États-Unis ni leurs alliés. « Moscou a convenablement informé Washington de la réalisation de ce test, conformément à ses obligations relevant des traités sur le nucléaire, et il ne s’agissait donc pas d’une « surprise » pour le ministère américain de la Défense » a ajouté son porte-parole John Kirby.

D’un poids dépassant 200 tonnes, le Sarmat est censé être plus performant que son prédécesseur – le missile Voïevoda d’une portée de 11 000 km. En 2019, Vladimir Poutine avait affirmé que le Sarmat n’avait pratiquement pas de limites en matière de portée et qu’il était capable de viser des cibles en traversant le pôle Nord comme le pôle Sud, informe-t-on de même source.

Oki Faouzi

illustration : Le missile satan 2 pouvant emporter une charge nucléaire de 8 mégatonnes

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...