Notices
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 17 sur 17

Discussion: De la sagesse et des fables

  1. #11  
    Senior Member Avatar de L'aghabie l'aghabie
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    2 720
    1- La souris du logis et la souris du désert.

    On raconte que la souris du logis vit la souris du désert dans la gêne et la peine ; elle lui dit :
    -« Que fais-tu ici ? viens avec moi au logis car il y a toutes sortes d’opulence et d’abondance ». Alors la souris du désert
    vint avec elle.
    Mais voici que le propriétaire du logis qu’elle habitait lui tendit un piège, constitué par une brique au-dessous de laquelle il avait placé un bout de graisse. Elle se précipita pour prendre le gras, la brique lui tomba dessus et l’écrasa. La souris des champs s’enfuit, hochant la tête et, étonnée, elle dit :
    -« Certes, je vois une grande abondance, mais aussi une grande affliction ; par conséquent, la santé avec la pauvreté me sont plus douces que la richesse qui conduit à ma perte. » Puis elle s’enfuit vers le désert.
    Réponse avec citation  
     

  2. #12  
    Senior Member
    Date d'inscription
    avril 2012
    Messages
    221
    merci l'ami c'est des leçons de la vie pour celui qui veux comprends.
    Réponse avec citation  
     

  3. #13  
    Senior Member Avatar de L'aghabie l'aghabie
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    2 720
    Mère Écrevisse un jour à sa Fille disait :
    Comme tu vas, bon Dieu ! ne peux-tu marcher droit ?
    Et comme vous allez vous-même ! dit la Fille.
    Puis-je autrement marcher que ne fait ma famille ?
    Veut-on que j'aille droit quand on y va tortu (5) ?
    Elle avait raison ; la vertu
    De tout exemple domestique
    Est universelle, et s'applique
    En bien, en mal, en tout ; fait des sages, des sots :
    Beaucoup plus de ceux-ci. Quant à tourner le dos
    A son but, j'y reviens ; la méthode en est bonne,
    Surtout au métier de Bellone (6) ;
    Mais il faut le faire à propos.
    Réponse avec citation  
     

  4. #14  
    Senior Member Avatar de L'aghabie l'aghabie
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    2 720
    Une gazelle étant un jour tombée malade , ses compagnes parmi les animaux vinrent la visiter et mangèrent toutes les herbes et les plantes, qui étaient , autour d’elle, de sorte que, lorsqu’elle fut relevée de maladie, elle chercha inutilement de quoi manger, et ne trouvant rien, elle mourut de faim.

    Cette Fable signifie :

    que celui qui multiplie ses liaisons, multiplie aussi ses chagrins.

    Lukman (Locman ou Loqman) La Gazelle.

    Autre version: La Gazelle.

    Une gazelle étant tombée malade, ses compagnes parmi les animaux vinrent la voir et lui offrir leurs services : mais à mesure qu’elles venaient elles broutaient l’herbe, et mangeaient le grain qui ôtait autour d’elle, de sorte que lorsqu’elle fut convalescente, elle chercha inutilement de quoi manger, et périt.

    Sens moral :

    En multipliant sa suite on multiplie ses chagrins.
    La Gazelle malade en arabe
    La Gazelle malade en arabe

    Développemens des principes de la langue arabe moderne, Auguste F. Herbin, Baudouin, 1803.
    Réponse avec citation  
     

  5. #15  
    Senior Member Avatar de L'aghabie l'aghabie
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    2 720
    C'est un peu les visites au bled, en Islam nous sommes obligés de visiter le malade, mais il y a des règles, ne pas manger chez lui, ne pas s'attarder, lui dire de bonne parole, etc. Une personne malade est fatiguée, ils ramènent leurs enfants, des cris partout, ils posent le café ou le gazouz à chaque visite... les rires et les discutions. C'est la faute à l'Islam.
    Réponse avec citation  
     

  6. #16  
    Senior Member Avatar de L'aghabie l'aghabie
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    2 720
    Un loup prit un jour un petit cochon : pendant qu’il fuyait avec sa proie, un lion le rencontra et la lui enleva. « Je m’étonne, dit le loup en lui-même, que ce que j’ai dérobé ne reste pas en ma pos*session. »

    Cette fable signifie :

    qu’une chose acquise par la violence ne reste pas entre les mains de son possesseur, et que si elle lui reste, il n’en profite point.
    Réponse avec citation  
     

  7. #17  
    Senior Member Avatar de Le Pharaon
    Date d'inscription
    juin 2016
    Localisation
    chez vous
    Messages
    137
    Citation Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
    C'est un peu les visites au bled, en Islam nous sommes obligés de visiter le malade, mais il y a des règles, ne pas manger chez lui, ne pas s'attarder, lui dire de bonne parole, etc. Une personne malade est fatiguée, ils ramènent leurs enfants, des cris partout, ils posent le café ou le gazouz à chaque visite... les rires et les discutions. C'est la faute à l'Islam.
    bravo l'etrangere, allah ybarek t'es bien eduquee
    j'adore la morale de cette histoire.
    Réponse avec citation  
     

Discussions similaires

  1. Sagesse
    By Aissa75 in forum Littérature, Culture, Art, Histoire
    Réponses: 13
    Dernier message: 30/11/2015, 22h08
  2. Les fables et contes et leur morale
    By L'étrangère in forum Littérature, Culture, Art, Histoire
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2013, 15h56
  3. Fables Et Contes Traduits De La Littérature Arabe Ancienne
    By anais in forum Littérature, Culture, Art, Histoire
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/04/2013, 20h46
  4. Fables et contes
    By kimaji in forum Littérature, Culture, Art, Histoire
    Réponses: 21
    Dernier message: 22/06/2012, 23h16
  5. Les fables de Lafontaine
    By dounia25 in forum Littérature, Culture, Art, Histoire
    Réponses: 79
    Dernier message: 29/10/2011, 15h13
Règles de messages
  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •