Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
zadhand

Ces français ayant refusé de faire la guerre en Algérie : Choisir à 20 ans, projeté à Locarno

Recommended Posts

Ces français ayant refusé de faire la guerre en Algérie

Choisir à 20 ans, projeté à Locarno

 

El Watan

le 31.07.17|12h00

 

Le film documentaire Choisir à 20 ans sera projeté en première mondiale lors de la 70e édition du Festival de Locarno, qui se tiendra du 2 au 12 août 2017.

sans-titre-1_2628115_465x348.jpg.86801d4f5939e8cde90a6d6532d9737b.jpg

Ce film, produit et réalisé par Villi Hermann est le fruit d’une collaboration algéro-suisse impliquant les sociétés RSI Radiotelevisionesvizzera, RTS Radiotélévision suisse et Cirta films de Constantine. Il raconte l’histoire peu connue de jeunes Français non violents, ou anticolonialistes, qui, entre 1954 et 1962, désertent l’armée française et se font juger pour trahison de la France, alors que beaucoup sont contraints de fuir leur pays pour s’installer en Suisse. Leur seul tort est d’avoir refusé de porter les armes et l’uniforme de l’armée colonialiste face aux Algériens. Par conviction, ils choisissent de subir l’exil et l’anathème que de tuer et violer en Algérie. Mieux. Dès l’indépendance, certains embarquent vers l’Algérie pour participer humblement à la reconstruction de notre pays. Avant de devenir une personnalité du monde cinématographique en Suisse, VilliHermann a fait partie de ces «réfractaires» (protagonistes du film), qui ont alors une vingtaine d’années, l’âge de l’insouciance, des premiers amours, des découvertes, est-il expliqué dans le synopsis. «En 1962, quelques mois après l’indépendance, Villi Hermann se rendit dans une région dévastée par la guerre et proche de la frontière algéro-marocaine, afin d’aider à la reconstruction d’une école. En 2016, il est retourné en Algérie et a retrouvé ses anciens élèves. Il a aussi rencontré des réfractaires français, habitant aujourd’hui en France ou en Suisse», peut-on lire encore. Le dossier de presse indique aussi que Choisir à 20 ans s’appuie sur des témoignages entrecoupés de documents photographiques, cinématographiques et sonores d’aujourd’hui et d’hier, de dessins et de lettres personnelles, que le réalisateur, alors étudiant à Paris puis volontaire en Algérie comme instituteur, envoie à sa mère et à sa petite amie, et qui font revivre cette période, volontairement ou involontairement un peu oubliée. Les témoignages des réfractaires, déserteurs et insoumis, et les témoignages des personnes qui les ont aidés à passer la frontière, ou qui les ont accueillis en Suisse, s’entremêlent, se complètent, se nuancent. En attendant de voir ce film qui dévoile l’un des aspects les moins connus de la Révolution algérienne, sur les écrans algériens, Choisir à 20 ans, qui dure 100 mn, sera projeté mardi 8 août 2017 à Locarno, en présence du réalisateur et de l’équipe de tournage.

Nouri Nesrouche

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...