Jump to content

Viandes: octroi de licences à 19 opérateurs pour l'importation de 20.000 tonnes


Recommended Posts

[h=2][/h]

La commission interministérielle chargée de délivrance de licences d'importation a attribué 19 licences pour l'importation de 20.000 tonnes de viandes rouges fraîches, apprend-on mercredi auprès du ministère du Commerce.

 

"La commission a attribué à 19 importateurs des licences d'importation de viandes fraîches pour une quantité de 20.000 tonnes dans une première étape", a précisé la même source soulignant que 50% de ces quantités seront importées auprès de l'Espagne, tandis que le reste proviendra de France, d'Italie, du Brésil et de la Nouvelle-Zélande.

 

Selon le même responsable, 17.000 autres tonnes de viandes rouges ont déjà été importées depuis le début de l'année 2017 à travers des licences d'importation attribuées au titre de l'année 2016. "Il n'y aura aucune perturbation dans l'approvisionnement en viandes. Le total de ces quantités permettra d'inonder le marché national à la veille du mois de Ramadhan. D'ailleurs, nous prévoyons même une répercussion sur les prix qui devraient baisser", a-t-il avancé.

 

Quant aux produits de première nécessité, le même responsable a souligné que ces derniers continueraient à être importés par les licences de 2016 jusqu'à l'établissement de celles de 2017. Le ministère du Commerce avait ouvert entre le 1er et 15 avril dernier les contingents quantitatifs pour l'importation des produits et des marchandises au titre des licences d'importation pour l'année 2017.

 

Il s'agit essentiellement de véhicules, d'acier rond à béton, de fil machine, de bois, de céramiques, de ciment portland gris, de viandes bovines fraiches ou réfrigérées, de fromages, de citron, des pommes, des bananes, d'orge, de maïs, de tourteaux de soja, de concentré minéral vitaminé, de poly-phosphates et de double concentré de tomate. [h=5]APS[/h]

Link to post
Share on other sites

 

 

05 May 2017 - 09:03

Un ministre ayant passé plus de 13 années en tant que secrétaire de Ministère de l'agriculture et maintenant patron de ses décisions pour remédier ce secteur ,rien! vraiment rien n'a été fait!! *un pays seul au monde ayant 34 millions d'hectares de terre arable de type A/B et C DANS UN CLIMAT TEMPERE;importe sa bouffe! *c'est inadmissible! On n'arrive pas à réaliser comment cet état n'a pas investit des centaines de milliards quand la manne pétrolière était présente!!!!????? *est ce que vous savez que toutes les DSA outre-passent les décrets présidentiels et font fi des instructions de l'ETAT pour laisser occuper les terres de type A à la construction,les DIRECTIONS DES SERVICES AGRICOLES laissent faire et obligent les chefs de subdivisions à fermer l'oeil et octroyer les autorisations pour les constructions ,c'est impensable qu'un état pareil se sabote lui même et ferme les yeux. *DEPUIS 1962 à CE JOUR le pays à occuper 30 000 hectares de terres arables type A *quand on pense à l'Espagne qui n'a que 700000 hectares QUI LUI RAPPORTE 400 milliards de $/an L'Algérie s'autodétruit!point barre! *des investisseurs ayant déposés des dossiers solides pour la productions laitières et la banque bloque ces dossiers alors que les experts agrées avaient finalisé l'étude . *C'est un pays qui mérite des sommités dans chaque secteur ,les gestionnaires actuels n'ont pas les capacités pour gérer ,les tunisiens ,les marocains ont des personnalités intellectuelles de haut rang de grande stature et nous c'est une catégorie de larbins de service et le comble c'est qu'ils n'ont pas honte de s'ériger en tant que tel!

 

Ils font fi des instructions de l'état... Qui dirige réellement ?

Link to post
Share on other sites

17.000.000 +20.000.000=37 millions de kilos de viandes pour nourrir les algeriens qui disposent d'un pays de 2.3 millions de kilometres carrés et ce n'est pas fini puisque nous ne sommes qu'en mai et que ces quantités seront englouties d'ici la fin du ramadan - on importera encore pour terminer l'année a peu pres l'equivalent tous les trimestres .. nous sommes 40 millions d'algeriens et nous ne mangeons pas de la viande tous les jours partout en algerie - donc ces chiffres indiquent clairement que pour la viande l'algerie importe la quasi totalité de ses besoins.Cette quantité represente plusieurs kilos par foyer algerien par trimestres parce qu'il n'y a pas 40 millions de foyers mais peut etre 10 millions-donc chaque foyer aurait environ 4/5 kilo par trimestres de viande importée ;c'est a peu pres la consommation de viande d'un menage algerien moyen.

 

en attendant le kilo de poulet se paie 320 dinars et la viande a 1500 dinars -a combien va t elle grimper quand petrole =zero

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...