Jump to content
Forum Algerie
Sign in to follow this  
eninn

Incroyable pourquoi.....!

Recommended Posts

Sourate 91 : Le soleil [ach Chmas]

 

15 versets - Pré-Hégire

 

 

 

· 91:1: « Par le soleil et par sa clarté! »

 

Commentaires : Révélée tout entière à La Mecque, à la suite de la sourate des Décisions Je jure par le soleil et sa clarté matinale,

 

 

 

· 91:2: « Et par la lune quand elle le suit! »

 

Commentaires : par la lune qui lui succède quand il se couche,

 

 

 

 

Salut

 

qui est-ce qui jure ???? C'EST ALLAH

 

tu trouves normale que allah jure par plus petit que lui ......!!!!!

 

réveilles toi....

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ibrahim Killington explique comment il s'est converti à l ...

 

 

Ils attaquent l' islam avec leur langue mais la lumière d' Allah ne cesse d' augmenter!

Mikhail:Un français ex-chrétien converti à l'Islam

 

Le producteur du film « fitna » qui a insulté le prophète mohamed se convertit à l'Islam

 

 

Bilal : ex-chrétien de Belgique converti à l'islam

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ibrahim Killington explique comment il s'est converti à l ...

 

 

Ils attaquent l' islam avec leur langue mais la lumière d' Allah ne cesse d' augmenter!

Mikhail:Un français ex-chrétien converti à l'Islam

 

Le producteur du film « fitna » qui a insulté le prophète mohamed se convertit à l'Islam

 

 

Bilal : ex-chrétien de Belgique converti à l'islam

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

l y a beaucoup d'exemples au sujet de ce genre de miracles du messager de Dieu , qui sont enregistrés dans les livres authentiques de la tradition.

La guérison de l'oeil de Ali avant la bataille de khaybar

 

D'après Sahl Ibn Sa'd , le Prophète a dit le jour de Khaybar : "Demain je confierai le drapeau à un homme par la main de qui Allâh nous donnera la victoire, à un homme qui aime Allâh et Son Envoyé et qu'Allâh et Son Envoyé aiment". Tous les fidèles passèrent la nuit, dans l'agitation, pour savoir à qui on donnerait le drapeau. Le lendemain matin, les fidèles se rendirent auprès de l' Envoyé d'Allâh, espérant tous recevoir ce drapeau. - "Où est 'Alî Ibn 'Abî Tâlib?", demanda le Prophète . - "ô Envoyé d'Allâh , il a mal aux yeux", lui répondit-on. - "Qu'on aille le chercher!", reprit le Prophète .

 

On l'amena et l' Envoyé d'Allâh lui cracha dans les yeux et fit une invocation et aussitôt 'Alî fut guéri au point qu'il semblait n'avoir jamais été malade. Le Prophète lui ayant remis le drapeau, 'Alî dit : "Ô Envoyé d'Allâh , je les combattrai jusqu'à ce qu'ils soient (musulmans) comme nous". - "Va, lui répondit le Prophète ; sois calme tant que tu ne seras pas arrivé à leurs positions; alors invite-les à embrasser l'islam; dis-leur les devoirs que la religion leur impose vis-à-vis d'Allâh. Par Dieu! Il vaudrait mieux pour toi d'être, grâce à Allâh, le guide d'un seul homme dans la bonne voie que de posséder des chameaux rouges".

Bukhari, Fada'l al-Sahaba, 9; Muslim, Fada'il al-Sahaba, 34.

 

 

 

Christian, manager de 49 ans, converti à l'islam

 

https://www.youtube.com/watch?v=JZGfJ934UxE

Share this post


Link to post
Share on other sites

La guérison de la jambe de salama par la salive du prophète

yazid ibn abi-ubaid rapporte que:

J'ai vu la trace d'une blessure dans la jambe de Salama. J'ai dit à lui, des " O Abu mouslim! qu'est cette cette blessure?" Il a dit, "c'est un coup qui m'a été infligé le jour de Khaibar et les gens avaient dit , 'Salama a été blessé.' Alors je suis venu au prophète et il a soufflé sa salive dedans (c.-à-d. la blessure) trois fois, et depuis lors je n'ai eu aucune douleur jusqu'à cette heure." [h=1]Français Converti à l'Islam Musulman | Pourquoi l'Islam? | Simon[/h]

Share this post


Link to post
Share on other sites

encore une preuve de massacre islamique...khayabar est une génocide rapporté par les hadiths...

 

les hadiths sont là pour prouver que l'islam est une religion de massacre....et d'assassinats de ceux qui l'apostasie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un loup qui parle !

Pendant qu'un berger était entre ses moutons, un loup attaqua soudainement un mouton et le prit avec lui avant de fuir. Le berger chassa le loup et reprit mouton. Alors, le loup s'assit sur sa queue et s'adressa au berger : « Aies crainte d'Allah, tu a pris la provision qu'Allah m'a donnée ». Le berger dit : «

 

Que c'est étonnant ! Un loup qui s'assied sur sa queue et me parle en langage humain ! » Le loup dit : « Te dirai-je quelque chose de plus étonnant ? Il y a Muhammad (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) ( le Messager d'Allah ) à Yathrib ( Al-Madina ) en train d'informer les gens des récits du passé ». Alors le berger partit à Al-Madina avec son mouton. Quand il y arriva, il attacha son mouton et se rendit au Messager d'Allah' (que la prière et

 

la paix d'Allah soient sur lui) et lui raconta toute l'histoire. Le Messager d'Allah ordonna qu'on appelle au rassemblement d'une prière en commun, puis il sortit et demanda à l'homme de raconter aux gens toute l'histoire, ce qui fut fait. Ensuite le Messager d'Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit : « Il dit la vérité. Par Allah qui détient mon âme entre Ses Mains, le jour de la Résurrection ne sera établi que jusqu'à ce que les bêtes féroces parlent avec les êtres humains, le bâton frappe, les lacets d'une personne lui parlent et sa cuisse l'informe de ce qui s'est passé à sa famille en son absence. »

rapporté dans le Mousnad d'Ahmad, Vol.3, Page 83, Mousnad Abi Saîd Al-Khoudri

 

Le Loup qui Parla à un Berger | Muhammad Al-'Arifi - ...

[h=3]Ahmed Deedat : ALLAH (Dieu) Existe-il ? | La Meilleure ...[/h]

 

https://www.youtube.com/watch?v=U5RD5xS2Z7M

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Noël et 25 Décembre

Beaucoup de chrétiens ne sont pas conscients que le véritable esprit de respect que les musulmans afficher vers Jésus et sa mère Marie jaillissent de la source de leur foi comme prescrit dans le Saint Coran. La plupart ne savent pas qu'un musulman ne prend pas le nom de Jésus, sans dire Eesa alai-souffle-salaam-à-dire (Jésus la paix soit sur lui).

 

 

Jésus est généralement considéré comme ayant été né le 25 Décembre. Cependant, il est de notoriété publique parmi les érudits chrétiens qu'il ne est pas né en ce jour. Il est bien connu que les premières églises chrétiennes ont tenu leur festival en mai Avril, ou Janvier. Les spécialistes de la première de deux siècles AD diffèrent même année où il est né. Certains croire qu'il était né âgé de vingt ans avant la date acceptée actuelle. Alors, comment a été le 25 Décembre sélectionné comme l'anniversaire de Jésus?

 

L'encyclopédie Grolier dit: "Noël est la fête de la naissance de Jésus-Christ, célébrée le 25 Décembre ... Malgré les croyances au sujet de Christ que les histoires de naissance exprimés, l'église n'a pas observé un festival pour la célébration de l'événement jusqu'au 4 siècle .... depuis 274, sous l'empereur Aurélien, Rome avait célébré la fête de la "Soleil Invincible" sur Décembre 25. Dans l'Église d'Orient, le 6 Janvier, un jour aussi associé avec le solstice d'hiver, a été initialement préféré. Dans cours du temps, cependant, l'Occident a ajouté la date de l'Est comme la fête de l'Epiphanie, et de l'Est ajouté la date occidentale de Noël ".

 

Alors qui d'autre célébrée le 25 Décembre que le jour de la naissance de leurs dieux avant qu'il a été convenu que le jour de la naissance de Jésus? Eh bien, il ya les gens de l'Inde qui se réjouissent, décorent leurs maisons avec des guirlandes, et donnent des cadeaux à leurs amis ce jour-là. Les habitants de la Chine célèbrent également cette journée et ferment leurs magasins. Bouddha est censé avoir été né ce jour-là. Le grand sauveur et dieu des Perses, Mithra, est également soupçonné d'avoir été né le 25 Décembre longtemps avant la venue de Jésus.

 

Les Egyptiens ont célébré ce jour comme le jour de naissance de leur sauveur Horus, le dieu égyptien de la lumière et le fils de la "mère vierge» et «reine des cieux" Isis. Osiris, dieu des morts et le monde souterrain en Egypte, le fils de "la Sainte Vierge", a été à nouveau soupçonné d'avoir été né le 25 Décembre.

 

Les Grecs ont célébré le 25 Décembre comme la naissance d'Hercule, le fils du dieu suprême des Grecs, Zeus, à travers la femme mortelle Alcmène Bacchus, le dieu du vin et des festivités chez les Romains (connus chez les Grecs que Dionysos) était lui aussi né en ce jour.

 

Adonis, vénéré comme une "mort-et-montante dieu» chez les Grecs, miraculeusement est également né le 25 Décembre. Ses fidèles lui ont tenu un festival annuel qui représente sa mort et sa résurrection, en plein été. Les cérémonies de son anniversaire sont enregistrées comme ayant eu lieu dans la même grotte à Bethléem qui est prétendu avoir été le lieu de naissance de Jésus.

 

Les Scandinaves ont célébré le 25 Décembre comme la naissance de leur dieu Freyr, le fils de leur dieu suprême des cieux, Odin.

 

Les Romains ont observé ce jour comme l'anniversaire du dieu du soleil, Natalis Solis Invicti ("Anniversaire de Sol l'invincible"). Il y avait une grande joie et tous les commerces ont été fermés. Il y avait un éclairage et des jeux publics. Cadeaux ont été échangés, et les esclaves ont été livraient à de grandes libertés. Ce sont les mêmes Romains qui allait plus tard présider le concile de Nicée (325 CE) qui a conduit à la reconnaissance chrétienne officielle de la «Trinité», comme la «vraie» nature de Dieu, et le «fait» que Jésus est né sur le 25th of Décembre trop.

 

En déclin et la chute de l'Empire romain, Gibbon dit: "Les chrétiens romains, ignorant de sa naissance (du Christ), a fixé la fête solennelle au 25 Décembre, le Brumalia ou solstice d'hiver, quand les païens célébraient chaque année la naissance de Sol "vol. II, p. 383.

 

Chrétiens opposés à Noël

 

Il ya plusieurs groupes chrétiens qui se opposent à Noël. Par exemple, ils prennent le verset de la Bible dans Jérémie 10: 2-4 comme un avertissement contre la décoration des arbres de Noël.

 

La version King James dit: "Ainsi parle l'Eternel: Ne imitez pas la voie des nations .... Car les coutumes du peuple sont vaines: On coupe un arbre de la forêt, le travail des mains de l'ouvrier , avec la hache ils pont avec de l'argent et de l'or;. on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu'il bouge pas ".

 

Afin de comprendre ce sujet, il est utile de retracer une partie de l'histoire de l'évitement de Noël, en particulier ses racines dans le puritanisme.

 

Les puritains croyaient que l'église du premier siècle modélisé un christianisme que les chrétiens modernes devraient copier. Ils ont tenté de fonder leur foi et de pratique uniquement sur le Nouveau Testament, et leur position sur de Noël reflètent leur engagement à pratiquer une forme scripturaire pur du christianisme. Puritains ont fait valoir que Dieu se réservait la détermination de toutes les formes appropriées de culte, et qu'il désapprouvait toute innovations humaines - même les innovations qui ont célébré les grands événements de salut. Le nom de Noël aussi aliéné de nombreux puritains.

 

 

Noël, après tout, signifiait «la masse du Christ." La masse a été méprisé comme une institution catholique romaine qui a miné le concept protestante du Christ, qui se est offert une fois pour toutes. Les puritains de l'évitement passionnée de toute pratique qui a été associé à la Rome papale leur a fait négliger le fait que dans de nombreux pays le nom pour la journée ne avait rien à voir avec la messe catholique, mais se est plutôt concentré sur la naissance de Jésus. La masse n'a pas évolué dans le formulaire abhorré par les protestants que longtemps après Noël a été largement observé. Les deux coutumes avaient histoires séparées, bien interconnecté,.

 

Comme protestants ardents, puritains identifié l'embrassement du christianisme par l'empereur romain Constantin dans le 300s CE dès le point de la dégénérescence et la corruption de l'église départ. Ils croyaient que la corruption de l'église a été provoquée par l'imbrication de l'église avec l'état romain païen. Pour puritains, Noël était impur car il est entré l'Église romaine dans le courant de cette période. Personne ne connaît la date exacte ni dans quelles circonstances les chrétiens romains ont commencé à célébrer la naissance de leur Seigneur, mais par la mi-300s CE, la pratique a été bien établi.

 

Jésus est né le 25 Décembre; vous-êtes sûr ?

 

Quand Jésus est-il né? Surprise !!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dr Zakir Naik les similarités entre l'Islam,le christianisme et ...

 

Religion : Différence entre Islam et christiannisme ? - ...

 

Français Converti à l'Islam Musulman | Pourquoi l'Islam? | Mohammed Gerard Russell

Français Converti à l'Islam Musulman | L’universalisme De l’İslam | Honorés Avec l'İslam | Boris

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apprendre le Coran… Quel fabuleux projet de vie. Apprendre le Coran, c’est s’organiser autour d’un objectif ultime qu’est l’obtention de la satisfaction du Seigneur de l’univers. Apprendre le Coran, c’est un véritable challenge aux multiples répercussions ici-bas et dans l’au-delà. Dans cet article nous allons voir quelles sont les finalités de l’apprentissage du Coran. Ainsi, en exposant ces bienfaits nous serons motivés davantage pour y parvenir in sha Allah.

 

 

Apprendre le Coran, c’est marcher avec la baraka d’Allah.

 

 

Le Coran est la parole d’Allah. Rien que cette définition devrait nous suffire à nous motiver à l’apprendre car si le Coran est la parole d'Allah, alors c'est déjà en soit un bienfait.

Cliquez pour tweeter

En effet, lorsque l’on aime quelqu’un on tend à tout faire pour s’en rapprocher et mémoriser ses mots en est un moyen. Je me souviens dans les années 90s il y avait toute sorte de magazines (du télé poche à fan de en passant par le club

 

 

Dorothée magazine) qui réservaient des rubriques et des pages entières de leurs revues consacrer à l’apprentissage des paroles de chansons et/ou de génériques de séries/dessins animés (Je vous vois rire en vous remémorant ces instants lol #nostalgie). Et pourquoi faisions-nous cela? Car nous aimions (al hamdulillah que j’en parle au passé aujourd’hui) soit les artistes, soit leurs textes. Qu’en est-il donc du livre d’Allah qui est le plus beau des récits? En réalité, notre amour pour Allah, se mesure à l'amour que nous avons pour Son livre.

 

précédente, le Coran est la parole d’Allah révélée à Son prophète Mouhammad (saw). Et lorsque j’écris ces mots cela me rappelle mon petit pèlerinage, lorsque je me trouvais dans la mosquée du prophète (saw) en train de réciter le Coran. Je me suis dit alors qu’à ce moment-là je vivais la shahada, je lisais le livre d’Allah dans la mosquée de Son prophète. En définitif, en tant que musulman,Nous devons suivre la Sunna de notre prophète (saw) et apprendre et réciter le Coran en est un moyen.

 

Et lorsque nous mettons en application la Sunna de notre prophète (saw) nous aspirons à nous abreuver de son bassin d’Al Kauthar (comme le nom de la sourate) dans l’au-delà in sha Allah.

 

 

Apprendre le Coran, c’est avoir un objectif ultime dans la vie.

 

 

L’objectif principal dans la vie d’un musulman est d’obtenir la satisfaction d’Allah. En se fixant cet objectif comme objectif principal de sa vie, tous les autres objectifs de la vie doivent en découler et tous les choix qui s’opèrent sont analysés en fonction de ce prisme. Ainsi, chaque jour, il va se demander si ce qu’il entreprend lui permet d’atteindre cet objectif ou non, sur des actes de la vie quotidienne (par exemple : quelle est ma priorité : Aller à Dubaï ou accomplir le Hajj). Mais il va également se fixer des objectifs de vie qui vont l’aider davantage à tendre vers cet objectif. Apprendre le Coran devient ainsi un objectif de vie, une raison d’être et une raison de vie. En fonction de celui-ci ses choix s’opéreront : Regarder la finale de la Champions league ou réviser une sourate? Naviguer sur internet pour chercher un Caftan ou apprendre 5 versets?

 

 

Apprendre le Coran, multiplier les récompenses.

 

 

 

Ibn Massoud (qu’Allah l’agréé) a dit : Le messager d’Allah (saw) a dit :

Celui qui récite une lettre du livre d’Allah aura 1 bonne action qui en vaudra 10. Je ne dis pas que Alif, Lam, Mim est une lettre mais Alif est une lettre, Lam en est une autre et Mim également.

[Rapporté par At Tirmidhi]

 

Faisons ensemble un petit calcul rapide. Réciter Alif, Lam, Mim, ne prend pas moins d’une seconde et rapporte 3 bonnes actions qui en valent 30. Estimons donc le nombre de bonnes actions que cela vaudrait de réciter le Coran pendant 30 minutes :

 

 

Dans 1 minute il y a 60 secondes : 30 (minutes) x 60 (secondes) = 1800 (secondes).

 

 

1800 (secondes) x 30 (actions, car 1 seconde est le temps pour réciter les 3 lettres Alif, Lam, Mim) = 54 000.

 

 

Ainsi, réciter le Coran pendant 30 minutes par jour permet d'obtenir en moyenne 54 000 bonnes actions in sha Allah

 

 

De quoi faire le plein quotidiennement…

 

 

Apprendre le Coran, cet ascenseur spirituel.

 

 

 

Abdullah Ibn Amr Ibn Al As (qu’Allah l’agréé) a dit : Le prophète (saw) a dit :

“On dira, le jour de la résurrection, à celui qui récitait le Coran : Récite et élève-toi comme tu récitais en psalmodiant en ce bas-monde, car ta place sera là ou tu réciteras le dernier verset que tu connais”

[Rapporté par Abou Daoud et Al Tirmidhi]

 

A chaque fois que je lis ce hadith je me rappelle d’un fait marquant de ma vie, et très certainement d’un fait des plus marquants en tant qu’itinérant du Coran. J’étais dans le métro et profitais du trajet pour réviser le Coran, c’est alors que j’ai fait une erreur et que le passager en face de moi vêtu de vêtements de travail de la voirie de la mairie de Paris me reprend. Une discussion entre nous s’en est suivi, et il s’est avéré qu’il connaissait le Coran par coeur. On croise parfois des gens qui ont l'air simple pour les idéaux de notre société mais ô combien proche d'Allah

 

Le Coran élève en degré, soyons donc de ceux qui sont élevés in sha Allah.

Apprendre le Coran, cet intercesseur.

 

 

 

Abou Oumama (Qu’Allah l’agréé) a dit : J’ai entendu le messager d’Allah(saw) dire :

Récitez le Coran, car au jour de la résurrection, Il intercédera en faveur de ceux qui l’ont récité (littéralement : ses compagnons).

[Rapporté par Muslim]

 

Avoir le Coran comme intercesseur, c’est prendre la parole d’Allah comme intercesseur contre le châtiment d’Allah. Puisse Allah nous accorder une issue favorable!

 

 

Apprendre le Coran, car rien sur terre ne vaut l’apprentissage du Coran.

 

 

 

 

 

Selon Abu Hurayra (qu’Allah l’agréé), le prophète (saw) a dit :

L’un d’entre vous voudrait-il qu’à son retour vers sa famille, il trouve trois chamelles pleines et bien charnues?

Nous dimes : Certainement !

Le prophète (saw) reprit : Trois versets que l’un d’entre vous récite en prière valent mieux que trois chamelles pleines et bien charnues!

[Rapporté par Muslim, Ibn Majah et Ahmad]

 

Ainsi, le prophète (saw) encourageait ses compagnons à la recherche du véritable trésor qui n’a pas d’équivalent : la récitation du Coran. Le bénéfice de trois chamelles est temporaire tandis que celui qui s’adonne à l’apprentissage et la récitation du Coran, sème des graines dont la récolte s’effectue dans l’au-delà.

 

 

 

 

 

 

Selon Aicha (qu’Allah l’agréé) le messager d’Allah (saw) a dit :

Celui qui excelle dans la lecture du Coran sera réuni avec les anges nobles et vertueux. Quant à celui qui, malgré ses difficultés, il aura deux récompenses.

[Rapporté par Al Bukhari et Muslim]

 

En réalité l’une et l’autre des positions précitées sont liées. Car pour parfaire sa lecture il faut commencer par la difficulté et se sont les efforts qui seront rétribués in sha Allah. En définitif, si à l’heure actuelle vous galérez à lire le Coran, voire vous ne savez pas du tout lire l’arabe et bien sachez que la grande majorité des personnes qui sont autour de vous sont passées par là. Et aucune d’entre elles n’a quelque chose que vous n’avez pas, si ce ne sont les efforts qui ont été fournis pour y parvenir.

 

Les bienfaits du coran - YouTube

 

Pourquoi Réciter Et Comprendre Le Coran?-Zakir Naik - ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le brebis parle au prophéte :

Après la conquête de Khaybar, une femme juive a offert au messager de Dieu un mouton rôti. Le messager de Dieu, sur lui soit paix et bénédictions, a mangé un morceau mais, selon le récit d'Abu Dawud, a cessé de manger et a dit: Ce brebis me dit qu'il est empoisonné . Alors il s'est tourné vers la femme et lui a demandé pourquoi elle lui a offert un mouton toxique. Quand la femme a répondu qu'elle a voulu le tuer, le messager a répondu: Dieu ne vous aurait pas laissé pas m'attaquer et me gêner .

Muslim, Salam, 45; Abu Dawud, Diyat, 6

 

فرنسية مسيحية أرادت أن تصبح كاهنة في كنيسة لكن الله هداها للإسلام

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allah Qu’Il soit Loué dit :

« Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d'avertissement). »

Sourate Jonas, verset 92 - Saint Coran



Dans son œuvre « Le Coran et la science moderne », le docteur Maurice Bucaille [1] a dévoilé la coïncidence entre ce qui est mentionné dans le noble Coran à propos du sort du Pharaon (à l’époque de Moïse) après sa noyade dans les flots et la réalité de la conservation de son cadavre jusqu’à nos jours afin d’être un signe pour l’univers. Allah (exalté soit-Il) dit- ce qui peut être traduit comme : « Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs…. » (TSC, Yoûnous - (JONAS) : 92).

Le Dr. Bucaille affirme : « La version de la Torah à propos de l’Exode de l’Égypte du peuple juif en compagnie de Moïse (Paix sur lui) certifie incontestablement l’hypothèse selon laquelle Mineptah, le successeur de Ramsès II était le Pharaon d’Égypte à l’époque de Moïse (Paix sur lui). Aussi, les études médicales de la momie de Mineptah nous ont-elles permis d’avoir d’autres informations utiles quant aux causes probables du décès de ce pharaon. La Torah. bible mentionne que le cadavre a été englouti dans la mer, sans dire plus de détails à propos de ce qu’il en est advenu plus tard. Quant au Coran, lui, il confirme au verset précédent, que le cadavre de ce maudit pharaon sera repêché des eaux. L’analyse médicale octroyée à cette momie a décelé que ce cadavre n’est pas resté longtemps à l’eau étant donné qu’aucune lésion totale due à la stagnation durable dans l’eau n’a été observée »[2].

Maurice Bucaille a dit ce qui suit : « Les résultats des enquêtes médicales sont venus appuyer l’hypothèse précédente. En 1975, au Caire, une petite lame du tissu musculaire a été prélevée, grâce à l’aide précieuse que le Dr. Michel Durigon a présentée. L’observation microscopique minutieuse témoigne de l’état de conservation totale même aux infimes particules disséquées des muscles, laquelle conservation totale, ne pourrait être concevable si le corps eut resté dans l’eau pendant quelque temps, ou même s’il eut resté longtemps en dehors de l’eau avant de subir les premières opérations d’embaument. Nous avons fait mieux et nous sommes intéressés par la recherche des causes probables de la mort de Pharaon.

Les études médico-légales de la momie ont eu lieu avec l’assistance de Ceccaldi, directeur du laboratoire de l’identité juridique à Paris et le professeur Durigon. Elles nous ont permis d'établir l'existence d'une cause de mort très rapide par plaie cranio-cérébrale ayant laissé une lacune de dimensions importantes au niveau de la voûte crânienne, conjointement avec d'autres lésions traumatiques. Toutefois ces constatations s'avéraient compatibles avec les récits des Écritures mentionnant que le Pharaon mourut lors du retour du flot» [3]Le Dr. Bucaille montre en quoi cet aspect est inimitable en annonçant : « A l’époque où le Coran fut révélé aux gens par le biais de Mohamed (Bénédiction et Paix sur lui), les cadavres de tous les pharaons desquels les gens à l’époque moderne ont douté qu’ils étaient en rapport avec l’Exode (doutes justifiés ou non) sont tous inhumés dans les cimetières de la vallée des rois à Thèbes à l’autre rive du Nil, juste en face de l’actuelle ville de Louxor.
A l’époque de Mohamed (Bénédiction et Paix sur lui), tout était inconnu à ce propos. Ces cadavres ne furent découverts que vers la fin du XIXème siècle [[4]].

Ainsi, le cadavre du Pharaon de Moïse, encore à découvert, constitue un témoignage concret sous forme de corps embaumé ayant connu Moïse (Paix sur lui), renié ses demandes et l’ayant chassé à sa fuite puis mort durant cette poursuite. Allah a conservé son cadavre de la lésion totale pour qu’il devienne un signe pour les gens, exactement comme le noble Coran [[5]] a mentionné.

Cette information historique à propos du sort du cadavre de Pharaon n’était en possession d’aucun être humain lors de la révélation du Coran, et même après sa révélation plusieurs siècles durant. Seulement, elle fut mentionnée dans le livre d’Allah il y a de cela 1400 ans auparavant.

كيف صرت مسلماً(1)

https://www.youtube.com/watch?v=eElafEaeqCA

كيف صرت مسلماً(2)
https://www.youtube.com/watch?v=xYi1lnuPAno

كيف صرت مسلماً(3)

https://www.youtube.com/watch?v=MUlu8Wy0FrE
Un canal utile pour vous et vos enfants
Abonnez-vous à la chaîne et diffusez-la parmi vos amis

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

(Moi et le Père sommes un). Pour comprendre cette union, il faut en effet se rappeler les paroles suivantes de Jésus :

 

    "Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé." (Mt 10,40)

 

    "Celui qui vous écoute m'écoute, et celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette, rejette celui qui m'a envoyé." (Lc 10,16)

 

 

Notez que se Jésus se met au même plan que ses disciples. En effet, celui qui reçoit les apôtres reçoit Jésus, et celui qui reçoit Jésus ne reçoit, en réalité que Dieu. De même que celui qui rejette les apôtres, rejette au final Dieu. Jésus faisait ici allusion aux paroles de Dieu, car comme il le dit lui-même :

 

 

"Celui qui ne m'aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé." (Jn 14,24)

 

 

Voila pourquoi Jésus a dit qu'il était un avec Dieu, car Jésus était la représentation de Dieu sur terre. Ainsi, Jésus et Dieu avaient le même but, le même objectif. C'est dans ce sens qu'il faut voir l'union. Et cela ne veut nullement dire que sa volonté propre est la même que Celle de Dieu. Comme nous l'avons vu, Jésus utilise lui même cette expression à propos de ses disciples  : « Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous ». (Jn 17,11)

 

Le même "Un" est utilisé ici à propos des disciples du Christ. Cette unité n'entraine pas une communion parfaite au point de confondre les éléments la composant. En réalité quand Jésus dit qu'il est Un avec le Père tout comme pour ses disciples, il veut dire ceci : J'ordonne ce que Dieu ordonne, j'interdis ce que Dieu interdit, j'aime ce que Dieu aime et je déteste ce que Dieu déteste, par cela je manifeste réellement la volonté divine.

 

Il existe en Islam d'innombrables traditions de ce genre, nous lisons par exemple dans le Sahih d'Al-Boukhârî, le hadith divin (qudsi) suivant dans lequel Dieu dit :

 

ما تقرب إلي عبدي بشيء أحب إلي مما افترضت عليه وما يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتى أحبه فإذا أحببته كنت سمعه الذي يسمع به وبصره الذي يبصر به ويده التي يبطش بها ورجله التي يمشي بها

 

 

« [...]Ceux qui veulent se rapprocher de Moi, n'y arriveront jamais mieux qu'en accomplissant Mes préceptes. Puis Mon serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi par les œuvres surérogatoire jusqu'à ce que Je l'aime. Et quand Je l'aurai aimé, Je serai pour lui son ouïe par laquelle il entend, sa vue par laquelle il voit, sa main avec laquelle il saisit et son pied par lequel il marche [...] ». [1]

 

 

Or il n'est pas possible que le Créateur soit proprement présent dans chacun de ces membres ou qu'Il soit ces membres eux-mêmes. Mais le serviteur qui a fait tous ses efforts pour obéir au Créateur, Dieu lui donne en retour force et assistance. Grâce à cela, il est mis en mesure de parler avec sa langue et d'accomplir des exploits avec ses mains, et toute autre œuvre qui le rapproche d'avantage de Dieu. C'est ainsi que celui qui donne à un autre de pouvoir frapper de l'épée, alors que sans lui il n'aurait pu le faire, dirait: « Je suis la main avec laquelle tu frappes ». C'est là un genre de métaphore dont l'emploi est correct, parfaitement licite et incontestable.

 

Ainsi quand l'unité entre le serviteur et Dieu est parfaite, et cette unité ne se manifeste que quand le serviteur appliquera les préceptes de Son Maitre, alors le serviteur devient "Un" avec Son Créateur au point où Dieu devient : "l'ouïe par laquelle tu entends, la vue par laquelle tu vois, la main par laquelle tu saisis et le pied par lequel tu marches".  Ce n'est qu'en se rapprochant de Dieu, en aimant ce qu'Il aime, en détestant ce qu'Il déteste, en interdisant ce qu'Il interdit, et en ordonnant ce qu'Il ordonne qu'on manifeste réellement Sa Volonté.

 

Ainsi avons-nous démontré par l'aide de Dieu qu'il ne fallait pas prendre littéralement cette sentence de Jésus.

 

 

Allah Sait mieux ce qu'il en est - Allahou A'lam.

Que la paix sur ceux qui suivent le droit chemin !

 

Jésus-Christ, ''Moi et le Père nous sommes un'' (Jean 10:30 ...



https://www.youtube.com/watch?v=sWX8eCNuUNQ

Un prêtre se convertit à cause d'un stylo - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=_6D-2nw-84M

 

Prêtres convertis à l'islam au Texas Amérique 1-3 - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=JAfiwoDuap4

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les signes de la prophétie dans les arbres et les rochers

    Parmi les témoignages les plus impressionnants de l'authenticité du Prophète Mohammad (S), on cite de nombreux exemples où la nature elle même se plie à sa volonté et certifie de sa mission prophétique. En voici quelques-uns:>

D'après At-Tirmidhi et Ad-dârimi et Al-Hâkim, 'Ali Ibn Abi Tâlib (R&K) dit: "J'avais l'habitude d'accompagner le Prophète (S) partout où il allait à la Mecque. Un jour, nous partîmes dans l'une des régions de la Mecque et chaque fois que nous passions près d'un arbre ou d'un rocher, ils saluaient le Prophète disant: "Que le salut soit sur toi, Prophète de Dieu." Les théologiens affirment que ces évènements avaient lieu au début de la mission du Prophète en guise d'appui et pour lui prouver que la création lui obéira et que son appel sera écouté.

Le Prophète (S) avait pour habitude de s'appuyer sur un tronc de palmier pendant qu'il faisait le sermon du vendredi à la mosquée de Médine. Un jour, on lui proposa de lui construire un Minbar [une chaire] où il se tiendrait pour faire le sermon. Le Prophète accepta. Quand la chaire fut installée et que le vendredi vint, le Prophète monta sur la chaire et c'est alors que le tronc de palmier émit un gémissement de douleur pour sa séparation du Prophète (S). Le Prophète accourut vers lui et passa la main sur le tronc qui se calma. Ce miracle est véhiculé par une pléthore de témoins parmi les compagnons du Prophète. A titre d'exemple on cite: 'Ubayy Ibn Ka'b, Jâbir Ibn 'Abdillâh, Anas Ibn Mâlik, 'Abdillâh Ibn 'Omar Ibn Al-KhaTTâb, 'Abdullâh Ibn 'Abbâs, Sahl Ibn Saad, Abou Saïd Al-Khadri, Buraïdah Ibn Al-HaSib Al-Aslami, Om Salamah, et Al-MoTTalib Ibn Abi Wadâ'ah As-Sahmi.D'après An-Nisâ'i dans son livre As-Sonan Al-Kobrâ, d'après Sahl Ibn Saad: "Les gens se mirent à pleurer quand ils entendirent le tronc gémir jusqu'à ce que le Prophète l'eut consolé en passant sa main dessus. Le Prophète dit: "Par Celui qui possède mon âme, si je ne l'avais pas consolé, il aurait continué ainsi jusqu'au jour du Jugement dernier."

D'après Al-Baïhaqi, Al-Bazzâr, et Ad-Dârami, Ibn 'Omar dit: "Pendant que nous étions avec le Prophète lors d'un voyage, un bédouin s'approcha de lui. Le Prophète lui demanda: "Où vas-tu?" "Chez moi", répondit le bédouin. "Veux-tu que je te montre le Bien?", demanda le Prophète. Le bédouin dit: " Oui". Le Prophète dit: " Que tu témoignes qu'il n'y a nulle autre divinité que Dieu et que Mohammad est le serviteur de Dieu et son Prophète." Le bédouin demanda: "Qui peut attester de ce que tu dis?" Le Prophète dit: " Cet arbre là" et montra un arbre au fond de la vallée. Alors, l'arbre fendit la terre avec ses racines et accourut vers le Prophète et s'arrêta devant lui. Le Prophète (S) lui demanda trois fois de témoigner qu'il était bel et bien le Prophète de Dieu. L'arbre s'exécuta et retourna à sa place. Le bédouin avant de rentrer chez lui dit au Prophète: "Si les gens de mon clan m'obéissent, je te les amènerai et sinon je viendrai vivre à tes côtés."

D'après Al-Bukhâri, Muslim, Al-Bazzâr, At-Tabarâni et Abou Ya'lâ, Jâbir Ibn 'Abdillâh et 'Abdillâh Ibn Mas'oud (R) dirent: "Il y avait 360 idoles autour de la Kaaba fixées dans les rochers avec du plomb. Le jour où le Prophète (S) conquit la Mecque, il alla à la Kaaba. Sans toucher les idoles, il pointa chacune d'entre elles et dit: "La Vérité (l'Islam) est venue et la vanité a disparu. Car la vanité est destinée à disparaître." (Coran 17:81). Chaque fois que le Prophète (S) pointa une idole avec son barreau, elle s'écroulait."

Un prêtre converti à l'islam grâce à un petit garçon écoutez ...

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...