Jump to content

Elghifari

Members
  • Content Count

    747
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

Posts posted by Elghifari

  1. https://youtu.be/o-ajCGiDlrg?si=MJxRNyn0Mzpsly3VUne révolution à méditer .

    La révolution portugaise du 14 avril 1974 a sauvé le pays de la dictature de Salazar, un dictateur fasciste, qui a dominé le Portugal pendant 45 années.

    Cette révolution pacifique a été menée par de jeunes capitaines de l'armée avec le soutien du peuple.

    Sans tarder le pouvoir a été remis aux civils.

    ثورة للتأمل فيها.

    أنقذت الثورة البرتغالية في 14 أبريل 1974 البلاد من ديكتاتورية سالازار ، الديكتاتور الفاشي ، الذي سيطر على البرتغال لمدة 45 عاما.

    هذه الثورة السلمية قادها قادة الجيش الشباب بدعم من الشعب.

     

    وتم تسليم السلطة إلى المدنيين دون تأخير

  2. Tamurt info 21 juin 2024

    Atmane-MAZOUZ-president-du-RCD.jpg

    BATNA (TAMURT) – La conférence du RCD, prévue ce samedi 22 juin, à la salle du cinéma An Nasr dans la ville de Batna, capitale des Aures, a été annulée à la dernière minute. Elle devrait être animée par le président du parti, atmane Mazzouz. La raison évoquée par le wali de Batna pour interdire au RCD de tenir sa confiance ne tient pas debout. Comme on peut le lire sur le document envoyé au RCD: » la salle est en travaux ».

     

    Pourtant la semaine passée, cette même salle a été accordée à un parti islamiste qui soutient Tebboune, dénoncent les militants du RCD. Les vraies raisons de l’empêchent du RCD de tenir son activité politique ne sont pas évoquées par l’administration algérienne.

     

    D’abord, le RCD est un parti kabyle et les décideurs n’aiment pas le voir agir en dehors de la Kabylie. L’autre raison, la non-participation du RCD à la prochaine élection n’est pas du goût des décideurs. Le président du RCD a rappelé qu’en 1990 c’étaient des élus du parti terroriste du FIS qui avait empêché Said Sadi de tenir son meeting à Batna et en 2024 c’est le wali.

     

    Pour rappel, en 1995, des partisans du général Zeroual ont perturbé la campagne électorale de Said Sadi, lors des présidentielles. En un mot, le RCD est un parti kabyle et il restera kabyle. Ce parti qui véhicule des valeurs démocratiques et laïques ne trouvera la place qui lui sied que dans une Kabylie indépendante.

     

    Idir Yatafen

  3. Lamentable, catastrophique !!

    Ce sont des humains ces infra-humains? Les animaux sont plus respectueux qu'eux!!

    Le sport c'est connu : que le meilleur gagne !!

    Ils n'aiment pas leur pays ni leur peuple, ce sont des animaux !!

  4. Ce post est un hommage de ma part, si je puis dire, à cette femme remarquable. 

    J'attire votre attention sur ceci :

    Extrait de wikipédia :

    "Après avoir sorti deux albums, avec certaines chansons engagées critiquant le régime algérien, elle tente en 2013 de réaliser un long métrage dont elle écrit le scénario et la chanson de la bande originale. Faute de pouvoir financer ce projet, elle décide de se consacrer à son métier d'avocate. Cependant, le bâtonnier d'Alger refuse sans explication de lui délivrer son certificat."

    Je souligne ceci :

    "Cependant, le bâtonnier d'Alger refuse sans explication de lui délivrer son certificat."

    Cela veut dire : les artistes, les intellectuels, et, les citoyens ordinaires sont interdits de faire leur travail qu'il soit artistique ou non.

    Allah a dit, (et corrigez-moi si je me trompe) "je suis liberté, je donne ma liberté à toutes mes créatures " 

    Donc Allah est liberté, mais l'homme méchant et ignare veut remplacer Allah. Il tente de priver les peuples de liberté. La balle est dans le camp des peuples, à eux de se défendre et de conquérir ce qu'Allah leur a donné : la liberté !!

  5. Raja Meziane (en arabe : رجاء مزيان , en berber : ⵕⴰⵊⴰ ⵎⴻⵣⵉⴰⵏⴻ), est une chanteuse, auteure-compositrice et avocate algérienne, née en 1988 à Maghnia.

     

    Biographie

    Raja naît en 1988 à Maghnia, ville frontalière du Nord-Ouest algérien, où elle grandit dans la populaire cité des Chouhada. Son père, Ahmed (dit H'mida) Meziane, professeur de sciences naturelles au collège, meurt jeune d'une maladie cardiaque alors que Raja a huit ans. Initiée à la musique et au théâtre par les scouts, elle enregistre un premier album de chansons pour enfants à l'âge de quatorze ans.

    En 2007, alors étudiante en droit à l'université de Tlemcen, elle participe au télé-crochet Alhane wa chabab lors duquel elle est finaliste.

    Après avoir sorti deux albums, avec certaines chansons engagées critiquant le régime algérien, elle tente en 2013 de réaliser un long métrage dont elle écrit le scénario et la chanson de la bande originale. Faute de pouvoir financer ce projet, elle décide de se consacrer à son métier d'avocate. Cependant, le bâtonnier d'Alger refuse sans explication de lui délivrer son certificat.

    N'ayant pu s'épanouir en Algérie ni dans l'art ni dans le domaine juridique, elle finit par décider de quitter le pays et émigre en 2015 à Prague en République tchèque, ville où a vécu son époux, Dee Tox, également producteur et manager. Elle y trouve un environnement plus propice à son expression et au développement de sa carrière artistique,.

    En octobre 2019, Raja Meziane a été nommée à la 61e position du classement BBC 100 Women 2019 des cent femmes les plus influentes dans le monde en raison du succès populaire de sa chanson et vidéo "Allo le système!" pendant le Hirak, qui lui a valu le surnom d'icône de la Révolution du sourire.

    Elle donne à Paris, à l'invitation de l'Institut du Monde Arabe, un concert le 8 mars 2020, en écho à la Journée Internationale des Droits des Femmes,.

    Source : wikipédia 

  6. On 28/08/2023 at 16:50, OsiriaS said:

    Oui elle est dans l'OTAN, ça ne l'empêche pas de vouloir ou faire croire qu'elle veux rejoindre les BRICS, d'ailleurs 

    même Macron voulait être observateur mais il n'a pas reçu d'invitation.

     

    Que produit l'Algérie ? La production est presque nulle. L'une des conditions pour l'entrée aux BRICS est l'existence d'une production suffisante.

  7. Le groupe « Good Morning Pictures » est un endroit où vous pouvez commencer chaque matin avec le sourire et la positivité. Voici les images les plus lumineuses et les plus colorées qui vous aideront à vous réveiller et à vous mettre de bonne humeur pour toute la journée.

     

    Si vous avez besoin d’inspiration pour une nouvelle journée, si vous cherchez du soutien ou si vous voulez simplement partager une bonne humeur avec d’autres, alors le groupe « Good Morning Pictures » est parfait pour vous. Rejoignez-nous et chaque matin commencera avec un sourire sur votre visage et de la joie dans votre cœur !

     

    De plus, dans le groupe « Good Morning Pictures », les participants peuvent partager leurs propres photos et illustrations sur le thème du matin et de la positivité. C’est une excellente occasion de montrer votre créativité et de partager vos talents avec d’autres personnes. Chaque membre du groupe peut faire partie d’une seule communauté créative, où chaque image et chaque mot sont valorisé

  8.  

    l'histgeobox

     

     

    (Déplacer vers…)

    mardi 20 juin 2023

    Les chansons du hirak.

    A partir du 22 février 2019, chaque vendredi, des milliers d'Algériens descendent dans les rues des grandes villes du pays pour rejeter le système en place. A l'origine, les manifestants s'opposent à la volonté d'Abdelaziz Bouteflika, le président sortant, de briguer un cinquième mandat consécutif. Devant l'ampleur du mouvement populaire, au mois de mars, le chef des armées est contraint de réclamer le départ de celui que l'on désigne comme la "momie".  

     

     

    Akechii, CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

     

    En 2009, déjà, le rappeur Rabah Donquishoot décrivait le désarroi d'une population spoliée par ses dirigeants/prédateurs dans le morceau « Ya serraqin » ("Vous les voleurs !"). Boutef et sa clique s'engraissent des revenus du pétrole, dont les habitants ne voient jamais la couleur. 

     

    Pendant plus d'un an, inlassablement, dans tout le pays, des centaines de milliers d'individus défilent, toujours pacifiquement. Le président sortant écarté, la protestation porte désormais sur la nature même du régime. Les manifestants critiquent notamment le poids disproportionné de l'armée dans la vie politique algérienne depuis l'indépendance. "Un Etat civil et pas militaire", scandent-ils. En 2016, le rappeur Diaz semble leur faire écho avec son titre #Civil fi bled el 3askar ("Un civil au pays des militaires"). Diaz y mélange rap et musique traditionnelle chaâbi, dont les sonorités sont dominées par la derbouka et la mandole.

     

    Les manifestations du "vendredire" soulignent la forte politisation d'une partie de la jeunesse algérienne. Les marcheurs s'insurgent contre le détournement des ressources du pays (1) par un clan corrompu et autoritaire, dont la perpétuation au sommet de l’État ruine toute perspective d'avenir. Les manifestants expriment leur désespoir face à la "mal-vie", cette existence sans horizon. La détermination est forte. "On ne s'arrêtera pas" scande-t-on dans les cortèges. "Il faut qu'ils dégagent tous." Hauts avant-poste de la contestation se trouvent les supporters de foot dont le bras de fer avec le pouvoir remonte à loin. 

     

     

     

    Les manifestations étant interdite à Alger depuis 2001, les stades de foot constituent le seul lieu de contestation du pouvoir. Les chants composés par les supporters sont les seuls exutoires pour crier le ras le bol et envoyer des messages forts aux gouvernants. Les membres des virages, issus des quartiers populaires, connaissent parfaitement les difficultés que doivent affronter les jeunes des quartiers déshérités: le chômage endémique, le système D, la consommation de drogue dans laquelle se consume certains et l'émigration clandestine avec l'espoir d'une vie meilleure loin de l'Algérie... Les chants permettent aussi de dénoncer l’autoritarisme de l’État, l'oppression, l'injustice, le mépris des puissants (la hogra), le clientélisme, la corruption, en un mot le Système. 

     

    > Version podcast de cet épisode:

     

     

     

    Le plus fameux chant de supporter, largement repris par les manifestants du hirak. La Casa del Mouradia, c'est son nom, a été composée en 2018 par Ouled El Bahdja, "les enfants de la Radieuse", un groupe de supporters de l'USMA (Union Sportive de la Medina d'Alger), l'un des deux grands clubs de foot d'Alger. Le titre se réfère à la Casa de papel, la série au succès planétaire racontant les aventures d'une bande de braqueurs de banques. Ici, Ouled El Bahdja assimile El Mouradia, le nom de la résidence officielle du président algérien, situé sur les hauteurs de la ville, à une "maison de voleurs". Dans le morceau, le palais présidentiel algérien fait l'objet d'un braquage, mené par Bouteflika le kleptocrate, le zombie, le fantôme, le portrait et sa clique de mafieux. Le chant est beau, profond, harmonieux. Les paroles percutantes et ironiques, chantées en arabe dialectal, fustigent l'incurie d'un clan, dont la seule motivation reste sa perpétuation aux sommets de l’État et l'enrichissement personnel, toujours au détriment 

  9. Source Investigation

     

    ALI ABUNIMAH / 20 Mai 2024

    Lundi, le procureur général de la CPI a demandé des mandats d’arrêt contre trois dirigeants du Hamas ainsi que contre Netanyahou et son ministre de la guerre. Ali Abunimah explique comment la CPI s’est contentée du minimum syndical contre Israël, tout en reconnaissant que cette décision n’en est pas moins historique. (I’A)
    Le procureur général de la Cour pénale internationale a annoncé lundi qu’il demandait des mandats d’arrêt contre deux hauts dirigeants israéliens pour des crimes commis dans la bande de Gaza.

    Karim Khan a déclaré qu’il avait des “motifs raisonnables de croire” que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant “portent une responsabilité pénale” pour un certain nombre de crimes internationaux commis depuis le 8 octobre, notamment la famine comme arme de guerre, le meurtre, l’attaque intentionnelle contre des civils, l’extermination, la persécution et d’autres crimes contre l’humanité.

    Cette décision, qui n’a que trop tardé, est aussi contrariante que cruciale.

    S’il est vrai que le bouclier d’immunité et d’impunité d’Israël est enfin brisé, Khan a également accusé de divers crimes plusieurs dirigeants du Hamas, le mouvement de résistance palestinien.

    Khan affirme que le chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh, son chef à Gaza, Yahya Sinwar, et le chef de son aile militaire, Muhammad Deif, sont responsables de crimes tels que l’extermination, le meurtre, la prise d’otages, la torture et le viol.

    En inculpant davantage de Palestiniens que d’Israéliens, Khan témoigne de la nature politique des accusations portées contre les dirigeants du Hamas.

    D’un point de vue cynique, on pourrait constater que Khan n’a inculpé que les deux dirigeants israéliens dont Washington veut se débarrasser, tout en laissant d’innombrables autres responsables politiques et militaires israéliens s’en tirer – du moins pour l’instant.

    De plus, Khan a inclus les accusations de viols et de violences sexuelles, donnant ainsi du crédit à la propagande israélienne sur les atrocités qui a pourtant été complètement démentie, et pour laquelle Israël n’a présenté aucune preuve crédible.

    non fondées et de vociférations, mais sur la base de preuves et de faits. Israël n’en a pas fait autant.”

    Abu Marzouk a ajouté : “Le Hamas est prêt à comparaître devant la CPI avec des témoins directs et des dépositions. Il est prêt à supporter le fardeau de toute conclusion judiciaire contre lui ou ses membres après un procès complet et équitable avec des règles de preuve ; avec un examen et un contre-examen de ce que nous avons fait ou pas au cours des nombreuses années de notre leadership en tant que mouvement de libération nationale. Israël est-il prêt, lui aussi ? »

    Comme le souligne Joseph Massad, professeur à l’université de Columbia, l’Occident a toujours considéré les luttes anticoloniales comme criminelles. Tandis que sa propre barbarie coloniale est toujours décrite comme “défensive”.

    Dans ce contexte, le flagrant effort politique de Khan visant à minimiser les crimes israéliens est tout à fait normal.

    Relégué au statut de paria
    Les mandats d’arrêt – qui n’ont pas encore été officiellement délivrés par les juges de la Cour – n’auront pas d’impact immédiat sur Sinwar ou Deif. En effet, on ne sait pas où se trouvent ces chefs de la résistance clandestine. Les mandats de la CPI sont probablement le cadet de leurs soucis.

    Quant au chef du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh, il vit au Qatar, l’un des rares pays à ne pas être membre de la CPI. L’émirat n’est donc pas légalement obligé de l’arrêter et de le livrer.

    Par ailleurs, le Hamas est déjà considéré hors-la-loi. Il est soumis à des sanctions de la part des États-Unis et de toute l’Europe ; ce n’est donc pas comme si les dirigeants du mouvement pouvaient se déplacer librement de toute façon.

    Toutefois, si la CPI cherchait à apaiser Tel-Aviv et ses sponsors en atténuant les atrocités commises par Israël, elle échouera à coup sûr.

    Certes, il y aura de la rage, du boucan et de nouvelles menaces de la part de Washington et de Tel-Aviv, du type de celles que Khan a récemment repoussées.

    Car même si le procureur a retenu ses coups, les mandats d’arrêt auront un impact énorme sur Israël et ses dirigeants : ils se retrouvent désormais ostracisés et bridés de manière inédite.

    Netanyahou et Gallant ne pourront pas se rendre dans des dizaines de pays, dont la plupart des pays européens, sans craindre d’être arrêtés. Les pays européens, en particulier ceux qui prétendent défendre le droit international, devront soit les arrêter et les remettre au tribunal, soit défier ouvertement leurs obligations légales.

    C’est notamment le cas de l’Allemagne, qui fournit des armes pour le génocide israélien tout en prétendant être un champion du droit international.

    L’atteinte à la réputation d’Israël et sa relégation au statut de paria sont garanties malgré tous les efforts de Khan pour atténuer le choc.

    Les États-Unis, principal fournisseur d’armes d’Israël et complice du génocide, ne sont pas non plus membres de la CPI. Ils ne coopéreront pas pour les mandats d’arrêt. Toutefois, même pour un gouvernement aussi peu soucieux du droit international que Washington, l’inculpation par la CPI des dirigeants de son plus proche allié augmente le coût politique, tant national qu’international, d’un soutien inconditionnel à Israël.

    Rappelons que le président Joe Biden avait salué le mandat d’arrêt de la CPI exigé par Khan contre le président Vladimir Poutine l’année dernière dans le cadre de l’opération militaire russe en Ukraine.

    Source : The Electronic Intifada
    Traduit de l’anglais par GL pour Investig’Action

  10. Bonjour à toutes et à tous,

    Notre pays plein de richesses minières et autres notamment de compétences humaines marginalisées est toujours sous-développé.

    Je vous demande de réfléchir sur les raisons de cet échec sur tous les plans de notre pays.

    Est ce une malédiction ? Ou au contraire, l'effet de notre histoire? Depuis la guerre de libération nous n'avons jamais cessé d'assassiner les cerveaux et personnalités de la révolution, après l'indépendance, nous avons continué à assassiner les gens compétents dans tous les domaines et cela dans le but de bloquer le développement du pays.

    Réfléchissez à tout cela...

  11. Bonjour à toutes et à tous,

    Notre pays plein de richesses minières et autres notamment de compétences humaines marginalisées est toujours sous-développé.

    Je vous demande de réfléchir sur les raisons de cet échec sur tous les plans de notre pays.

    Est ce une malédiction ? Ou au contraire, l'effet de notre histoire? Depuis la guerre de libération nous n'avons jamais cessé d'assassiner les cerveaux et personnalités de la révolution, après l'indépendance, nous avons continué à assassiner les gens compétents dans tous les domaines et cela dans le but de bloquer le développement du pays.

    Réfléchissez à tout cela...

  12. Voici la traduction de cette publicité :

     

     

    Le groupe « Good Morning Pictures » est un endroit où vous pouvez commencer chaque matin avec le sourire et la positivité. Voici les photos les plus lumineuses et les plus colorées [url=https ://vk.com/utra_dobrogo] photos de bonjour amusantes qui vous aideront à vous réveiller et à vous mettre de bonne humeur pour toute la journée.

    Si vous avez besoin d’inspiration pour une nouvelle journée, si vous cherchez du soutien ou si vous voulez simplement partager une bonne humeur avec d’autres, alors le groupe « Good Morning Pictures » est parfait pour vous. Rejoignez-nous et chaque matin commencera avec un sourire sur votre visage et de la joie dans votre cœur !

    De plus, dans le groupe « Good Morning Pictures », les participants peuvent partager leurs propres photos et illustrations sur le thème du matin et de la positivité. C’est une excellente occasion de montrer votre créativité et de partager vos talents avec d’autres personnes. Chaque membre du groupe peut faire partie d’une seule communauté créative, où chaque image et chaque mot sont valorisés

×
×
  • Create New...