Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
zadhand

Le programme de la caméra cachée d'Ennahar TV arrêté de diffusion (DG)

Recommended Posts

Le programme de la caméra cachée d'Ennahar
arrêté de diffusion (DG)

ALGER - Le programme de la caméra cachée de la chaîne de télévision privée Ennahar TV a été arrêté de diffusion définitivement, suite à la polémique suscitée et l'élan de solidarité notamment des hommes de lettre, après le mauvais traitement infligé à l'écrivain Rachid Boudjedra, a annoncé samedi le directeur de cette chaîne de télévision.

9a8a0eb095af80dae7907f775956a2e5_M.jpg.b2cda0d104131c413742edaa37275ee2.jpg

"Nous avons décidé définitivement d'arrêter la diffusion du programme Rana Hkemnak (caméra cachée)", a écrit le directeur de la cette chaine de télévision privée, Annis Rahmani sur son compte Twitter.Rachid Boudjdra a indiqué, lors du rassemblement de solidarité organisé en sa faveur, qu'il était "en état de choc" devant "l'atteinte portée" à sa personne en subissant la caméra cachée "Rana Hkemnak", diffusée sur la chaine privée Ennahar TV.

 

قررت توقيف وبشكل نهائي بث برنامج #رانا_حكمناك للزميلين هشام شريف وأحمد مدني

صح فطوركم pic.twitter.com/uk0eVNmJPC

— Anis Rahmani أنيس (@anisrahmanidz) 3 juin 2017

 

Des hommes du monde de la culture et de l'art, des journalistes et des académiciens ont organisé samedi un rassemblement devant le siège de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) pour dénoncer les dépassements enregistrés dans les émissions de la chaine Ennahar TV durant le mois sacré du Ramadhan.Le président de l'ARAV, Zouaoui Benhamadi exprimé, de son côté, son soutien et sa solidarité envers Rachid Boudjedra, relevant néanmoins que l'institution qu'il préside n'avait pas, dans ce cas de figure, les prérogatives de sévir, qui sont du ressort de la justice.Des spécialistes et des experts des médias ont pointé du doigt des émissions diffusées durant le mois sacré du Ramadhan, notamment les caméras cachées, qui sous couvert de divertissement, montrent des séquences dont "la brutalité et la vulgarité" sont une "insulte à la dignité humaine".Pour rappel, l'ARAV avait exhorté, avant le début du mois sacré du Ramadhan, les chaînes de télévision algériennes à observer les "principes d’intérêt général" afin d’éviter les "dérives" constatées les années précédentes, tout en élaborant des programmes spéciaux pour le Ramadhan ''qui soient un espace d’éveil à la fois spirituel et rationnel, conciliant authenticité et modernité".

 

aps.dz/algerie

Publié le : samedi, 03 juin 2017 16:43

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...