Annonce

Collapse
No announcement yet.

Esclavage islamique en afrique du nord /par aldo sterone video choc!

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Esclavage islamique en afrique du nord /par aldo sterone video choc!



    au passage si les arabisés qui ont des liens etroits et fraternels avec la tribu de quoreish savent ou sont les os de mes ancetres a damas /ryad /medine /la mecque ou ailleurs ou ils ont fait leurs ravages -je vous supplie de m'indiquer ou je dois me renseigner pour payer la rançon afin de recuperer leurs ossements pour les enterrer au cimetiere de mon village afin qu'ils reposent en paix !...

    annonce tres serieuse ! mes ancetres ont ete capturés dans un village de la vallée de la soumam;si quelqu'un sait quelque chose merci de me laisser un message sous ce post !


    ps/ pas serieux s'abtenir de repondre , je parle de ceux qui vont me dire qu'ils ont ete enlevé par le Mossad ou la CIA , j'ai deja contacté ces deux groupes et ils m'ont dit qu'ils n'etaient pas en operation dans le coin a cette periode la !

  • #2
    Bonjour,

    Koceyla, le type de démarche que tu as adoptée, c'est-à-dire brosser un tableau plus sombre que les fins fonds de l'espace, a souvent le contraire du résultat escompté, et on finit au bout du compte par poser cette question: si les choses étaient si terribles, comment se fait-il que les concernés adoptèrent les us, coutumes, religion et langue du bourreau?

    L'histoire montre que le mouvement va du bas vers le haut, c'est-à-dire que le "barbare" adopte toujours le mode de vie et la façon d'être de celui qu'il considère comme supérieur et non l'inverse.

    La question est donc posée: pourquoi donc les Berbères se fondirent de la sorte dans la langue et religion des nouveaux arrivants? Comment pourrait-on expliquer un phénomène aussi profond, radical et étendu si ce n'est par le fait que les concernés ne percevaient pas du tout le nouvel arrivant comme, des siècles après, certains "modernes" le prétendent?
    “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

    Comment


    • #3
      tu connais cette histoire ?

      "Le 23 août 1973, un évadé de prison, Jan Erik Olsson, tente de commettre un braquage dans l'agence de la Kreditbanken du quartier de Norrmalmstorg à Stockholm. Lors de l'intervention des forces de l'ordre, il se retranche dans la banque où il prend en otage quatre employés. Il obtient la libération de son compagnon de cellule, Clark Olofsson, qui peut le rejoindre. Six jours de négociation aboutissent finalement à la libération des otages. Curieusement, ceux-ci s'interposeront entre leurs ravisseurs et les forces de l'ordre. Par la suite, ils refuseront de témoigner à charge, contribueront à leur défense et iront leur rendre visite en prison. Une relation amoureuse se développa même entre Jan Erik Olsson et Kristin, l'une des otages. La légende veut qu'ils se soient mariés par la suite, mais cela fut démenti."

      Comment


      • #4
        Syndrome de Stockholm


        Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d'empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d'identification et de survie.

        Le terme « syndrome de Stockholm » a été créé par le psychiatre Nils Bejerot en 1973, mais le mécanisme était déjà bien connu et avait été décrit, entre autres, par des psychanalystes comme Sandor Ferenczi – qui parle d'« identification à l'agresseur » – comme modalité psychique d'adaptation à toutes sortes de situations traumatiques1, ou par Janine Puget2. Ce comportement paradoxal et apparemment incompréhensible, qu'on retrouve notamment chez les victimes de prises d'otages, a également été décrit et analysé en 1978 par le psychiatre américain Frank Ochberg, en relation avec un fait divers.

        Un syndrome similaire peut s'appliquer aux ravisseurs lorsque ceux-ci sont influencés par le point de vue de l'otage. On parle dans ce cas de syndrome de Lima3.

        Sommaire



        Le 23 août 1973, un évadé de prison, Jan Erik Olsson, tente de commettre un braquage dans l'agence de la Kreditbanken du quartier de Norrmalmstorg à Stockholm. Lors de l'intervention des forces de l'ordre, il se retranche dans la banque où il prend en otage quatre employés. Il obtient la libération de son compagnon de cellule, Clark Olofsson, qui peut le rejoindre. Six jours de négociation aboutissent finalement à la libération des otages. Curieusement, ceux-ci s'interposeront entre leurs ravisseurs et les forces de l'ordre. Par la suite, ils refuseront de témoigner à charge, contribueront à leur défense et iront leur rendre visite en prison. Une relation amoureuse se développa même entre Jan Erik Olsson et Kristin, l'une des otages. La légende veut qu'ils se soient mariés par la suite, mais cela fut démenti. Analyse du syndrome

        Trois critères :
        • le développement d'un sentiment de confiance, voire de sympathie des otages vis-à-vis de leurs ravisseurs l
        • le développement d'un sentiment positif des ravisseurs à l'égard de leurs otages
        • l'apparition d'une hostilité des victimes envers les forces de l'ordre.
        Pour que ce syndrome puisse apparaître, trois conditions sont nécessaires :
        • l'agresseur doit être capable d'une conceptualisation idéologique suffisante pour pouvoir justifier son acte aux yeux de ses victimes ;
        • il ne doit exister aucun antagonisme ethnique, aucun racisme, ni aucun sentiment de haine des agresseurs à l'égard des otages ;
        • il est nécessaire que les victimes n'aient pas été préalablement informées de l'existence de ce syndrome (dans certains cas, l'agresseur peut faire preuve d'une conceptualisation idéologique capable de convaincre une victime préalablement informée du syndrome).

        Le syndrome de Stockholm peut être vu comme une manifestation inconsciente de survie : le sujet concerné, en s'attirant la sympathie de l'agresseur, peut se croire partiellement hors du danger, voire susceptible d'influencer les émotions de l'agresseur. Si la pacification débouche sur une fraternisation, il peut même imaginer sauver sa vie. C'est en fait surtout de sa propre angoisse que le sujet se protège, car le danger est toujours réel : l'agresseur n'a pas lancé son action sans être prêt à toutes ses conséquences. [citation nécessaire]

        Le syndrome de Stockholm est un syndrome émergent psychotique comme on en observe parfois dans les situations extrêmes, y compris si le sujet n'a pas une personnalité psychotique.

        Erich Fromm énonce en 1940, dans La Peur de la liberté, les bases psychologiques causant ce syndrome, sans le nommer ainsi. Le terme sera adopté après l'incident à Stockholm en 1973 pour désigner ce phénomène d'abandon de son identité par crainte de l'autorité. Entretemps, l'expérience de Milgram avait permis de la mettre en évidence expérimentalement.

        Pour Saverio Tomasella, le syndrome de Stockholm ne découle pas seulement de la fragilisation de la personne prise en otage, « soulagée d'avoir échappé au pire, notamment à sa mise à mort », donc étrangement reconnaissante envers son agresseur, « il est la marque d'une effraction gravissime de l'intériorité de l'être humain qui a vécu, en direct et impuissant, le rapt de son identité subjective »


        -----------------------

        c'est exactement ce qui se passe en afrique du nord l'otage ou l'esclave humilié ,torturé ,violé dans sa dignité prend tete et cause pour son agresseur -lequel agit durement envers lui a cause d'une ideologie l'islam qui l'oblige a etre son bourreau -un sentiment d'identification nait et l'otage delaisse son identité d'otage pour s'identifier a l'agresseur et s'attaquer aux forces de l'ordres dans l'histoire qui sont koceyla ,diha et tous les berberistes .

        comment expliquer que ce qui fait l'histoire negative de l'islam soit systematiquement mis au grenier par les arabisés -comment admettre que certains se disent arabe alors que les tests adn parlent -comment comprendre qu'ils acceptent la mise en esclavage de leurs ancetres -c'est ecrit dans les livres arabes !! il n'y a pas de doute a avoir -les grands meres des arabisés ont ete violés a damas et vendu dans les souks -ils n'ont pas pris que des filles kabyles - tout le monde parlait kabyle ou un truc proche a l'epoque , puisque les arabes etaient pas encore la ! -mais ils acceptent le plus normalement du monde !.
        Last edited by koceyla; 06/12/2017, 10h54.

        Comment


        • #5
          Envoyé par koceyla Voir le message
          Syndrome de Stockholm

          Trois critères :
            • le développement d'un sentiment de confiance, voire de sympathie des otages vis-à-vis de leurs ravisseurs l
            • le développement d'un sentiment positif des ravisseurs à l'égard de leurs otages
            • l'apparition d'une hostilité des victimes envers les forces de l'ordre.
          Pour que ce syndrome puisse apparaître, trois conditions sont nécessaires :
          1. l'agresseur doit être capable d'une conceptualisation idéologique suffisante pour pouvoir justifier son acte aux yeux de ses victimes ;
          2. il ne doit exister aucun antagonisme ethnique, aucun racisme, ni aucun sentiment de haine des agresseurs à l'égard des otages ;
          3. il est nécessaire que les victimes n'aient pas été préalablement informées de l'existence de ce syndrome (dans certains cas, l'agresseur peut faire preuve d'une conceptualisation idéologique capable de convaincre une victime préalablement informée du syndrome).

          Le syndrome de Stockholm peut être vu comme une manifestation inconsciente de survie : le sujet concerné, en s'attirant la sympathie de l'agresseur, peut se croire partiellement hors du danger, voire susceptible d'influencer les émotions de l'agresseur. Si la pacification débouche sur une fraternisation, il peut même imaginer sauver sa vie. C'est en fait surtout de sa propre angoisse que le sujet se protège, car le danger est toujours réel : l'agresseur n'a pas lancé son action sans être prêt à toutes ses conséquences. [citation nécessaire]
          Si l'on devait prendre en compte ton argumentation alors je dirai que le deuxième point est tout simplement saisissant, et met à mal ton commentaire plus bas.
          “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

          Comment


          • #6
            je voudrais que les juristes m'indiquent si il est possible d'attaquer en justice tous les etats nord- africains y compris l'algerie pour complicité sur la base des textes arabo musulmans rapportés par aldo sterone dans cette video -l'etat algerien se declarant arabe et de confession islamique ...n'y a t il pas complicité de la constitution actuelle avec l'esclavagisme et la possibilité de faire saisir les avions air algerie ,royal air maroc ainsi que le petrole sur les tankers pour payer le prejudice subit par les habitants authentique de l'afrique du nord ?

            Comment


            • #7
              La vidéo est trop longue, je me suis arrêtée à 13 minutes. Je n'ai jamais lu que le butin de guerre était des têtes d'hommes mais des biens matériels, terres, etc. Par contre l'armée perdante était soit libéré soit faite esclave, c'était les guerres de l'époque. On ne sait même pas si ce qu'il dit est vrai surtout que l'Islam dévalue l’esclavagisme. 200 000 têtes, comment les ont-ils transporté ? 40 000 berbères esclaves owwwww qui va les prendre à charge, nourrir, loger, etc. le tout gratuitement !

              Comment


              • #8
                Envoyé par An-Nisr Voir le message

                Si l'on devait prendre en compte ton argumentation alors je dirai que le deuxième point est tout simplement saisissant, et met à mal ton commentaire plus bas.
                tu parles de ce point "il ne doit exister aucun antagonisme ethnique, aucun racisme, ni aucun sentiment de haine des agresseurs à l'égard des otages "

                je reponds que ce point renforce l'idee qu'il ne s'agit pas d'une forme de syndrome de stockolm simple basé sur des parametres reels et terre a terre mais d'un syndrome de stockolm aigu lié a l'acceptation d'un bourreau envoyé par dieu - tous les preneurs d'otage ne sont pas envoyé par dieu ,les arabes si ! ...voila pourquoi ils ont , permettez moi l'expression "entubé "nos ancetres "- ce n'est pas eux qui veulent nous asservir c'est "dieu" et ça passe bien - dans ce cas la il n'y a plus de frontires,plus de racisme ,plus d'ethnie - les arabes ont inventé la prise d'otage par dieu lui meme ,ils ne sont que les executants et nos ancetres n'avaient pas les moyens de se soustraire intellectuellement a ce mensonge .

                Comment


                • #9
                  Envoyé par koceyla Voir le message
                  je voudrais que les juristes m'indiquent si il est possible d'attaquer en justice tous les etats nord- africains y compris l'algerie pour complicité sur la base des textes arabo musulmans rapportés par aldo sterone dans cette video -l'etat algerien se declarant arabe et de confession islamique ...n'y a t il pas complicité de la constitution actuelle avec l'esclavagisme et la possibilité de faire saisir les avions air algerie ,royal air maroc ainsi que le petrole sur les tankers pour payer le prejudice subit par les habitants authentique de l'afrique du nord ?
                  Les Arabisés sont sur leurs terres et les celles de leurs ancêtres. Ils ne sont pas venus d'ailleurs et sont chez eux. Comme vous vous plaisez à leur répéter jusqu'à la nausée: ce sont DES BERBÈRES parlant arabe.

                  Je suis berbère, je suis chez moi et ma langue et l'arabe et je n'ai aucun problème à apprendre la langue berbère si j'en ai un jour l'occasion.
                  “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par koceyla Voir le message

                    tu parles de ce point "il ne doit exister aucun antagonisme ethnique, aucun racisme, ni aucun sentiment de haine des agresseurs à l'égard des otages "

                    je reponds que ce point renforce l'idee qu'il ne s'agit pas d'une forme de syndrome de stockolm simple basé sur des parametres reels et terre a terre mais d'un syndrome de stockolm aigu lié a l'acceptation d'un bourreau envoyé par dieu - tous les preneurs d'otage ne sont pas envoyé par dieu ,les arabes si ! ...voila pourquoi ils ont , permettez moi l'expression "entubé "nos ancetres "- ce n'est pas eux qui veulent nous asservir c'est "dieu" et ça passe bien - dans ce cas la il n'y a plus de frontires,plus de racisme ,plus d'ethnie - les arabes ont inventé la prise d'otage par dieu lui meme ,ils ne sont que les executants et nos ancetres n'avaient pas les moyens de se soustraire intellectuellement a ce mensonge .
                    Selon l'article, que tu as toi-même posté, pour qu'on puisse parler de "syndrome de Stockholm" il faudrait que cette condition existe sinon il ne s'agit pas de ça. Si les nouveaux arrivants étaient inamicaux, haineux et différents des "victimes" alors on ne peut parler de syndrome de Stockholm.

                    Soit tu cherches autre chose, soit tu maintiens le syndrome de Stockholm comme explication et là tu dois admettre que les nouveaux arrivants étaient semblables, aimants et amicaux envers les victimes.
                    “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

                    Comment


                    • #11
                      J'ai trouvé d'où sont sortis ces âneries https://islamlab.com/an-715-le-calif...mme-du-betail/, c'est grave, ils réécrivent l'histoire et mentent comme des arracheurs de dents.

                      Je me disais bien qu'ils n'ont certainement pas lu 12 volumes en arabe et personne n'ira vérifier.

                      Comment


                      • #12
                        Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
                        La vidéo est trop longue, je me suis arrêtée à 13 minutes. Je n'ai jamais lu que le butin de guerre était des têtes d'hommes mais des biens matériels, terres, etc. Par contre l'armée perdante était soit libéré soit faite esclave, c'était les guerres de l'époque. On ne sait même pas si ce qu'il dit est vrai surtout que l'Islam dévalue l’esclavagisme. 200 000 têtes, comment les ont-ils transporté ? 40 000 berbères esclaves owwwww qui va les prendre à charge, nourrir, loger, etc. le tout gratuitement !
                        ne trouves pas d'excuses , charge la - -je sais que t'as une maison a alger ,je compte la faire saisir toi aussi tu es complice - alors prepare tes cartons !

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par An-Nisr Voir le message

                          Selon l'article, que tu as toi-même posté, pour qu'on puisse parler de "syndrome de Stockholm" il faudrait que cette condition existe sinon il ne s'agit pas de ça. Si les nouveaux arrivants étaient inamicaux, haineux et différents des "victimes" alors on ne peut parler de syndrome de Stockholm.

                          Soit tu cherches autre chose, soit tu maintiens le syndrome de Stockholm comme explication et là tu dois admettre que les nouveaux arrivants étaient semblables, aimants et amicaux envers les victimes.
                          comment parler avec toi tu es encore une victime -je ne dois pas te parler , tout ce que je peux faire avec toi c'est te conseiller un bon psychologue pour te tirer de ce syndrome qui ronge ton cerveau ...tu es malade mais tu l'ignores ,c'est ça le syndrome de stockolm !....en fait le seul qui avait gardé ses facultés c'etait koceyla et son armée !

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par koceyla Voir le message

                            comment parler avec toi tu es encore une victime -je ne dois pas te parler , tout ce que je peux faire avec toi c'est te conseiller un bon psychologue pour te tirer de ce syndrome qui ronge ton cerveau ...tu es malade mais tu l'ignores ,c'est ça le syndrome de stockolm !....en fait le seul qui avait gardé ses facultés c'etait koceyla et son armée !
                            Ne parle pas avec moi mais avec ma réponse à ton message: le syndrome de Stockholm exige des sentiments d'amitié, d'amour et d'identification émanant de l'agresseur pour que l'agressé développe ledit syndrome. Or ce que défendent les berbéristes est ceci: les agresseurs étaient............agressifs, méchants, haineux et inamicaux. Si tel est le cas, alors le syndrome de Stockholm n'aurait pu être développé par les agressés. Et toi affirmes qu'il s’agit de ça.

                            Tu es coincé.
                            “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

                            Comment


                            • #15
                              Envoyé par An-Nisr Voir le message

                              Les Arabisés sont sur leurs terres et les celles de leurs ancêtres. Ils ne sont pas venus d'ailleurs et sont chez eux. Comme vous vous plaisez à leur répéter jusqu'à la nausée: ce sont DES BERBÈRES parlant arabe.

                              Je suis berbère, je suis chez moi et ma langue et l'arabe et je n'ai aucun problème à apprendre la langue berbère si j'en ai un jour l'occasion.
                              tu es sur le chemin de la guerison , reconnaitre son appartenance a la berberité c'est deja un grand pas -surtout si c'est en faisant des recherches personnelles car il s'agit tout simplement de se mettre au diapason de l'histoire -il ne s'agit pas d'endoctriner les gens mais de les convaincre de chercher eux meme la verité qui est maintenant disponible grace a internet et la fin du silence sur cette question-je dirais grace a la traduction des hadiths et des textes arabes pour le plus grand nombre -car qui mieux que les geoliers peuvent parler de leurs otages ....il y a eu une enorme evolution ces dernieres années au sujet de la reconnaissance de l'ethnie amazigh mais il reste a convaincre sur l'obligation de revenir aux parametres qui font cette ethnie et cela ne peut se faire que sur la base de la langue et d'un retour sur la culture -un peuple sans langue et sans culture propre ça n'existe pas ... on ne demande pas a la generation actuelle d'apprendre la langue , cela fait partie du prejudice mais il faudrait que les nouvelles generations recouvrent pleinement leur identité et pour cela il faut que ceux qui reprennent possession de leur libre arbitre choissisent d'appuyer cette voie-comment peut on s'opposer a retablir les droits de la langue tamazight sur un territoire qui est le sien ? comment admettre que ce qui fait la culture amazigh soit nié au profit d'une arabisation de la culture qui n'a aucune legitimité historique?.


                              ce qui est important dans notre cas c'est cette ligne la " l'agresseur doit être capable d'une conceptualisation idéologique suffisante pour pouvoir justifier son acte aux yeux de ses victimes" on ne parle pas de n'importe quel ideologie ici huamine comme le socialisme , l'anarchisme ,le nazisme on parle d'une ideologie dont les fondements seraient "divin" - on ne peut plus douter ou resister des que la croyance a penetré le cerveau -c'est ça le genie de mohamed alors qu'hitler est resté terre a terre avec mein kampf ...si hitler avait dit que mein kampf lui avait ete inspiré par jibril , son califat serait encore debout !.
                              Last edited by koceyla; 06/12/2017, 12h26.

                              Comment

                              Working...
                              X