Jump to content
Forum Algerie, forum de discussions entre algeriens
Sign in to follow this  
Mounir2

Le lion, le loup, et le renard.

Recommended Posts

Le lion tomba malade.

Tous les animaux sauvages vinrent lui rendre visite, sauf le renard ; le loup en profita pour le calomnier et raconter des propos mensongers sur son compte.

S’adressant au loup, le lion lui dit :

-« Si le renard se présente, préviens-moi. »

Entre-temps, le renard fut mis au courant des agissements du loup.

Lorsque le renard arriva, le loup avertit le lion. Ce dernier demanda au renard :

-« Où étais-tu, brave cavalier ? » Le renard répondit :

-« J’étais parti en quête d’un remède pour Sa Majesté. »

-« Et qu’as-tu trouvé ? » demanda le lion, intéressé.

-« On m’a conseillé le remède suivant : un osselet de la patte du loup. »

Le lion asséna alors un coup de griffe qui mit en sang la patte du loup, mais ne trouva rien.

Le renard s’éclipsa, puis il vit le loup, les pattes couvertes de sang, il lui dit :

-« Ô toi, le loup à la patte rouge de sang, tu ferais mieux, lorsque tu t’assieds chez les rois, de retenir ta langue. »

 

IBN AL-AWZÎ (1186-1256, XII°-XIII° Siècle)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest L'étrangère

Les anciens ont une sagesse quasi inexistante de nos jours. Esope est dit Loqmen Elhakim wa Allahou a'lem.

Share this post


Link to post
Share on other sites
...Esope est dit Loqmen Elhakim wa Allahou a'lem.

 

Il existe plusieurs témoignages, mais rien n’est certain…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest L'étrangère

le sage Luqman, l'Irakien Ibn al-Muqaffa, l'Andalou al-Sarisi ou l'Égyptien al-Damiri, bien avant les fables de La Fontaine, qui sont souvent une traduction. Il parait que c'est des fables orales passées d'une civilisation à une autre.

 

Un article parlait même d'un fabuliste Latin à l'époque de Jésus.. Phèdre, je ne crois pas qu'il soit Latin, tout comme Esope est présenté grec, si c'est bien Loqmen Elhakim il est dit min elhabech.

 

 

Ainsi, la fable mettant en scène la souris du logis et le rat du désert, attribuée à al-Ibsihi, et écrite autour du XIVe et du XVe siècle, deviendra Le Rat des villes et le rat des champs, selon La Fontaine, au XVIIe siècle. De même, celle du soleil et du vent, attribuée au sage Luqman, qui a vécu au VIe siècle, est devenue la fable de Phébus et Borée, sous la plume de La Fontaine plus de mille ans plus tard
.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...