Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
zadhand

Assia Djebbar

Recommended Posts

Google célèbre le 81e anniversaire de naissance de

Assia Djebbar

HuffPost Algérie

Publication: 30/06/2017 14h21

Mis à jour: 30/06/2017 16h10

 

n-DOODLE-DE-GOOGLE-ASSIA-large570.jpg.4df93d9a1d98eb3ea421a8fcbd997514.jpg

Aujourd'hui c'est le 81e anniversaire de l'écrivaine Assia Djebbar. Un anniversaire dont s'est souvenu ce matin le moteur de recherche américain Google qui a dédié aux internautes Algériens un doodle spécial.

Née le 30 juin 1936 à Cherchell dans la wilaya de Tipaza, Assia Djebar, de son vrai nom Fatma-Zohra Imalayène, est une brillante historienne, écrivaine et membre de l'Académie française.

Assia Djebar, dont le père était instituteur a été la première Algérienne à entrer, en 1955, à l'École Normale Supérieure où elle étudie l'Histoire. Elle suit l'appel à la grève des étudiants algériens, en 1956, et rejoint la Tunisie où elle collabore au journal El-Moudjahid.Elle publie, à Paris, deux romans "La Soif" et "Les impatients", enseigne à Rabat puis à Alger. À partir de 1965, elle vit entre l'Algérie, la France et les États-Unis où elle enseigne dans des universités.Les publications, poésie, théâtre, essais et surtout romans se succèdent à un rythme régulier. Elle a réalisé deux longs métrages, "Nouba des femmes du mont Chenoua" (1977) et "Zerda ou les chants de l'oubli" (1982). Assia Djebar écrit beaucoup, en français même si comme s'en désolent certains, elle était plus reconnue en dehors de l'Hexagone. L'auteur algérienne a, en effet, reçu de nombreuses distinctions prestigieuses -notamment le prix de la Paix des libraires et éditeurs allemands en 2000- et son nom avait été cité parmi les "nobélisables".En juin 2005, elle entre dans la coupole et devient une "immortelle". Elle a été le premier auteur maghrébin à devenir membre de l'Académie française.

slide_401210_4961970_compressed.jpg.b71af17370434be82d1e21dfbf07d6af.jpg

L’écrivaine algérienne Assia Djebar,

est décédée le 6 février 2015 à Paris à l’âge de 78 ans

.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi fêter l'anniversaire d'une personne décédée ?

 

Bonsoir ; un hommage à une grande dame de lettres algérienne d'expression française

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bibliothèque à Paris au nom de l'écrivaine algérienne Assia Djebar

 

aps.dz

Vendredi, 15 Septembre 2017 18:18

09bedb862a15d7292f31af06d42fc425_M.jpg.8e39b5860d71cf646194c0d9d409d08d.jpg

 

PARIS - Une bibliothèque à Paris sera baptisée au nom de l'écrivaine algérienne et membre de l'Académie française Assia Djebar, décédée en février 2015, a annoncé vendredi un conseiller de la vile de Paris sur son compte twitter.

La bibliothèque, qui devrait ouvrir ses portes en décembre, se situe dans le 20e arrondissement de Paris et s'étend sur une superficie de 1038 m2, a indiqué le conseiller délégué auprès de l'adjoint-maire chargé de l'urbanisme, Jacques Baudrier.Ce lieu culturel possède une espace pour la petite enfance et une zone numérique.La ville de Paris a déjà rendu un grand hommage à la romancière pour commémorer la première année de sa disparition.Organisé par la mairie de Paris, en partenariat avec la Sorbonne Nouvelle, et les associations le Cercle des amis d'Assia Djebar et Archives Claude-Simon et ses contemporains, l'hommage a été ponctué, le 10 février 2016, par un riche programme à la hauteur de celle pressentie, de son vivant, pour le prix Nobel de littérature.Dans son allocution, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a exprimé son enthousiasme d'être présente à l'hommage de cette grande dame immortelle qui, par son talent, qui est bien le sien, a traduit, écrit, expliqué et touché nos imaginaires et nos vies.Un an après sa disparition, je suis touchée d'être là, parce que je retrouve dans l'œuvre d'Assia Djebar cette dimension d'identité multiple qui nous aide à nous construire, à construire le monde, avait-elle dit, annonçant qu'elle est à la disposition des associations qui envisagent de transmettre et diffuser le message d'Assia Djebar. De son vrai nom Fatima-Zohra Imalayène, Assia Djebar, considéré comme une écrivaine les plus célèbres du Maghreb, est l'auteure de plusieurs romans, nouvelles, poésies et essais. De son vivant, elle a écrit également pour le théâtre et s'est investie dans le cinéma en réalisant plusieurs films.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...